expérience de la fac...?

Publié par

salut tout le monde,
j'aurais aimé savoir quels étaient vos impressions de votre vie à la fac (ambiance, cours...) et si c'étaient ainsi que vous imaginiez votre vie étudiante?

en gros quel est votre expérience de la fac? et quelles en étaient vos attentes? quels sont vos regrets, vos surprises...?( et d'autres choses encore que j'oublie très certainement)

merci beaucoup

__________________________
Futur M2... ![/color]

Publié par

Ouhla, que je réfléchisse...

Avant d'entrer en fac, j'avais l'idée d'un endroit mystérieux, d'adultes, ( descriptions de ma mère : " les trois premières années on bossait pas, c'est en maîtrise que ça devenait sérieux ", " deux profs ont fait passer un oral en étant bourrés, ils interrogeaient sur le programme de licence alors qu'Untelle était en deuxième année ", " souvent les chargés de TD demandaient qui pouvait les ramener en voiture, et on leur offrait des cafés parce qu'ils étaient jeunes " ). En gros, je voyais les cours comme une chose très importante, imposante et tout.

Pas d'attente, parce qu'aucune idée du travail à fournir.

J'arrive en première année, avec trois copines. On se pointe à neuf heures comme affiché, et on se rend compte que l'accueil en amphi a commencé avec une poignée d'étudiants venus plus tôt, à huit heures. Puis on attaque à dix heures le cours d'introduction à la science politique, assis sur les escaliers parce que l'amphi était trop rempli. Emploi du temps qui change toutes les semaines - en plus, contrairement à Nancy, les amphis et salles sont pas réservées chez nous, c'est le premier rentré qui y reste, d'où quiproquo :lol:

Je me souviens qu'on a halluciné et que par défaut d'information, on ne savait pas du tout quoi faire, et quand : par exemple la visite médicale, retirer les feuilles de notes, rapporter les fiches d'inscription pédagogique, pas d'association étudiante... Heureusement on a exploré la fac :lol:

Concernant les cours : bizarrement, pas de surprise, c'était sympa.

Le travail, je n'ai pas eu de problèmes d'adaptation puisque les recherches étaient dans la continuité de la terminale ; mais beaucoup d'étudiants ont ramé, piqué les cours d'autres ( à l'époque j'étais bonne poire =_= ), profité de la liberté de la fac pour ne pas y assister.

Pour les TD, pas de grosse différence avec ce qu'on connaissait, donc ça allait. Sauf que ça m'a beaucoup déplu en constit d'entendre ceux qui exposaient citer mot à mot des pages entières de bouquins comme si ça venait d'eux, contents de sortir des longues syllabes. J'en vois pas l'intérêt mais bon...

Côté étudiants, pas d'entraide, peu d'amitiés, limite je fais mes courses et je rentre.

En somme, si le travail universitaire ne m'a pas choquée, le contexte de la fac... si. Et ça continue :lol: Je suis tjs sidérée par certains fonctionnements, certaines organisations, et par le comportement de quelques étudiants qui se la " pètent " parce qu'ils font du " droit ".

Des regrets, aucun, excepté l'administration. Des bonnes surprises, plusieurs : j'aime beaucoup faire des recherches, et la BU a pleeeein de documents et même des anciens ! :lol: Le travail est plus autonome, plus personnel, et j'aime bien aussi. Depuis que je suis à la fac je suis un peu moins timide, je dis plus facilement que je ne suis pas d'accord. Ca m'a fait grandir ( nan, pas physiquement :P ), particulièrement la matière, envisager des choses nouvelles et me poser plein de questions.

Résumons : plutôt une bonne expérience.

__________________________
Votre sujet a peut-être déjà été traité : avez-vous utilisé la fonction recherche ? :wink:
http://forum.juristudiant.com/search.php

*Membre de la BIFF*

Publié par

Je n'en attendais rien, je n'y ai rien trouvé de spécial : venir, s'asseoir et noter, parler avec des connaissances, voire manger. Aller à l'école, en somme ^^

__________________________
Etudiant en L² objectivement in da shit.

"Tant que tu seras heureux, tu compteras beaucoup d'amis ; mais quand le ciel se couvrira de nuages, tu seras seul."
Ovide

Publié par

Un monde particulier, dont j'ai la chance de voir les deux facettes. Mais je dois avouer que la nouvelle appréhension me plait plus que l'ancienne :D

Une chose est sûre en tout cas : pour rien au monde je ne pourrais retourner au lycée de 8h00 à 16h30. Je pense que je serais incapabe de survivre à une semaine de cours de maths, de physique, de français et j'en passe.

