les difficultés à être juge, questionnement urgent

Publié par

Bonjour,

Je me trouve en classe de terminale au lycée. J'envisage d'aller en fac de droit mais je m'inquiète au vu des difficultés que représente celle-ci. J'ai surtout peur de l'échec et de faire tout ça pour rien. Au bout de ces années d'études j'aimerais envisager de passer le concours d'entrée à l'ENM mais je ne compte pas sortir de grandes écoles comme Science Po ou autre, certains disent qu'il ne faut pas forcément sortir de grandes écoles et d'autres disent que ça aide. J'aimerais vraiment me fixer et voir ce qui est possible pour moi et les vœux parcoursup ne vont pas tarder à arriver je me retrouve complétement perdue.

Sur la question de la prépa de ce concours, où est-ce qu'on peut la trouver ? En fonction de quoi y est-on accepté (résultats?) Combien dure-t-elle en moyenne ? Et si le concours échoué avec un master en droit quels sont les débouchés pour ne pas se retrouver sans rien par la suite ?

Je suis une élève lambda, pas excellente mais je m'en sors et je suis motivée mais je sais que d'autres sont excellents (du genre 17/18 de moyenne) et le pourcentage de réussite très faible. Merci beaucoup pour vos réponses

Bonne journée

Publié par
LouisDD Administrateur

Bonsoir

Meilleurs voeux pour cette année 2022, réussite pour la Bac notamment ;)

Alors science po a effectivement un bon taux de réussite, mais cela est en baisse, notamment du fait que l'épreuve au plus fort coeff, qui était leur spécialité, l'épreuve de réflexion sur un sujet transversal d'actualité a fortement baissé en coeff au profit des épreuves purement juridique.

Pour les prépas, y'a trois types : les payantes, vous serez accepter tant que vous alignez les billets.
Les IEJ (mais généralement c'est insuffisant)
La prépa ENM, par l'ENM, sur dossier (dont critères sociaux).

Mais c'est dans minimum 4 ans, d'ici là peut être 5 vu la mouvance dans le juridique, donc vous aurez le temps d'y réfléchir le moment venu.

Alors les études de droit, c'est nouveau pour tout le monde, donc qu'on ait 18 de moyenne ou 10 au lycée, on peut se retrouver à prendre des cartons à 3/20 comme être major de promo, ou juste être moyen.

Pour résumer, oui c'est un cursus long, exigeant, mais passionnant quand on aime ça !
Concernant l'insertion, certains master "préparent" aux concours, mais le revers de la médaille c'est que si on ne décroche pas le saint Graal c'est compliqué de travailler avec ce genre de M2. Néanmoins il est totalement concevable de faire un M2 avec une forte insertion professionnelle à la clé, et de passer le concours de l'ENM. Ça laisse une porte de sortie, et si vous vous préparez correctement a côté pour le concours ça ne posera pas de problème.

Si vous avez d'autres questions n'hésitez pas

A +

__________________________
Le précieux... enfin la charte du forum quoi !

Ma méthode de travail




"Plus que des lois de procédure, ce sont des lois de neutralité fiscale qui sont le meilleur remède aux tentations d'abus de droit." Maurice Cozian (1936-2008)






"Fear," he used to say, "fear is the most valuable commodity in the universe." Max Brooks, WWZ

Publié par

Bonsoir et meilleur vœux à vous aussi !

Merci beaucoup pour vos réponses cela me rassure des avoir qu'il ne suffit pas de sortir de grandes écoles pour réussir même si ça aide je m'en doute.

Alors oui je veux bien en profiter pour vous poser d'autres questions comme est-il important de choisir sa fac en fonction de sa réputation ? Si l'on est seulement accepté dans une fac moins réputée est-ce que cela est défavorable pour la suite de nos études ?

Est-ce que le choix du master est important pour la suite ? Du genre est ce que un master peut nous avantager par rapport à un autre ?

Est-ce que il faut obligatoirement s'inscrire à une prépa pour préparer un concours ? Si non comment fait-on tout seul pour se renseigner sur ce qu'il y a à préparer cela doit être beaucoup plus compliqué j'imagine. En moyenne pour une prépa payante combien faut-il compter ? Pourquoi les IEJ sont-elles insuffisantes ? Si je comprends bien je n'ai pas d'autres issu que de payer une prépa ?

Selon vous pour rentrer à l'ENM faut-il être excellent pendant la fac ? Si oui c'est à dire à combien évaluez-vous la moyenne environ. (bon je sais je suis loin d'en arriver à ce concours mais c'est pour me préparer mentalement si c'est cette voie là que je veux suivre ou complètement autre chose)

Désolé pour toutes ces questions, j'ai envie de me renseigner car ce n'est pas évident de choisir une voie étudiante que l'on ne connait à peine.

Publié par
LouisDD Administrateur

Bonsoir

Je comprends vos questions, surtout quand vous dites que c'est difficile d'imaginer ce à quoi correspond la filière droit lorsque l'on veut s'y orienter.

Choisir sa fac en licence va dépendre essentiellement de vos capacités financières, a savoir si une fac est a côté de chez vos parents ou que vous avez un appartement à tel ou tel endroit, autant ne pas occasionner de frais. A partir de la L3 on peut commencer à choisir sa fac pour les parcours (certaines facs proposent des L3 plus orientées droit public d'autres en droit pénal, d'autres en droit des affaires etc.) qu'elle propose, d'autant plus que la sélection s'opérant entre la L3 et le M1, autant être là où on veut son M1 car généralement les directeurs de master donne priorité aux étudiants de la fac.

