La Justice face à la grippe A

Index des forums > Forum Actualité

PAGES : [ 1 ] [ 2 ]
Le 08/09/2009 à 22:38
juriste émérite
Doctorant


Inscrit : 03/12/04
Message(s) : 4591 
Trouvé entre autre sur le Nouvel Obs' :


Citation :

Le plan anti-grippe de la justice fait tousser avocats et magistrats
http://tempsreel.nouvelobs.com/speciale ... ats_e.html

Michèle Alliot-Marie a beau parler d'un simple document de travail, les mesures exceptionnelles prévues pour la justice en cas de pandémie passent mal dans la profession. Certains allant jusqu'à voir ici un test grandeur nature pour des réformes en préparations.

Il n'y a aucun plan secret". La ministre de la Justice Michèle-Alliot Marie a tenté d'apaiser, mardi 8 septembre l'inquiétude des magistrats, soulevée par les révélations dans la presse d'un projet de restrictions du travail judiciaire en cas de pandémie de grippe A. Après les critiques des médecins de trop en faire, les controverses sur la maladie ne faiblissent pas.
Le Syndicat de la Magistrature (SM) a révélé qu'un projet avait été ficelé place Vendôme au cas où l'épidémie de grippe A deviendrait une menace sanitaire grave. Juge unique, procès à huis clos, prolongation des détentions provisoires, transfert des jugements des mineurs en correctionnel, le contact avec un avocat en garde-à-vue différé de 24 heures… Les règles de fonctionnement de l'institution judiciaire pourraient s'en trouver bouleversées. Et même si la Chancellerie précise et insiste sur le fait qu'il s'agit là seulement d'éléments de travail qui ne sont pas d'actualité et "qui n'ont pas encore été ni arbitrés ni validés", les professionnels de la justice s'inquiètent.

Un secret ?
Le document de travail sur lequel s'est penché le ministère en juillet 2009 reprend un projet qui était dans les cartons depuis 2006, lors de l'épisode de la grippe aviaire, selon l'USM.
Benoit Hurel, du bureau du SM ne comprend pas que ces informations n'est pas été diffusées plus tôt: "Je ne conteste pas le devoir du gouvernement de réfléchir aux moyens à adopter dans une telle situation. Ce qui est grave, c'est le secret absolu dans lequel ce plan a été concocté".
Il reproche au gouvernement de ne pas s'être concerté avec les partis concernées. "Le secret n'a pas lieu d'être en la matière", s'étonne-t-il. "En cachant ces informations, on alimente la psychose et on a l'impression qu'on nous cache des choses".
Même sentiment chez les avocats. Jean-Louis Borie, président du Syndicat des avocats de France (SAF) a été surpris en apprenant la nouvelle. "Il n'y a aucune gestion démocratique de la grippe A", déclare-t-il. Depuis l'été, les magistrats s'attendaient bien sûr à des fermetures de tribunaux pour cause d'épidémie, mais pas à de telles mesures "restrictives".
"Ces documents ont été transmis aux chefs de Cour d'appel en diffusion limitée. Pourquoi ?", s'interroge de son côté le président de l'Union syndicale des magistrats (USM), Christophe Régnard. "C'est un sujet suffisamment important pour que toutes les parties soient consultées", estime le président de l'USM qui n'hésitera pas mercredi 9 septembre lors d'une réunion prévue de longue date avec Michèle Alliot-Marie d'évoquer le sujet.

"Liberticide"
Pire encore que le secret, la plupart des professionnels s'inquiètent des mesures proposées. "En quoi l'intervention d'un avocat, 24 heures après le début de la garde-à-vue empêcherait la propagation du virus ? Cela n'a aucun sens," affirme Benoît Hurel. "En quoi un tribunal correctionnel est-il moins contaminant qu'un tribunal pour mineur?", poursuit-il. "En quoi diminuer le nombre de jurés, est-il moins infectant", s'interroge aussi le président de l'USM. Dans un communiqué, le syndicat demande à Michèle Alliot-Marie de renoncer à la mise en œuvre d'un dispositif qu'il juge "liberticide" et qui crée "une justice d'exception par ordonnances gouvernementales, sans débat démocratique".

Des hypothèses alarmantes
Le ministère de la Justice a bien tenté de minimiser la situation en insistant sur le fait qu'il ne s'agit là que d'une ébauche, d'un document de travail en cas de situation grave. "On en est pas là ! ", explique Arthur Dreyfuss, porte-parole adjoint du ministère. "Nous avons évoqué toutes les hypothèses, même les plus graves", se justifie-t-il. Pour le ministère, la règle de la garde à vue modifiée qui différerait la présence d'un avocat de 24 heures est justifiée. "Cela permet au gardé à vue de se retourner et de trouver un autre avocat si le sien est malade", explique la Chancellerie.
"Une plaisanterie", sourit le président Christophe Régnard. "Si un avocat est malade, son collaborateur le remplace, tout simplement", souligne-t-il.

Un test pour les réformes à venir ?
Les syndicats voient plutôt là une manière pour le gouvernement de faire passer en catimini des réformes qu'il a du mal à imposer. Pour Jean-Louis Borie, il s'agit de faire appliquer certaines réformes qui passent mal: "Le transfert des jugements des délinquants mineurs en correctionnel était inscrit dans le rapport Varinard sur la réforme de la justice des mineurs. C'est une coïncidence surprenante". Un avis que partage Christophe Régnard pour qui ces propositions, si secrètes soient-elles, correspondent à "un test grandeur nature de ce pourrait être l'architecture de la justice pour demain". Les syndicats ne veulent pas céder au chantage, pour qui une situation aussi grave qu'une pandémie sanitaire ne justifie pas une restriction des libertés de la défense. "Le risque est de céder à toutes les peurs, à toutes les craintes", s'inquiète Jean-Louis Borie.
(Nouvelobs.com – Sarah Diffalah)


__________________________
Votre sujet a peut-être déjà été traité : avez-vous utilisé la fonction recherche ? :wink:
http://forum.juristudiant.com/search.php

*Membre de la BIFF*

Poser une question Ajouter un message - répondre
Le 09/09/2009 à 13:17
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11087 
Bonjour,
Une chose est certaine. Gascogne et Me Eolas s'en donnent à coeur joie sur son célèbre blog.
http://www.maitre-eolas.fr/
A lire absolument !
:wink:

Faut bien dire qu'après le mAlAise vAgAl du Président, normal que mAm s'inquiète, sinon Il va la prendre en grippe...

