Plus de d’avenir prestigieux en fac de droit?

Publié par

Bonjour,
Je suis étudiante en L3. Je vois de plus en plus de personnes ne pas pouvoir avoir accès a un M2. Une connaissance avait eu +de 10 de moyenne mais elle n’a pas été retenue.

Par ailleurs, beaucoup de personnes ayant terminés leurs études de droit semblent se diriger seulement vers le professorat. Dans ma fac, beaucoup de profs sont également avocats.

Cela m’inquiète beaucoup. Il n’y a à priori pas de sélection en master 1 dans ma fac. C’est en m2 qu’elle se fait. Seulement j’ai peur pour mon avenir. On dit de plus en plus que les études de droit sont bouchés. Je ne cherche pas a avoir le plus gros salaire possible.. j’aimerais juste pouvoir assurer une vie familiale plus tard. Et en n’effectuant seulement une profession et non deux voire plus!

Auriez-vous des témoignages qui pourraient me rassurer? Ou des conseils? Je m’étais rassurée en me disant que j’allais viser d’excellentes notes pour ma L3 mais apparement les masters ne recrutent pas que sur cette base là...

Publié par

On ne le dit pas assez, en fait on ne le dit jamais, mais à la différence de médecine je vois le droit comme un écrémage qui ne dure pas 1 an (comme en médecine avec le numerus clausus) mais 4 ans (De la L1 au M1).

Donc suffit pas d'avoir "10 de moyenne", de "passer année après année" pour s'assurer un job cool ou un M2 correcte (mais ça personne ne nous le dit, 80% cherche juste à avoir son année)

Si tu veux un conseil taff à fond en L3 / M1, ce sont les années les plus importantes pour la sélection des M2 (les directeurs de M2 regardent tes stages, tes activités extrascolaire, tes assoc également...) Mais bon, le niveau académique reste le premier truc qu'ils regardent, je connais masse de pote qui se sont réveillés en L3, et on pu obtenir un DJCE, un bon M2 et font le job de leurs rêves.


Si tu arrives à taper 12+ sur ces 2 années là, tu pourras avoir un M2 correcte et avoir le job que tu veux.

Oriente toi en conciliant 2 choses : Ce que tu aimes, et ce qui es demandé sur le marché.
En spé qui marche bien : Tout le droit des affaires (PI / Fisca / Social / Droit Bancaire et Fi...)
N'oublie pas que si une matière t'est imbuvable ça sert à rien de te spécialiser dedans.
Idem, n'oublie pas que si tu choisis l'histoire du droit rural de l'ancien régime, ou du droit pénal pur, ce sont des spé qui n'ont pas trop de débouchées
N'oublie pas que tu vas peut être au début faire beaucoup d'heure, donc tu devras choisir la matière que tu aimes.
N'oublie pas que tu ne gagneras peut être pas "beaucoup" d'argent au début de ta carrière compte tenu du travail fournis en droit (qui est je trouve conséquent), mais dis toi que Rome ne s'est pas faite en un jour, et qu'il faut savoir être patient, ça augmentera chaque année

Et bien sûr, aies bien en tête que tout ça, ça te permet juste d'"ouvrir la porte" de l'emploi, une fois que tu auras ton premier job tout le monde s'en foutera de où tu viens, des notes que t'as eu etc, seul comptera ton efficacité, ta capacité à savoir t'adapter face aux problèmes, à réseauter, être apprécié... Dernière modification : 18/11/2019 - par Minidraco

__________________________
On l'appelle "Pokémon mirage" en raison de sa rareté. Il mue et grandit constamment.

Publié par
Isidore Beautrelet Administrateur


Par ailleurs, beaucoup de personnes ayant terminés leurs études de droit semblent se diriger seulement vers le professorat. Dans ma fac, beaucoup de profs sont également avocats.


Quand on vous lit on a l'impression qu'on devient professeur d'Université facilement.

Alors que pour être enseignant-chercheur, la première étape est le doctorat. Il faut être conscient que tous les doctorants ne deviennent pas enseignants-chercheurs. Déjà parce que tous les doctorants, ne deviennent pas docteurs, tout simplement parce que certains ne soutiennent jamais leur thèse. Il y a en effet beaucoup d’abandon, notamment pour des raisons financières (les doctorants n’ont pas le droit aux bourses. Ceux qui ont la chance d’être chargé de TD, ne sont pas payés tous les mois. Il est impossible pour un chargé de TD d’avoir un contrat étudiant au sein d’une Université. Enfin, thèse et emploi à plein temps est un mélange explosif). De plus, le doctorat est une expérience en solitaire.

Ensuite, pour ceux qui vont jusqu’à la soutenance, la galère n’est pas fini. Il faut obtenir la qualification du Conseil national des Universités (CNU). Le CNU vérifie votre capacité à exercer la fonction d’enseignant-chercheur. Pour cela il faut démontrer que vous avez enseigné (TD) et que vous êtes un chercheur (le CNU regardera en priorité votre thèse, mais il est vivement conseillé de présenter d’autres travaux comme des articles publiés dans des revues juridiques, une intervention à un colloque ...). Très peu de docteurs obtiennent la qualification du premier coup. Bon on va dire que vous avez obtenu la qualification, Bravo ! Maintenant il vous reste à chercher du boulot. En effet, il faut regarder si une fac recrute dans votre domaine ou dans une matière proche de votre domaine. Et comme tout emploi vous ne serez pas le seul à postuler. Vous pouvez donc avoir votre qualification et ne pas être recruté.
De plus, vous serez recruté comme Maitre de conférence. Pour devenir professeur il faudra passer un concours.

Bref, c'est un véritable parcours du combattant !

Si certains enseignants-chercheurs sont également avocats, c'est pour avoir un pied dans la pratique car on reproche souvent aux enseignants-chercheurs d'être trop dans la théorie.



C'est pour ça que je suis étonné quand vous dites que certains de vos camarades se dirigent seulement vers le professorat

A moins que vous ne visiez en fait l’enseignement primaire et secondaire. Mais là non plus ce n'est pas un parcours de santé.

__________________________
Charte du forum

Attendus filière droit

Les études de droit, c'est quoi ?

Méthodologies

Méthodes de travail

Sites utiles pour vos études

Logement étudiant

Job étudiant

Études à distance

Année de césure

Service civique

Publié par

Bonjour,

Je comprends bien votre inquiétude... mais les Master de droit ne sont pas forcément les Master les plus bouchés. C'est surtout en biologie/psychologique que la sélection est dure. En licence de droit, il y a déjà une sélection naturelle jusqu'au Master année après année. A titre d'exemple, dans ma fac, nous étions 950 en L1 puis à peine 300 à valider la licence. Un taux de réussite à 30% quand même... pour environs 230 à 250 places en Master de droit. Même s'il y a des étudiants de d'autres facs qui postulent, autant dire que ça laisse quelques chances quand même.

Après effectivement, il n'y a pas de magie. Une moyenne au moins à 12 est nécessaire pour garantir ses chances. Mais il ne faut surtout pas négliger les activités annexes à la fac, les stages etc... Enfin, si oral ou entretien il y a, il faut penser à miser beaucoup de points ce jour-là.