Démotivé après avoir louper son premier semestre

Index des forums > Forum Divers et vie étudiante

PAGES : [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ]
Haut-Rhin, Le 29/01/2012 à 13:16
Juriste intéressé
Licence 1


Inscrit : 29/01/12
Message(s) : 13 
Bonjour à tous,

Je suis nouvelle sur le forum je vais d'ailleurs me présenter dans un autre message. Je suis actuellement en première année de licence droit et je viens de louper mon semestre avec une moyenne de 5.86. Je n'ai valider aucune matière donc rattrapages en juin soit au total 6 matières.
Je voulais avoir des avis sur des personnes qui ont louper leur semestre et qui ont réussi par la suite.
Il est à noter que soit disant on ne peux réussir ou pas fait pour cela si on n'a pas eu se semestre.(surtout que je viens de reprendre les études alors que j'avais arrêté depuis de longues années)

Merci pour vos témoignages qui vont bien m'aider.

Poser une question Ajouter un message - répondre
Meurthe-et-Moselle, Le 09/02/2012 à 20:13
Juriste intéressé
Licence 1


Inscrit : 09/02/12
Message(s) : 7 
Bonsoir, je suis un peu près dans ton cas.

Voilà, nous avons eu les résultats du 1er Semestre L1 ( NANCY 2) aujourd'hui
et en ce qui me concerne ce n'est pas brillant comme résultat:

Je fais droit linguistique à NANCY 2

Et j'ai eu 7.9 moyenne globale sachant que j'ai validé

- l'anglais avec 10.021
- C2I avec 16.75
- Droit privé 10.15

Mais toutefois je n'ai pas réussi a valider deux matières fondamentales que sont :

- Droit Constitutionnel 4.66
- Introduction Historique au Droit 5.25


Et pour tout vous dire cela me fais peur, j'ai l'impression d'avoir raté mon année.

Pour passer en L2 je dois avoir 12 au 2nd Semestre et cela me parrait très difficile.

Et-ce normal d'avoir des notes aussi bas pourtant j'avais révisé.

Croyez vous que c'est possible d'avoir 12 au 2nd semestre pour qu'il y ait une compensation ?

y a t il d'autre personne qui sont dans ma situation ?

Pour ce qui sont deja passé par là comment avez vous fait ?

Paris, Le 09/02/2012 à 21:34
Juriste d'élite


Inscrit : 07/02/12
Message(s) : 1544 
Bonjour à tous, justement j'allais lui communiquer votre message et vous communiquer le sien (vous ne posez pas les mêmes questions mais bon ... =p les thèmes sont proches)- je ne suis pas dans votre situation mais je ne doute pas que beaucoup d'autres puissent l'être ou l'avoir été ...

ce n'est pas la fin du monde, il y a
1/ l'équivalence sur l'année
2/ possibilité de passer avec un seul semestre validé, (peut être dangereux je ne sais pas ...)
3/ rattrapage ?
4/ redoublement (utile si on en tire les conséquences, inutile sinon)

mais quelque chose m'a frappé dans vos deux messages, c'est l'orthographe ... c'est surtout pas pour être méchant surtout que moi même je reviens "de loin" -
et/est , ce/se , conjugaisons
il faut pas avoir peur de réviser un peu le français, ça peut sembler être du temps perdu mais c'est indispensable, non seulement pour vos copies mais sur un long terme aussi, je ne sais pas quels métiers vous convoitez mais on imagine mal un avocat ou un juriste faire des fautes à l'écrit ou à l'oral pendant une plaidoirie ... la langue est leur outil quelque part.
Je sais que c'est difficile de s'y mettre, je suis passé par là (et mon apprentissage en français n'est pas terminé ...)

en tout cas bienvenue à vous deux sur le forum, n'hésitez pas à rester et participer, ça peut aider de réfléchir à des sujets en groupe et exprimer des idées,

en plus vous avez l'air de vous inquiéter de vos notes donc vous avez envie de réussir et que vous n'êtes pas à l'université que pour "faire quelque chose pour passer le temps" , c'est donc positif, après il faut s'en donner les moyens ... apprendre le contenu des cours = oui, apprendre à le confronter au monde = oui oui, mais aussi et peut être même surtout : savoir le restituer, savoir ce que les professeurs attendent de vous, se plier à leurs attentes, c'est de la méthode, de la logique et souvent du bon sens au fond ...

nath0065 vos notes en détail ressemblent à quoi ?
Raymond je poste sur votre thread ;)

bonne chance à vous deux, on attendra les commentaires de ceux qui sont passés par là =p

__________________________
Lien vers la méthodologie : > cliquer ici <
Conseils pour réussir :> cliquer ici <
Commencer le droit avant la rentrée : > cliquer ici <
Lycéen je souhaite m'inscrire en droit : > cliquer ici <
Livres pour la L1 : > cliquer ici <
Livres pour la L2 : > cliquer ici <
Présentation du CAVEJ : > cliquer ici <
Le GAJA entièrement fiché : > cliquer ici <
Le point sur le vocabulaire de base : > cliquer ici <
Comment lire un code : > cliquer ici <

Haut-Rhin, Le 09/02/2012 à 21:38
Juriste intéressé
Licence 1


Inscrit : 29/01/12
Message(s) : 13 
Bonsoir à toi,

Pour ma part je trouve que mon université note très sévèrement (ensuite peut être n'ai-je pas assez révisé) car je suis en reprise d'étude cela fait 15 ans que j'ai arrêté les cours. D'après ce que j'ai pu comprendre les professeurs n'attendent pas qu'on recrache leurs cours mais de la réflexion et pour ma part j'en manque considérablement comme pour la méthodo.
Après au vu de ma moyenne générale je suis parti dans l'optique de refaire mon année en essayant au maximun de valider mon 2ème semestre. Sache que je me donne à fond dans les révisions, apprend au jour le jour et je ne prend plus aucun retard. J'espère que cela sera payant.
Cependant il me reste une option si jamais après tout ces efforts accompli je ne valide rien je vais sur Strasbourg refaire mon année, car la ou je suis j'ai l'impression que c'est restreint (on ne prend que les meilleurs)

Haut-Rhin, Le 09/02/2012 à 21:50
Juriste intéressé
Licence 1


Inscrit : 29/01/12
Message(s) : 13 
Msg à grégor2,

Bonsoir, je vous remercie pour votre message qui me fait ouvrir les yeux sur un détail qui me semble important, L'ORTHOGRAPHE, et vous avez cependant raison il est vrai que je me rend compte que j'ai quelques lacunes que je dois combler et comble chaque jours. Mais à vrai dire il est bien difficile de tout revoir j'ai le bescherelle (conjugaison, orthographe, grammaire) à tout moment, je suis également une grande amie du dictionnaire (il ne me quitte plus). Je peut vous dire qu'aujourd'hui je ne cesse de dire à mes enfants combien c'est important l'école car je ne souhaite pas qu'ils se trouvent dans la même situation.

Pour les notes: en droit public: 2, droit privé:8 alors qu'au galop d'essai: 11.5 institution administrative: 1 alors que je pensais réellement l'avoir réussi, institution juridictionnelle: 5. Au niveau de l'allemand je préçise que je n'ai jamais fait d'allemand j'ai obtenu un 7. Pour les TD en droit privé: 12.5 et les TD droit public: 4.5.
Moyenne générale du semestre: 5.863

Encore merci pour votre accueil

Bas-Rhin, Le 09/02/2012 à 22:01
Juriste intéressé
Licence 2


Inscrit : 07/02/12
Message(s) : 13 
Nath0065, étant étudiante en deuxième année de licence à la faculté de Strasbourg, je peux vous assurer que ce ne sera pas plus "facile" d'obtenir votre première année ici. Une licence est une licence et entre les universités de Province (en excluant les parisiennes qui certes ont des exigence supérieures) le niveau ne varie pas énormément. La première année de licence est un cap à franchir et sera aussi difficile que vous soyez à Nancy ou à Strasbourg.
Cela étant dit, la fac de Strasbourg est une très bonne fac, seuls 18% du primo-entrants valident du 1er coup leur L1.

Haut-Rhin, Le 09/02/2012 à 22:11
Juriste intéressé
Licence 1


Inscrit : 29/01/12
Message(s) : 13 
Merci beaucoup pour ces conseils très utile

Paris, Le 09/02/2012 à 22:43
Juriste d'élite


Inscrit : 07/02/12
Message(s) : 1544 
Ah mais je me souviens c'est vous qui aviez écrit

Citation :
Pourrais tu m'expliquer comment appliquer la méthode pour avoir de la réflexion?

Citation :
j'ai été totalement perdu car nous avions eu un cas pratique avec plusieurs problématique qui partaient dans tout les sens et je n'ai pas réussi à faire un plan.

Citation :
Pour le commentaire d'arrêt je te cache pas que je n'arrive toujours à les comprendre. (c'est la misère) mais je m'acharne à en pleurer quelque fois.



et je n'avais pas eut le temps de répondre puis j'ai oublié ... je vais donc le faire ici,

concernant le cas pratique c'est normal d'avoir eut une mauvaise note si vous ne connaissiez pas du tout la méthode ... en effet quand il y à plusieurs questions il ne faut jamais faire un plan mais répondre aux question les unes après les autre -

concernant les arrêts ça m'a fait de la peine pour vous, c'est vrai que c'est pas facile (la première fois je ne savais même pas a qui la Cour donnait raison ... )
il ne faut pas s'acharner à s'en faire pleurer, le bourrage de crâne oui mais le bourge positif

les clefs pour comprendre un arrêt : connaitre le vocabulaire, bien connaitre les cheminements possibles d'une affaire et les acteurs qui interviennent, savoir le découper mentalement -

exemples en vrac : connaissez vous la différence entre un arrêt de cassation et un arrêt de la Cour de cassation ? savez vous ce qu'est un mémoire ampliatif ? une chambre ? une section ? un moyen ? une branche ? un motif ? savez vous ce que "dans l'unique intérêt de la loi" signifie à la fin de certains arrêts ? savez vous ce qu'est une substitution de motifs ? savez vous que la partie défenderesse devant une cour d'appel et a plus forte raison devant la Cour de cassation n'est pas forcément le défendeur initial ? et pourquoi la Cour se réunit en assemblée plénière ou en chambres mixtes ? y a-t-il un procureur aux procès civils (non pénal) ? est ce qu'il faut forcément qu'il y ai eut une décision d'une juridiction d'appel pour pouvoir former un pourvoi en cassation ? que signifie "attendu que ..." ?

donc voila vous me direz ;) les clefs (d'après moi) pour bien comprendre sont :
- le vocabulaire
- les acteurs
- le cheminement possible

on peut ajouter l'intérêt "ragot" (qui m'intéresse fortement dans les arrêt :p), toutes les histoires sont vraies et naissent de réels rapports conflictuels, essayez de retracer l'histoire ça aide à mieux comprendre (au début c'est long même très long on va pas se mentir)


pour des exemples de dissertation des livres existent, n'hésitez pas vous verrez ce qu'on attend d'un étudiant qui n'aurait que des 20, (les "copies" sont assez denses et c'est comme ça qu'il faut apprendre à écrire )



travailler énormément est probablement nécessaire (surtout pour nous qui reprenons les études (bon je n'ai arrêté que 3 ans après le bac mais c'était pas gagné d'avance surtout que je n'avais jamais ouvert un livre de ma scolarité ... (chance d'être bon en maths sans rien faire ... ) )

mais ce n'est pas tout, et il ne faut pas se tuer a la tâche sinon apprendre n'est que négatif, il faut aussi savoir ce qu'on attend de vous, la forme etc ... et on en vient à votre première citation :

Citation :
Pourrais tu m'expliquer comment appliquer la méthode pour avoir de la réflexion?


Sans vouloir vous vexer (d’ailleurs si j'écris un message comme celui-ci depuis 10 minutes c'est au contraire pour vous donner des éléments de réponse à vous et à ceux qui pourraient en profiter et inviter d'autres à participer) votre phrase m'a fait rire ... (bon je rigole beaucoup c'est vrai) - une méthode pour avoir de la réflexion !? c'est presque un oxymore ! qui veut la paix prépare la guerre, les fleurs du mal etc ... Si je vous donne une méthode pour avoir de la réflexion,
est-ce que vous aurez de la réflexion alors que vous ne feriez qu'appliquer ma méthode ?


Sinon oui l'idée est tout simplement de se demander pourquoi tout le temps, et si vous avez du mal avec le vocabulaire (et c'est normal on en a tous je ne veux pas me la raconter ) essayez de comprendre d'abord schématiquement avec vos mots - exemples en vrac (moins parce que je vais aller manger un peu ) pourquoi le Conseil constitutionnel existe ? Pourquoi la QPC ? comment le justiciable qui voulait contester une loi nationale pouvait il faire auparavant ? quels recours ?

Après concernant la réflexion toujours, il faut connaitre les voies et les modes du raisonnement humain, les aspirations humaines, l'importance de la démonstration d'une part et de la conviction d'autre part, la dialectique (oui Alex j'ai dit le mot je n'ai finalement pas pu m'en empêcher :p) , ça ne peut qu'être un plus -

Le droit tient à la fois du domaine de la science et du littéraire, les deux sont des outils puissants de l'esprit, des livres ont provoqués des millions de morts, il suffit de lire Rousseau, Marx, Robespierre ou les discours de st Just pour s'en convaincre, les mots tuent, ils servent à convaincre, c'est par eux qu'on renverse une situation, qu'on établit ou qu'on détruit une situation, choisissez vos armes ;)


-----------

pour compléter le message (je viens de voir votre réponse) - a mon avis une autre fac ne sera pas forcément plus simple ... je n'ai jamais entendu parler de fac qui note gentiment en droit, et même ... imaginez que vous alliez dans une fac qui note facilement et en arrivant vous tombez sur le seul prof sévère :p En plus il n'y a pas qu'une matière, vous pouvez avoir un prof qui note gentiment dans une puis un sévère dans une autre ... (après peut être que je me trompe ...)

Concernant le français je sais que ce n'est pas facile ... je passe aussi par là ... et j'imagine bien que la logique et la réflexion ce soit pareil ... mais c'est tout simplement indispensable - donc il faut s'y plier avec bonne humeur :p (bien regarder l'orthographe des "mots clés", c'est ceux qui doivent énerver le plus les profs j'imagine)

Anecdotes : l'ancien avocat de DSK (Brafman) à commencé des études de droit à 30 ans en cours du soir, Me Vergès à commencé à 30 ans aussi (ceci dit il a obtenu des diplômes de langue avant je crois bien), la mère de Sarkozy a repris des études de droit après avoir eut des enfants et elle a été avocat - il y a probablement de nombreux autres exemples ;)

__________________________
Lien vers la méthodologie : > cliquer ici <
Conseils pour réussir :> cliquer ici <
Commencer le droit avant la rentrée : > cliquer ici <
Lycéen je souhaite m'inscrire en droit : > cliquer ici <
Livres pour la L1 : > cliquer ici <
Livres pour la L2 : > cliquer ici <
Présentation du CAVEJ : > cliquer ici <
Le GAJA entièrement fiché : > cliquer ici <
Le point sur le vocabulaire de base : > cliquer ici <
Comment lire un code : > cliquer ici <

Le 10/02/2012 à 13:48
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11082 
Bonjour,
Et je rappelle toujours, dans un genre un peu différent, qu'Albert Einstein a toujours été considéré comme un élève médiocre (au sens littéral du terme), qu'il loupé une première fois son examen d'entrée à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich(à ne pas confondre avec Polytechnique en France), diplôme qu'il a fini par obtenir de justesse, et qu'il a commencé sa carrière comme gratte-papiers dans une officine de brevets à Berne. Bon, d'accord, il était imbattable en maths et en physique mais il disait lui-même qu'il était "incapable de suivre les cours, de prendre des notes et de les travailler de façon scolaire".
Vu son parcours ultérieur, il n'a pas trop mal réussi...


Paris, Le 10/02/2012 à 15:00
Juriste d'élite


Inscrit : 07/02/12
Message(s) : 1544 
Son niveau en mathématiques est impressionnant ... bien qu'il ai fait appel a plusieurs mathématiciens pour l'aider et que sa théorie se base sur un univers riemannien(donc crée par Riemann :p) (un peu osé d'ailleurs d'affirmer que l'univers est mieux décrit par un modèle riemannien que par un modèle euclidien), mais c'est là toute la beauté et la puissance de la modélisation scientifique (que je suis heureux d'avoir retrouvé d'une certaine manière dans la qualification juridique, avis aux amateurs ;) )

__________________________
Lien vers la méthodologie : > cliquer ici <
Conseils pour réussir :> cliquer ici <
Commencer le droit avant la rentrée : > cliquer ici <
Lycéen je souhaite m'inscrire en droit : > cliquer ici <
Livres pour la L1 : > cliquer ici <
Livres pour la L2 : > cliquer ici <
Présentation du CAVEJ : > cliquer ici <
Le GAJA entièrement fiché : > cliquer ici <
Le point sur le vocabulaire de base : > cliquer ici <
Comment lire un code : > cliquer ici <

Le 10/02/2012 à 15:22
Intervenant


Inscrit : 13/09/11
Message(s) : 444 
Bonjour,

Je n'ai jamais connu cette situation mais j'espère vous être utile.

Les études sont longues, ce premier semestre de L1 n’était qu'une étape et pas la plus importante. Pas de panique donc, un autre semestre suit et éventuellement les rattrapages même si ce n'est pas agréable. Au pire un minima est possible, vous n'avez donc pas jouer vos 5 ans de Droit.

Souvenez vous pourquoi vous vous êtes inscrit en droit, ce qui vous intéresse et ainsi pourquoi il faut s'accrocher.

L'important est de pouvoir juger ce qui vous à fait défaut pour s'adapter et rebondir. Tout apprentissage connait des paliers, ce "retour sur soi" est donc parfois nécessaire, mieux vaut tôt que tard. Cela vous permettra aussi de vous projeter dans l'avenir et donc d'avancer.

Les points qui ont pu vous faire défaut :

- l'apprentissage et la compréhension :
Le travail doit être efficace, apprendre n'est pas lire, apprendre n'est pas comprendre. Vous êtes vous évalué? Avez vous fait le points sur vos connaissances (prendre temps pour réciter, faire des exercices) avez vous confronté vos connaissances avec d'autre sources que le cours pour vérifier si vous avez compris (code, manuels...?)

S'évaluer c'est important, penser qu'on a réussi alors qu'on a eu 1, ça veut dire que quelque chose à "clocher" à ce niveau.

- La maitrise des méthodes et des exercices : Votre travail peut être découpé en deux temps, celui précité, qui est le temps, indispensable où vous faites votre culture et digérez les connaissances, et celui ou vous apprenez des méthodes (grâce aux TD et ouvrages de méthodes). On dit généralement que en dessous de 7 le problème vient de l'apprentissage, en dessous de 10 il vient de la méthode.
Les méthodes sont des règles de bon sens qui guide un raisonnement et la rédaction. C'est une manière pour former (formater dirons certains) sa pensée.

Imaginez que vous faites du ski (c'est la saison : ) ). Vous apprenez a skier c'est une chose, mais on vous demande d'être capable de descendre un slalom (l'examen) il faut donc régulièrement s'entrainer à passer le slalom demandé, ici se préparer spécifiquement pour l'exercice qui tombera dans le temps imposé. Il s'agit de mobiliser des connaissances dans les formes imposés.

ex : dissertation : trouvez des sujets (TD et annales) y réfléchir, travailler la méthode, le faire dans les temps. Avec un peu de chance vous tomberez sur l'un de ces sujets ou un sujet se rapprochant.

C'est aussi l'occasion de vérifier vos connaissances, avant l'examen vous devez être capable de répondre de tête.

- Le jour des épreuves : Il faut être en condition, en état de stress on peut perdre 90% de ses capacités. Il faut savoir si vous êtes de nature angoissée ou non, pour s'adapter (par exemple si vous ne savez que vous n'arriverez pas à dormir la veille, bien dormir les nuits d'avant pour minimiser l'impacte du sommeil). Se "battre" sur toute les épreuves même si on pense avoir échouer une matière importante (voir inversement), car tout est possible.

Bien dormir, bien manger, faire un peu de sports, marcher. Avoir une bonne hygiène de vie pendant les examens.

En tout état de cause garder courage, ce n'est pas facile mais pas insurmontable.

__________________________
"En droit, comme en tout, les connaissances ne sont rien, sans curiosité, intelligence, réflexion et imagination." Jean Louis Bergel

Paris, Le 10/02/2012 à 16:30
Intervenant


Inscrit : 08/11/08
Message(s) : 2136 
Je suis d'accord avec Poussepain, le premier semestre de L1 ne détermine pas toute une vie.

Je connais des dizaines et des dizaines de personne qui ont doublé leur L1 et qui sont entrées dans d'excellent M2. L'important est de comprendre le pourquoi de cet échec.

Si je reprends le détail de tes notes :

- Droit public et institution administrative : pas de travail, pas d'apprentissage.
- Droit privé : ce n'est pas catastrophique, j'opterais plus pour un souci méthodologique, il faut persévérer, les résultats devraient augmenter.

