Bi-licence droit Français/Common Law de Nanterre

Publié par

Bonjour,

Actuellement en terminale, j'ai récemment accepté la proposition d'admission que j'ai reçu pour intégrer la bi-licence de droit français/common law de Nanterre.

Seulement voilà, je me demandais d'une part si cette licence a vraiment la reconnaissance que nous vend l'université (qui parle de filière d'excellence, etc.) car elle n'est classée que 7ème dans son domaine en France.

D'autre part, je voulais savoir si, étant donné la particularité de la licence, il reste possible de candidater pour une L2 en parcours droit classique dans une autre université (Panthéon-Sorbonne ou Panthéon-Assas si mes résultats le permettent).

Voilà, merci d'avance !

Publié par
Isidore Beautrelet Administrateur

Bonjour

La vraie question est ! Pourquoi avez-vous choisi une bi-licence ?

__________________________
L'homme est si peu le roi de la nature, qu'il est le seul de tous les animaux qui ne puisse rien faire sans payer. Alphonse Allais

Charte du forum

Attendus filière droit

Méthodes de travail

Sites utiles pour vos études

Logement étudiant

Job étudiant

Etudes à distance

Année de césure

Service civique

Publié par

Je ne veux pas être pessimiste....

Mais je ne pense pas :/

Ma fac propose le même cursus common law mais de ce que m'ont dit des ex common law ça prend de passer 1 UE supplémentaire qui coûte environ 60 euros à la fac de lettres, je crois qu'il faut une pratique supplémentaire de la langue en tout cas c'est le cas pour ma fac il faut directement demander à l'administration sinon en effet il n'y aura pas de reconnaissance

Pour la 2ème question je ne sais pas mais je pense que ça dépend de la note, de mémoire faut 14 de moyenne en L1 pour demander à rejoindre Assas.

Publié par

Merci pour vos réponses rapides.

En réalité, j'ai choisi la bi-licence car elle me paraît être un bon moyen de perfectionner ma maîtrise de l'anglais, mais aussi, s'il faut être honnête, car elle me permettait en étant issue de province, d'intégrer une université hors de mon académie (et mieux classée) sans pour autant être soumise aux préférences de secteur imposées par Parcoursup.

J'ai été définitivement convaincue en me rendant aux portes ouvertes de l'université, lorsqu'on m'a dit qu'il était possible et plus qu'envisageable d'intégrer une Grande École de Commerce suite à cette licence.

Seulement voilà, mon but n'est pas d'exercer le droit à l'étranger, donc je commence à me questionner sur les débouchés et la reconnaissance du diplôme dans le domaine du droit en France.

Aurait-il été plus cohérent d'intégrer une licence de Droit parcours classique si mon souhait est d'exercer dans le domaine du Droit des Affaires, par exemple ?

(Je sais bien que l'université de Nanterre propose des masters de Droit des Affaires dans la continuité de cette licence, mais là encore la question de leur réputation et de l'utilité de la dimension anglophone de la licence se pose pour moi).

Publié par
Isidore Beautrelet Administrateur

Bonjour

Effectivement, si vous ne souhaitez pas partir à l'étranger je ne vois pas trop l'intérêt de vous spécialiser en common law.

__________________________
L'homme est si peu le roi de la nature, qu'il est le seul de tous les animaux qui ne puisse rien faire sans payer. Alphonse Allais

Charte du forum

Attendus filière droit

Méthodes de travail

Sites utiles pour vos études

Logement étudiant

Job étudiant

Etudes à distance

Année de césure

Service civique

Publié par

Quelques éléments de réponse de ma part, car je sais à quel point l'orientation est un sujet difficile:

-parlez vous de la double licence droit français/common law Nanterre Essex ? Si oui, je pense qu'on peut légitimement affirmer qu'il s'agit d'une formation solide et la sélection est sévère.

-personne ne vous reprochera d'avoir étudié le droit anglais, ce sera toujours soit un élément neutre de votre profil, soit un avantage dans l'écrasante majorité des cas. En effet, plusieurs branches du droit et secteurs d'activité utilisent des concepts des droits de common law et surtout le droit des affaires (par exemple des trusts sur certaines opérations internationales). Le plus grand avantage est de perfectionner votre anglais qui lui vous suivra partout, de la candidature en M2 ou en ESC jusqu'à votre emploi.

-l'expérience internationale renforcera votre profil et le rendra plus attractif, notamment pour une admission parallèle. Regardez ce que sont devenus les anciens du diplôme, je suis certain que plusieurs ont pu avoir de bonnes écoles de commerce ou M2 prestigieux en lien avec leur spécialisation.

-à l'heure où le droit devient de plus en plus concurrentiel, avoir un élément original qui vous différencie est vraiment une valeur ajoutée à mon sens. À dossier égal, le fait d'avoir suivi une double formation est apprécié, plus qu'un cursus simple dans une parisienne.

-vous pourrez toujours accéder à ces M2 d'universités parisiennes type Sorbonne après la double licence. néanmoins, si la common law et l'anglais vous intéressent et que vous recherchez dès maintenant l'accès à une université comme Assas, je vous invite à regarder le double diplôme Assas/UCD auquel vous pouvez encore candidater et qui fonctionne sur le même principe que la double licence de Nanterre.

Publié par

J'ajouterai mais c'est du bonus, qu'il est possible de certifier gratuitement un niveau de langue durant sa licence en passant le CLES.

J'ai moi-même obtenu le CLES B2 Anglais, c'est comme le TOEFL mais au niveau européen.

Publié par

Bonjour, merci beaucoup pour vos réponses.

Je parle en effet de la licence de Nanterre seulement je ne suis pas parmi les 15 sélectionnés pour le diplôme avec Essex, je vais donc obtenir seulement le diplôme de l'université de Nanterre à l'issu des 3 ans.

Merci pour tous vos conseils, je vais me renseigner immédiatement sur le diplôme Assas/UCD. C'est vrai que la maîtrise de l'anglais et du système de droit anglo-saxon représente un atout que je n'aurais pas pu développer dans une licence classique, et qui ne peut qu'être valorisante.