__________________________
Dignité, Conscience, Indépendance, Probité, Humanité

Publié par

Pour moi qui ai longtemps révée de la fac comme d'un monde désormais perdu et inaccessible, je peux dire que je ne suis déçue en rien. Par contre si j'avais fréquenté les amphis à l'époque qui aurait du être la mienne (voilà une dizaine d'année tout au plus :wink: ), cela aurait probablement été différent et très difficile car j'étais tellement solitaire et peu sur de moi que..

Aujourd'hui je vis les plus beaux moments de ma vie, je suis super intégrée et les étudiants m'ont très naturellement acceptée (peut être parce que moi meme je suis naturelle)
Sinon côté cours, je me régale et décidément j'adore le droit (encore plus le droit privé). Bon, parfois le cours de certains profs laissent à désirer mais bon, on fait avec et on compense avec des bouquins.

Quant à l'organisation, ce n'est pas toujours ça mais je crois que dans l'ensemble, à Nice, nous n'avons pas tant à nous plaindre que ça finalement..

Bref, quand j'ai eu à choisir entre les cours par correspondance et la fac, mon frère m'a dit de ne pas hésiter et d'opter pour le banc des amphis (apperemment il gardait donc un super souvenir) et bien je ne regrette pas d'avoir suivi son conseil et je ne suis pas déçue.
Mais bon, mon avantage aussi est d'avoir vécue déjà le monde professionnel et sous ses plus mauvais aspects en conséquence... :wink:

__________________________
Travail et motivation sont les clés de la réussite !

Publié par

Ah la fac!

Je m'attendais à plus de liberté et je l'ai eu! :))

Pour ce qui est des cours, j'aime assez mais je regrette qu'il y ait encore des touristes qui viennent uniquement pour parler... Enfin ce doit être la première année et aprés ça change nan?

Sinon l'administration c'est l'administration! :lol: Mais on m'avait prévenu!! C'est sur que dans une semaine je reprends les TD et j'ai toujours pas mon emploi du temps définitif et sur celui provisoire il manque des matières... :roll:

Et maintenant pour ce qui est de l'enseignement j'attends d'avoir mes notes de partiels! :lol:

Publié par

Alors il faut savoir que si en 2ème année on en perd pas mal en route, j'ai eu la surprise de constater qu'en 2nd année il y avais des rescapés du genre. C terrible car parfois on se demande si on est à la fac ou au lycée, pire au collège.... :?:8):arrow:

__________________________
Travail et motivation sont les clés de la réussite !

Publié par

J'ai oublié : la lutte des places. Au début on se battait pour pas être relégué au fond avec les touristes, parce que les enfants de familles de juristes prenaient tous les premiers rangs. Quand on est bien myope et qu'on aime être près du prof pour tout voir... et cette année j'ai découvert le groupage d'étudiants : " tu veux pas t'asseoir plus loin, j'attends quatre copines ", que ce soit en amphi, à la cafet' ou au RU. Souvent, les copines ne viennent... pas, ça rappelle un peu le lycée :lol:

__________________________
Votre sujet a peut-être déjà été traité : avez-vous utilisé la fonction recherche ? :wink:
http://forum.juristudiant.com/search.php

*Membre de la BIFF*

Publié par

Et oui la fameuse lutte des places! En gros:tu réserves ta place le 1er jour et aprés il ne faut pas avoir envie d'en changer! :lol:

Publié par

Citation de mathou :

" tu veux pas t'asseoir plus loin, j'attends quatre copines "


Réponse 1 : "non"
Réponse 2 : "m'en fous"
Réponse 3 : "je suis ravi(e) pour toi"

Enfin quoiqu'il en soit, tu ne bouges pas ton cul. Premier arrivé, premier servi, c'est ma politique.

__________________________
Dignité, Conscience, Indépendance, Probité, Humanité

Publié par

C'est une question de politesse, oui. Mais j'ai encore du mal, en général je dis gentiment " il y a quatre places sur le rang devant, là, regarde ". J'ai des amies qui sont beaucoup plus prosaïques et nettes dans leurs propos, comme toi :lol:

Dans les rapports en fac, on a aussi vu les groupes organisés : l'une note le cours, les trois autres papotent en gênant les trois rangs les plus proches, et rattrapent sur celle qui note, le plus tranquillement du monde. Personne ne fait de remarques :shock:

__________________________
Votre sujet a peut-être déjà été traité : avez-vous utilisé la fonction recherche ? :wink:
http://forum.juristudiant.com/search.php

*Membre de la BIFF*

Publié par

Et oui ça c'est un peu universel je crois :evil::twisted::twisted::twisted:
Mais surtout ne te laisse pas faire et impose toi car c'est une question de survie dans ce monde de brutes où les gens gentils sont considérés comme des faibles...
Et malheureusemetn cela est valable dans toutes les situations de la vie quotidienne alors autant s'y préparer et parer au mieux !
Inutile de leur proposer les places de devant, elles ne le méritent pas, soit plus catégorique mais je n'ai rien à te proposer de mieux que Talion :wink::))

__________________________
Travail et motivation sont les clés de la réussite !

Publié par

Citation de deydey61 :

salut tout le monde,
j'aurais aimé savoir quels étaient vos impressions de votre vie à la fac (ambiance, cours...) et si c'étaient ainsi que vous imaginiez votre vie étudiante?

en gros quel est votre expérience de la fac? et quelles en étaient vos attentes? quels sont vos regrets, vos surprises...?( et d'autres choses encore que j'oublie très certainement)

merci beaucoup


Ce n'est pas pour te démoraliser, deydey, mais la fac est pour moi une usine.
Tout d'abord une fac comprend en moyenne 25 000 étudiants, déjà là tu peux considérer que c'est une usine.
Ensuite, un professeur d'université n'est pas un professeur.
Enfin, c'est chacun pour soi et si tu y arrive c'est tant mieux pour toi.

L'universtié est un système qui a besoin d'être subventionné par l'Etat. De même son autogestion interne par les professeurs et le domaine administratif n'est pas très net. L'organisation est à revoir. Où va-t-on ??
Désolée pour les profs, et étudiants.

Publié par

Citation de coucou :

Ensuite, un professeur d'université n'est pas un professeur.


Alors là je demande des explications sur cette phrase qui me choque au plus haut point...

__________________________
Dignité, Conscience, Indépendance, Probité, Humanité

Publié par

Citation de Talion :

Citation de coucou :

Ensuite, un professeur d'université n'est pas un professeur.


Alors là je demande des explications sur cette phrase qui me choque au plus haut point...


Ca n'a rien à voir avec toi !

Publié par

Je sais bien coucou. De toute façon je ne suis pas "professeur" mais "enseignant vacataire". :)
Seulement dans le monde universitaire, ceux qui ont le titre de "professeur" sont agrégés des universités, et le sont devenus après des épreuves d'une difficulté extrême, c'est pour cette raison que je ne comprenais pas ton message.
Un professeur agrégé des universités a subi des évaluations nettement plus complexes qu'un prof de collège ou de lycée...

__________________________
Dignité, Conscience, Indépendance, Probité, Humanité

Publié par

Ok t'es du coté des profs c'est normal

Publié par

Je te rappelle que je suis toujours étudiant également. Je ne suis du côté de personne. Mais un professeur agrégé des universités a du passer des épreuves dont tu n'as pas idée, et je suis par contre bien placé pour le savoir puisque j'apporte mon aide à des candidats pour certaines de ces épreuves. Autrement dit, une personne qui a le titre de "professeur" en université a un niveau nettement plus élevé qu'un enseignant de lycée. Après que cela ne te plaise pas par rapport à ton passé universitaire (et en particulier la mauvaise expérience que tu as eue et que je ne développerai pas ici) ce n'est pas de ma faute. Mais il faut reconnaître le mérite de ceux qui ont atteint de statut.

__________________________
Dignité, Conscience, Indépendance, Probité, Humanité

Publié par

Mais je n'ai pas dis que les études qu'ils ont fait été facile, je me doute que ça doit être difficile. Ce que je contredis c'est l'absence de pédagogie universitaire. C'est tout.

Publié par

Mais tu retrouves le même problème partout.
Enseigner n'est pas une chose qui s'apprend : on l'a en soi ou on ne l'a pas. Alors dire que les profs de fac ne sont pas de vrais profs est une formulation malheureuse. En revanche, si tu veux dire que certains professeurs universitaires ne valent pas grand chose en terme de pédagogie, libre à toi, et je l'admets moi-même. Reste fidèle aux qualités que l'on attend de tout bon juriste : mesure tes propos, et choisis tes mots. :wink:

__________________________
Dignité, Conscience, Indépendance, Probité, Humanité

Publié par

J'affirme mes opinions c'est tout, même si ça plaît pas ou si c'est mal perçut...

Publié par

Citation de coucou :

J'affirme mes opinions c'est tout, même si ça plaît pas ou si c'est mal perçut...

la n'est pas la question, il faut justifier ses propos...

et la tu n'avances rien de tres convaincants, du moins rien de tres nouveau

seuls quelques profs et maitres de conferences sont doues pour la pedagogie,

d'un autre cote comment faire quand tu as 300 etudiants devant toi?

__________________________
Merci de respecter la charte du forum.

M2 - DJCE de Nancy
CRFPA de Versailles

Publié par

Ca dépend des profs : j'en ai eu qui faisaient des séances supplémentaires de cours, de correction, de simulations de partiels avec correction au fur et à mesure, qui proposaient de prendre des étudiants en petits groupes lorsqu'ils ne comprenaient pas, qui distribuaient des schémas et plans détaillés, voire qui laissaient leurs coordonnées - des professeurs, pas des chargés de TD. L'un d'eux nous a accompagnés au tribunal plusieurs fois, une autre a passé près de dix minutes a essayer de trouver un exemple qu'on connaisse et puisse appliquer au cours ( faut dire qu'on a bien rigolé en même temps ).

J'en ai eu d'autres qui disaient " vous n'êtes pas dignes de vous présenter devant moi " ou qui nous parlaient en se regardant les ongles, pressés de finir le cours.

Par chance les premiers étaient plus nombreux :)) C'est plus agréable de cette façon, parce que je vois l'enseignement comme un partage entre l'enseignant et l'élève, qui se fait par le cours et les questions. Et c'est pour cette raison que souvent je les admire.

Ca dépend peut-être aussi de la taille de la fac : on se " donne " plus facilement devant un auditoire restreint que devant 300 ou 600 étudiants.

Je rejoins toutefois Coucou concernant la " solidarité " étudiante, certains sont prêts à ne pas communiquer des informations importantes, et bloquent des documents. D'où l'utilité associative :wink:

A mon sens, le gros souci de la fac reste sa gestion et son administration :lol:

__________________________
Votre sujet a peut-être déjà été traité : avez-vous utilisé la fonction recherche ? :wink:
http://forum.juristudiant.com/search.php

*Membre de la BIFF*

Publié par

Ce qu'il faut dire aussi c'est que quelle que soit l'administration, du moment que tu n'as pas de problème tout peut aller à peu près mais le jour où le problème surgit :evil: et bien, là tu t'aperçois que l'administration n'est pas à la hauteur. C'est ainsi !!
Aussi la fac n'échappe pas à ça..

Mais lorsque l'on rentre dans le système professionnel........ :twisted:
Rien n'est jamais parfait et ce que l'on peut récupérer d'un côté, on le perd bien souvent de l'autre.

Aussi, le plus important pour moi est de constater que nous sommes des chanceux de pouvoir fréquenter les amphis des facs et écouter ces profs qui, il est vrai ne sont pas toujours très pédagogues mais nous permettent quand meme d'acquérir un savoir, soit au travers d'eux ou au pire dans les bouquins (suffit d'avoir un plan de cours au moins..)

Bref, beaucoup dans le monde rêvent d'être à notre place et ça essayons de ne pas l'oublier.. :wink:

__________________________
Travail et motivation sont les clés de la réussite !

Publié par

Ok on est libre de faire des études ou pas.
Faut être réaliste, travailler dans des locaux insalubres, est-ce que c'est normal ?? D'accord l'université accueil tout le monde mais il faudrait peut être les avertir à l'avance, et les informer d'avantages sur les pourcentages de réussite surtout en 1ère année.
Quand on voit des étudiants qui passent même pas en 2ème année avec tout juste la moyenne.