Personnellement, je pense que tu seras aux rattrapages. L'important est donc de bien bosser le S2, et d'attaquer ensuite les révisions du S1 pour obtenir de bons résultats. Par exemple, si tu obtiens ne serait-ce que 8/20 en droit constitutionnel, ta moyenne va remonter fortement.

Bon courage, et n'hésite pas si tu as d'autres questions.

__________________________
« Je persiste et je signe ! »

Docteur en droit, Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne.

Meurthe-et-Moselle, Le 10/02/2012 à 20:46
Juriste intéressé
Licence 1


Inscrit : 09/02/12
Message(s) : 7 
Bonsoir à tous,

Mon problème ne vient pas de l’apprentissage je connaissais un minimum le cours, je n’ai pas vraiment stressé c’est juste que je n’ai pas su gérer mon temps car j’ai fait que la moitié du devoir dans les deux cas j’ai fait que le I) le II) (j’ai rien écris manque de temps)
Je pense que mon problème c’est la méthodologie, et je n’arrive pas à m'organisé je passe des heures sur les séances de TD je dois préparer les dissertations car à tous les coups le chargé de TD ramasse le travail même si il ne note pas.
Cependant je ne baisse pas les bras loin de là c’est juste que j’ai peur de ne pas pouvoir validé mon année. Je sais très bien que redoubler ce n’est pas la fin du monde. Mais jusqu’aujourd’hui je n’ai pas connu une telle situation donc c’est bizarre je ne sais pas, au fond de moi je me dis qu’il ne faut absolument pas que je redouble.
Il arrive parfois que je me pose des questions sur le travail que je fourni et surtout après les résultats même si je ne le montre pas, plus je regarde mes résultats plus je suis démotivé.
J’en vois plein qui s’arrête en cours de route ce n’est pas ce que je compte faire évidemment. Le Droit m’intéresse mais j’avoue que c’est difficile.
Après je pense aussi que je ne suis toujours pas habitué au rythme universitaire côté charges de travail je suis toujours en retard pourtant, je ne laisse pas le travail au dernier jour , et cause de cela je n’ai pas vraiment le temps de révisé voir pas du tout.

Var, Le 10/02/2012 à 22:32
Juriste intéressé
Master 1


Inscrit : 10/02/12
Message(s) : 1 
Bonsoir à tous.
Je ne viens pas donner des conseils, juste tenter de rassurer les personnes n'ayant pas eu leur premier semestre de L1.
Je n'ai moi même pas eu mon premier semestre de L1. J'ai donc beaucoup plus travaillé le second semestre, ce qui m'a permis de compenser.
Aujourd'hui, je suis en Master 1, ce n'est donc pas cela qui nous empêche d'avancer.

Il ne faut pas oublier que la manière de travailler est nouvelle et qu'il faut s'y adapter....

N'abandonnez surtout pas !!

Sarthe, Le 10/02/2012 à 23:48
Juriste intéressé
Licence 3


Inscrit : 26/12/11
Message(s) : 26 
Je viens ajouter ma pierre à l'édifice. Ma situation est moins compliquée puisque je termine le semestre avec 9.8, sans avoir été arrondi par le jury c'est dommage. Je pense donc complètement pouvoir compenser avec au moins 10.2 au second semestre en sachant que j'avoue moi même n'avoir presque rien travaillé ce semestre. Des facilités pour finalement se louper de si peu ? Peut-être étant donné que sans les notes bien mauvaises de mes galops d'essai en début d'année j'aurais eu mon semestre actuellement. Bref.

Tout ça pour dire qu'il suffit de travailler efficacement et pas en quantité astronomique. Des amis à moi travaillaient tous les soirs et se retrouvent à 7.
Pourtant eux comme moi ne lâchent rien et je compte bien travailler vraiment vraiment ce semestre histoire de décrocher 12-13. Je sais que j'en suis capable et si je pouvais récupérer la mention cela serait une belle revanche sur ce 9.8 que je mérite finalement aussi frustrant soit-il pour le peu de moi-même que j'ai mis dans ce semestre.

Faites un planning. J'ai déjà mis en place le mien avec des plages horaires pour chaque matière à TD et d'autres pour l'apprentissage du cours. Mes galops sont dans un bon mois et je compte bien prendre ma revanche !


PAGES : [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ]