Conseils révisions pour le CRFPA

Publié par

Bonsoir,

Je suis inscrite en M1 et à l'IEJ. Je voudrais avoir des conseils en vue de l'organisation de son travail pour réussir le CRFPA.

Tout d'abord, peut-on se contenter d'un cours suivi en amphi pour réviser une matière? Par exemple, j'ai comme matière à TD le Droit pénal spécial, ce qui de voir l'ensemble des infractions importantes, mais toutes les infractions n'ont pas pour autant été étudiées.

Par ailleurs, faut-il suivre l'actualité en lisant une revue juridique par matière (une pour le Droit des obligations, une pour les droits et libertés fondamentaux...) ou est-ce que l'on peut se contenter d'une revue juridique générale (recueil Dalloz) et d'une revue au titre de sa spécialité?

Enfin, une prépa d'été est-elle nécessaire? Je compte en effet essayer de travailler régulièrement dès janvier pour arriver fin août en étant à jour et bien entraînée.

Merci d'avance pour vos réponses.

Publié par
Isidore Beautrelet Administrateur

Bonjour

En effet un cours de CM n'est pas suffisant.
Il faut le compléter avec un manuel et lire l'actualité juridique de la matière.

Pour ce qui est de la prépa, c'est forcément un plus mais y arrive sans. Si vous voulez faire une prépa faite-celle de votre fac qui doit sans doute être moins chère que celle du privé ce qui ne veux en aucun cas dire que la qualité sera moindre.

__________________________
Charte du forum

Attendus filière droit

Méthodes de travail

Sites utiles pour vos études

Logement étudiant

Job étudiant

Etudes à distance

Année de césure

Service civique

Publié par
Herodote Intervenant

Bonjour,

Je n'ai pas passé le CRFPA, mais comme tout étudiant en droit, je connaît plusieurs personnes qui l'ont fait. Je ne cherche pas à faire de la publicité pour ces instituts, je n'en nommerai aucun d'ailleurs.

Mais, à mon sens l'intérêt de la prépa privée est double et en tout cas, elle est complémentaire à l'IEJ.

- La prépa privée prend généralement place l'été, après que l'IEJ ait terminé ses cours et permet d'accompagner le candidat pendant ce "creux" de plusieurs mois (autrement, il travaille seul).

- La prépa privée organise (en principe), plusieurs examens blancs, qui sont autant d'occasions de s'entrainer aux épreuves et d'avoir le retour des enseignants sur ses prestations.

Je pense que c'est là leur intérêt principal. Quant à la qualité des supports de cours qu'ils donnent, je ne la connaît pas.

Après, est-ce utile ? Vraisemblablement oui. Mais est-ce indispensable ? Je ne pense pas, non. Il faut aussi intégrer les coûts qui sont très élevés, pour une prise en charge parfois assez limitée dans le temps (l'été et non toute l'année comme pour un concours tel que l'ENM).