Le sexe est dangereux ?

Publié par

Face à l'explosion du nombre des délinquants sexuels : une augmentation de 105.6% entre 1995 et 2003. Le Ministre de la Justice estime : " qu'il est urgent de trouver de nouveau moyens d'actions".

A cet effet, il a accordé le soin à l'INSERM de mener dès 2005 des essais thérapeutique afin de tester l'efficacité d'un traitement chimique des délinquants sexuels récidiviste pour l'instant.
Ainsi, deux médicaments, connus pour diminuer l'hormone qui, chez l'homme agit sur le désir sexuel, seront administrés à des détenus sexuels.

Et le viagra, on en fait quoi ?

__________________________
http://avocatprepa.forumactif.com/

Publié par

le viagra fait l'effet inverse des médicaments prescrit aux violeurs (enfin il n'agit pas sur les même régions je ne crois pas qu'il agisse sur les hormones directement mais plutot sur le flux sanguin dans le corps caverneux)
Alors
soit on diminue directement la quantité de testostérone mais ce n'est pas très efficace car elle agit comme un rétrocontrole sur le complexe hypothalamo-hypophysaire soit on inhibe la production (enfin on régule) des hormones LH et FSH alors la c'est radical suivant les doses
c'est très efficace mais la castration pour ces gars la c'est pas mal non plus ... ça refroidit

Publié par

Citation de vins2050 :

le viagra fait l'effet inverse des médicaments prescrit aux violeurs (enfin il n'agit pas sur les même régions je ne crois pas qu'il agisse sur les hormones directement mais plutot sur le flux sanguin dans le corps caverneux)
Alors
soit on diminue directement la quantité de testostérone mais ce n'est pas très efficace car elle agit comme un rétrocontrole sur le complexe hypothalamo-hypophysaire soit on inhibe la production (enfin on régule) des hormones LH et FSH alors la c'est radical suivant les doses
c'est très efficace mais la castration pour ces gars la c'est pas mal non plus ... ça refroidit

tu as trouve ta place sur le forum!

__________________________
Merci de respecter la charte du forum.

M2 - DJCE de Nancy
CRFPA de Versailles

Publié par
Yann Modérateur

Citation de jeeecy :

tu as trouve ta place sur le forum!


Oui, à condition d'avoir un traducteur...

Vins2050, en vertu de la charte je te rappel que les gros mots sont interdits sur le forum :wink:

Publié par

Citation de Yann :

Citation de jeeecy :

tu as trouve ta place sur le forum!


Oui, à condition d'avoir un traducteur...

Vins2050, en vertu de la charte je te rappel que les gros mots sont interdits sur le forum :wink:


mais il n'y a aucun gros mots dans mes dire chère juriste :wink:
en gros le truc du médicament c'est très bhien parce que le traitement peut s'arreter et l'ex-violeur peut avoir une seconde chance d'intregrer la société (quoique y'en a un dont je ne me rapelle plus le nom qui castre chimiquement et à vie)
parce que la castration chirurgicale c'est brutal
et il n'y a aucun rapport entre le viagra et les produit anti-testoterone

en effet j'ai trouvé une partie pour moi dans le forum !!!!

Publié par
Yann Modérateur

Citation de vins2050 :


en effet j'ai trouvé une partie pour moi dans le forum !!!!


Forcément quand on voit le titre... :P

[quote=vins2050]chère juriste
:x C'est pas parce qu'on parle de castration que tu dois t'adresser à moi en mettant les termes au féminin, au dernières nouvelles je ne suis pas concerné... :?

Publié par

oups désolé j'ai tapé trop vite mais je parlais au sens large du terme cher juriste qui me lit et comme je suis carabin je m'adresse plus particulièrement aux filles non?
d'accord je n'ai pas d'excuses

oui le titre a particulièrement attiré mon attention surtout le mot dangereux je sais pas pourquoi ......... :oops:

Publié par

Sinon, pour répondre à la question : Le sexe est-il dangereux?
Je dis oui, pour ceux qui ont des pulsions pédophiles, de violence sexuelle, de viol. Là, c'est clair! Et ça [size=125:3a5gcznm]CA M'ENERVE!!!!!!!!![/size:3a5gcznm]
Tandis que le sexe avec des personnes de sa tranche d'âge, c'est le meilleur!!!! Quand on est vieux, maintenant il existe le viagra! Comme diraient Les amis d'ta femme dans "Le tango du viagra" sur l'album "Lave toi la bouche!!!"(qui sont nancéens) "Avec le viagra, y'a plus de malaise, plus besoin d'aiguille dans la b***, (...) ça bai** dans la maison de retraite (...)" . :lol::lol::lol:

__________________________
[size=167:2svoglxv]Site officiel Xbox 360[/size:2svoglxv][/url:2svoglxv][/color]

Publié par

oui c'est clair et une petite anecdote sur la découverte du viagra par erreur il faut le préciser:
il s'avère que lorsque les laboratoires pharmacologiques teste un médicament ils le font sur des animaux d'abord et ensuite sur des humains pour étudier les effet secondaire
et ils ont remarqué (le labo "pfizzer" en particulier) que certais lots de test ne revenait pas même quand il devait en rester après la fin du traitement
après enquête ils se sont rendu compte que les vieux gardaient les plaquettes de pillules pour leur effet bien connu
et ils ont découvert par inadvertance le viagra

Publié par

Si j'évoquais le viagra c'est uniquement pour dire que d'un côté on créeait des molécules pour activer le désir sexuel et paradoxalement d'un autre côté on effectuait la démarche inverse.

Pourquoi les femmes ne sont pas concernées par ce phénomène ? L'appareil génital est bien le même tout au moins je le crois.

__________________________
http://avocatprepa.forumactif.com/

Publié par

les femmes n'ont pas les même hormones chez les femmes ce sont des oestrogène et la progestérone et chez l'homme la testostérone bien que l'homme ai un petit peu d'oestrogène et la femme un peu de testostérone mais ça c'est du au code génétique qui est imparfait (ce n'est en rien une maladie on a tous un peu d'hormones du sexe opposé)
voila
Vincent

Publié par

D'accord !
merci pour cette information, mais sur le plan du désir sexuel, il me semble qu'il demeure le même, non.

Maintenant, je vais tenter de faire un parallélle, je vous l'accorde ce dernier est quelque peu douteux ; mais il faut bien appeller un chat un chat.
Je m'explique : il s'agit sans aucun doute d'une castration, même si on emploie le terme euphémisant de chimique, bref une sorte d'excision masculine.
A ce titre, on connaît tous la position des juridictions tant nationales qu'internationales.

__________________________
http://avocatprepa.forumactif.com/

Publié par
Yann Modérateur

Oui, mais là c'est à effet thérapeutique, c'est donc différent. De plus à ma connaissance c'est sur des personnes consentantes, donc qulque part c'est pour ceux qui veulent guérir d'une maladie. Ils ont un souci de réinsertion. Il faut alors voir ça comme un traitement et non une mutilation.
De plus (et Vincent corrige moi si je me trompe) ce sont des médicaments et comme tel ils n'ont d'effet que le temps de la prise, il arrive un moment où leur effet s'estompe, donc c'est réversible.
Et à ma connaisance l'excision n'a pas pour effet de rendre stéril, c'est le plus souvent pratiqué comme un moyen d'asservir la femme.

Publié par

Ok, je te le concéde volontiers Yann !
Toutefois, il serait bien naïf de croire que le législateur va s'arrêter en si bon chemin, pense aux taux d'alcoolémie, il va bientôt rejoindre le taux zéro.
Et entre nous qu'est ce un homme sans appétit sexuel ?

__________________________
http://avocatprepa.forumactif.com/

Publié par

bah oui l'effet est provisoire pour les médicaments usuels et avec des doses normales mais ça reste des médicaments très offensif et si leur prise n'est pas controlée ça peut avoir des concéquences irréversibles
dep plus un dérèglement hormonal chez l'homme n'a jamais été testé. On ne sait pas ce que ça peut donné : en théorie ça marcherait mais en pratique on en sait rien il faudra attendre les tests sur des volontaires.
Mais c'est une bonne méthode je pense.
(toutefois si ça empire après le traitement ça peut être à double tranchant

Publié par
Yann Modérateur

Citation de Ahmed :

Et entre nous qu'est ce un homme sans appétit sexuel ?


Certe mais on n'est pas des animaux! Si tu ne sais pas te tenir tout seul je pense que se faire aider est mieux que de laisser des "incurables" que ce soit en liberté ou dans les centres spécialisés.

Même si ce traitement est risqué on peut toujours essayer. Si le dérèglement hormonal fonctionne chez la femme pourquoi pas chez l'homme.

Publié par

Certes également, mais ces "malades" pour reprendre les mots d'un personnage : "ils poussent comme des champignons vénéneux" ; effectivement on est passé de 5% à 28% de la population totale carcéral.
Et d'ailleurs pourquoi des "malades" : le voleur de mob est un délinquant en revanche le violeur, assassin un "malade". Bizarre, n'est ce pas !

En outre, restons dans le cadre du discours médical ; quelle est l'étiologie de cette "maladie" ?
Un virus ! :lol:

__________________________
http://avocatprepa.forumactif.com/

Publié par

non je ne pense pas sinon ce serait un épidémie.
C'est peut-etre génétique mais surement plus un trouble psychologique arrivé pendant l'enfance.
Ou alors une frustration : le jeune futur violeur s'est senti rejeter par les femmes et quand il se rend compte qu'il a raté un épisode de sa vie il désire le ratrrapper et pour cela il vet sortir avec des jeunes filles bien qu'il ait 35ans lors de la prise de conscience
ce mal la est curable encore mais les détraqués complètement ravagés du cerveau je pense que la camisole à vie et deux briques ça ferait du bien ou restorer le bagne...
Il y a plein d'origines différentes des maladie psychiques tout peut s'analyser et ça c'est le boulot des psychiatres. On pourrait discuter la dessus pendant des heure des années même sans jamais parvenir à une conclusion scientifique et donc concrète.
Il s'avère que le subconscient serait beaucoup plus actif qu'on ne le croit et qu'il pourrait faire varier les taux hormonaux chez certaines personnes mais après c'est le domaine de la psychanalyse.
L'exemple le plus flagrant de la prise de pouvoir du subconscient est le somnanbulisme et plus fréquemment les rêves. Les deux seraient intimement liés sauf que l'un arrive à excercer un controle total sur la personne.
c'est la base des dédoublement de personnalités.


