Fac de droit (Lyon) - questions sur le droit

Publié par

Bien le bonjour les juristes, Hugo, 17 ans et en Terminale ES.
Bon alors je viens m’adresser ici sans savoir si c’est le bon endroit, en gros j’aurais besoin de quelques renseignements au sujet des facs de droit. Voulant intégrer l’école de magistrature et intéressé par la justice depuis toujours, il est temps de s’intéresser aux facs de droit et c’est pas facile. A vrai dire je suis perdu entre beaucoup de possibilités, et j’ai beau chercher les atouts de chacune (des facs ou des licences), a chaque fois je tombe sur des avis divergents qui me font douter (ex: certains disent que le droit est porteur et d’autres disent que ça mène à rien).
Du coup j’aimerai poser quelques questions ici en espérant que des personnes ayant étudié le droit/ou s’y connaissant (svp pas les autres qui n’y connaissent rien mais qui se permettent de répondre en donnant que des clichés) puissent me répondre.

Plusieurs questions :

- Quel était le niveau en terminale d’un étudiant qui tient la route en droit ? Quels sont les attendus ? (svp autre chose que "être curieux !" car c’est ce qu’on voit pour toutes les études supérieures.) Je suis actuellement en TES et c’est le seul moyen pour moi de m’estimer vis-à-vis d’autres étudiants, même si je sait que ce n’est pas exhaustif des capacités demandées. Mais ça me permettrait quand même de me situer de manière approximative.

- Celle-ci dépend un peu de la réponse à la question précédente, est-ce qu’il faut un gros niveau et est-ce intéressant de faire une double licence, de type anglais/droit, économie/droit ? J’ai vu que c’est très recherché mais aussi que c’est très dur, cependant certains disent que ce n’est pas "rentable" pour l’effort fourni, donc c’est un peu compliqué. Je suis fort en anglais mais je ne sais pas si c’est de manière suffisante pour une double licence anglais/droit, pour l’économie/droit je ne sais pas si le programme demande d’être fort en math ou en SES (sachant que je suis une bouse en math et plutôt fort en SES).

- Par rapport à l’ENM, je sais que c’est très dur, mais je sais aussi qu’il est grandement conseillé (voire obligatoire) de faire une sorte de prépa, et j’aimerai savoir si ces derniers sont sélectives, et si elles apportent réellement une immense charge de travail, à la manière des CPGE ? Si on arrive pas à atteindre (après une prépa) une grande école de ce type (masgistrature, avocats..) est-ce un travail en + qui est perdu ou est-ce que ça peut nous être quand même utile, pour intégrer de bons masters par exemple ?

- Dernière question, elle touchera que peu de personnes : voilà j’habite en Alsace, et j’aimerai étudier à Lyon (UJML3) parce qu’elle est apparement réputée et que y’a des masters à la pelle, donc à priori on y trouve forcément son graal. Cependant j’habite en Alsace donc je ne sais pas si je peux demander à être à Lyon, vu que c’est pas mon territoire. De + mes parents insistent pour que je fasse une année (L1) à Mulhouse afin de savoir si le droit ça me plaît ou pas, pour éviter de payer 1000 balles chaque mois pour mon logement/bouffe etc (ce qui est compréhensible !). Mais est-il possible de faire une année dans une fac et puis aller dans une autre ? Lyon est-elle une école sélective ? Est-elle réellement réputée ? Les facs de Nancy/Metz sont apparement sympa aussi, donc j’ai du mal à m’y retrouver.

Donc bon voilà désolé pour ce pavé, et ces questions qui font un peu fourre-tout, croyez-moi j’ai fait énormément de recherches et je tombe que sur des personnes qui ne sont pas d’accord entre elles. De +, si l’on se base sur les dires des profs toutes les facs de droit sont superbes, toutes les études sup sont superbes, on peut réussir avec n’importe quelle fac il suffit d’être motivé, donc bon leur avis semblables pour toutes les facs ça m’énerve un peu, je sais très bien qu’ils font ça parce que c’est pas vraiment correct de décrédibiliser une fac (ils peuvent pas trop dire que la philo ça mène à rien..) et c’est un peu dommage parce que du coup on sait pas ce qui est porteur en matière de débouchés ou non.

Gros merci à ceux qui prendront le temps et la peine de répondre, je sais que c’est un gros fouillis, désolé ! Dernière modification : 11/12/2019 - par Isidore Beautrelet

Publié par
Isidore Beautrelet Administrateur

Bonjour


- Quel était le niveau en terminale d’un étudiant qui tient la route en droit ?


Il n'y a pas de réponse à cette question. Au cours de mon parcours, j'ai vu des élèves qui étaient très bon au lycée qui se sont totalement ramassé car ils n'ont jamais pu s'adapter au système universitaire. A l'inverse j'ai vu des élèves moyens avoir un parcours brillant.
Pour les attendus, je vous invite à cliquer sur le lien de ma signature "Attendus filière droit"




est-ce intéressant de faire une double licence, de type anglais/droit, économie/droit ?


Intéressant, oui. Mais la vraie question est : est-ce que ça vous sera utile ? Si vous souhaitez vous diriger vers la magistrature, je ne pense que ce type de parcours vous sera très utile.



Pour l'ENM : je vous invite à lire ce sujet très intéressant https://www.juristudiant.com/forum/magistrat-assistant-de-justice-quelques-informations-t31738.html?message=192946




j’aimerai étudier à Lyon (UJML3) parce qu’elle est apparement réputée et que y’a des masters à la pelle,


Réputé par rapport à quoi ?
Vos parents ont raison. Tant que la fac de votre ville vous donne les moyens d'aller jusqu’au bout de votre projet inutile de vous faire subir d'important frais de déplacement.
Ce n'est qu'à partir de la troisième année qu'on peut éventuellement réfléchir à changer de fac si on n'y trouve pas les Master qui vous intéresse. Sachant qu'en Alsace vous avez Strasbourg qui est une grosse structure.
Et si arrivez à la licence vous êtes toujours intéressé par l'ENM, c'est plutôt du côté de Bordeaux qu'il faudra vous rapprocher.

__________________________
Charte du forum

Attendus filière droit

Les études de droit, c'est quoi ?

Méthodologies

Méthodes de travail

Sites utiles pour vos études

Logement étudiant

Job étudiant

Études à distance

Année de césure

Service civique

Publié par
Yzah Intervenant

Bonjour,

Je rejoins complètement Isidore.


- Quel était le niveau en terminale d’un étudiant qui tient la route en droit ? Quels sont les attendus ? (svp autre chose que "être curieux !" car c’est ce qu’on voit pour toutes les études supérieures.)


Suivre l'actualité est primordial, il faut ouvrir le journal et chercher à comprendre ce qui se passe. Il n'y a pas de niveau idéal. A la fac, ce sont ceux qui cherchent à comprendre leurs erreurs en remettant en question leurs méthodes qui réussissent et en cherchant à comprendre ce qui ne va pas.

Le major de mon groupe de TD de l'année dernière a eu son bac L au rattrapage. Cela ne l'a pas empêché de réussir son année.


Je suis actuellement en TES et c’est le seul moyen pour moi de m’estimer vis-à-vis d’autres étudiants, même si je sait que ce n’est pas exhaustif des capacités demandées. Mais ça me permettrait quand même de me situer de manière approximative.


Le fait d'arriver en fac ça rebat toutes les cartes. D'excellents lycéens peuvent lâcher la fac en moins d'un mois. Je vais prêcher pour ma paroisse et rappeler que mon bagage était un Bac pro en Aménagements paysagers. J'ai pourtant fais une L1 tout à fait correcte avec 12.9 de moyenne générale et quelques étincelles (14 en constit ma fierté éternelle, j'avais commencé à 4/20; un beau 16 en pénal au partiel du S2 venu récompenser mes efforts).



- Celle-ci dépend un peu de la réponse à la question précédente, est-ce qu’il faut un gros niveau et est-ce intéressant de faire une double licence, de type anglais/droit, économie/droit ? J’ai vu que c’est très recherché mais aussi que c’est très dur, cependant certains disent que ce n’est pas "rentable" pour l’effort fourni, donc c’est un peu compliqué. Je suis fort en anglais mais je ne sais pas si c’est de manière suffisante pour une double licence anglais/droit, pour l’économie/droit je ne sais pas si le programme demande d’être fort en math ou en SES (sachant que je suis une bouse en math et plutôt fort en SES).




Je ne suis pas certaine de l'intérêt de la double licence quand on a en vu l'ENM. L'ENM c'est bien assez dur, il vaut mieux privilégier une bonne formation juridique solide.




- Par rapport à l’ENM, je sais que c’est très dur, mais je sais aussi qu’il est grandement conseillé (voire obligatoire) de faire une sorte de prépa, et j’aimerai savoir si ces derniers sont sélectives, et si elles apportent réellement une immense charge de travail, à la manière des CPGE ? Si on arrive pas à atteindre (après une prépa) une grande école de ce type (masgistrature, avocats..) est-ce un travail en + qui est perdu ou est-ce que ça peut nous être quand même utile, pour intégrer de bons masters par exemple ?


Beaucoup vous le diront: ils font leur Licence tranquillement, un Master 1, un Master 2 et ensuite ils font la prepa. Préparer le concours c'est une bonne année de travail.


- Dernière question, elle touchera que peu de personnes : voilà j’habite en Alsace, et j’aimerai étudier à Lyon (UJML3) parce qu’elle est apparement réputée et que y’a des masters à la pelle, donc à priori on y trouve forcément son graal. Cependant j’habite en Alsace donc je ne sais pas si je peux demander à être à Lyon, vu que c’est pas mon territoire. De + mes parents insistent pour que je fasse une année (L1) à Mulhouse afin de savoir si le droit ça me plaît ou pas, pour éviter de payer 1000 balles chaque mois pour mon logement/bouffe etc (ce qui est compréhensible !). Mais est-il possible de faire une année dans une fac et puis aller dans une autre ? Lyon est-elle une école sélective ? Est-elle réellement réputée ? Les facs de Nancy/Metz sont apparemment sympa aussi, donc j’ai du mal à m’y retrouver.


Je suis désolé mais je n'en peux plus des lycéens qui s'intéressent avant tout au prestige de leur fac vraiment. Aucun intérêt. Le plus important en L1 c'est d'être à côté pour limiter les temps de transport, et pouvoir se dégager plus de temps pour étudier ou dormir.

__________________________
Dans l'attente de vous lire,
Yzah ~ L2 CAVEJ Panthéon-Sorbonne

Photo: sur une idée originale de CHRISS - JOSS BEAUMONT
"L'émotion dépasse les règles juridiques", C. CASTANER

Publié par
Yzah Intervenant

Et félicitations pour ces beaux résultats!


ma moyenne de TD en introduction au droit est de 17,6, j'ai obtenu la note de 19,5 en économie, 20 en civil, 14,8 en anglais


Le constit est plus dur mais accrochez-vous, cette matière prépare au droit administratif l'année prochaine. N'hésitez pas à consulter les méthodologies du forum et à poser des questions. Vous n'êtes pas seule.

__________________________
Dans l'attente de vous lire,
Yzah ~ L2 CAVEJ Panthéon-Sorbonne

Photo: sur une idée originale de CHRISS - JOSS BEAUMONT
"L'émotion dépasse les règles juridiques", C. CASTANER

Publié par

Bonjour ou bonsoir,

Je me permets de répondre (bien qu'un peu plus tard que les autres).

