Le droit est-il un domaine bouché ?

Publié par

Après avoir longuement surfé sur Internet, discuté avec des gens et réfléchi, j'en suis venu à me demander si les études de droit valent vraiment la peine d'être effectuées. Je m'explique :

- Ces études mènent à énormément de concours, plus ou moins difficiles. Mais un concours reste... un concours. Cela signifie qu'un certain nombre de personnes restent sur le carreau. Quand on sait que beaucoup de concours admettent un nombre donné de présentations...

- Certaines professions sont quasiment inatteignables sans pistons. Notaire titulaire de son propre office, huissier, commissaire priseur... Quand on n'a pas la chance d'avoir un parent proche dans le milieu ou beaucoup d'argent, est-ce vraiment la peine d'envisager ses métiers ?

- Outre les vrais concours, les études de droit sont en réalité un concours caché. Valider sa licence, c'est bien, mais sans mention (et accessoirement dans une petite fac de province), c'est se fermer les portes des meilleurs masters, autrement dit des masters réellement porteurs sur le marché du travail.

- Il est admis que les écoles de commerce aspirent de plus en plus le cursus universitaire classique, notamment pour la profession de juriste en entreprise.

- On peut devenir avocat assez "facilement" car il n'existe pas de concours. Mais encore une fois, sans pistons (pour trouver un stage et a fortiori un emploi), on risque de ramer pour une rémunération dérisoire. Ca vaut vraiment la peine de se battre pendant 7 ans pour risquer fortement de toucher un SMIC à raison de 70h de travail par semaine ? A moins d'être un grand passionné, j'en doute fortement.

- Combien de gens se retrouvent dépités en entrant sur le marché du travail en tant que juristes ou avocats ? Un nombre gargantuesque.

J'en suis arrivé à la conclusion que les études de droit sont une bonne voie si on a la chance d'évoluer dans un certain milieu social, ou d'avoir un patrimoine pécuniaire assez conséquent (ne serait-ce que pour financer des prépas privées en vu de réussir certains concours).

Qu'en pensez-vous ?

Publié par
Isidore Beautrelet Administrateur

Bonjour

Quand on n'a pas la chance d'avoir un parent proche dans le milieu ou beaucoup d'argent, est-ce vraiment la peine d'envisager ses métiers ?
Il me semble qu'Olivier a bien réussis sans piston ... Et il n'est pas le seul.

des masters réellement porteurs sur le marché du travail.

Qu'entendez vous par là ? Moi je dis que le chiffre le plus important c'est celui de l'insertion professionnelle. Or, il n'y a pas que les grosses facs qui ont un bon taux d'insertion professionnelle, bien au contraire ...

__________________________
L'homme est si peu le roi de la nature, qu'il est le seul de tous les animaux qui ne puisse rien faire sans payer. Alphonse Allais

Charte du forum

Attendus filière droit

Méthodologies

Méthodes de travail

Sites utiles pour vos études

Logement étudiant

Job étudiant

Études à distance

Année de césure

Service civique

Publié par

Je conçois tout à fait qu'on puisse devenir notaire à son compte en partant "de rien" mais la route sera 2x plus ardue que pour le "fils de"... On aura d'avantage de chance d'être notaire salarié, ou au mieux associé...

Quant à l'insertion professionnelle, elle existe évidemment pour les diplômés en droit de province, mais j'entendais par là "avoir un travail réellement bien payé". La plupart des diplômés "standards" en droit ne palpent pas énormément d'argent... On se rapproche d'avantage du SMIC que d'un salaire de frontalier bossant en Suisse et vivant en France.

La question est : quand on part de "rien" (0 pistons, 0 capital financier), ça vaut vraiment la peine de se lancer dans un cursus long, difficile et exigeant, pour au final risquer fortement de gagner autant qu'une hôtesse de caisse ?

Publié par
Isidore Beautrelet Administrateur

Bonjour

Il ne faut pas oublier que votre rémunération évoluera avec votre expérience. Et puis il n'y a pas qu'en droit que c'est comme ça. En tout cas, je connais pas de domaine où l'on commence à gagner un 4000 net par mois.

__________________________
L'homme est si peu le roi de la nature, qu'il est le seul de tous les animaux qui ne puisse rien faire sans payer. Alphonse Allais

Charte du forum

Attendus filière droit

Méthodologies

Méthodes de travail

Sites utiles pour vos études

Logement étudiant

Job étudiant

Études à distance

Année de césure

Service civique

Publié par

Evidemment, mais j'ai cru comprendre qu'un avocat lambda (qui n'a pas eu la chance de pouvoir intégrer un grand cabinet) restera à peu près à la même rémunération toute sa vie... J'ai également lu qu'un juriste "standard" (sans DJCE ni formation d'école de commerce) connaitra un sort assez similaire... Je commence donc sérieusement à penser que les études de droit sont rentables si :

- On est un étudiant doué voire très doué
- Si on a le bagage social et financier adéquat
- Si on bénéficie du facteur "chance" tout relatif

Je pense que cela se vérifie quand on connait la loi de l'offre et de la demande... Le droit est la filière qui attire chaque année le plus d'étudiants à la fac. Il me semble évident que le marché du travail ne puisse absorber efficacement tous les diplômés.. :/

... Mais je conçois tout à fait que l'on puisse être passionné par le droit, et à ce moment là on a raison de vouloir continuer !! Mais les étudiants réellement passionnés, ça représente quel pourcentage ? J'ai l'impression que beaucoup se forcent à étudier des choses qui ne les intéressent pas, en pensant justement voir leurs effort récompensés par l'argent...

Publié par
Isidore Beautrelet Administrateur

Bonjour

J'ai l'impression que beaucoup se forcent à étudier des choses qui ne les intéressent pas, en pensant justement voir leurs effort récompensés par l'argent...

Effectivement, mais ça c'est à cause des rumeurs qui continuent de circuler.



J'ai également lu qu'un juriste "standard" (sans DJCE ni formation d'école de commerce)

Et bien moi j'ai déjà lu qu'une personne qui avait un M2 droit des affaires + diplôme d'un école de commerce était moins payé qu'une personne qui n'avait qu'un M2 mais qui était beaucoup plus performante. Les patrons ne s'arrêtent pas qu'aux diplômes, ils veulent voir des résultats concrets. Si vous êtes un bon élément, vous serez forcément récompensé.

En outre, je serais curieux de savoir quelles sont selon vous les études les plus rentable ??

__________________________
L'homme est si peu le roi de la nature, qu'il est le seul de tous les animaux qui ne puisse rien faire sans payer. Alphonse Allais

Charte du forum

Attendus filière droit

Méthodologies

Méthodes de travail

Sites utiles pour vos études

Logement étudiant

Job étudiant

Études à distance

Année de césure

Service civique

Publié par

Très sincèrement, je pense qu'aujourd'hui, la valeur d'un diplôme ne réside plus vraiment dans la difficulté à l'obtenir... Ce n'était pas le cas à une certaine époque, mais aujourd'hui, on voit des BTS et des DUT gagner bien plus que certains M2, notamment s'ils ont continué leurs études après leur BAC+2... Je m'arrête bien sûr à l'aspect financier et à l'insertion professionnelle. Il faut aussi prendre en compte la nature du travail en lui-même. Le problème est que le droit, c'est "beaucoup d'appelés pour peu d'élus". Je pense que l'on devrait informer les étudiants dès la L1 (voire même au lycée) qu'ils envisagent un véritable concours dissimulé. Ca permettrait de clarifier les choses dès le début... Car personne ne leur dit vraiment ce qu'il en est. Quand je vois le nombre de déçus par le droit, je me pose vraiment des questions...

Publié par

Concernant les filières rentables :

- La comptabilité (accessible dès le BTS)
- La banque
- L'informatique
- Les professions paramédicales
- Les études d'ingénieur

Là, pour le coup, le rapport efforts/rémunération/insertion est très bon, notamment en compta (domaine très chiant mais porteur).

Publié par

Hello

Vous vous trompez. En commerce c'est dur de trouver du boulot car même si vous voyez plein d'annonces, il y a plein de gens dessus. Le commerce est beaucoup plus dur car en entretien on regarde si vous savez vous vendre plus qu'en droit où il s'agit de compétences techniques.

Je souhaitais partager ce lien pour que vous voyez que les plus grosses patrons n'ont pas débuté sur le niveau de patron.

http://placedelacomedie.com/2015/01/07/lego-creativite-petites-briques-venues-du-grand-nord/

Je souhaitais citer notamment cette partie

Après un passage difficile au début des années 2000, qui a coûté son poste au dernier héritier de la famille Christiansen, Lego a su remonter la pente avec succès (ici pour vous montrer que même "le fils de" comme vous dites peut galérer car vous semblez croire que parce que quelqu'un est fils de tout tombe tout cuit). J'ai bossé chez des notaires et dans une boite le "fils" de l'ancien notaire a été dégagé de la boite de notaire où il était comptable (il était pourtant "fils de " l'ancien notaire).

Après un passage difficile au début des années 2000, qui a coûté son poste au dernier héritier de la famille Christiansen, Lego a su remonter la pente avec succès. donc le mec était descendant et fils de et a été viré. Steeve job a aussi été viré de sa propre boite

Donc certes a Paris certains sont notaires de père en fils mais c'est pas le cas de tous les fils de. Certains sont fils de médecin et sont pas forcément médecin. Ne faites pas de vos préjugés une généralité.

Ca dépend beaucoup du patron. La difficulté actuelle est qu'il y a trop de monde c'est uniquement là le pbl. c'est pas une histoire de diplôme. le marché français en 2016 est trop rigide. Il faut juste que ça se débloque.

Publié par

Portalys a raison. Par contre la banque est contente de prendre des jeunes et vire très facilement les gens arrivés à 40 ans. Donc banque c'est pas le secteur le plus sûr et à mon avis les notaires sont plus humains que les banquiers.

Publié par

Je pense me réorienter en compta en septembre... Le DCG (niveau licence) est très apprécié et permet de trouver du travail (bien payé !) assez facilement. Alors, je vous le concède, c'est sans doute moins passionnant que d'étudier la branche du droit qui nous "fait bander", mais au moins, on est sûr de pouvoir s'assurer un avenir...

Publié par

Je voulais dire vous avez raison sur les branches qui ont des débouchés. Mais il y a aussi du chomage en informatique. trop de monde partout.

Je pense en fait que ce qui compte c'est surtout de ne pas se planter de choix de diplôme.

Publié par

La plupart des notaires à leur compte sont eux-même fils de notaire... C'est une profession très vérouillée, c'est un fait. Huissier de justice c'est encore pire...

Publié par

En compta je connais une fille qui a une licence orienté paie et les gens lui demandent de l'expérience donc la compta n'est pas aussi facile que ça. C'est partout pareil faut se battre.

Pour l'informatique pour vous montrer
http://www.journaldunet.com/solutions/reseau-social-d-entreprise/1183597-chomage-dans-l-informatique/

donc c'est aussi des idées. les branches que vous citez ont toujours été dites recrutrices mais dans la réalité en 2016 y'a beaucoup de gens partout. Moins de boulot plus de gens....

Publié par

Et puis vous pouvez être notaire salarié ou clerc. Ca vous dégoute à ce point le boulot de clerc ? Certains clercs ont un bon salaire.

Publié par

Mon avis est que vous laissez tomber trop vite. En compta vous allez aussi abandonner dès le 1er refus. Si vous changez tout le temps de direction dès qu'on vous dit non le recruteur pensera que vous êtes instable ou pas compétent et personne voudra de vous.

Publié par

Clerc de notaire, c'est sans doute très bien, mais c'est un peu comme notaire salarié... La rémunération ne sera jamais au même niveau que celle d'un notaire.

Concernant la compta, on ne peut pas nier qu'il s'agit d'un domaine porteur, à mon avis bien plus que la majorité des cursus en droit...

Publié par
LouisDD Administrateur

Salut

Pour moi compta et droit auront autant de débouché...
C'est une question de talents, de ténacité, de choix, peut être un peu de chance aussi...

Mais affirmer le droit n'est pas porteur : 96% d'insertion professionnelle au niveau Bac+5 au bout de 18 mois après le M2 dans ma fac... Allez trouver une autre filière où vous avez ça...

Après je pense que vous avez plus de chance de ne pas faire ce que vous aimer en compta qu'en droit...

Bonne journée

__________________________
Mon précieux :
http://www.juristudiant.com/forum/charte-de-bonne-conduite-a-lire-avant-de-poster-t11.html

Publié par

Vous pensez que quand vous aurez un DSN le notaire va vous confiez les clés de sa boite alors que vous n'avez même pas fait vos preuves ?

Pour avoir bossé dans cette branche certains dossiers du genre successions sont des dossiers "à risque" ù le client peut vous coller une action en responsabilité. Certains n'hésitent pas à attaquer les notaires car ils se disent la caisse va payer.

Sachant qu'un notaire qui se plante peut aller en prison s'il se plante, aucun notaire ne va confier un dossier à risque à un jeune qui n'a pas d'expérience le mec tient à son patrimoine et n'a pas envie d'aller en prison. Vous vous confierez les clés de votre maison à un inconnu ?

Rappelons qu'un chef d'entreprise investit son patrimoine. Ca signifie concrètement que le mec s'il se plante il peut perdre sa maison par exemple le notaire a peut être aussi une famille, est proprio donc il a fait un prêt il n'a pas envie d'un salarié qui lui plante son business.

Donc c'est la raison pour laquelle on confie des responsabilités aux gens qui ont de l'expérience. les junior débutent comme junior et si vous êtes motivé, que votre patron est un mec bien il vous déléguera peut être. et si ca marche pas après faut changer et aller voir un autre. Là je vous l'accorde c'est une question de chance ca joue énormément.

Néanmoins si vous abandonnez aux 1ères difficultés le patron peut se dire que fera t-il avec mes dossiers ? Va t-il démissionner s'il trouve ça trop dur ? Donc il ne va pas vous embaucher car il aura peur que vous le plantez. Et ca c'est valable partout.

Je sais que ce n'est pas facile de croire que c'est possible car avec la crise c'est dur.

Moi même j'ai eu des échecs dans ma vie et donc je parle aussi des "leçons" que j'ai tirées de mon expérience personnelle.

Publié par

Je me suis mal exprimé : la compta permet de trouver du travail généralement mieux rémunéré que les études de droit. En outre, le rapport efforts-durée des études/rémunération-insertion est selon moi plus intéressant. En droit, on se bat pendant environ 5 ans (voire plus) pour souvent de grandes désillusions...

Publié par

En fait je trouve que vous raisonnez beaucoup sur l'argent. ok il en faut mais vous voulez débarquer direct sur un poste à responsabilité. Ca ne marche pas comme ça en droit. C'est un des secteurs où pour débarquer sur un job de notaire salarié sans expérience il faut beaucoup de chance à mon avis. Souvent les gens sont passés par d'autres cases.

Je vous l'accorde l'ingénieur informatique débute plus rapidement sur ce niveau qu'en droit où c'est plus dur car il y a beaucoup de gens.

Publié par

Après est ce que le comptable débute directement sur un job de comptable. Je pense qu'au départ il vous faudra apprendre les bases du métier la compta c'est très technique comme quand on rédige un acte.

Je pense que ça dépend des régions et compta c'est beaucoup d'heures aussi. Par exemple en période de paie il faut parfois bosser le samedi car la paie doit absoluement passer à un jour précis. On ne peut pas dire désolé j'ai un RTT je peux pas faire votre paie pour le 15.

Publié par

Je suis d'accord ! Tout ce que je dis, c'est que :

- Les études de droit sont longues, sélectives et difficiles, pour au final peu d'élus.
- La grande majorité des diplômés n'auront jamais la rémunération qu'ils espéraient, sauf peut-être au bout de X années de carrière.
- Ce sont des études inégalitaires en terme d'origine sociale. Le fils de notaire, d'huissier ou d'avocat réputé aura la motivation pour réussir ses études (la carotte au bout du bâton qu'est le fait d'hériter un jour de la charge/du cabinet) ainsi que des stages illimités dans l'entreprise de papa/maman.
- Il existe d'autres filières moins contraignantes et plus accessible, surtout pour les gens qui ne sont pas "fils de".

Publié par

Concrètement : le droit c'est 5 ans minimum (s'arrêter à la licence relève de la démence). La compta, c'est accessible à partir d'un bac+2, sachant qu'on est exempté de beaucoup d'épreuves du DCG (niveau licence) avec un bac+2... On peut également poursuivre, le niveau le plus haut étant le diplôme d'expert comptable (bac+8). Le DCG est l'équivalent d'une licence MAIS permettant de travailler tout de suite, à l'inverse d'une licence de droit. Je ne mets pas en concurrence le droit et la compta, ce sont deux domaines différents, mais il me paraît évident que la compta est plus accessible que le droit, avec des perspectives de carrière plus larges (la rémunération d'un BTS compta est assez semblables à celle d'un M2 en droit standard).

Publié par

De toute façon quelque soit ta décision le droit étant connexe à la compta tu n'as pas forcément perdu ton temps.

Un des reproches que je formulerais sur la filière droit mais en France en général est de mettre les gens dans des cases. Je reproche à la France sa rigidité du genre tel diplôme pour telle case et de ne pas observer assez les compétences transversales par exemple un reconverti peut passer d'un domaine à un autre mais ce pays est assez borné sur ce point je suis d'accord (contrairement au modèle anglo-saxon qui a ma préférence perso).