Le 09/09/2009 à 13:54
juriste émérite



Inscrit : 24/01/04
Message(s) : 5035 
si ce projet existe vraiment, c'est ahurissant

en tout cas Maître Eolas s'en donne à coeur joie

de mon côté, je ne me sens pas concerné mais c'est parce que je ne fais que du conseil ;)

__________________________
Merci de respecter la charte du forum.

M2 - DJCE de Nancy
CRFPA de Versailles

Le 04/10/2009 à 22:46
Juriste aux dents longues


Inscrit : 10/07/09
Message(s) : 64 
"La Grippe A, c'est juste une grippe normale qui se transmet plus rapidement que les autres. Elle n'est mortelle que pour ceux qui ont déjà des risques de mourir d'une crise saisonnière normale". C'est ce que j'entends chez les médecins et les infirmières que je connais. Alors tout un capharnaüm la dessus ...

__________________________
L2 -> Option finances publiques et histoires des institutions politiques et administratives.
19 - 28 Août : Stage Direction des Affaires Médicales et de la Recherche Clinique, CHU Angers

Le 09/01/2010 à 19:43
Juriste intéressé


Inscrit : 09/01/10
Message(s) : 29 
Citation de Gwen49 :

"La Grippe A, c'est juste une grippe normale qui se transmet plus rapidement que les autres. Elle n'est mortelle que pour ceux qui ont déjà des risques de mourir d'une crise saisonnière normale". C'est ce que j'entends chez les médecins et les infirmières que je connais. Alors tout un capharnaüm la dessus ...




Bonjour



La grippe A tout d abord n est pas d origine naturelle mais de manipulation génétique selon plusieurs personnalités comme le Général Leonid Ivachov dans l'enquete dans cette nouvelle épidémie.

La grippe dite porcine est déja apparue pour la 1ére fois aux USA dans l' Etat
du New Jersey.


En tous cas j ai le regret de vous informer que cette campagne de vaccination à provoqué la mort de plusieurs personnes en France et entrainé donc plusieurs plaintes de plusieurs familles pour :



- Plainte avec constitution de partie civile pour X pour :


* Tentative d'administration de substances nuisibles à la santé de nature à entrainer la mort
( art. 221-3 et 221-5 du Code Pénal).


* Mise en danger de la personne ( art. 223-1 et suivants du code Pénal).



Ayant pour Avocat Jean-pierre Joseph
53 Rue Jean-jaurés
38000 Grenoble.



Il ya meme beaucoup de divergence au niveau médicale des spécialistes des medecins et y compris meme politique ,il suffit juste d ecouter le discours et de la ministre de la santé Polonaise en comparant avec la notre Roselyne Bachelot,vous constaterez que le discours est totalement à l 'opposé.

Avez vous déja entendue parler de la plainte de la Journaliste Scientifique Jane Brugermeisteir accompgné de son collectif ont porté plainte contre les boss de ce monde Rokecffeler, Roschilds ..etc ;;OMS ET ONU; Obama, etc;;et Le criminel de guerre Gorge soros etc;;

Sachez que cette Journaliste Scientifique A EXIGE UN DEBAT qui est plus qu'Urgent :
VU LES PEURS QU ENGENDRE CETTE AMBIGUE CAMPAGNE A PROVOQUE SI NOUs SOMMES REELLEMENT DANS UNE DEMOCRATIE ?

Voici un de ces interviews de cette respectable journaliste scientifique :


http://www.dailymotion.com/video/xap75b ... rview_news


Hélas pour ceux et celles qui se sont vaccinés je crains pour eux le pire; sachant que ces vaccins ont cause la mort de plusieurs personnes déjà en France et dans le monde.




Alors ne soyez pas étonnez que beaucoup de Français aient bouder cette campagne de vaccination et provoqué un énorme gaspillage pour le contribuable Français qu au finale nous les citoyens nous finirons par payer par les impots


Pour conclure ; voici ce lien:


http://www.dailymotion.com/video/xarw96 ... -gr_webcam


Bien cordialement
Sachaa

Le 09/01/2010 à 20:35
Juriste d'élite


Inscrit : 16/08/05
Message(s) : 385 
Bonjour,

Mouai, mouai. Vos propos contiennent beaucoup d'affirmations péremptoires ne reposant sur absolument aucune preuve.

Dire que les vaccins ont provoqué la mort de certaines personnes, et qu'une plainte a été déposée pour tentative d'administration de substances nuisibles n'a absolument aucun sens!

Si la personne était bien décédée, il y aurait alors eu plainte pour homicide involontaire et non tentative d'administration de substance nuisible. Qui plus est, la tentative me semble ici totalement impossible.

Je ne suis pas très favorable au vaccin, mais de là à sortir cette propagande, non.


Très cordialement.

__________________________
Doctorat en Droit privé et Sciences criminelles à faculté de droit de montpellier

Le 09/01/2010 à 20:50
Juriste intéressé


Inscrit : 09/01/10
Message(s) : 29 
Citation de Gab2 :

Bonjour,

Mouai, mouai. Vos propos contiennent beaucoup d'affirmations péremptoires ne reposant sur absolument aucune preuve.

Dire que les vaccins ont provoqué la mort de certaines personnes, et qu'une plainte a été déposée pour tentative d'administration de substances nuisibles n'a absolument aucun sens!

Si la personne était bien décédée, il y aurait alors eu plainte pour homicide involontaire et non tentative d'administration de substance nuisible. Qui plus est, la tentative me semble ici totalement impossible.

Je ne suis pas très favorable au vaccin, mais de là à sortir cette propagande, non.


Très cordialement.





Bonjour


Vous faites ce qu on appelle du négationisme là , je suis désolé pour vous , mais il ya bien eu des morts en France il suffit de faire des recherches monsieur et je vous permet pas de me dire que je fais de la propagande parce que cela est injurieux et diffamatoires et odieux pour les familles qui ont perdus des proches.


Tout s est fait dans la précipitation et la peur VOLoNTAIRES A INCITER LES GENS A CE VACCIN BIEN QUE LA GRIPPE A N A PAS AUTANT DE MORT QU ON L AVAIT PREDIT;

Force de constatez il ya des laboratoires pour élaborer ces vaccins donc on ne peut qu evoquer Mr tentative d'administration de substances nuisibles à la santé de nature à entrainer la mort art 221-3 et 221-5 du code penal.

Meme la plainte est disponible avec des arguments beaucoup plus tangible que les votres, vous vous n apporter absolument rien juste votre avis et les avis na rien de probant je pense que je n ai rien a vous apprendre la dessus! ??;
Non mais pas preuve c est la meilleure si cela vous suffit pas pourquoi ne pas prendre contacte avec l avocat : Maitre Jean pierre joseph ? et les journaux vous voulez peut etre que je vous raffraichie vos idées ....france info , AFP etc;;;FRANCE 3 etc..
et y encore bien d autre source de grands journaux , LES FAMILLES QUI ONT PORTES PLAINTE CA COMPTE POUR DU BEURRE POUR MISE EN DANGER DE LA PERSONNE ET TENTATIVE D ADMINISTRATION DE SUBSTANCE NUISIBLE A LA SANTE DE NATURE A ENTRAINER LA MORT ?




[u:2c9tlvwr]Voici un article affirmant le déces de plusieurs personnes à cause de ces vaccins [/u:2c9tlvwr]:




Vaccins: Premières plaintes contre X
Posté sur 4 novembre 2009 par caleido


Les vaccins sont dans la tourmente judiciaire…Neuf Isérois dénonçant les dangers des vaccins H1N1, ont déposé une plainte contre X pour tentative d’empoisonnement.Dernière minute : Les plaintes contre X se poursuivent. ” Les sens de la vie », une association nantaise, vient à son tour de saisir la justice.





« Une véritable tentative d’empoisonnement »


L’unanimité sur les bienfaits des vaccins est loin d’être acquise. Depuis quelques semaines, cette dernière oscille entre réticence du corps médical et infirmier, méfiance de la population française, et maintenant défiance assumée d’un groupe de citoyens isérois. Ces derniers considèrent la campagne de vaccination contre la grippe H1N1 comme « une véritable tentative d’empoisonnement » de la population. C’est ainsi qu’ils ont déposé plainte contre X avec constitution de partie civile devant le tribunal de Grenoble pour « tentative d’administration de substances de nature à entraîner la mort ».

Une plainte qui a peu de chances d’aboutir…


Ce collectif, rassemblant notamment une enseignante, une professionnelle de santé, une animatrice de radio, est représenté par maître Joseph, qui ne mâche pas ses mots. Selon ce dernier, ses clients ont une attitude citoyenne et « disent publiquement qu’ils ont compris que cette campagne de vaccination est une arnaque ». D’autres plaintes devraient suivre, mais il faut savoir que les plaignants doivent établir un lien direct entre les décès éventuels et la vaccination pour voir leur action aboutir, ce qui en l’état, reste peu probable. Mais peut être que le but inavoué était l’ouverture d’un vrai débat sur les risques du vaccins, d’une façon musclée, certes, mais ce collectif ne fait qu’emboiter le pas à d’autres actions déjà en cours à l’étranger…

Les élites battent le rappel mais…

Vent debout contre la montée des anti vaccins, le ministère de la santé ne nie pourtant pas la possibilité d’effets secondaires inattendus concernant les vaccins H1N1. Mais il rappelle que les avantages d’une vaccination l’emportent sur les risques potentiels, et que les vaccins, produits nouveaux, feront l’objet d’une surveillance particulière. Après la Toussaint, les français débuteront leur vaccination (recommandée mais pas obligatoire) dans les 1080 centres définis par le gouvernement. Ceux-ci devront attendre de recevoir par courrier une convocation de l’Assurance maladie, qui régulera cette campagne selon les doses disponibles, parmi les 94 millions que la France a commandées.

Dernière minute : Les plaintes contre X se poursuivent. ” Les sens de la vie », une association nantaise, vient de saisir la justice. Réclamant un débat contradictoire, ils demandent des éclaircissements : “Pourquoi la majorité du personnel de santé refuse de se faire vacciner ? ». La justice aura donc à examiner les faits qui sont incriminés, à savoir une « tentative d’administration de substances nuisibles à la santé et de nature à entraîner la mort”, c’est à dire un empoisonnement. Une infraction dont les peines peuvent aller jusqu’à la réclusion à perpétuité (art. 221-5 du Code Pénal)

Ads by Google

Grippe A : les réponses
Topsanté vous parle de la grippe A et répond à toutes vos questions
http://www.topsante.comMasques Grippe A
Normes Européennes - Prix Cassés 3 € ht les 50 Masques
MaterielMedical.fr/Grippe_AEssayez la Vitamine D3
Gardez la Santé cet Hiver grâce à la Vitamine D3, Immunomodulatrice.
Super-Smart.eu/Vitamine_D3Grippe h1n1 pandémie
Savon doux & hydratant adapté pour Tout type de peau.Testez Dove Cream
satay.unilever.com/Dove-Savon



Archivé sous: Actu, Divers, Politique | Tagué : contre X, isérois, Justice, plainte, plainte contre X,

Le 09/01/2010 à 21:01
Juriste intéressé


Inscrit : 09/01/10
Message(s) : 29 
Citation de Gab2 :

Bonjour,

Mouai, mouai. Vos propos contiennent beaucoup d'affirmations péremptoires ne reposant sur absolument aucune preuve.

Dire que les vaccins ont provoqué la mort de certaines personnes, et qu'une plainte a été déposée pour tentative d'administration de substances nuisibles n'a absolument aucun sens!

Si la personne était bien décédée, il y aurait alors eu plainte pour homicide involontaire et non tentative d'administration de substance nuisible. Qui plus est, la tentative me semble ici totalement impossible.

Je ne suis pas très favorable au vaccin, mais de là à sortir cette propagande, non.


Très cordialement.




De là a dire que mes propos sont de la propagande ce qui est outrancier, hors ce n est que d 'un pur devoir civique qui n est rien d autre d informer sur le risque que cause ces vaccins.

Car meme des avocats, des journalistes scientifiques meme des groupes collectifs ont pris cette affaire au serieux ,et ils sont mieux placé que vous du risque que cause ces vaccins et des dégats qui ont deja provoque aux points que le ministére de la santé n' pas niée l existence des effets secondaires, alors qu avez vous a repondre de cela ??.Comment pouvez osez nier la mort de ces personnes en france et meme ailleurs à cause de ces vaccins ?


Avec tous les avocats qui ont accepté de poursuivre cette campagne de vaccination si ils n avaient pas eu la preuve scientifique que c etaient les vaccins etaient la cause vous croyez qu ils aureient accepté de poursuivre justement cette campagne , allons faites preuves de cohérence ?


Le 09/01/2010 à 21:03
Juriste acharné


Inscrit : 05/02/06
Message(s) : 132 
Citation de sachaajuriste :


La grippe A tout d abord n est pas d origine naturelle mais de manipulation génétique selon plusieurs personnalités comme le Général Leonid Ivachov dans l'enquete dans cette nouvelle épidémie.


Bonjour,

peux tu détailler cette affirmation ? Tu sembles connaître particulièrement le sujet, et ce cher Général Leonid Ivachov étant un éminent spécialiste en génétique, j'imagine que tu sauras nous expliquer en quoi consistent exactement ces manipulations.

Au passage, tu pourras expliciter comment fonctionne un virus, un vaccin, ce qu'est une pandémie, une mutation, tous ces termes très techniques qui sont bien obscurs pour le bas peuple dont nous faisons partie, bien peu au courant des complots de nos gouvernements. Je dois avouer que je suis rassuré d'avoir une telle experte parmi nous.

A très bientôt :)


Klen

__________________________
Nous ne vivons pas dans le même monde, mais nous sommes sous le même ciel.
Un seul ciel, une seule Destinée.


Le 09/01/2010 à 21:09
juriste émérite
Doctorant


Inscrit : 03/12/04
Message(s) : 4591 
Bonjour,

Pour ceux qui souhaitent débattre, voici un lien avec l'opinion de plusieurs centaines de médecins et médecins spécialistes dans le monde qui explique les mécanismes : http://www.atoute.org/n/article134.html

Il est difficile de se prononcer sans sources, en s'appuyant sur un reportage, des statistiques ou autres, sans avoir connaissance du dossier médical des personnes ni des connaissances en virologie. Il n'y a aucune véritable statistiques des personnes ayant contracté la grippe de toute façon.

Il faut garder en tête plusieurs choses pour le débat :
- ce n'est pas le virus qu'on inocule dans un vaccin, mais ses marqueurs, qui ne sont pas offensifs, destinés à permettre aux anti-corps et aux globules blancs de reconnaître le virus plus tard
- la partie la plus risquée d'un vaccin, c'est l'oeuf dans lequel est développé celui-ci, des personnes faisant des réactions allergiques
- le squalène qui a fait crier les journalistes est une substance produite par le foie, donc naturelle
- les adjuvants sont les mêmes que ceux utilisés pour le vaccin saisonnier, voire en moindre quantité. Et je ne parle pas du mercure des cigarettes qui, lui, passe apparemment très bien.
- la grippe est un virus de type H...N, elle mute non pas par manipulations génétiques, mais par réaction aux gènes d'une personne. Le propre d'un virus est de muter constamment pour pouvoir se reproduire, c'est sa définition

Mais bon, je ne suis pas scientifique et d'autres expliqueront mieux les choses. Je vois simplement pas mal de médecins pour des raisons personnelles et je demande des explications.

J'ai surtout l'impression que les médias et les journalistes ont créé la panique, parce qu'ils ne savaient pas quoi dire comme souvent et qu'ils n'avaient pas toutes les informations. Les français se sont retrouvés avec une question de vaccination alors que beaucoup n'ont pas l'habitude de se faire vacciner contre la grippe saisonnière - ce qui est bizarre dans un sens, vu le rang de la France au palmarès des consommateurs de produits toxiques, anti-dépresseurs, tabagiques et autres ayant des conséquences lourdes.

Pour moi, tous ont cafouillé dans l'affaire, pour des dizaines de raisons - argent des labos, méconnaissance du virus, besoin des journalistes de parler. Mais biologiquement et médicalement, la thèse du complot mondial pour éliminer une partie de la population... voilà quoi :?

Chacun est libre d'avoir son opinion, tant qu'il n'y a pas de prosélytisme. C'est aussi pour cette raison que le choix est donné aux personnes de se faire vacciner ou non.

__________________________
Votre sujet a peut-être déjà été traité : avez-vous utilisé la fonction recherche ? :wink:
http://forum.juristudiant.com/search.php

*Membre de la BIFF*

Le 09/01/2010 à 21:39
Juriste intéressé


Inscrit : 09/01/10
Message(s) : 29 
Citation de Klenval :

Citation de sachaajuriste :


La grippe A tout d abord n est pas d origine naturelle mais de manipulation génétique selon plusieurs personnalités comme le Général Leonid Ivachov dans l'enquete dans cette nouvelle épidémie.


Bonjour,

peux tu détailler cette affirmation ? Tu sembles connaître particulièrement le sujet, et ce cher Général Leonid Ivachov étant un éminent spécialiste en génétique, j'imagine que tu sauras nous expliquer en quoi consistent exactement ces manipulations.

Au passage, tu pourras expliciter comment fonctionne un virus, un vaccin, ce qu'est une pandémie, une mutation, tous ces termes très techniques qui sont bien obscurs pour le bas peuple dont nous faisons partie, bien peu au courant des complots de nos gouvernements. Je dois avouer que je suis rassuré d'avoir une telle experte parmi nous.

A très bientôt :)


Klen




Bonsoir



Tout dabord je ne suis pas scientifique et pas juriste j apprend à le devenir juriste et encore moins en droit pénal mais qu en droit des affaires et droit sociale;


Moi tous ce que je sais... c est que j ai repris les termes de ces specialistes comme une journaliste scientifique et avocat comme notament Maitre jean- pierre joseph, qui est un des grands acteurs de ce collectif contre la campagne de vaccination en tous cas l 'avocat est trés explicite et convaiquant dans ces arguments je le crois parce que c est une campagne est malhonnete depuis le debut , dans lequel il a circulé beaucoup de désinformation et pressions pour pousser les populations à ce vacciner pour un sois disant virus H1N1 responsable d 'une maladie contagieuse voir mortel qui a finalement pas fait plus de mort que la grippe saisonniére pour preuve des millions de vaccins sont tentés d' etre revendus dans d autre pays.


Pour en savoir plus , Télécharger sur internet: la plainte qui contient tous les arguments scientifiques;
Vous Pouvez toutefois entrer en contacte avec l avocat des familles;
Maitre JEAN PIERRE JOSEPH 53 cours jean jaurés, 38000 GRENOBLE;


L' Avocat explique bien lui et d'autre.collectif.qu'il ya une réelle volonté de masquer une fausse campagne de vaccination pour la protection des populations sachant qu il ya un secret défense sur ces vaccins....POUR MOI IL YA Instrumentalisation JE L AI COMPRIS MAIS JE PREFERE LAISSER LES PROFESSIONNELS S EXPRIMER A MA PLACE CAR LES RAISONS SONT grave - PURMENT ECONOMIQUES ET POLITIQUES !

Je suis désolé mais j ai une conscience qui ne peuvent pas taire l'énormité des ambiguités de cette campagne de vaccination contre la grippe A H1N1;


1 - Tous cela s est fait dans la précipitation
2 - Dans la peur et la pression méditiatique incitant les populations à se vacciner

3- Ces vaccins ont tués plusieurs personnes en France et dans le Monde.

4- Il ya beaucoup de contradiction entre les medecins et politique de ce monde , d autre affirme de maniére catégorique que les vaccins sont dangereux je peux apporter d autre éléments de specialiste en medecine et science qui revendique que cette campagne est une supercherie !et d autre la soutienne à mon avis par interet économique.


5- Nous savons que dans ce vaccin il ya un secret defense hors cela est hors la loi selon le droit du consommateurs

6- Je connais les discours des grandes multinationales, des actionnaires concernant l 'economie mondiale et la sur-population mondial et franchement je vous invite à aller épulecher de ce coté là, sans meme que j ai à l exprimer , je vous demande de prendre la peine d 'ecouter leur discours au niveau économique et vous comprendrez l'origine de cette campagne qui surgit de nulle part et qui est scientifiquement d'origine humaine; ce qui est reconnus meme par l 'avocat et d autre scientifique ce qui expliquerai le secret défense dans la composition de ce vaccin.


[u:3i6fx2xb]Conclusion:[/u:3i6fx2xb]

Avec tous ces élements circonstanciés et à la fois incohérent je suis obligé de reconnaitre comme l 'Avocat avant meme que Maitre Jean-pierre Joseph le pense, que tous ceci est une masacarade avec des intentions ignobles.

Bien cordialement

Sachaa

Le 10/01/2010 à 02:10
Juriste d'élite


Inscrit : 16/08/05
Message(s) : 385 
Bonsoir,
Citation :


Moi tous ce que je sais... c est que j ai repris les termes de ces specialistes comme une journaliste scientifique et avocat comme notament Maitre jean- pierre joseph, qui est un des grands acteurs de ce collectif contre la campagne de vaccination en tous cas l 'avocat est trés explicite et convaiquant dans ces arguments je le crois parce que c est une campagne est malhonnete depuis le debut , dans lequel il a circulé beaucoup de désinformation et pressions pour pousser les populations à ce vacciner pour un sois disant virus H1N1 responsable d 'une maladie contagieuse voir mortel qui a finalement pas fait plus de mort que la grippe saisonniére pour preuve des millions de vaccins sont tentés d' etre revendus dans d autre pays.


Que tout ceci soit une mascarade, c'est une possibilité. Personnellement, je suis assez d'accord avec cela. Mais tout ceci n'est qu'une conviction personnelle: Ni vous ni moi n'avons la compétence scientifique pour juger de cela.
Ce que je vous reproche, c'est d'affirmer tout vos propos comme s'il s'agissait de la seule vérité.

Le vrai travail d'un journaliste, et d'un juriste, c'est de confronter des opinions et de faire comme le faisait Aristote, un travail de dialecticien. Ce travail ne repose pas sur des convictions personnelles mais sur des réalités.


En revanche, pour en revenir au Droit et notamment au Droit pénal, dire qu'il y a eu des morts et déposer une plainte pour tentative d'administration de substances nuisibles n'a absolument aucun sens. Cette qualification juridique démontre que le vaccin est nuisible mais non mortel. Si l'avocat prétend pouvoir démontrer que cela a causé des décès, alors il aurait du poser une plainte pour homicide involontaire. C'est tout.

Affirmer que le vaccin a causé des décès et prouver cela par cette plainte est un NON-SENS.
Citation :



Meme la plainte est disponible avec des arguments beaucoup plus tangible que les votres, vous vous n apporter absolument rien juste votre avis et les avis na rien de probant je pense que je n ai rien a vous apprendre la dessus! ??;


Je n'ai pas prétendu apporter la vérité, les scientifiques sont là pour cela. Je me contente de faire mon travail de juriste et pour le coup, vos propos n'ont aucun sens. Ce monsieur est peut être avocat, je suis pour ma part en Doctorat et chargé d'enseignement à la Faculté. Je ne crois pas à avoir de leçons à apprendre de quelqu'un qui fait "son beurre" sur l'actualité.

__________________________
Doctorat en Droit privé et Sciences criminelles à faculté de droit de montpellier

Le 10/01/2010 à 11:47
juriste émérite
Doctorant


Inscrit : 03/12/04
Message(s) : 4591 
Citation de sachaajuriste :

Avec tous ces élements circonstanciés et à la fois incohérent

J'ai consulté le blog de l'avocat ( http://avocats.fr/space/jean-pierre.jos ... 0158F332D6 ).

Ce sont ses propos que je trouve incohérents. Il mélange à la fois l'efficacité de vaccins multiples, les campagnes de vaccination mondiale, les idées toutes faites sur la grippe, et pas une fois ne donne les circonstances des décès, ne cite les rapports médicaux, ne donne les conclusions des experts qui ont certainement été commis.

As-tu consulté le lien que je donnais ?

Il est bon d'avoir un esprit critique et de ne pas accorder une grande foi aux journalistes. Mais c'est aussi rentrer dans le jeu des journalistes partisans de la théorie du complot, ce qui revient au même.


Je cite des exemples de son blog pour t'expliquer :

Citation :

Pourquoi nous a-t-on caché le fait que dans les mois qui ont suivi le lancement du ??1er vaccin anti-polio en France en 1956, le nombre de cas de polio s'est multiplié ?par 6 ??

Un vaccin met un certain temps avant d'être efficace et avant que les marqueurs ne soient reconnus par le système immunitaire. C'est aussi la raison pour laquelle on peut attraper la grippe en étant vacciné quelques jours avant.


Citation :

Pourquoi nous avait-on caché les mêmes multiplications de cas, lors des ?vaccinations de masse contre la variole aux Philippines en 1918, contre la Diphtérie ?en France en 1925, et plus récemment, contre la méningite en Afrique ??

Quelles sont les sources ? Quels rapports, quels chiffres ? Un juriste se doit de donner les fondements de son argumentation, c'est son travail. A défaut, c'est simplement une opinion personnelle, style café du commerce.


Citation :

Pourquoi 13 pensionnaires d'une maison de retraite de Lorraine, toutes vaccinées ?contre la grippe, sont elles mortes de la grippe en hiver 2005 ??

J'avance trois hypothèses :
- la grippe tue les personnes fragiles, ça a toujours été le cas
- le vaccin contre la grippe saisonnière n'est efficace qu'après quelques semaines, et il est possible de contracter le virus
- le vaccin contre la grippe saisonnière comprend plusieurs souches de H...N... Car il existe plusieurs souches de virus dans le monde, qui circulent, la famille H...N... étant celle de la grippe espagnole des années 1900. Les laboratoires misent donc sur la probabilité de plusieurs souches en circulation, mais toutes ne sont pas incluses dans le vaccin - il est donc possible de contracter une grippe d'une autre souche, tout en étant vacciné contre d'autres grippes.


Citation :

Pourquoi a-t-on oublié de nous dire que le chien qui avait mordu le petit alsacien ?vacciné par Pasteur, avait aussi mordu d'autres personnes du village qui ne furent ?ni vaccinées ni malades ??

Ces personnes avaient sans doute construit un système immunitaire capable de contrer le virus. Le système immunitaire est particulier, certains sont immunisés de maladies, d'autres non. Il y a de gens qui ne tombent jamais malades : ça ne veut pas dire qu'ils sont en bonne santé, mais simplement qu'ils ont sans doute contracté la maladie et que leur système immunitaire a réussi à la contrer avant même que les symptômes ne se manifestent.


Citation :

Mais il semble que le danger de la maladie de la vache folle soit passé, sans ?vaccins : seules quelques dizaines de personnes auraient été touchées.?

Mais si l'Etat ne prend pas des mesures de santé publique, qui seront les premiers à hurler qu'il ne fait pas son travail, qu'il a à sa tête des despotes, qu'il faut faire la révolution ? ( révolution qui n'a pas été celle du peuple, mais de la bourgeoisie... tout est question de manière de présenter les choses ).


Citation :

L'épidémie de grippe espagnole en 1918, s'est aussi brusquement arrêtée, ?après avoir fait entre 20 et 50 millions de victimes dans le monde ?

Les épidémies et les pandémies ( une pandémie est une épidémie qui se trouve dans plusieurs pays ( pan = tout, plusieurs ) ) fonctionnent par pics. Entre les pics, le système immunitaire peut trouver les marqueurs du virus et préparer des anti-corps, ce qui évitera à des personnes d'être contaminées ; les saisons chaudes empêchent de même la circulation du virus, car les souches meurent si elles n'ont pas trouvé de terrain.


Citation :

Les vaccins contiennent soit, de l'hydroxyde d'aluminium à des doses 30 fois ?supérieures au seuil toxique, soit des dérivés du mercure, soit encore des éthers de ?glycol, parfois du sérum de veau ou des cellules cancérisées. Ces produits toxiques ?sont nécessaires, selon les fabricants, qui les appellent des adjuvants de ?l'immunité, et qui indiquent que sans ces adjuvants, ils seraient inefficaces.?

Il ne faut pas confondre parmi les excipients : certains sont destinés à conserver le vaccin quelques semaines, et s'éliminent par le corps. D'autres sont destinés à favoriser la réponse immunitaire, comme l'aluminium, mais une consultation des notices et journaux de laboratoires te donnera le seuil toléré et le seuil utilisé. Je rappelle que le thon et la plupart des poissons contiennent des doses de mercure dépassant largement le seuil tolérable, et leur consommation est dangereuse si l'on en mange plus d'un par mois pour certaines espèces. Je ne parle même pas des produits de beauté, crèmes de soins, pansements, cigarettes, teintures de cheveux, qui contiennent des doses interdites.


Citation :

Les vaccins, selon de nombreux scientifiques, sont responsables de milliers ?de maladies neurologiques graves, scléroses en plaques, encéphalites, morts subites ?du nourrisson...

Techniquement, et tu verras ça si tu continues ton cursus en droit de la responsabilité civile et droit médical, l'imputabilité d'une substance est très difficile à avancer, car le corps de chacun réagit différemment. C'est aussi la raison pour laquelle les notices de médicaments sont aussi détaillées, les effets secondaires étant signalés au centre de pharmaco-vigilance par le médecin avec en principe une enquête. Les maladies que tu cites ne sont pas créées par les vaccins, elles existent dans les gênes des personnes depuis le début et peuvent être activées par certaines substances. Mais il appartient aussi aux personnes de se faire dépister et de faire des analyses de sang régulièrement avec détection d'un profil immunologique. Concernant les nourrissons, je ne connais pas de vaccins leur étant administrés. Je suis arrivée en Afrique lorsque j'avais un mois, et on ne pouvait pas me vacciner en raison de mon âge... après, tout dépend de l'âge qu'on donne à un " nourrisson ".



Bien plus, la Loi oblige avant tout acte vaccinal, de prendre « toutes les ?précautions », c'est-à-dire de procéder à des examens destinés à dépister ?d'éventuels risques graves pour chaque individu. Mais seuls les vétérinaires le font ?pour les animaux !...?


Citation :

Ceci montre bien qu'en cette matière, nous sommes totalement bovinisés, ?chloroformés, et que, dans toutes les couches de la société, nous avons perdu tout ?sens critique, acceptant sans broncher des affirmations contradictoires, comme des ?disciples d'un gourou enseignant des dogmes ; les plus acharnés étant ceux-la ?même qui n'ont jamais vérifié ni dans la littérature médicale, ni sur le terrain, ?l'efficacité des vaccins.?


Je suis d'accord avec cette phrase, mais comme je le relevais plus haut, il faut faire régulièrement des prises de sang pour détecter d'éventuels soucis. En revanche, le " gourou " tient toujours des propos sans fondements, et c'est aussi le cas de cette phrase...


Citation :

Depuis un siècle, à chaque ?campagne de vaccination, tant en Europe qu'en Afrique ou en Asie, le nombre de ?cas de la maladie que l'on combattait s'est toujours multiplié par 4 voire par 6 dans ?les mois qui ont suivi la vaccination de masse.

Quels sont les chiffres ? L'imputabilité ?
De ce que j'ai vécu en Afrique et aux Antilles, la vaccination est différente pour des raisons techniques : on vaccinait tout le monde avec la même seringue, dans la même dose, et dans des conditions qui ne sont pas celles préconisées par les normes d'hygiène connues en France.


Citation :

Pourquoi nous l'a-t-on caché en nous faisant croire le contraire ? Quand ?les épidémies s'arrêtent (comme elles l'ont toujours fait dans l'histoire de ?l'humanité), l'on crie alors victoire, en attribuant cela au vaccin.?

Mais on ne peut pas nier que de nombreuses épidémies ne circulent plus en France en masse, du fait des vaccinations depuis des années.
De même que nous étions régulièrement dépistés pour la lèpre, aux Antilles, car des personnes venues des îls alentour étaient porteuses, alors que chez nous la maladie ne circulait plus.


D'un point de vue purement juridique, et en tant que doctorante en droit privé et droit de la consommation, je rejoins Gab, qui s'y connait davantage en droit pénal. A défaut d'arguments juridiques, je ne peux pas adhérer à l'opinion de l'avocat que tu cites.

D'un point de vue médical, je souligne que Klenval est généticien et biologiste. S'il t'a demandé des explications, c'est parce qu'il connaît ce domaine et qu'il souhaitait voir les fondements que tu proposerais.

D'un point de vue personnel enfin, je commence à avoir quelques connaissances sur le système immunitaire, pour des raisons de santé. Je suis davantage portée à croire les spécialistes que je consulte, les rapports de pharmaco-viligance et les rapports médicaux que je lis, qu'un avocat et une journaliste qui eux ne sont pas médecins. J'ai donc du mal à être d'accord avec des arguments qui ne sont pas médicaux et prouvés, sans chiffres, sans données, sans extraits des rapports.

Comme le relevait l'article que je t'ai cité hier, la vaccination relève d'un choix personnel et réfléchi, après analyses médicales. Pas plus qu'on ne peut forcer des gens à se vacciner, on ne peut les forcer à ne pas se faire vacciner. Il y a un bilan personnel à faire entre les coûts et les avantages, entre les risques éventuels de la maladie et ceux éventuels d'un vaccin. Tout le monde n'est pas égal devant le système immunitaire, et malheureusement, plus on vaccine de personnes, plus il y aura de possibilité de gens qui développeront des réactions, c'est mathématique : plus la base est large, plus les exceptions peuvent apparaitre.

__________________________
Votre sujet a peut-être déjà été traité : avez-vous utilisé la fonction recherche ? :wink:
http://forum.juristudiant.com/search.php

*Membre de la BIFF*

Le 10/01/2010 à 15:44
Juriste intéressé


Inscrit : 09/01/10
Message(s) : 29 
Citation de mathou :

Citation de sachaajuriste :

Avec tous ces élements circonstanciés et à la fois incohérent

J'ai consulté le blog de l'avocat ( http://avocats.fr/space/jean-pierre.jos ... 0158F332D6 ).

Ce sont ses propos que je trouve incohérents. Il mélange à la fois l'efficacité de vaccins multiples, les campagnes de vaccination mondiale, les idées toutes faites sur la grippe, et pas une fois ne donne les circonstances des décès, ne cite les rapports médicaux, ne donne les conclusions des experts qui ont certainement été commis.

As-tu consulté le lien que je donnais ?

Il est bon d'avoir un esprit critique et de ne pas accorder une grande foi aux journalistes. Mais c'est aussi rentrer dans le jeu des journalistes partisans de la théorie du complot, ce qui revient au même.



Bonjour Mathou ,



Sache qu il ya eu une autopsie donc si cette Avocat ne pas reussit à se faire comprendre moi
ce que je propose est de rentrer directement avec lui par téléphone , je voulais faire cette enquete avant mais je n i pas pu mais en tous cas la seule chose que je peux vraiment faire est que la semaine prochaine je puisse prendre contacte avec cette avocat maitre jean -pierre joseph , sachnat qu il ya aussi aussi une association qui a porter plainte pour les meme raisons et des spécialistes y compris Journaliste scientifique qui a fait rend bruit : comme Jane Burgermeister la journaliste autrichienne ayant porter plainte au USA auprés du FBI contre ces campagnes de vaccin et suite à cela - exige toujours ce débat public sur la dangereusité de ce vaccin!

[size=150:1z9afuhj]Pourquoi les autorités public refuse t il ce débat alors que la peur et le désinformation autour de ce vaccin persiste avec autant d'inquiétude ? [/size:1z9afuhj] [size=150:1z9afuhj]et que les autopsie ont prouvé la responsabilité de ces vaccins ayant provoqué la mort de plusieurs personnes. ?[/size:1z9afuhj]Je cite des exemples de son blog pour t'expliquer :

Citation :

Pourquoi nous a-t-on caché le fait que dans les mois qui ont suivi le lancement du ??1er vaccin anti-polio en France en 1956, le nombre de cas de polio s'est multiplié ?par 6 ??

Un vaccin met un certain temps avant d'être efficace et avant que les marqueurs ne soient reconnus par le système immunitaire. C'est aussi la raison pour laquelle on peut attraper la grippe en étant vacciné quelques jours avant.


Citation :

Pourquoi nous avait-on caché les mêmes multiplications de cas, lors des ?vaccinations de masse contre la variole aux Philippines en 1918, contre la Diphtérie ?en France en 1925, et plus récemment, contre la méningite en Afrique ??

Quelles sont les sources ? Quels rapports, quels chiffres ? Un juriste se doit de donner les fondements de son argumentation, c'est son travail. A défaut, c'est simplement une opinion personnelle, style café du commerce.


Citation :

Pourquoi 13 pensionnaires d'une maison de retraite de Lorraine, toutes vaccinées ?contre la grippe, sont elles mortes de la grippe en hiver 2005 ??

J'avance trois hypothèses :
- la grippe tue les personnes fragiles, ça a toujours été le cas
- le vaccin contre la grippe saisonnière n'est efficace qu'après quelques semaines, et il est possible de contracter le virus
- le vaccin contre la grippe saisonnière comprend plusieurs souches de H...N... Car il existe plusieurs souches de virus dans le monde, qui circulent, la famille H...N... étant celle de la grippe espagnole des années 1900. Les laboratoires misent donc sur la probabilité de plusieurs souches en circulation, mais toutes ne sont pas incluses dans le vaccin - il est donc possible de contracter une grippe d'une autre souche, tout en étant vacciné contre d'autres grippes.


Citation :

Pourquoi a-t-on oublié de nous dire que le chien qui avait mordu le petit alsacien ?vacciné par Pasteur, avait aussi mordu d'autres personnes du village qui ne furent ?ni vaccinées ni malades ??

Ces personnes avaient sans doute construit un système immunitaire capable de contrer le virus. Le système immunitaire est particulier, certains sont immunisés de maladies, d'autres non. Il y a de gens qui ne tombent jamais malades : ça ne veut pas dire qu'ils sont en bonne santé, mais simplement qu'ils ont sans doute contracté la maladie et que leur système immunitaire a réussi à la contrer avant même que les symptômes ne se manifestent.


Citation :

Mais il semble que le danger de la maladie de la vache folle soit passé, sans ?vaccins : seules quelques dizaines de personnes auraient été touchées.?

Mais si l'Etat ne prend pas des mesures de santé publique, qui seront les premiers à hurler qu'il ne fait pas son travail, qu'il a à sa tête des despotes, qu'il faut faire la révolution ? ( révolution qui n'a pas été celle du peuple, mais de la bourgeoisie... tout est question de manière de présenter les choses ).


Citation :

L'épidémie de grippe espagnole en 1918, s'est aussi brusquement arrêtée, ?après avoir fait entre 20 et 50 millions de victimes dans le monde ?

Les épidémies et les pandémies ( une pandémie est une épidémie qui se trouve dans plusieurs pays ( pan = tout, plusieurs ) ) fonctionnent par pics. Entre les pics, le système immunitaire peut trouver les marqueurs du virus et préparer des anti-corps, ce qui évitera à des personnes d'être contaminées ; les saisons chaudes empêchent de même la circulation du virus, car les souches meurent si elles n'ont pas trouvé de terrain.


Citation :

Les vaccins contiennent soit, de l'hydroxyde d'aluminium à des doses 30 fois ?supérieures au seuil toxique, soit des dérivés du mercure, soit encore des éthers de ?glycol, parfois du sérum de veau ou des cellules cancérisées. Ces produits toxiques ?sont nécessaires, selon les fabricants, qui les appellent des adjuvants de ?l'immunité, et qui indiquent que sans ces adjuvants, ils seraient inefficaces.?

Il ne faut pas confondre parmi les excipients : certains sont destinés à conserver le vaccin quelques semaines, et s'éliminent par le corps. D'autres sont destinés à favoriser la réponse immunitaire, comme l'aluminium, mais une consultation des notices et journaux de laboratoires te donnera le seuil toléré et le seuil utilisé. Je rappelle que le thon et la plupart des poissons contiennent des doses de mercure dépassant largement le seuil tolérable, et leur consommation est dangereuse si l'on en mange plus d'un par mois pour certaines espèces. Je ne parle même pas des produits de beauté, crèmes de soins, pansements, cigarettes, teintures de cheveux, qui contiennent des doses interdites.


Citation :

Les vaccins, selon de nombreux scientifiques, sont responsables de milliers ?de maladies neurologiques graves, scléroses en plaques, encéphalites, morts subites ?du nourrisson...

Techniquement, et tu verras ça si tu continues ton cursus en droit de la responsabilité civile et droit médical, l'imputabilité d'une substance est très difficile à avancer, car le corps de chacun réagit différemment. C'est aussi la raison pour laquelle les notices de médicaments sont aussi détaillées, les effets secondaires étant signalés au centre de pharmaco-vigilance par le médecin avec en principe une enquête. Les maladies que tu cites ne sont pas créées par les vaccins, elles existent dans les gênes des personnes depuis le début et peuvent être activées par certaines substances. Mais il appartient aussi aux personnes de se faire dépister et de faire des analyses de sang régulièrement avec détection d'un profil immunologique. Concernant les nourrissons, je ne connais pas de vaccins leur étant administrés. Je suis arrivée en Afrique lorsque j'avais un mois, et on ne pouvait pas me vacciner en raison de mon âge... après, tout dépend de l'âge qu'on donne à un " nourrisson ".



Bien plus, la Loi oblige avant tout acte vaccinal, de prendre « toutes les ?précautions », c'est-à-dire de procéder à des examens destinés à dépister ?d'éventuels risques graves pour chaque individu. Mais seuls les vétérinaires le font ?pour les animaux !...?


Citation :

Ceci montre bien qu'en cette matière, nous sommes totalement bovinisés, ?chloroformés, et que, dans toutes les couches de la société, nous avons perdu tout ?sens critique, acceptant sans broncher des affirmations contradictoires, comme des ?disciples d'un gourou enseignant des dogmes ; les plus acharnés étant ceux-la ?même qui n'ont jamais vérifié ni dans la littérature médicale, ni sur le terrain, ?l'efficacité des vaccins.?


Je suis d'accord avec cette phrase, mais comme je le relevais plus haut, il faut faire régulièrement des prises de sang pour détecter d'éventuels soucis. En revanche, le " gourou " tient toujours des propos sans fondements, et c'est aussi le cas de cette phrase...


Citation :

Depuis un siècle, à chaque ?campagne de vaccination, tant en Europe qu'en Afrique ou en Asie, le nombre de ?cas de la maladie que l'on combattait s'est toujours multiplié par 4 voire par 6 dans ?les mois qui ont suivi la vaccination de masse.

Quels sont les chiffres ? L'imputabilité ?
De ce que j'ai vécu en Afrique et aux Antilles, la vaccination est différente pour des raisons techniques : on vaccinait tout le monde avec la même seringue, dans la même dose, et dans des conditions qui ne sont pas celles préconisées par les normes d'hygiène connues en France.


Citation :

Pourquoi nous l'a-t-on caché en nous faisant croire le contraire ? Quand ?les épidémies s'arrêtent (comme elles l'ont toujours fait dans l'histoire de ?l'humanité), l'on crie alors victoire, en attribuant cela au vaccin.?

Mais on ne peut pas nier que de nombreuses épidémies ne circulent plus en France en masse, du fait des vaccinations depuis des années.
De même que nous étions régulièrement dépistés pour la lèpre, aux Antilles, car des personnes venues des îls alentour étaient porteuses, alors que chez nous la maladie ne circulait plus.


D'un point de vue purement juridique, et en tant que doctorante en droit privé et droit de la consommation, je rejoins Gab, qui s'y connait davantage en droit pénal. A défaut d'arguments juridiques, je ne peux pas adhérer à l'opinion de l'avocat que tu cites.

D'un point de vue médical, je souligne que Klenval est généticien et biologiste. S'il t'a demandé des explications, c'est parce qu'il connaît ce domaine et qu'il souhaitait voir les fondements que tu proposerais.

D'un point de vue personnel enfin, je commence à avoir quelques connaissances sur le système immunitaire, pour des raisons de santé. Je suis davantage portée à croire les spécialistes que je consulte, les rapports de pharmaco-viligance et les rapports médicaux que je lis, qu'un avocat et une journaliste qui eux ne sont pas médecins. J'ai donc du mal à être d'accord avec des arguments qui ne sont pas médicaux et prouvés, sans chiffres, sans données, sans extraits des rapports.

Comme le relevait l'article que je t'ai cité hier, la vaccination relève d'un choix personnel et réfléchi, après analyses médicales. Pas plus qu'on ne peut forcer des gens à se vacciner, on ne peut les forcer à ne pas se faire vacciner. Il y a un bilan personnel à faire entre les coûts et les avantages, entre les risques éventuels de la maladie et ceux éventuels d'un vaccin. Tout le monde n'est pas égal devant le système immunitaire, et malheureusement, plus on vaccine de personnes, plus il y aura de possibilité de gens qui développeront des réactions, c'est mathématique : plus la base est large, plus les exceptions peuvent apparaitre.


Le 10/01/2010 à 16:35
juriste émérite
Doctorant


Inscrit : 03/12/04
Message(s) : 4591 
Bonjour,

J'ai un peu l'impression de parler à quelqu'un qui se répète sans me lire ni me répondre :? Un débat nécessite des preuves et des arguments, pas des opinions. Et sans dossier ou pièces sous les yeux, un juriste (ou un architecte, un expert, un médecin... ) ne se prononce pas pour affirmer une chose. C'est ce qu'on apprend dans les exercices juridiques, ce que tu verras certainement dans la pratique plus tard, et que j'essaie de t'expliquer depuis trois messages.

Je ne sais pas si contacter l'avocat et déranger une affaire pendante et des familles en deuil est la meilleure chose à faire. Il n'est pas sûr non plus qu'il accepte d'être sollicité par un étudiant qui débute tout juste, alors qu'il a d'autres affaires à traiter et qu'il est en principe tenu au secret professionnel.

Dans tous les cas, je rappelle que ta démarche serait personnelle et non liée à Juristudiant, qui ne te demande pas d'entrer en contact avec l'avocat pour son compte et en son nom. Ce sujet initial a seulement pour but de montrer l'influence d'une épidémie sur l'organisation des tribunaux, comme les plans prévus en entreprise.

__________________________
Votre sujet a peut-être déjà été traité : avez-vous utilisé la fonction recherche ? :wink:
http://forum.juristudiant.com/search.php

*Membre de la BIFF*


PAGES : [ 1 ] [ 2 ]