livres et manuels de sciences/ sociologie politque

Publié par

Bonjour à toutes et tous :)

Beaucoup demandent des conseils sur les livres à acheter à la fac.

Vous trouverez ici une liste non exhaustive de manuels de sciences politiques. Afin de vous permettre d'avoir une vue plus large des ouvrages proposés, vous y trouverez un sommaire et un avis personnel gentiment donné par l'un des membres du forum.

Mais n'oubliez pas : si votre livre doit couvrir le programme étudié en cours, vous êtes libres de choisir celui qui vous convient le mieux, par son écriture, sa présentation, son prix... Attention à prendre la dernière édition de votre livre, le droit change et les réformes vont vite.

N'hésitez pas à proposer les livres que vous aimez.



- [size=150:16ror376]sociologie politique [/size:16ror376]de Philippe Braud, 8ème édition, manuel LGDJ, 2006 ; 731 pages.

[img:16ror376]http://ecx.images-amazon.com/images/I/41KZPMTYFVL._AA240_.jpg[/img:16ror376]

Chroniqué par Katharina.

- sommaire :

Chapitre 1 = le pouvoir
(Caractéristique, contrôle et domination)

Chapitre 2 = les groupements sociaux
(typologie, constructions identitaires, travail du symbolique)

Chapitre 3 = l’état
( comme société juridique, comme pouvoir politique )

Chapitre 4 = systèmes et régimes politiques
( définition des termes, les différents régimes )

Chapitre 5 = la socialisation
( définition, processus pratique, communication politique devant les médias )

Chapitre 6 = L’action collective et les groupes d’intérêts
(les ressorts de l’action collective, les groupes d’intérêts)

Chapitre 7 = La participation politique
( le vote, les autres formes de participation )

Chapitre 8 = les partis
(représentativité, rôle, fonctionnement )

Chapitre 9 = représentants et gouvernants
( le problème de la représentation, l’accès à la classe politique, le travail politique)

Chapitre 10 = gouvernance et politiques publiques
( le milieu décisionnel du pouvoir politique, l’analyse classique de politiques publiques , l’émergence du concept de gouvernance )

Chapitre 11 = décrire ou construire une réalité ?
( élaboration du discours scientifique, explication d’un phénomène politique )

Lexique

- avis personnel : Livre hyper complet pour le cours de science politique ( L1 ou L2 voir L3 selon les facs ), mais plutôt complexe à mon goût, si vous recherchez un livre pour vous aider dans cette matière dans le but d’une autre interprétation que celle du cour, je le déconseille, si vous chercher un livre pour compléter le cours, en revanche il est très utile


[size=150:16ror376]Hastings Michel, Aborder la science politique[/size:16ror376], Seuil, Mémo n°34, 1996.

[img:16ror376]http://img296.imageshack.us/img296/3754/imagerayqb5.jpg[/img:16ror376]

Chroniqué par : x-ray

Mes aventures personnelles récentes me laissant beaucoup de temps libre, je me suis décidé à me remettre à la culture juridico-politique afin d'être un peu plus précis dans les contributions que je peux apporter ici. Pour cela, je débute avec l'une de mes matières de prédilection, la science politique. Je me propose donc de vous donner un avis sur mes lectures, sous forme de fiche rapide et de commentaire, bien sûr subjectif.
Je débute donc avec ce livre.

Pour quelqu'un qui n'a pas étudié le droit et ses matières annexes depuis bientôt 15 ans, vous comprendrez que la lecture de P. Braud, chroniqué par Katharina ci-dessus, ne pouvait constituer un bon début. Je le possède, et je rejoins son analyse : il ne peut en aucun cas être le manuel "d'attaque" de la matière, et on préférera s'y référer pour des recherches plus précises.

J'avais donc entendu parler du Pr Hastings, qui a partagé un temps sa vie avec l'une de mes enseignantes de maîtrise (pour faire Match, très à la mode), et qui avait obtenu très brillamment l'agrégation de sciences politique lorsque j'étais en fac (vers 93 je crois). Comment, toutefois, accepter de recommencer l'étude par un ouvrage de base, publié dans une collection qui dit par son nom même toute son ambition : Mémo...En effet, après toutes ces années passées en fac de droit, comment retourner à la base de la base sans que mon égo n'en soit froissé ?
Et bien, il suffisait d'ouvrir ce petit livre au format poche pour se convaincre que le choix était le bon.
En 20 fiches simples, M. Hastings balaye les grands thèmes abordés en première année de droit, dans les cours dénommés tantôt "science politique", tantôt "sociologie politique". On trouvera ainsi l'essentiel dans cinq parties, traitant successivement de :
- L'analyse du politique
- La domination politique
- Les acteurs de la vie politique
- Les comportements politiques
- Les régimes politiques
Vous me direz que les mémos, voire les mémentos ne se différencient que peu les uns des autres. C'est vrai, mais ce qui m'a plu dans cet "abordage", ce sont sa concision et sa précision. Les chapitres sont d'égales longueurs, très hiérarchisés et aérés, ce qui fluidifie la lecture. Par ailleurs, Hastings se concentre sur les définitions majeures, sans s'appesantir sur les querelles d'écoles si prospères en la matière, sans non plus présenter trop de définitions différentes pour un même concept (comme le pouvoir, par exemple, mille fois défini par ailleurs...). Ainsi, cette lecture devient réellement une première base à partir de laquelle on pourra aller plus loin avec les armes du faux débutant.

Lu en trois à quatre heures, Aborder la science politique ne mérite même pas d'être fiché : tout y est et rien n'est à retirer. On le conseillera donc à deux moment du parcours universitaire :
- en début de L1, cet ouvrage répond à la question que beaucoup se sont déjà posés ici : qu'est-ce que c'est, la science politique ?
- juste avant les examens, pour bien refixer les concepts de base acquis pendant le semestre.

