Découragée par les études de droit, persévérer ou se réorienter ?

Publié par

Bonjour tout le monde.

Je suis actuellement en L2 de droit et suis totalement découragée.
Je ne vous cacherai pas que j'ai choisi le droit un peu "par hasard", en terminale comme beaucoup d'étudiants je n'avais aucune idée quant à mon orientation (et c'est toujours le cas d'ailleurs...).

Dès mon entrée à l'université, le manque de motivation s'est fait sentir. Je me suis surprise à travailler 2 fois moins qu'au lycée, à ne faire que le minimum... J'ai validé ma L1 à 10 et des poussières, et ce grâce aux matières autres que celles de droit : histoire, économie...
Depuis que je suis en L2, je n'arrive plus du tout à travailler. Je vais droit vers l'échec.
Cela me fiche un coup car j'ai toujours été une élève sérieuse, pas forcément avec beaucoup de facilités mais très travailleuse avec de bons résultats, surtout dans tout ce qui est littéraire. J'ai l'impression avoir perdu toute capacité à travailler depuis que je suis à la fac de droit, et surtout j'ai perdu le peu de confiance que j'avais en moi... En plus, (c'est un autre sujet, mais je pense que cela joue sur ma motivation) je suis très seule depuis que je suis à la fac, et je ne trouve pas du tout ma place parmi les autres étudiants.

D'un autre côté, je n'ai toujours aucune idée pour mon orientation, j'ai eu beau voir des conseillers d'orientation, faire des tests sur internet et au CIO, éplucher toutes les sites, brochures, sur tous les métiers et formations possibles ... Je suis toujours aussi indécise !
Pensez vous que je devrais persévérer en droit, au risque de m'écrouler ? Ou me réorienter, sachant que je n'ai aucune idée de quoi faire ? Je suis totalement perdue.

Merci d'avoir pris le temps de me lire, je vous souhaite une bonne journée !

Publié par
Lorella Modérateur

Bonjour

Difficile de vous aider. Peut-être le format d'études ne vous plait pas. Avez-vous pensé aux BTS et DUT dont les formations sont encadrées ?

Encore un test
https://www.letudiant.fr/test/metiers/orientation/pour-quels-metiers-etes-vous-fait.html

__________________________
Assistante Ressources Humaines

http://www.juristudiant.com/forum/charte-de-bonne-conduite-a-lire-avant-de-poster-t11.html

Publié par

Bonjour Lorella, merci pour votre réponse.

J'avais bien évidemment pensé aux BTS et DUT, d'autant plus je pense comme vous que le format universitaire n'est pas ce qui me convient le mieux, effectivement.

Mais le problème des BTS/DUT est que ceux-ci impliquent d'avoir une idée précise sur son orientation, puisqu'ils couvrent des domaines en général bien précis. Or je n'ai aucune idée de quoi faire dans ma vie, donc impossible pour moi de choisir... C'est pourquoi j'ai préféré m'engager dans cette voie universitaire, pour me laisser du temps avant de faire un choix définitif d'orientation...

Publié par

Bonjour Lorr

Je suis également en L2 de droit et comme vous je n'ai aucune idée de ce que je veux faire de mon avenir.

Je pense qu'il serait dommage que vous arrêtiez là, à un an et demi d'obtenir la licence.

Vous semblez vivre très mal la situation en ce qui concerne la fac (sentiment d’être seule, sentiment d’échec).

La première chose qui me vient à l'esprit c'est qu'il faut vous trouvez un autre truc à coté, un truc qui vous plait (une activité, peu importe laquelle, peut être même quelque chose de nouveau) pour vous sortir un peu la tête du goulot et vous faire relativiser.

En mettant son esprit sur quelque chose qui nous plait ça permet, (je trouve) d'enlever le piédestal sur lequel on a tendance à poser la fac et les cours(de droit) qui non seulement que d’être difficile et complexe nous occupe la majeur partie du temps.
On se rend mieux compte qu'en faite ce n'est "que ça" et qu'il ne faut pas considérer tout "ça" plus que nécessaire.

En faisant de la sorte j'arrive à retrouver un peu de plaisir à travailler mes cours et ne prends plus ça comme une tache qui me coupe du monde et qui malgré mes effort ne paie pas assez à mon gout.

Le plus important c'est bien de trouver du plaisir dans ce qu'on fait.

PS; j'attire votre attention sur le fait qu'en cette période de galops/ partiels une grande partie des étudiants ont envie d'abandonner et déteste ce cursus du plus profond de leurs cœurs (haha)

J'espère pour vous que ce n'est qu'une passe temporaire et que très vite vous retrouverez ou vous trouverez le positivisme de ce que vous faite, qui apporte surement malgré tout un peu de bon dans votre vie.

Courage à vous.

Publié par
Dolph13 Intervenant

Bonjour Lorr212,

Je vous comprends parfaitement. Comme vous, je suis entré en fac de droit l'année dernière un peu par hasard après avoir échoué au concours des IEP communs et de sciences po Grenoble. J'étais tout de même attiré par les métiers de la justice et du journalisme. Mais au deuxième semestre, j'ai manqué de motivation et du coup je redouble ma première année.

J'ai profité des vacances d'été et de la période septembre-octobre pour faire un premier point sur mon avenir. Et finalement, avec du recul, je me suis rendu compte que je ne voulais pas faire un métier avec du droit pur et simple. J'ai donc dit au revoir aux métiers de la justice. Il en va de même pour les métiers du journalisme qui, après plusieurs recherches, sont peu accessibles sur le marché du travail. J'en suis arrivé à la conclusion que je voulais quand même faire du droit mais qui serait appliqué à l'économie et les langues. C'est ainsi que j'envisage maintenant de faire une licence pro commerce international après la L2 de droit. Et pour la première fois, j'avais une idée bien précise du domaine que je voulais faire.

Peut-être alors que, comme moi, vous devriez faire un premier bilan, histoire de faire le point. Posez vous les questions : est-ce que je déteste vraiment le droit ? Si tel est le cas, vous devriez penser à une réorientation dès la fin de l'année scolaire ou même dès la fin du semestre. Les études doivent être un plaisir. Est-ce que vous avez des passions qui pourraient vous mener à des études (les animaux, les langues, l'histoire, les sciences, la mode, le sport…) ? Essayez de voir les possibilités qui s'offrent à vous.

Dans le cas où le droit vous plaît, mais lorsqu'il s'applique avec autre chose, comme ça a été mon cas, sachez qu'il existe dès la fin de la L2 ou de la L3 des passerelles en fac d'économie, en licence pro en droit, économie et gestion, en IAE, en IEP, en école de commerce ou de journalisme… Comme ça, vous terminez votre année de L2 et vous ne perdrez pas d'année grâce à ces passerelles.

Enfin, comme l'a dit Lorella, peut-être que le système universitaire ne vous convient pas et dans ce cas là, il vaut mieux repartir sur un BTS, un DUT ou une grande école.

Posez-vous les bonnes questions, trouvez ce qui vous rend heureux.se. Vous pouvez peut être aussi faire un semestre sabbatique au mois de janvier histoire de prendre du recul, de réfléchir, de faire des stages, d'avoir un petit job… N'hésitez pas aussi à vous entourer, à voir votre famille, vos amis, à sortir de temps en temps.

Bon courage pour vos révisions et vos partiels et n'hésitez pas à revenir ici ;)

Publié par

Bonjour Marine k, merci pour votre réponse.
Effectivement je vis mal la fac, depuis que j'y suis entrée j'ai changé, et pas dans le bon sens. J'ai toujours été très anxieuse mais néanmoins positive, plutôt joyeuse. Alors que là je suis devenue, aigrie, cynique et j'en passe... J'ai l'impression que ma vie échappe totalement à mon contrôle et j'ai du mal à l'accepter.
Cette année je n'ai même pas pu m'inscrire à une activité à cause de mon emploi du temps qui changeait tout le temps au début du semestre. Donc c'est vrai que je n'ai pas beaucoup d'échappatoires, à part revoir mes amis du lycée de temps en temps, mais c'est pas toujours facile.
Sinon je me détends dans des activités plus solitaires : lecture, pâtisserie. Mais pas vraiment d'échappatoire très efficace.
C'est sûr que cette période d'avant examens est particulièrement déprimante et renforce grandement mon découragement et mes questionnements sur mon avenir !
Je trouverais aussi dommage de m'arrêter en cours de licence, et pour des raisons à la fois financières et psychologiques, je n'ai pas trop envie de tout recommencer à 0 pour autre chose... D'un autre côté si je ne tiens pas en droit, ce sera peut être la seule solution...
Courage à vous aussi ! :)


Bonjour Dolph13, merci pour votre réponse.
Comme vous j'ai abandonné, presque dès le début, les métiers de droit pur. Non seulement tout ceux de la justice, que je trouve très beaux mais que je ne me vois pas du tout exercer, mais également ceux en entreprise qui me font de moins en moins envie.
C'est sûr que sans plaisir pour le domaine étudié, difficile d'être motivé. Je suis contente que vous ayez trouvé ce qui vous intéresse. Cela peut paraitre un peu étrange, mais moi, je ne sais pas ce qui m'intéresse vraiment ! J'ai toujours été une éternelle indécise, jusque même dans mes goûts personnels.
Je trouve les sciences intéressantes mais je ne suis pas du tout matheuse. J'ai donc écarté le domaine scientifique.
Pour le reste, je me souviens qu'au cours de ma scolarité, selon les années, je pouvais détester comme adorer une matière. Cela dépendait beaucoup des profs, de mon état d'esprit du moment ... Je n'ai jamais eu de réel intérêt pour une matière, un domaine en particulier, encore moins de passion. Pour ce qui est du droit, je ne sais pas trop : Je trouve les cours intéressants, par contre les TD m'ennuient prodigieusement, j'ai beaucoup de mal à m'intéresser aux commentaires de textes et commentaires d'arrêt. J'ai dû mal à comprendre l'intérêt de ces exercices (je sais qu'il y en a un, bien sûr, c'est juste que je n'arrive pas à bien le saisir haha.) J'avais déjà ce sentiment en L1 d'ailleurs.

En tout cas, j'envisage effectivement de quitter le droit pur. Après la L2, ou après la L3, je ne sais pas encore. Mais je ne suis pas sûre que les licences pros et masters qui ne sont pas dans vraiment dans le domaine du droit acceptent les élèves venant de droit, surtout ceux avec un dossier très moyen comme le mien... J'ai l'impression d'avoir "gâché mon avenir" en me constituant un mauvais dossier dans cette licence dans laquelle je rame...

Il faut que je continue à réfléchir sur ce que je veux, même si j'ai l'impression d'être de plus en plus perdue ! Et aussi me renseigner sur les passerelles, car j'ai beau avoir fait des tas de recherches, je ne connais sûrement pas toutes les possibilités.
Bon courage à vous aussi ! :)

Publié par
Dolph13 Intervenant

Merci Lorr212 pour votre réponse,

J'ai oublié de vous préciser que vous pouvez vous rendre au SUIO de votre faculté, ainsi qu'aux divers salons de l'étudiant qui vont avoir lieu au mois de janvier. Vous indiquez habiter dans le Calvados, il y a le salon de l'étudiant à Rouen le 11 et le 12 janvier si cela peut vous intéresser. Vous pourrez vous faire un meilleurs avis en posant des questions aux étudiants ^^

Bonne continuation à vous ;)

Publié par

Merci pour ces informations c'est sympa ! :) Rouen n'est pas tout près de chez moi, mais je pense qu'il doit y avoir des salons plus proches.
Je m'y étais déjà rendue plus jeune et cela ne m'avait pas vraiment aidé, mais je devrais réessayer c'est vrai, peut être que cette fois-ci ça pourra m'aider, qui sait ^^
Je compte aussi prendre rendez vous avec un conseiller d'orientation de ma fac en janvier.
Je n'y crois pas trop mais bon, il faut essayer !

Merci, à vous aussi :)

Publié par
Lorella Modérateur

Au lieu de chercher quelle étude suivre, se poser la question : qu'est ce que j'aimerai faire ? en faisant une liste. Ensuite aller voir les compétences nécessaires pour chaque métier (savoir, savoir-faire, savoir-être). L'idéal est de rencontrer des professionnels. Voir ensuite les études à suivre.

__________________________
Assistante Ressources Humaines

http://www.juristudiant.com/forum/charte-de-bonne-conduite-a-lire-avant-de-poster-t11.html

Publié par

bonjour

Le droit n'est pas une fin en soi. On peut en faire partout et de toute façon vous trouverez naturellement votre voie quand vous postulerez en entreprise.

Le master ne fait pas tout et la vie offre des opportunités étonnantes parfois.

Moi-même j'ai fait du droit et j'ai travaillé puis j'ai fait de la gestion et ensuite j'ai refait du droit donc bah honnêtement dans la vie tout est possible

il faut juste trouver ce qui vous plait

Moi si j'avais 20 ans aujourd'hui ce que je ferais c'est aller voir des professionnels en immersion pour voir si le métier me plait vraiment mais pour ça vous devez faire un peu un bilan sur vos envies points forts....

Personnellement je pense qu'en droit il faut quand même être un peu passionné sinon même ceux qui se disent je vais faire du droit pour être bien payé vous risquez vite de vous ennuyer. Y'a rien de pire que de faire un boulot pas fait pour nous. On passe quand même beaucoup de temps au travail donc si le votre vous déplait vous verrez le temps sera long.

Par exemple si on prend le cas du droit il y a aussi des secteurs auxquels les gens ne pensent pas et même post droit vous pouvez faire d'autres choses après en rattrapant au niveau master.

Le droit mène à tout à condition d'en sortir ;) et il est complémentaire de nombreuses disciplines.

Publié par

Vous avez raison. La question "Qu'est ce que j'aimerais faire", c'est bien cela mon problème. Et j'ai également du mal à justement déterminer mon savoir être et savoir faire.

Rencontrer des professionnels est toujours intéressant, mais pas toujours facile, et tous n'ont pas le même regard sur leur métier. Mais ça reste l'idéal, avec les stages, pour se faire une idée d'un métier, c'est sûr !

Publié par

Par exemple est-ce que vous avez plutôt envie d'un métier solitaire ? ou vous avez besoin d'un job plutôt social.

selon le métier vous êtes en contact avec les gens ou pas. Et ca ca dépend aussi de votre personnalité. C'est ce genre de questions qu'il faut vous poser.

Est-ce que vous avez plutôt envie d'une ambiance PME ou d'une ambiance grand groupe ?

Quelle culture vous plairait ? plutôt entreprise ? cabinet ? toutes ces cultures sont différentes et tout le monde n'est pas bien dans un groupe dans une pme. Ca dépend des gens de votre façon d'interragir.

Ensuite une fois que vous serez dans le marché si vous avez un réseau vous pourrez aussi naviguer dans plusieurs secteurs. C'est souvent des opportunités qui se font par des rencontres un peu comme quand des avocats ou notaires s'associent ce sont des rencontres.....

De plus vous avez l'air de penser qu'après c'est un job à vie et ca sera de moins en moins le cas. de nombreuses possibilités s'offriront à vous car les métiers vont muter souvent.

Publié par
Lorella Modérateur

Faites vous plaisir Lorr212 sinon vous allez tomber dans la dépression. Vous avez parlé de pâtisserie. Quand on pâtisse, il faut se concentrer pour peser les ingrédients (c'est précis), mélanger, mesurer le temps de cuisson. On vit dans le moment présent sans penser à autre chose. Ensuite partager ses réalisations avec ses amis, connaissances, famille procure du plaisir.

__________________________
Assistante Ressources Humaines

http://www.juristudiant.com/forum/charte-de-bonne-conduite-a-lire-avant-de-poster-t11.html

Publié par

de mon coté si j'ai choisi le droit ce n'est pas par "passion du droit", mais surtout parce que je n'avais pas d'idée précise et n'étais pas réfractaire à prendre cette direction là.

Je me suis surtout dit que je pourrais toujours rallier plus concretement les thèmes et sujets qui me passionne (les langues étrangères et l'art notamment)

avec le droit on peut je pense tanguer vers un profil qui nous correspond, j'ai donc penser à traductrice juridique ou commissaire priseur par exemple qui collerait avec les thèmes qui me plaisent.

Je me voyais mal entrer en licence d'art car je ne voyais pas de débouchées concrètes, idem en langue alors qu'en y ajoutant du droit je trouve que les débouchées sont tout de suite plus intéressantes (à mes yeux du moins).

Lorr je ne pense pas que tu ai gâché quoi que ce soit même si tu ne va pas au bout, c'est toujours ça de pris aussi bien sur le CV que personnellement et psychologiquement.

Publié par

Bonsoir,

Ayant été dans votre situation il y a deux ans, même si j'étais en biologie et pas en droit quand j'ai vécu ça, je comprends totalement votre sentiment. Il a fallu que je sois vraiment au plus bas pour admettre qu'il fallait que je change d'orientation mais au final, ça a eu des conséquences positives puisque je savoure encore plus mes études actuelles et j'apprécie de faire enfin quelque chose qui me plaît. Dans le cadre du Projet Professionnel Personnalisé, on a eu une conférence de deux heures sur les études possibles aussi bien après une licence de droit qu'après une L2. Peut-être devriez-vous chercher par là si quelque chose vous intéresse ? Je n'ai plus toutes les possibilités en tête actuellement, mais je suis sûre que vous pouvez en trouver sur le site de votre faculté. Cela pourrait vous permettre de "sortir" de la fac tout en vous permettant de conserver votre bagage juridique. Des études en droit ne sont, à mon sens, jamais perdues puisqu'elles ouvrent beaucoup de portes. De plus, les candidatures en master sont examinées en détails et ne prennent pas en compte que les notes. Si vous pouvez justifier de votre orientation en droit, de ce que ça vous a apporté et de votre souhait d'intégrer ce master, je suis certaine qu'il n'y aura aucune difficulté.

Comme mes prédécesseurs, je vous conseille de trouver un objectif professionnel pour vous donner un objectif dans vos études. Mais aussi de faire autre chose que de toujours travailler. Une sortie au cinéma, une ballade dans la nature, une soirée avec des amies, un bon livre... n'importe quoi qui peut permettre de vous changer les idées pendant quelques heures vous fera un bien fou. Ca aère l'esprit et ça permet de conserver un certain équilibre. Des études qui prennent tout votre temps, surtout si le domaine ne nous plaît pas particulièrement, sont à mon sens totalement nocives puisqu'on n'a l'impression de ne vivre que pour ça. Les études ne peuvent pas et ne doivent pas régir toute votre vie.

Je ne peux pas me prononcer sur la question de la réorientation ou de la persévérance, je pense que la solution s'imposera à vous quand vous aurez une idée plus concrète de ce que vous souhaité faire. Mais soyez assurée que plein d'options s'offrent à vous, dans un cas comme dans l'autre. J'ai eu moi-même beaucoup de mal à trouver un projet professionnel (et même maintenant je me laisse encore le temps et la liberté de changer) mais même juste un domaine qui vous plaît particulièrement peut permettre de poser des bases solides pour définir la direction que doivent prendre vos études. Vous avez déjà déterminé que vous ne vouliez pas continuer dans le droit "pur", vous pouvez peut-être essayer de déterminer quels autres domaines ne vous intéressent pas et procéder par "élimination" pour dégrossir les nombreuses possibilités qui s'offrent à vous.

Je vous souhaite de trouver une voie qui vous plaît et beaucoup de courage pour affronter cette situation qui n'est pas facile.

Publié par

Bonjour tout le monde,

Je reviens ici pour vous donner des nouvelles. Je vous remercie encore pour vos conseils que j'ai essayé d'appliquer, notamment me détacher un peu du travail intensif et vivre l'instant présent.

J'ai finalement obtenu mon année aux rattrapages (ce qui me paraît tenir du miracle, car je n'ai jamais été aussi démotivée par les études que cette année) et je passe donc en L3, mais toujours aussi perdue sur le plan professionnel. Je suis soulagée d'être passée, surtout quand je vois les statistiques de réussite de la L2, mais d'un autre côté l'idée de devoir choisir un master dans moins d'un an (si tout se passe bien) me terrifie, puisque je n'ai toujours aucune idée de ce que je veux faire, ni dans le droit, ni avec une éventuelle réorientation, et que je n'ai aucune motivation. J'ai plutôt l'impression que plus rien ne me fait envie, tous les secteurs me paraissent soit malsains soit précaires, soit ne m'intéressent pas... Pourtant j'aimerais gagner ma vie rapidement, surtout que depuis cette année, mon père est à la retraite et ma mère au chômage, et j'ai vraiment l'impression d'être un poids pour eux, et encore pour longtemps...

Je suis donc toujours à peu près dans le même état d'esprit, même si j'essaie de relativiser, au fond il n'y a rien de grave, mais j'ai du mal à me projeter dans mon avenir sans voir tout en noir (pas de boulot, seule, dépressive...) Tableau sûrement très exagéré j'en conviens, mais je n'arrive pas à penser autrement, ce qui ne m'aide pas à avancer, c'est sûr !

Publié par
Lorella Modérateur

Bravo Lorr212 pour votre courage, votre perseverance et votre passage en L3. Savourez votre réussite. Ne passez pas votre temps à penser : demain que vais je faire ? Prenez soin de vous. Avec le temps, votre projet mûrira.

__________________________
Assistante Ressources Humaines

http://www.juristudiant.com/forum/charte-de-bonne-conduite-a-lire-avant-de-poster-t11.html

Publié par

Merci beaucoup !

C'est vrai que j'ai du mal à me réjouir puisque je suis toujours autant dans l'incertitude et le découragement, alors que je devrais être déjà contente d'avancer un peu !