Concernant la réputation, oui et non. Par exemple j'ai intégré un M2 sélectif après avoir fait ma licence dans une promo de 30 personnes (très très petite fac) et mon M1 toujours en province dans une autre fac que celle de mon M2...

Pour l'insertion professionnelle, ça peut jouer aussi, j'aurai tendance à dire seulement en bien, parfois même en mieux, plutôt que des discrimination sur telle ou telle fac.

Après par exemple mon M2 m'a permis de décrocher un stage qui a débouché sur un CDI, sans passer un seul entretien grâce au réseau du diplôme, la sympathie des gens rencontré et la confiance des pros dans ce diplôme.

Mais avant cela j'avais essuyé quelques refus très désagréablement amenés... Comme quoi le diplôme ne fait pas tout.

Je dirai même qu'en général l'étudiant fait 50% du taff, et être au bon moment au bon endroit, parfois avec les bonnes personnes la moitié restante !

Le choix du Master est une sorte de pari : soit vous vous concentrez sur les matières des concours. Soit vous vous offrez un peu de polyvalence et par l'occasion un plan B. Personnellement se concentrer sur les seules matières des concours me semblait trop risqué (et entre temps j'ai fini par choisir de n'en faire aucun pour exercer ma passion aha).
Mais si ça vous rassure c'est pas du 50/50, c'est vraiment aléatoire et ça peut mériter mûre réflexion.

Pour ce qui est de la prépa, ce n'est pas obligatoire mais disons que même si la réciproque n'est pas vraie, je dirai que 95% des admis ont suivi une prépa (au moins sérieusement l'IEJ). Comptez facilement 1500€ juste pour l'inscription. C'est salé. Sauf à être intégrée à la prépa ENM qui doit être quasi gratuite.

Se préparer solo c'est plus compliqué, il faut de la discipline, trouver des âmes charitables pour s'entraîner aux exercices du concours avec un semblant de correction... Mais à mon sens en se donnant les moyens on peut arriver à tout !
Le programme est publié chaque année ainsi que la nature des épreuves. Ainsi que le nombre de postes ouverts je crois.

Pour ce qui est d'être bon à la fac, ça veut à la fois tout et rien dire.
C'est sûr que quelqu'un valant 16 toute la fac à quelques (inquiétantes) prédispositions à ingurgiter des programmes longs comme le bras typés bêtes de concours. Après, bien préparé, vous avez les mêmes armes. Le reste peur éventuellement se jouer sur la chance des sujets, l'état psychologique du candidat etc.

Pour rebondir là dessus, quelqu'un peut très bien avoir des notes moyennes voire mauvaise en licence (matières générales, trop de par coeur etc) et devenir major de promo en Master parce qu'il sera dans son élément, avec ses choix de matières etc (on a le cas raconté sur le forum, désolé j'ai oublié le pseudo).

L'important en licence c'est d'acquérir la méthode à la fois pour travailler efficacement mais aussi pour maîtriser les exercices juridiques (surtout cas pratique et commentaire d'arrêt).
Et faut bien l'avouer aussi, c'est l'occasion de s'amuser un peu et de rencontrer des gens qui pourraient vous suivre toute votre vie !

__________________________
Le précieux... enfin la charte du forum quoi !

Ma méthode de travail




"Plus que des lois de procédure, ce sont des lois de neutralité fiscale qui sont le meilleur remède aux tentations d'abus de droit." Maurice Cozian (1936-2008)






"Fear," he used to say, "fear is the most valuable commodity in the universe." Max Brooks, WWZ

Publié par

Merci pour toutes vos réponses !

J'ai une dernière question, est-ce que c'est une bonne idée d'associer fac de droit et job étudiant à côté selon vous ou selon vos connaissances si autour de vous des personnes ont réussis à jongler entre les deux. Je me doute que ça dépend de chacun mais c'est pour savoir si c'est vraiment trop compliquée pour être bien impliquée dans ses cours car comme tout étudiant j'aimerais dépendre un peu de moi même et pas exclusivement de mes parents.

Merci beaucoup et bonne journée ;)

Publié par
LouisDD Administrateur

Salut

Dans mon entourage pas mal de personnes avaient un emploi le samedi et/ou dimanche matin voir des extras en semaine. Ça ne les a pas empêché de réussir cependant : c'est du stress supplémentaire qu'il faut pouvoir gérer, c'est un investissement qui mathématiquement s'impute sur votre quantité de travail possible.

Il faut pouvoir trouver un bon équilibre.

Pour ma part, je travaillais l'été et les économies passaient dans le financement de l'année (et j'avais la chance d'avoir de l'aide de mes parents aussi).

A+

__________________________
Le précieux... enfin la charte du forum quoi !

Ma méthode de travail




"Plus que des lois de procédure, ce sont des lois de neutralité fiscale qui sont le meilleur remède aux tentations d'abus de droit." Maurice Cozian (1936-2008)






"Fear," he used to say, "fear is the most valuable commodity in the universe." Max Brooks, WWZ