Pour finir sur Match, M. Hastings est aujourd'hui enseignant à l'IEP de Lille, et je continue à chercher s'il a refait sa vie ou non (il parait qu'il a quitté ma prof de maîtrise il y a quelques années). C'est tout ce qu'on peut lui souhaiter, en tout cas, en remerciement de son petit et riche opuscule...

[size=150:16ror376]Baudouin Jean, Introduction à la sociologie politique[/size:16ror376], Seuil, Point Essais, 1998

[img:16ror376]http://img142.imageshack.us/img142/3272/imageray222ct0.jpg[/img:16ror376]

Chroniqué par : x-ray

Je ne vous livre ici que mes premières impressions, et j'éditerai ce post après une lecture approfondie.

Vous connaissez certainement tous Jean Baudoin, même à votre insu. En effet, celui qui fut récemment Président du jury d'agrégation de science politique n'est autre que l'auteur, en la matière, de l'ouvrage sur lequel tout étudiant se rue à quelques jours de l'examen, surtout s'il n'a pas réussi à récupérer le cours du prof sur clef USB, ou pire, s'il ne parvient pas à déchiffrer l'écriture pourrie du troud**c du premier rang : le bien dénommé MEMENTO DALLOZ "Introduction à la science politique" !! Vite lu, vite surligné, vite oublié...Et bien, ce n'est pas de celui-là dont nous allons parlé...

Non, ici, on ne joue pas dans la même cour. A la lecture des 100 premières pages de cette "Introduction à la sociologie politique", je finis même par me demander s'il n'existe pas réellement une "science" politique et une "sociologie" politique. En effet, en accord avec le vocable choisi pour titre, Baudouin entame sa présentation par une introduction à la sociologie tout court, dans un chapitre intitulé "la visée scientifique de la sociologie politique". En tant que juriste, on commence par être réticent, puis l'on se dit que cette lecture ne peut pas faire de mal à notre culture générale. On commence même à trouver de l'intérêt à la lecture en découvrant E. Durkheim et sa volonté de fer de faire de la sociologie une science objective des faits sociaux (étudiés comme des "choses"). Après 30 pages sur le sujet (ce qui n'est déjà pas rien), on découvre soudainement que le vieil Emile s'est rapidement fait contredire par le bon Max, Weber de son beau nom, qui préféra une approche "compréhensive" à l'holisme de l'école Durkheimienne. Bien. C'est là que tout s'assombrit soudainement : M. Baudouin se lance dans une étude détaillée des avantages et des inconvénients de l'opposition entre l'individualisme méthodologique et démarche holistique...pour revenir enfin à Weber dans un second chapitre intitulé "La tentation Weberienne de la sociologie politique"...Comprenne qui pourra...

Voilà, si mon post ne vous plaît pas et vous parait indigeste, c'est normal. Bien loin de moi l'idée de critiquer M. Baudouin, vermisseau que je suis. Toutefois, puisque ce site est principalement fréquenté par des étudiants en droit, je leur déconseille fortement de débuter avec cet ouvrage qui, dans un premier temps ne ressemble en rien à une "introduction", contrairement à l'espoir porté par son titre. Si introduction il y a, c'est principalement une introduction aux débats d'école des sociologues. Pour les jeunes juristes, il faut attendre la 97ème page pour aborder les concepts classiques de la "science" politique....oups que dis-je, de la "sociologie politique". J'y reviendrais plus tard, en espérant ne pas avoir à me perdre à nouveau dans les méandres de Bourdieu et de Boudon...[/color][/color][/color]

__________________________
Votre sujet a peut-être déjà été traité : avez-vous utilisé la fonction recherche ? :wink:
http://forum.juristudiant.com/search.php

*Membre de la BIFF*

Publié par

Merci pour cette belle présentation Ray :wink:
J'ai voulu trouver une petite image de ton livre pour la mettre dans ton post mais je ne l'ai pas trouvé il n'est pas en vente ??

Publié par

Excellent et plein d'humour :lol:

__________________________
Votre sujet a peut-être déjà été traité : avez-vous utilisé la fonction recherche ? :wink:
http://forum.juristudiant.com/search.php

*Membre de la BIFF*

Publié par
x-ray Intervenant

Merci à vous.

Pour une image :

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOO ... 89931.aspx

Attention : il y a une erreur de l'éditeur, qui, sur la tranche a intitulé le livre "Aborder la linguistique", alors que sur la couverture, on a le titre exact...

PS : "En bon conquérant de la matière, Guillaume attend le 1066ème ouvrage de M. Hastings !!" Comprenne qui pourra... :oops:

__________________________
Nemo auditur propriam turpitudinem allegans

Publié par

Citation de x-ray :


Voilà, si mon post ne vous plaît pas et vous parait indigeste, c'est normal. Bien loin de moi l'idée de critiquer M. Baudouin, vermisseau que je suis.


Tu as tout à fait le droit de donner un avis négatif sur tes lectures, je trouve que c'est essentiel d'avoir ce genre d'avis pour ne pas faire d'achats inutiles ou regrettables :wink:

PS : j'ai mis tes petites images :lol:

Ray ça ne t'ennuie pas si j'insère tes présentations dans le post initial pour qu'on puisse voir tous les bouquins d'un coup dans le même post ? Je précise que c'est de toi bien sûr :wink:

Publié par
x-ray Intervenant

Pas de problème pour moi. Tu es maîtresse de tout ma bonne Kat...

:oops::twisted:

__________________________
Nemo auditur propriam turpitudinem allegans

Publié par

Voilà voilà cher sbire j'espère que cela te convient :twisted: