Je suis en L3 et je ne suis pas épanouie

Publié par

Bonjour,
Je suis actuellement étudiante à la faculté de droit de Montpellier. Je suis en L3 cette année et je me trouve face à un mur.
Je me poses de plus en plus de questions sur mon avenir, j’ai besoins de conseils.
J’ai réussi mes 2 premières années sans aller aux rattrapages avec des résultats assez moyens/médiocre (autour de 12).
Depuis ma L1 je songe à me réorienter, mais ayant réussi les examens du premier semestre sans trop de difficultés j’ai mis de côté cette pensée.
Mon soucis est que malgré le fait que je ne suis vraiment pas épanouie dans cette filière, je réussi et c’est ce qui me rend perplexe . En effet, c’est avec de l’embarras que j’admet que je ne travaille pas beaucoup mes cours et je procrastine énormément, je ne révise pas de façon régulière etc BREF je ne fournis pas un travail conséquent. Je penses que de façon inconsciente je ne fournis pas ce travail avec l’espoir d’être ajourné et ainsi être forcée à changer de domaines d’études?
La vérité c’est que j’ai peur d’arrêter mes études de droit et de me réorienter après 3 ans.. je sais qu’il existe des passerelles mais je peux malheureusement affirmer que l’idée d’exercer un métier qui soit de près ou de loin en relation avec le « droit »m’angoisse..
J’ai l’impression d’avoir d’énormes lacunes, je n’arrive pas à m’y mettre (surtout avec ce confinement) et je me sens larguée..
Qu’auriez vous fait à ma place? Finir ma licence, m’engager dans un master (a supposer que je sois prise..) au risque de m’enfoncer dans des sables mouvants et perdre encore plus de temps?
Ou abandonner?
Après relecture j’ai l’air vraiment butée, mais j’ai besoins de conseils, est-il normal après 3 ans de ne pas aimer son domaine d’étude ? Est-ce parce qu’il ne s’agit que de la licence?

Merci d’avance de m’avoir lu.

Publié par
Isidore Beautrelet Administrateur

Bonjour


J’ai réussi mes 2 premières années sans aller aux rattrapages avec des résultats assez moyens/médiocre (autour de 12)


Dans la plupart des facs, la note 12 permet d'obtenir une mention assez bien. C'est loin d'être une note moyenne ou médiocre.



Je commencerai par vous poser deux questions :

- Pour quelles raisons avez-vous choisi de faire des études de droit ?

- Est-ce domaine vous plait réellement ?

__________________________
Charte du forum

Attendus filière droit

Les études de droit, c'est quoi ?

Méthodologies

Méthodes de travail

Sites utiles pour vos études

Logement étudiant

Job étudiant

Études à distance

Année de césure

Service civique

Publié par

Bonjour,






Dans la plupart des facs, la note 12 permet d'obtenir une mention assez bien. C'est loin d'être une note moyenne ou médiocre.



Je suis entièrement d'accord avec Isidore, vous avez un niveau que j'aurais bien aimé avoir lorsque j'étais étudiant.

Si le droit ne vous plaît pas, quels autres domaines aimeriez-vous étudier? La philo, socio, histoire, science po, lettres classiques ou contemporaines?

Quel Bac avez-vous, littéraire, éco, sciences?

Bon courage. Dernière modification : 23/11/2020 - par CUJAS 26150

__________________________
CUJAS 26150 (1522-1590), Maître en droit à BAC+4, Université de Grenoble.

Vigilantibus jura subveniant : Le droit vient en aide à ceux qui sont vigilants.

https://www.legavox.fr/blog/jerome-chambron/offre-gratuite-tutorat-pour-etudiants-27625.htm

Publié par

Bonjour,
Merci de vos réponses, à la rentrée on nous a dit qu’avec des licences autour de 11-12 il y avait de fortes chances qu’on reste bloqués c’est pour cela que j’ai dit que mes résultats était médiocre..

Pour répondre à vos questions, je pense que j’ai choisi de faire des études de droit parce que j’ai toujours été relativement bonne en lettres et j’ai peut être cru à tord que ce domaine d’études me conviendrait..
Je voulais faire des études dans une école d’art graphique initialement mais fautes de moyens j’ai du me rabattre sur un cursus en fac.
J’ai obtenu un bac Scientifique mention très bien.

Les domaines qui m’intéressent le plus sont les langues (les métiers de la traduction) et les nouveaux métiers du numériques.. donc assez éloignés du « droit »..

Publié par
Isidore Beautrelet Administrateur

Alors il ne faut pas hésiter à vous réorienter vers un autre domaine (langue ou science de l'ingénieur).
Il ne sert en effet à rien de rester en droit alors que vous n'avez pas d'attrait pour cette matière.
Rencontrez un(e) conseiller(e) pour fait le point au CIO ou au service orientation de votre fac.

__________________________
Charte du forum

Attendus filière droit

Les études de droit, c'est quoi ?

Méthodologies

Méthodes de travail

Sites utiles pour vos études

Logement étudiant

Job étudiant

Études à distance

Année de césure

Service civique

Publié par

Bonjour ce n'est pas jamais simple ce genre de situation mais je pense que justement ça peut être le moment ou jamais de tout changer :) il ne faut pas le considérer comme un échec mais comme une prise de conscience....à quoi bon continuer des études si on ne les aime pas ? on passe tellement de temps au travail autant hier ce que l'on fait ne serait-ce qu'un peu. Après tout dépend votre situation financière également, avez)vous la possibilité de prolonger vos études ? pour ma part j'ai changé de domaine pendant mes études également mais mes parents ne pouvaient plus m'aider financièrement...j'ai pris la décision de reprendre un master et je l'ai financé en faisant un crédit Dernière modification : 25/11/2020 - par Isidore Beautrelet

Publié par
Isidore Beautrelet Administrateur

Bonjour

@ AViion : Merci pour votre témoignage
J'ai particulièrement apprécié cette phrase


il ne faut pas le considérer comme un échec mais comme une prise de conscience....


C'est exactement ça !



En revanche, j'ai un peu moins apprécié le côté coup de pub pour un établissement de crédit, j'ai donc supprimé cette partie de votre message.

__________________________
Charte du forum

Attendus filière droit

Les études de droit, c'est quoi ?

Méthodologies

Méthodes de travail

Sites utiles pour vos études

Logement étudiant

Job étudiant

Études à distance

Année de césure

Service civique