Transférer plus de souveraineté à l'UE

Publié par
Isidore Beautrelet Administrateur

Bonjour

Je ne sais pas si vous avez entendu parler du passage du député LREM Aurélien Taché à l'émission "les Terriens du Dimanche" du 2 décembre, où il a dit être favorable à un transfert important de la souveraineté nationale au profit de l'UE.

Avant d'aller plus loin, il convient de préciser que c'est son opinion personnelle et que cela ne reflète pas forcément un projet du gouvernement. Cela dit, je n'ai pas pu m'empêcher de faire un lien avec le discours d'Emmanuel Macron devant le parlement européen où il a évoqué "une souveraineté européenne réinventée".

Je lance un débat pour savoir si vous êtes pour ou contre l'idée que la France renonce à une grande partie de sa souveraineté au profit de l'UE.

Pour ma part, je suis contre. La France a déjà suffisamment perdu dans le cadre de la construction de l'UE et on ne peut pas dire que cela a été vraiment efficace.

Tout d'abord avec l'espace Schengen. Il ne s'agit certes pas à proprement parler d'un transfert de souveraineté, mais la France a renoncé à l'une de ses prérogatives douanière au nom de la libre circulation.

Ensuite, la France a en partie transféré le pouvoir de battre monnaie à la BCE depuis l'instauration de l'€uro.

Enfin, notre hiérarchie des normes fait que le droit de l'UE l'emporte sur nos lois nationales (quoiqu'on pourrait légitiment invoquer que l'ensemble des pays membres ne respectent tout à fait le droit de l'UE, voir article 55 de la constitution, ce qui nous permettrait de ne pas le respecter non plus).
Et comme si cela n'était pas déjà suffisant, certains espèrent que la révision constitutionnelle en projet soit l'occasion de mettre plus d’Europe dans la constitution
https://www.liberation.fr/debats/2018/07/17/mettons-plus-d-europe-dans-la-constitution_1667117


On parle de la construction d'une armée européenne, soit disant pour se préparer à une invasion de la Russie. A terme cela pourrait conduire à un transfert du droit de lever des troupes à l'UE.
Ce qui fait que le France aurait une souveraineté plus que limité.
Il ne manquerait plus que l'on cède à l'UE une compétence pour lever des impôts, et elle deviendrait dans les faits un quasi Etat fédéral.


Vouloir faire plus d'Europe n'est pas la solution.
Les citoyens français avaient déjà refusé le projet de constitution européenne lors d'un référendum qui n'a pas été respecté.
La Suisse, la Norvège et l'Islande ont une économie assez satisfaisante alors même qu'elles ne sont pas dans l'UE.
Et je suis sûr que le Royaume Uni ne connaitra pas le chaos après le Brexit.

Et vous quel est votre avis ?

__________________________
L'homme est si peu le roi de la nature, qu'il est le seul de tous les animaux qui ne puisse rien faire sans payer. Alphonse Allais

Charte du forum

Attendus filière droit

Méthodologies

Méthodes de travail

Sites utiles pour vos études

Logement étudiant

Job étudiant

Études à distance

Année de césure

Service civique

Publié par

Bonjour, je suis personnellement contre cette philosophie. Parce que à un moment, faut quand même reconnaître qu'entre l'idée romantique défendu par Jean-Monnet, et la réalité y'a un fossé.

On parle d'une entité qui depuis sa création n'a pas été foutu de se mettre d'accord pour savoir ou devrait siéger son parlement. ça fait des années qu'on balade le parlement européen entre Strasbourg et Bruxelles, avec un coût d'environs 20millions d'euros par ans juste parce que ces mecs n'arrivent pas à se mettre d'accord. Vous imaginez le scandale en France si l'assemblée national, se baladait entre Paris et Bordeaux ou je sais pas ou, tout ça aux frais du contribuables.

En plus, je vous rejoins totalement, l'état français a beaucoup faits, certains diront même trop faits. Personnellement moi je suis pour une renégociation des traités, pour qu'on puisse au moins retrouver la maîtrise de nos frontières, et qu'on arrête de nous faire croire qu'on pourra lutter efficacement contre la fraude fiscale en parlementant avec des états comme la Belgique, Chypre, ou encore le Luxembourg qui sont des paradis fiscaux.

Publié par
Isidore Beautrelet Administrateur

Bonjour

Je rejoins totalement votre analyse.

On nous vend d'abord l'UE comme la paix. Mais je pense que c'est plutôt la conséquence de la paix.
C'est parce qu'il n'y avait plus de haine entre les Etats européens qu'ils ont choisis de se regrouper.
A la limite la seule institution qui aurait joué un rôle dans le maintien de la paix c'est la CECA mais surement pas la communauté économique.

On nous dit que l'UE évite une course à la concurrence entre les États membres.
Cependant, il y a du dumping au sein même de l'UE : L'impôt sur les sociétés irlandais (demandez à Google), l'impôt sur le revenu portugais (demandez à Pagny), sans parler du Luxembourg, Malte et Chypre qui sont des paradis fiscaux.
Quant à la France, il y a un régime avantageux de report des déficit (Starbucks s'est lancé sur le marché français juste pour ça). C'est de bonne guerre.
Vous ajoutez à cela la directive détachement des travailleurs qui est surtout utilisé par les pays d’Europe de l'ouest pour faire venir des travailleurs d’Europe de l'est ... ...


La monté des populistes dans les différents États membres est un message clair.
Il faut revenir sur le concept d'Union européenne.

__________________________
L'homme est si peu le roi de la nature, qu'il est le seul de tous les animaux qui ne puisse rien faire sans payer. Alphonse Allais

Charte du forum

Attendus filière droit

Méthodologies

Méthodes de travail

Sites utiles pour vos études

Logement étudiant

Job étudiant

Études à distance

Année de césure

Service civique

Publié par
Chris39100 Modérateur

Une nouvelle pépite de notre belle Europe, en passant.

On pourrait titrer comme suit : "L'Europe dynamite ses potentiels géants économique, au profit de Pékin."

https://www.lepoint.fr/societe/siemens-alstom-bruxelles-s-apprete-a-dire-non-a-la-fusion-06-02-2019-2291633_23.php

Déprimant, je ne comprends pas que l'Europe puisse avoir son mot à dire dans la fusion de deux géants du secteur ferroviaire afin de créer un géant européen et acteur mondial économiquement parlant.
Cette décision potentielle doit faire rigoler nos amis Chinois.

Voilà encore les méfaits, à mon sens, de la volonté de nos technocrates européens, bien trop enclins à conférer plus de pouvoirs que nécessaire à une Europe décadente.

__________________________
Au delà du possible.



Master 1 D.A.F Besançon

Publié par
Isidore Beautrelet Administrateur

Pour le coups, cette décision va ravir les syndicats français et belges qui craignaient des suppressions massives de postes suite à la fusion.
Cependant l'installation d'un géant chinois sur le marché aura des conséquences similaires voir plus catastrophiques.

On voit toute l'hypocrisie de la commission européenne qui interdit aux États membres de prendre des mesures qui viendraient freiner la libre concurrence ou l'investissement et qui en même temps (comme dirait l'autre) se permet de s'opposer à un projet de fusion.

La résignation de Bruno Le Maire démontre que les États membres sont soumis à la volonté de la Commission européenne quand bien même sa position soit néfaste pour l'économie.
Encore une preuve, que nous avons déjà assez transférer de souveraineté à cette institution.


J'en profite pour relayer cet article https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-191698-opinion-tva-quelles-perspectives-2240195.php
Là encore il nous faudra l'autorisation de l'UE.

__________________________
L'homme est si peu le roi de la nature, qu'il est le seul de tous les animaux qui ne puisse rien faire sans payer. Alphonse Allais

Charte du forum

Attendus filière droit

Méthodologies

Méthodes de travail

Sites utiles pour vos études

Logement étudiant

Job étudiant

Études à distance

Année de césure

Service civique