Crise alimentaire dans le monde

Index des forums > Forum Actualité

PAGES : [ 1 ] [ 2 ]
Le 09/06/2008 à 12:25
juriste émérite
Doctorant


Inscrit : 03/12/04
Message(s) : 4591 
Pour avoir vécu la début de ma vie en Afrique et le reste aux Antilles, ce qu'elle dit n'est pas entièrement faux, même si c'est un peu caricatural. On voit les choses différemment depuis l'extérieur. Les terres peuvent être fertiles mais les cultures choisies ou les techniques employées n'exploitent qu'un minimum. Ou bien elles sont liées aux quotas et condamnent à une exploitation identique de la terre sans la laisser se reposer ou changer les cultures.

__________________________
Votre sujet a peut-être déjà été traité : avez-vous utilisé la fonction recherche ? :wink:
http://forum.juristudiant.com/search.php

*Membre de la BIFF*

Poser une question Ajouter un message - répondre
Le 09/06/2008 à 12:55
Juriste aux dents longues


Inscrit : 03/06/08
Message(s) : 68 
la caricature est voulu, c'est juste pour montrer que nous ne somme pas vraiment un exemple malgré ce que les gens pensent... malheureusement nous sommes un peu trop gaspilleurs je trouve, quand je pense a toutes les personnes qui meurent de faim... ca me met en rogne et je ne peux rien faire si ce n'est faire attention de mon coté.

Citation de maolinn :

Je n'ai pas non plus vu le reportage.

Mais moi cela ne me choque pas du tout le bio éthanol.
Il FAUDRAIT trouver une alternative au pétrole .... elle est toute trouvée et on trouve encore à redire cela me fait bien rire.

En Champagne Ardenne on fait pas mal de bio éthanol et je peux te dire que les betteraves utilisées pour le faire, si elles ne servaient pas à ça, ne seraient pas pour autant envoyées dans les pays du tiers monde où les gens crèvent de faim. ?



Certe ces bettraves ne seraient pas manger ailleurs comme tu le dis, mais il n'empeche que les champs sont occuper pour faire des bio carburants, au nom de qui les prix vont encore flamber dans l'alimentation puisqu'on peut se permettre de faire payer les gens vu qu'ils n'ont pas d'autre choix que de manger tout d'abord et plus tard d'aller travailler... D'autres solutions existent, les scientifistes savent faire rouler des voitures des centaines de kilometres avec un litre d'eau, mais l'état n'en tire pas assez de profit pour l'homologuer! Tout est tjs une histoire d'argent en dépit des besoins de l'etre humain...

__________________________
Ma soif de connaissance est infinie

Le 09/06/2008 à 15:57
Juriste d'élite


Inscrit : 17/07/06
Message(s) : 609 
Bien sûr par contre je suis tout à fait d'accord sur le fait que l'état (et en général, les états riches) ne font aucun effort pour la planète si çe ne leur rapporte rien.

Et encore plus d'accord avec le gachis en France, il y a d'ailleurs eu un sujet là dessus dans 66minutes sur M6 où certaines personnes étaient retournées habiter dans les bois, utilisaient des solutions d'énergie toutes bêtes (cuisson solaire notamment).
Après c'est un style de vie je ne dis pas qu'il faudrait que nous soyons tous comme ça, mais comme tu dis éviter le gaspillage alimentaire serait déjà énorme. Personnellement j'ai été élevée en ne jetant jamais ce qu'il y avait dans mon assiette, et plus tard j'ai été étonnée de voir des personnes faire ça (au pire même s'il y a des restes ma mère a une floppée de Tupperware!).
Aujourd'hui on a le récupérateur d'eau (pour arroser les plantes) et le composteurs.... des solutions qui ne coûtent presque rien et qui sont à la portée de tous.

__________________________
Pas d'Avenir Mais le Sourire[img:2cgv1w9t]http://img522.imageshack.us/img522/5823/imgch0.png[/img:2cgv1w9t]

Puy-de-Dôme, Le 09/06/2008 à 18:47
Juriste d'élite
Licence 1


Inscrit : 17/02/07
Message(s) : 2462 
Je ne sais pas si ça existe ailleurs mais dans la communauté de communes, il y a des jardins ouvriers ou n'importe qui peut venir, planter les légumes et fruits.

Dans l'Ain, nous avions une maison de famille et d'avril à octobre/novembre, nous cultivions les légumes et fruits -sans engrais-.

Nous récupérions l'eau de pluie en mettant des arrosoirs sous les chenaux.

Dans le champs, longtemps il y a eu une jument, nous récupérions son crottin -c'est le meilleur engrais-.
Nous faisions aussi notre compost.

Nous gardions aussi les restes de nourriture qui étaient mangés le soir. Il n'y avait donc pas de déchets alimentaires.

Je m'aperçois depuis quelques années que c'est la facilité qui prime du point de vue de la nourriture. Les surgelés sont à faire cuire dans un plat qui est à mettre seulement au micro-onde, conclusion il faut un micro-ondes. Les industriels nous poussent à acheter pour consommer plus qu'il ne faudrait.

__________________________
Jean Foyer : « Le juge de l’administration : l’administration de ce juge. »
"Juger l’administration c’est encore administrer ».


http://www.u-clermont1.fr/
-université d'excellence dans le magazine "Challenge" de juin 2009-

Le 10/06/2008 à 12:29
Juriste aux dents longues


Inscrit : 03/06/08
Message(s) : 68 
l'etre humain ne voit plus que d'une manière aujourd'hui: gagner du temps au dépit du reste. Malheureusement cela nous cause des préjudices... Gagner du tps pour aller au travail, gagner tu temps pour manger.... A petite comme a grande échelle cela nous porte préjudice: manger vite, gras et des plats qu'on ne fait pas voila une des cause de la ''mal bouffe'' et de l'obésité croissante dans notre pays... Nous vivons dans une époque ou il faut aller vite, ne penser qu'a soit et peu importe l'autre tant que tout va pour le mieu dans notre petit monde a nous... Je trouve dommage que la sollidarité ne veuille plus rien dire. Le probleme de la faim dans le monde en est une preuve, en effet les dont que l'on fait pour aider, enfin les quelques dont car mis a part un gros cataclysme on fait peu de dont, donc disais-je ce dont sont souvent détournés et engraisse encore les plus riche. Je trouve dommage qu'aider ne profite pas a ceyx qui en ont vraiment besoin. Que fait on du coté humain?? Pourquoiu le monde rime avec profit, alors que sans l'etre humain il n'y aurait plus de possibilité de s'enrichir. C'est un peu une facon de faire paradoxal, d'un coté la population augmente ma richesse en "travaillant" pour moi et d'un autre coté je les laisse crever de faim pour ne pas a avoir débourser un centime pour eux... dire que ce sont des gens comme ca qui dirigent une grande partie du monde... Mais ou allons nous?

__________________________
Ma soif de connaissance est infinie

Le 10/06/2008 à 14:12
Juriste d'élite


Inscrit : 14/02/08
Message(s) : 1294 
Avé tous !

Pour en revenir au topic de départ :

J'ai vu ce JT et je l'ai suivi jusqu'au bout. Bha voui, y'avait pas de foot et pas de chiens écrasés : rare pour TF1 !

Bref.

La partie qui m'a le plus marquée et sur laquelle personne n'est revenu c'est l'épisode sur nos amis les Américains. Vous savez ... ceux qui mangent des colossal burgers qui comprennent 3*200 gr de viande + 3 pains et plein de sauces + salades (histoire de ...) sans compter les frites à coté ?

Dans moulte restaurants, les assiètes de sont pas vidées car volontairement trop importante.

Je pense que le déséquilibre entre ceux qui jettent et ceux qui mangent pas est bien plus important dans ce pays que "chez nous". Il y a de plus en plus de familles qui se restreignent et qui ne mangent pas de viande tous les jours.

Seulement voilà : nous sommes dans une culture du bien-être, de la facilité, du régime. Tandis que nos amis des E.U. sont dans une culture du rêve, de l'énormité, du gigantisme, de l'insatisfaction permanente et du profit toujours à atteindre.

Et à coté de ça ... y'a d'autres gros : ceux qui ne sont pas gras mais déformés par les ballonements.

Je suis d'accord sur un point : il faut apprendre à pêcher plutôt que donner du poisson. Petite anecdote : visite dans un village du Congo. Terre luxuriante, forêts extraordinaires, terres fertiles sublimes. Mais, dixit le chef du village : "Dieu a donné à l'homme noir la plus belle terre, mais il lui a aussi donné la paresse". Petit exemple dans ce même village : la maison du colon, abandonnée par ce dernier dans les années 60. Et bien, les villageois ont commencé à la squatter. Logique, me diriez-vous ! Mais le choc c'est qu'ils n'ont jamais tiré la chasse. Donc toilettes bouchées. Au lieu de réparer, ils ont fait à coté. Puis ont laissé tomber l'affaire.

Petit problème de mentalité et de culture également, là, peut-être.

Jusque là, je ne vois aucune culture qui soit équilibrée et globalisée. Il serait tellement beau que chaque pays fasse le tour de ses ressources, les exploite avec équilibre pour l'export avec les pays qui en ont besoin ?

Mais non, hein, ce serait trop bien que tous soient égaux face aux moyens.

Kem,
amère.


ps : le moteur à l'hydrogène existe, est hyper puissant et pas cher, mais il paraît que le brevet a été acheté par les sociétés pétrolières histoire de le garder sous silence. Sublime. On se sent pas manipulés du tout pour remplir certains portefeuilles !

__________________________
Quand le juriste se lasse d’empiler des textes dont l’encre est à peine sèche, de réconcilier des dispositions qui se contredisent ou, tout simplement, de s’échiner à leur donner un sens, vient un moment où, guetté par le découragement, il laisse son sac au bord du chemin, s’arrête et se pose la question fondamentale, la seule qui vaille : tout cela est-il bien raisonnable ? (A. Lucas)

Le 10/06/2008 à 14:15
Juriste d'élite


Inscrit : 14/02/08
Message(s) : 1294 
Je me réponds à moi-même (Camille le fait souvent :wink: ) :

Savez vous qu'en propriété industrielle, l'Etat peut "saisir" un brevet si l'intérêt général l'exige ?

Peut-être que l'Etat ne considère pas encore la fabrication de moteurs à eau ou à hydrogène comme une priorité d'intérêt général ...

Pour paraphraser une maxime célèbre :

Citation :

Manger ou conduire ...


__________________________
Quand le juriste se lasse d’empiler des textes dont l’encre est à peine sèche, de réconcilier des dispositions qui se contredisent ou, tout simplement, de s’échiner à leur donner un sens, vient un moment où, guetté par le découragement, il laisse son sac au bord du chemin, s’arrête et se pose la question fondamentale, la seule qui vaille : tout cela est-il bien raisonnable ? (A. Lucas)

Le 10/06/2008 à 18:51
Juriste aux dents longues


Inscrit : 23/12/07
Message(s) : 85 
Citation de Kem :


Je suis d'accord sur un point : il faut apprendre à pêcher plutôt que donner du poisson. Petite anecdote : visite dans un village du Congo. Terre luxuriante, forêts extraordinaires, terres fertiles sublimes. Mais, dixit le chef du village : "Dieu a donné à l'homme noir la plus belle terre, mais il lui a aussi donné la paresse". Petit exemple dans ce même village : la maison du colon, abandonnée par ce dernier dans les années 60. Et bien, les villageois ont commencé à la squatter. Logique, me diriez-vous ! Mais le choc c'est qu'ils n'ont jamais tiré la chasse. Donc toilettes bouchées. Au lieu de réparer, ils ont fait à coté. Puis ont laissé tomber l'affaire.

Petit problème de mentalité et de culture également, là, peut-être.


Brrrr,ca fleure bon le néo-colonialisme tout ça! Aahh le mythe du bon sauvage noir,paresseux,mais évangélisable(heureusement).Y'a bon!!

Heureusement que l'on ne peut vous suspectez partisane de ce genre de théories,mais ce type de discours apporte de l'eau au moulin à des tas de personnes qui n'en demandent pas autant pour justifier leur idéologie nauséabonde.

Faire des généralités à partir d'exemples n'a jamais rien résolu,en revanche cela permet de développer des thèses assez malsaines.

Pour en revenir à l'exemple cité,croyez-moi que le vrai problème se trouve ailleurs que dans une question de culture ou de mentalité.Cet exemple est une énième excuse pour se déresponsabiliser et assumer pleinement un colonialisme occidental décomplexé.

Quand on commencera à mettre en cause le système de fonctionnement fondé sur l'exploitation du Sud par le Nord,peut-être aboutirons-nous a une société égalitariste.Mais une chose est sûre,la solution à la crise alimentaire ne se trouve pas dans la tentative de la justifier par des échelles de culture,de mentalités ou de valeurs.

__________________________
"La Justice est comme une belle fille,elle se fait désirer longtemps avant de se donner"
-Un Professeur possédé par le démon de la poésie-

Le 11/06/2008 à 09:24
Juriste d'élite


Inscrit : 14/02/08
Message(s) : 1294 
C'est pour ça que je commence par "il faut apprendre à pécher plutôt que donner du poisson" :)

Si certains territoires d'Afrique (pareil pour certains territoires d'Asie) sont désertiques ou impossibles à cultiver (montagnes, froid, trop de tempêtes), d'autres sont aussi, voire beaucoup plus, fertiles que nos terres agricoles occidentales.

Il y a la possibilité de développer pour soit de l'autarcie, soit au moins permettre des imports-exports plus égalitaires.

Je comprends toujours assez mal (outre par l'exploitation du nord par le sud) comment les pays qui possèdent les mines de diamants sont aussi pauvres pour la majorité de la population.

Y'a peut être aussi quelques problèmes dans leurs gouvernements ...

Enfin ce que je veux dire : même si c'est l'Occident qui est à l'origine de beaucoup de tords, on ne peut décemment par dire que l'Occident soit responsable de TOUS les malheurs de l'Afrique et de l'Asie (sans oublier l'Amérique du Sud).

__________________________
Quand le juriste se lasse d’empiler des textes dont l’encre est à peine sèche, de réconcilier des dispositions qui se contredisent ou, tout simplement, de s’échiner à leur donner un sens, vient un moment où, guetté par le découragement, il laisse son sac au bord du chemin, s’arrête et se pose la question fondamentale, la seule qui vaille : tout cela est-il bien raisonnable ? (A. Lucas)

Le 11/06/2008 à 09:53
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11087 
Bonjour,
Citation de elody25 :


Le probleme de la faim dans le monde en est une preuve, en effet les dont que l'on fait pour aider, enfin les quelques dont car mis a part un gros cataclysme on fait peu de dont, donc disais-je ce dont sont souvent détournés et engraisse encore les plus riche.


Si ça peut vous consoler... une certaine Louise Weiss, malheureusement un peu oubliée aujourd'hui, écrivait déjà dans les années 50 :
Citation :


L'aide des pays riches aux pays pauvres, c'est prendre l'argent des pauvres des pays riches pour le donner aux riches des pays pauvres

...donc le problème ne date pas d'hier...

Le 11/06/2008 à 10:13
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11087 
Bonjour,
Citation de Kem :


ps : le moteur à l'hydrogène existe, est hyper puissant et pas cher, mais il paraît que le brevet a été acheté par les sociétés pétrolières histoire de le garder sous silence. Sublime. On se sent pas manipulés du tout pour remplir certains portefeuilles !

Euh... pour suivre le problème d'un peu près, ce n'est pas pour demain la veille...
Quelque part, vous n'avez pas tort. Le moteur, lui-même, est bien au point et il est comme vous le dites (presque). D'ailleurs, ce n'était pas très compliqué...

Le "petit" problème annexe, le léger 'hic", c'est la production et le stockage du carburant (l'hydrogène)...
Et ne vous faites pas de bile pour les sociétés pétrolières, la technique la plus prometteuse (ou la moins hypothétique, la moins compliquée techniquement, si on préfère) à l'heure actuelle serait justement la transformation des hydrocarbures en hydrogène (avec, forcément, résidus carbonés...).
Donc, on tourne un peu en rond...

Autre petit détail... quand on fait l'analyse de toutes les solutions possibles, à part celle-là, on aboutit inexorablement au triomphe des centrales nucléaires, seul moyen réaliste de fournir les quantités d'électricité phénoménales qui seront nécessaires à la production de l'hydrogène correspondant au seul parc automobile mondial actuel...

Personne ne sait encore quel sera l'impact sur l'environnement du dégagement de vapeurs d'eau provoqué quotidiennement par des millions de véhicules...
Et ce n'est pas le seul problème de ces moteurs...


(sans vouloir jouer les rabat-joies...)
:roll:

Le 11/06/2008 à 12:15
Juriste d'élite


Inscrit : 14/02/08
Message(s) : 1294 
Je vais peut être me faire huer mais ... je suis pour les centrales nucléaires : elles restent les plus propres.

Bon y'a quelques déchets toxiques mais alors ... ?

Ca peut pas être pire que la banlieue de Naples :lol:

(comment on peut rire de choses pareilles, hein ? C'est scandaleux!)

Quant à la projection dans l'air de plein d'eau, je dirais que ça va provoquer des pluies : les vapeurs d'eau provoquent des nuages qui deviennent de la pluie ou du brouillard.

Voilà résolu du même coup le problème de la sécheresse mondiale galopante due aux montées de la température !

Je suis beaucoup trop forte :arrow:

__________________________
Quand le juriste se lasse d’empiler des textes dont l’encre est à peine sèche, de réconcilier des dispositions qui se contredisent ou, tout simplement, de s’échiner à leur donner un sens, vient un moment où, guetté par le découragement, il laisse son sac au bord du chemin, s’arrête et se pose la question fondamentale, la seule qui vaille : tout cela est-il bien raisonnable ? (A. Lucas)

AJOUTER UN MESSAGE RAPIDE SUR LA DISCUSSION
 
Pseudonyme/nom :
Adresse email :
Mot de passe :
 

PAGES : [ 1 ] [ 2 ]