Marcel Prélot , Histoire des idées politiques

Publié par

Bonjour , j'aurais un commentaire de texte à faire sur celui-ci:



Marcel Prélot , Histoire des idées politiques

Le terme de "démocratie constitutionnelle" qui qualifie assez bien la vulgate classique ne sera couramment utilisé qu'assez tard.

On peut justement s'en étonner. Pourquoi, tandis que monarchie constitutionnelle est devenu vocable courant, démocratie constitutionnelle est-elle demeurée un titre inusité, alors que l’appellent à la fois la logique de la langue et celle des institutions ? [...]

Constitutionnaliser le régime n'est d'ailleurs pas l'atteindre dans son essence. La monarchie constitutionnelle, lorsqu'elle est limitée et non partagée, demeure une monarchie. La démocratie constitutionnelle, soumise à un système interne de frein et de contrepoids, reste une démocratie. C'est même sa seule façon d'exister et là, sans doute, se trouve l'explication du peu d'usage, qui, en dépit de sa pertinence a été fait du terme "démocratie constitutionnelle". Au vrai il n'y en a point d'autre.







J'aurais plusieurs questions.



En accroche, je pense mettre la 1ère phrase du texte , c'est-à-dire : Le terme de "démocratie constitutionnelle" qui qualifie assez bien la vulgate classique ne sera couramment utilisé qu'assez tard.

Mais je me demandais s'il était toujours possible de mettre cette phrase dans le développement du coup ?



Aussi je me demandais si la problématique suivante était pertinente : Pourquoi la monarchie constitutionnelle était un terme très utilisé alors que le terme démocratie constitutionnelle restait très peu utilisé?



Je me posais une dernière question : La conclusion est-elle obligatoire en commentaire de texte ?



Par avance, merci beaucoup . Dernière modification : 09/11/2019 - par Isidore Beautrelet