Concernant le niveau attendu, je ne peux que rejoindre les autres. J'avoue ne pas avoir vu de bons lycéens se ramasser totalement en droit mais j'en ai vu passer de bons résultats et d'une mention bien au bac à une année obtenue de justesse alors même que des élèves très moyens au lycée finissent avec une mention à la fac. C'est notamment mon cas, j'avais énormément de mal au lycée puisque je n'aimais pas du tout ce que je faisais et que j'étais découragée par des profs qui me disaient que j'étais une bonne à rien et que je ferais mieux d'oublier toute idée de faire des études supérieures. Pourtant, je suis allée en droit (après quelques détours) et j'ai validé L1 et L2 avec mention et j'ai fini ma L2 en étant 84ème sur 412 alors même que j'ai eu un 0.5 dans une matière.

Le lycée et les études supérieures sont très différents dans leur fonctionnement, notamment au niveau des libertés puisque la présence n'est obligatoire qu'en TD (et encore pas partout). En droit, il y a également la méthode à acquérir qui est fondamentale. Un étudiant qui a acquis la méthode, même s'il a des difficultés, aura de biens meilleures notes qu'un étudiant qui connaît son cours sur le bout des doigts mais qui ne respecte pas la méthode. Il ne faut donc vraiment pas se baser sur les notes au lycée, l'université est une chance de repartir de 0 surtout en droit puisqu'il n'est pas étudié ou alors pas de la même façon qu'à la fac.



Une double licence est intéressante oui mais pas vraiment pour l'ENM. Si vous visez un master en droit des affaires par exemple, cela pourra vous différencier des autres mais pour l'ENM ça ne fera pas de différence.



Je suis plus que d'accord avec vos parents concernant votre L1. Il ne sert pas à grand chose d'aller à Lyon si vous avez une faculté plus près qui coûtera bien moins cher à ce stade. De plus, sans parler réputation ou autre (ce qui diffère totalement d'une personne à l'autre et une "petite fac de province" à taille humaine est bien plus agréable qu'une fac immense où on est totalement noyée dans la foule) la première année à la fac c'est difficile pour beaucoup de gens. On n'est plus du tout encadré, on peut sécher les cours sans que personne ne nous dise rien, ne pas aller à un certain nombre de TD sans avoir à justifier son absence etc. J'ai vu beaucoup d'étudiants très sérieux au lycée perdre pied à la fac parce qu'ils n'avaient pas assez d'encadrement et qu'ils profitaient "trop" de cette nouvelle liberté. Rester chez ses parents permets de conserver quand même un cadre équilibré. Par ailleurs, il est tout à fait possible de finir à 20h et rentrer chez soi pour trouver un repas qui n'attend qu'à être mangé c'est bien plus agréable que de se retrouver face à un frigo vide parce qu'on a oublié de faire les courses. Une faculté près de chez vous est une chance, surtout maintenant qu'il y a Parcours Sup qui fonctionne par proximité. Je rejoins également Isidore, si vraiment vous voulez changer de faculté alors il vaut mieux s'y prendre en L3 qu'en L1 alors même que vous ignorez encore si le droit va vous plaire ou non.

Publié par

Je suis en L1 donc je vais peut-être pouvoir t'aider sur la dose de travail à fournir.

La dose de travail à fournir est, globalement, une affaire de perception. Il n'y a pas besoin de travailler 24/24h pour réussir sa L1. De mon expérience, il faut avoir une démarche active et se mettre vraiment à bosser. Je le dis car au lycée, c'est différent. On peut réussir sans rien faire ou presque. En L1 droit, il peut être difficile de délaisser cette habitude justement mais c'est essentiel. Je crois sincèrement que c'est le plus gros écueil : la transition entre le lycée et la fac. Si tu travailles régulièrement, poses des questions à tes chargés de TD, etc, il n'y aura pas de gros soucis. Bosser, ce n'est pas juste relire ses cours. C'est les prendre en note correctement, les relire, les ficher, se les approprier, les revoir.

Personnellement, je ne suis pas une flèche, je trouve le droit assez compliqué par moment mais j'ai les meilleures notes de mon groupe d'amis et ils me demandent étonnés comment je fais. La réponse tient dans ce que j'ai énoncé plus haut. Il y a aussi des choses à ne faire sous aucun prétexte : regarder Netflix (oui...), venir 1 fois sur 2 en cours... Beaucoup de gens le font, ça m'a beaucoup surpris donc je ne crois pas que ça soit une évidence pour tout le monde. Au niveau de la méthode générale, des liens sont disponibles partout sur le forum si tu n'as pas d'idées.

Ensuite, il faut se mettre tout de suite au travail et ne pas se décourager, même quand tu galères. Au début de l'année, j'avais énormément de mal avec les commentaires d'arrêts en civil. Je ne comprenais pas trop ce qu'on attendait de nous. Petit à petit, j'ai mieux cerné les attentes. Mais j'avais encore des difficultés : même si je comprenais parfaitement l'arrêt, je ne voyais pas quoi dire de spécial qui puisse tenir la route... Il ne faut pas s'auto-censurer, on peut y aller dès que ça semble pertinent et un minimum construit. Demande à ton chargé de TD de l'aide.

Certains commentaires sont à faire mais le chargé de TD ne les relèvera pas forcément : fait-les et rends-les TOUS. Je ne l'ai pas fait et franchement c'est une grosse erreur car ça veut dire que tu avances quasiment à l'aveugle jusqu'aux partiels. Vu le coefficient énorme du droit civil, ça peut te mettre en difficulté pour valider ton année. C'est le travail de mes cours qui m'a sauvé au dernier moment mais je vais changer ça au S2 et rendre les commentaires pour avoir des retours. Au final, même sans les rendre, j'arrive à avoir 11 et 12 aux 2 commentaires déjà corrigés. Rien d'exceptionnel, ce sont des notes moyennes mais qui sont largement au-delà de mes espérances et de ce que je pensais avoir au début de l'année donc vraiment ne lâche pas. 11 de moyenne en civil, si ailleurs ça roule, ça suffit pour valider et c'est surtout le but de la L1 à mon avis même si les masters les + prestigieux demandent des mentions de la L1 à la L3/M1.



Enfin, les TD ne sont pas des CM mais sont aussi importants. Pour éviter d'être dans la panique avant les partiels, il faut les préparer correctement puis, éventuellement, en faire un résumé ou en garder une trace numérique propre pour les révisions. C'est parfois dur de s'y retrouver avec toutes les feuilles volantes et de tout reprendre pour les révisions donc pour chaque TD, j'écrivais sur mes copies, je fichais sur mon ordinateur et j'imprimais puis je réutilisais pour revoir ça avant les partiels. C'est vraiment une méthode utile je trouve, surtout qu'il faut vraiment être régulier pour que ça rentre. Tout apprendre au dernier moment n'est pas possible et très anxiogène de toute manière.

A mon avis, dans une journée de cours typique de 8h-13h, c'est relativement facile de travailler 2-3h mais ça demande une certaine organisation pour ne pas tout laisser tomber dès qu'on est rentré chez soi. La BU peut être utile dans ce cas. Et pendant que j'y pense, autre conseil important : apprendre à utiliser les ressources. Un truc qui m'a surpris, c'est qu'on nous a donné les fiches de TD avec les arrêts à commenter pour tel jour. On avait pas fait le cours sur ce thème encore. Il fallait chercher soi-même. C'était assez déroutant car ça n'était jamais demandé au lycée et là c'était des ressources juridiques donc ça ajoutait de la difficulté. Très simplement, tu vas devoir chercher de la jurisprudence dans les livres ou sur internet mais il faut savoir comment faire. C'est assez simple : apprends à manier le code civil en premier. Puis les facs ont des abonnements numériques pour la jurisprudence donc avec ton compte, utilise ces abonnements pour chercher. Sur Dalloz, ce n'est pas compliqué du tout mais il faut quand même savoir le faire : j'ai été à tous les TD et le chargé de TD l'a expliqué en 20 secondes à l'avant dernier TD... Si j'avais su, ça m'aurait évité bien du temps perdu.

Par ailleurs, pour tes heures de travail, il faut absolument utiliser une partie des week-end pour travailler. Travailler 5 ou 6h par week-end peut paraître énorme en sortant du lycée pour quelqu'un qui ne travaillait pas du tout (mon cas) mais finalement le rythme se prend assez vite et tu verras que ce n'est pas si compliqué. Tout est question d'organisation, tu dois noter les tâches à faire précisément. Tu peux faire 9h-11h et y revenir une petite heure le soir, et voilà, tes 3h quotidiennes sont faites. C'est plus facile qu'il n'y parait et ça te donne de bonnes bases pour réussir contrairement à ceux qui manqueront à la fois de méthode ET de travail. En sachant que les 2 sont plus ou moins liés.

Tout dernier point (ce message se finira peut-être un jour) : ne pas confondre flexibilité et liberté. Une fois qu'on est à la fac, le lycée passe pour un endroit austère bien trop strict sur les horaires (notamment). La fac est un peu différente sur ce point et on est considérés comme des adultes, tout est plus flexible surtout au niveau des horaires. Mais trop de gens tombent dans le piège de la liberté (qu'ils s'octroient eux-mêmes du fait de l'absence d'encadrement aussi poussé qu'au lycée) en pensant que sécher CM et TD leur permettra de réussir. C'est complètement évident pour le coup mais c'est faux. Ca n'empêche pas de profiter, il y a un temps pour tout mais il y a trop d'excès et les gens finissent par décrocher. Pour l'exemple, dans ma fac, c'est 2 absences injustifiées max aux TD ensuite c'est rattrapages directement et pour toutes les matières.

Voilà, ce n'est pas exhaustif mais j'espère que ça aidera. Dernière modification : 06/01/2020 - par FluctuatNecMergitur

Publié par
Isidore Beautrelet Administrateur

Bonjour

Encore un témoignage intéressant et riche en bons conseils, Merci !
Ce serait bien que l'auteur se manifeste par au moins qu'on sache s'il lis les réponses. Dernière modification : 07/01/2020 - par Isidore Beautrelet

__________________________
Charte du forum

Attendus filière droit

Les études de droit, c'est quoi ?

Méthodologies

Méthodes de travail

Sites utiles pour vos études

Logement étudiant

Job étudiant

Études à distance

Année de césure

Service civique

Publié par
LouisDD Administrateur

Salut

Merci à tous pour vos messages de soutien, j’espère moi aussi que l’auteur du sujet reviendra nous faire signe !

@Fluctuatnecmergitur tu devrais ajouter ton message sur ce sujet :

https://www.juristudiant.com/forum/ma-methode-de-travail-t27834.html


Excellente année à tous

__________________________
Le précieux... enfin la charte du forum quoi !

Ma méthode de travail




"Plus que des lois de procédure, ce sont des lois de neutralité fiscale qui sont le meilleur remède aux tentations d'abus de droit." Maurice Cozian (1936-2008)






"Fear," he used to say, "fear is the most valuable commodity in the universe." Max Brooks, WWZ

Publié par

Salut !

Alors je n'ai pas tout lu désolée, mais perso j'ai fait 2 ans de CPGE ENS D1 à Lyon et maintenant je suis en bilicence droit et sciences politiques à Lyon III justement, et je peux te dire que je suis sûre et certaine que la prépa c'est dur mais que ça t'apporte beaucoup, même si tu n'arrives pas à avoir l'ENS. Par rapport à l'ENM et au concours d'avocats et autres, je pense que la prépa peut beaucoup t'aider par les méthodes qu'elle t'apporte (écrit et surtout oral selon moi), après forcément ça ne fait pas tout. Il y a des gens brillants à l'université aussi, et la concurrence est rude donc ce n'est pas une garantie non plus. Il faut aussi savoir qu'il existe les IEJ (à intégrer en Master 1 ou 2 voire après, je ne sais plus) aussi pour t'aider à préparer ces concours là ! Tu peux cumuler CPGE et IEJ comme les deux ne se font pas à la même période des études.

Et dans tous les cas, je pense qu'avoir fait prépa peut aussi t'aider à avoir des masters. Les "recruteurs" en master savent que la prépa est une valeur sûre.

Voilà en espérant que ça t'aura aidé !