Hors-Sujet : je me disais que je pourrais peut-etre faire un post dans lequel j'expliquerais des terminologies médicales et aussi certaines maladies très conue : de la culture générale en fait (virus/bactérie ; génétique ; maladies ; ...) De plus vu l'évolution du nombre de procès à l'encontre des médecins il se pourrait bien que pas mal d'entre vous soient confronter à ce milieu.

Publié par

Très bien !
Devant la Cour d'assises, Julien avait notamment déclaré s'être réveillé ce jour-là avec la volonté de tuer. Tout le monde a en tête le meurtre d'Alice selon un scénario inspiré du film d'horreur "scream". A ce propos, je me souviens avoir lu un article dont le contenu tentait de démontrer le rapport étroit entre la violence de certaines personnes et l'influence néfaste de film à caractère violent.

Aussi bien, en dehors des raisons que tu viens d'énumérer, peut-on dire qu'il existe une corrélation entre la consommation à l'excès de film à caractère pornographique et le crime sexuel ?

__________________________
http://avocatprepa.forumactif.com/

Publié par

Citation :

peut-on dire qu'il existe une corrélation entre la consommation à l'excès de film à caractère pornographique et le crime sexuel ?


Assurément! Tout simplement du seul fait que pour certains spactateurs des ces ébats (même performances), l'acte sexuel est une chose de pure consommation; qui s'obtient (dans les films) sans grande difficulté, le plus souvent sans aucune résistance. Le prédateur sexuel assouvit ses pulsions comme s'il allait au supermarché. Pour une idée, il suffit de transposer les reportages animaliers sur la chasse des gazelles (sans jeu de mot avec un quelconque rapport avec un morceau de NTM audible dans le générique de fin du dernier Astérix...) par les lionnes. A cela s'ajoute les facteurs psychologiques de l'individu qui le prédisposent ou qui au moins le sensibilsent à ce type de comportement.
Après si nous voulons appronfondir la question, autant questionner les élèves qui suivent des cursus de DU de criminologie. Je n'en fais malheureusement pas partie.

__________________________
Ce forum est le vôtre, avant de poster, merci de lire la charte du forum[/url:15u2ctch].

Publié par

Citation de Vincent :


Après si nous voulons appronfondir la question, autant questionner les élèves qui suivent des cursus de DU de criminologie. Je n'en fais malheureusement pas partie.


Une reflexion personnelle est parfois davantage fructueuse que l'avis de "spécialistes", ou pour plagier Chirac : " de théoriciens fumeux" :lol:

__________________________
http://avocatprepa.forumactif.com/

Publié par

oui les films à caractères pornographique peuvent engendrer des troubles psychologiques assez grave.
Ce la à été prouvé.
En effet lors de la guerre du viêt-nam des études ont été faites et si un militaire restait plus de 60 heures d'affilé en première ligne dans un combat (comme ça se passait souvent) soit il disjonctait et se suicidait soit il été atteint d'une frénésie meurtrière et y prenait du plaisir.
En extrapolant des spécialistes ont remarqué que c'était valable pour toute personne et pour toutes activités. La personne est conditionnée on n'a cas prendre l'exemple du jeune qui c'est cru dans "SCREAM" et qui a tué ses parents à coup de couteau par exemple.
le sommeil ce n'est pas fait pour rien y'a un moment ou le cerveau ne peut plus faire la part des choses entre le réel et l'imaginaire et le sujet claque un durite.
Peu de sommeil, trouble psychologique dû à un traumatisme quelconque, envie de violence répétées et conditionnement par des films par exemple peuvent conduire à devenir malade.
Alors ça peut aller à faire comme dans les films : une envie de tuer soudaine et passagère mais ça peut aussi aller plus loin en reveillant des désirs refoulés comme la pédophylie ou diverses violence sexuelle. Arrivé à ce point la le psychiatre doit trouver la cause du traumatisme et une explication. Avec des médicaments pour soulager et un isolement de tout conditionnement extérieur les résultats sont assez bons
Mais le seul problème est lors de leur remise en liberté : ils se retrouvent encore et inevitablement devant ces tentations et beaucoup replongent (un peu comme les drogués)

Publié par
Yann Modérateur

D'où l'intéret du traitement une fois remis en liberté. Sans cela reviendrai à rendre son arme à un tueur en série une fois sa peine purgée.

Publié par

c'est en effet une solution et surement la meilleure
amis psychiatres et psychologues : y'a du boulot !!!

Publié par

Citation de vins2050 :

c'est en effet une solution et surement la meilleure


Un médecin digne de ce nom, doit d'abord s'attaquer, il me semble aux causes de la maladie ; en d'autres termes un traitement de fond, le reste n'est que "colmatage".

__________________________
http://avocatprepa.forumactif.com/