D'ailleurs j'ai une autre question : Pour une étudiante complètement indécise comme moi, qui ne sait pas du tout quoi faire après et qui n'est même pas sûre d'aimer le droit, me conseillerez-vous d'aller plutôt en L3 droit public ou plutôt en L3 droit privé ? (Le parcours mixte a malheureusement été récemment supprimé dans ma fac). Sachant que je n'ai ni préférence ni facilités particulières pour l'un des deux...

Merci d'avance !

Publié par
Isidore Beautrelet Administrateur

Bonjour

C'est compliquer de répondre à cette question. Il n'y a que vous qui pouvez savoir si vous vous sentez plus à l'aise en droit privé ou en droit public.

__________________________
Charte du forum

Attendus filière droit

Les études de droit, c'est quoi ?

Méthodologies

Méthodes de travail

Sites utiles pour vos études

Logement étudiant

Job étudiant

Études à distance

Année de césure

Service civique

Publié par

Oui c'est vrai, et malheureusement je ne le sais pas...

Ce qui est sûr, c'est que je ne suis pas à l'aise en droit de manière générale. En effet, si j'ai réussi à valider mes deux années, ça a toujours été grâce aux matières à faible coefficient, qui sont des questions de cours.

Mais je suis mauvaise dans les exercices typiquement juridiques : Je n'ai jamais réussi une seule fois un commentaire d'arrêt (jamais réussi à dépasser 7/20) et malheureusement c'est presque toujours la forme que prennent les examens des matières à TD dans ma fac. (J'ai aussi du mal avec les dissertations et cas pratiques, même si c'est moins catastrophique que les commentaires).

Je me doute bien que je ne suis pas faite pour le droit tout court... Du coup, droit privé ou droit public, je ne sais pas du tout quoi choisir !

Publié par
Lorella Modérateur

vous êtes obligée de choisir entre droit prive et droit public en L3, vous ne pouvez pas prendre un peu des deux ? Ca vous faciliterait la vie.

__________________________
Assistante Ressources Humaines

http://www.juristudiant.com/forum/charte-de-bonne-conduite-a-lire-avant-de-poster-t11.html

Publié par

Non, j'aurais bien aimé mais nous n'avons le choix qu'entre les deux parcours bien distincts.

Il y avait un parcours "mixte" avant, qui permettait de faire à la fois du droit privé et du droit public mais il a été supprimé sous prétexte que trop d'étudiants le choisissaient et donc ne se spécialisaient plus ...

Pourtant ça m'aurait bien arrangée, moi qui ne veut pas me spécialiser pour l'instant, étant dans le flou total 😅 Je me demande du coup s'il y a un parcours qui ferme plus de portes que l'autre ?

Publié par
Isidore Beautrelet Administrateur

Bonjour

C'est vrai qu'avec la sélection en M1, les étudiants sont bien obligés de se spécialiser dès la L3.

Si vous dites n'être particulièrement à l'aise dans aucune matière juridique ou exercice ça risque d'être problématique.

Quels métiers souhaiteriez vous exercer ?

__________________________
Charte du forum

Attendus filière droit

Les études de droit, c'est quoi ?

Méthodologies

Méthodes de travail

Sites utiles pour vos études

Logement étudiant

Job étudiant

Études à distance

Année de césure

Service civique

Publié par
Lorella Modérateur

Bonjour

Vous êtes dans le flou, parce que vous ne savez pas ce que vous pouvez faire concrètement avec des connaissances juridiques.

Je vous conseille de consulter les offres d emploi pour voir la réalité des besoins du marche. Dites vous : est ce que j aimerai faire ceci ? quel diplôme est requis ? Notez le sur un carnet et faites le pour un certain nombre d offres. Cela va vous aider à concrétiser votre projet. Sans objectif professionnel à atteindre, il est difficile de se positionner.

Des sites d offres d emploi pour vous aider :

https://www.village-justice.com/annonces/

https://www.carrieres-juridiques.com/emploi-juridique

https://www.emplois-juridiques.fr/

https://www.regionsjob.com/emploi/domaine_juridique.html

https://www.cadreo.com/emploi/domaine_juridique.html?gclid=CjwKCAjw-ITqBRB7EiwAZ1c5U-yE--rwRyey-tcFip-QPCzQXLa_0HRggn1pb6KD0CMop_N5vDnPZRoCPQoQAvD_BwE Dernière modification : 31/07/2019 - par Lorella Modérateur

__________________________
Assistante Ressources Humaines

http://www.juristudiant.com/forum/charte-de-bonne-conduite-a-lire-avant-de-poster-t11.html