PAGES : [ 1 ] [ 2 ]
Rhône, Le 04/09/2016 à 13:02
Juriste intéressé
Master 1


Inscrit : 21/05/15
Message(s) : 10 
Bonjour à tous !
J'ai obtenu mon M1 notarial l'année dernière à 10.70 mais j'ai pas eu de M2 (notarial donc) .

Donc je me suis inscrit en M1 droit patrimonial dans une autre fac en me disant que j'allais cartonner celui là, m'en sortir avec genre 15 et du coup obtenir un M2 que je voulais.

Mais mon proprio connaît un huissier et un notaire qui seraient ok pour me prendre en stage. Du coup je sais pas quoi faire...
Concrètement est ce qu'ils pourraient me prendre en stage toute l'année ? Parce que si c'est pour avoir 1 mois de stage et au final rien de l'année c'est bête...

Pour mes études, il vaut mieux que j'ai un 2ème M1 obtenu avec mention, ou alors 1 seul M1 à 10.7 de moyenne et plusieurs stages faits cette année ?

Merci des renseignements et conseils éventuels !

Poser une question Ajouter un message - répondre
Nord, Le 04/09/2016 à 13:21
Membre VIP
Juriste


Inscrit : 21/02/13
Message(s) : 256 
Bonjour,

Partant du fait que vous ne pouvez faire un stage que si vous avez une convention de stage et que vous ne pouvez avoir de convention de stage que si vous avez une formation d'au moins 200h durant l'année, je ne vois pas comment vous pourrez obtenir une convention de stage sans refaire un M1.

Plusieurs stages durant l'année, ça me semble particulièrement difficile à faire ou bien il faudrait s'inscrire en formation à distance, et même comme ça je ne suis pas sûr que ça passe. Sauf si ce notaire et ce huissier acceptent de vous prendre directement en CDD...

Rhône, Le 04/09/2016 à 13:26
Juriste intéressé
Master 1


Inscrit : 21/05/15
Message(s) : 10 
Merci de la réponse !
Oui de toute manière je suis déjà inscrit à la fac puisque ma rentrée est demain donc la convention de stage n'est pas un problème.
Mais effectivement mon interrogation concerne la meilleure solution entre faire un 2eme M1 et l'obtenir avec mention à 15 environ ou alors faire plusieurs stages dans l'année.
Mais effectivement je me demande si un notaire me prendrait en stage quasiment en continue sur toute une année, j'en doute.. Et prendre en CDD un élève en M1, j'en doute aussi...

Marne, Le 04/09/2016 à 16:36
Modérateur
Juriste


Inscrit : 10/10/12
Message(s) : 774 
Salut.

La plupart des étudiants qui ont fait un second M1 en pensant avoir de meilleures notes se sont rendus compte que ça ne change pas grand chose.
Ne te fais pas d'illusion, si tu en refais un tu ne le valideras pas à 15, ni même à 12.

Si tu as eu celui là à 10, c'est plutôt qu'il y a un sérieux problème de méthodologie, voire certainement d'orientation. Laisse tomber le notariat et le droit patrimonial, c'est que ce n'est pas fait pour toi.

Regardes plutôt les cours où tu as réellement eu de bonnes notes et cherches un M2 correspondant.

Parfois il faut savoir assumer ses échecs et prendre conscience de ces capacités.
Il n'y a rien qui m'énerve plus personnellement que les étudiants qui veulent à tout prix aller en notarial par tous les moyens sous la pression familiale. Etre notaire ne veut pas dire avoir réussi sa vie. Il y a d'autres très bons masters, cherches bien.

__________________________
"Da mihi factum, tibi dabo jus".

Toutes les infos sur le métier d'avocat en droit public pour les indécis et les jeunes juristes => http://louislefoyerdecostil.fr/l-avocat-en-droit-public/

Rhône, Le 04/09/2016 à 16:41
Juriste intéressé
Master 1


Inscrit : 21/05/15
Message(s) : 10 
Salut ! Alors je te remercie de prendre le temps de me répondre mais très honnêtement ce n'est pas un problème d'orientation ni de méthodologie, simplement de travail et de disponibilité pour me mettre au travail durant mon année de M1 pour des raisons personnelles !
Donc la question n'est pas "vais-je réussir à avoir de bonnes notes ?" je sais que oui, les 2 matières que j'ai vraiment bossé durant mon M1 j'ai eu 15 et 16.

Je ne cherche absolument pas à devenir notaire à tout prix, d'autant que personne dans ma famille ne l'est, mais le métier et son contenu m'intéresse tout simplement. Donc bien au contraire, je suis très intéressé par le droit patrimonial.

Ma question c'est de savoir si, même dans l'hypothèse où j'ai le M1 patrimonial à 14-15 de moyenne, cela maximisera autant mes chances qu'un stage ?

Marne, Le 04/09/2016 à 17:13
Modérateur
Juriste


Inscrit : 10/10/12
Message(s) : 774 
Si tu le dis... (pour les notes).

Sinon la question à te poser aussi est "à quoi va te servir un M1 droit patrimonial" ? Comme ce n'est pas notarial ça risque peut être de réduire encore tes chances si tu veux vraiment faire ça...
Et honnêtement je ne vois pas trop à quoi le droit patrimonial peut servir à part ça...

__________________________
"Da mihi factum, tibi dabo jus".

Toutes les infos sur le métier d'avocat en droit public pour les indécis et les jeunes juristes => http://louislefoyerdecostil.fr/l-avocat-en-droit-public/

Rhône, Le 04/09/2016 à 17:21
Juriste intéressé
Master 1


Inscrit : 21/05/15
Message(s) : 10 
Il va me servir à avoir une mention à un M1 très lié au M1 notarial.
Un Master 2 m'intéresse notamment, c'est celui de Gestion Patrimoniale des Conflits Familiaux de la faculté de Limoges.
Donc je vise d'une part celui là à défaut d'un M2 notarial. Même si j'ai bon espoir que cela ne puisse être que bénéfique par rapport à un M2 notarial puisque M1 notarial et patrimonial sont liés.

Concrètement un notaire/huissier ne me prendra pas en stage toute une année je pense. Et cela servira-il + ma cause qu'un M1 réussi avec mention ? Quitte à idéalement faire un stage plus court d'un mois au mois de mai par exemple.

Marne, Le 04/09/2016 à 17:30
Modérateur
Juriste


Inscrit : 10/10/12
Message(s) : 774 
Pour être huissier, tu sais qu'il n'y a pas besoin de M2, surtout si tu es sûr de tes capacités (pour réussir l'examen final à l'ENP).

Pour le notariat, sans vouloir être pessimiste, si tu as eu ton premier M1 à 10 parce que tu n'as pas assez bossé tu peux oublier. Seuls les meilleurs de la promo sont pris chaque année et toutes les années sont regardées... A toi de voir comment tu vas justifier que tu n'as pas assez bossé en M1.

Pour tout ce qui est gestion de patrimoine, fonces si ça te plait, mais là encore fais bien attention: c'est un peu le même souci qu'en droit immobilier ou même de l'environnement: ce sont des masters qui peuvent être facilement "bouchés". Soit les employeurs prennent des gens de BTS, ou qui se forment sur le tas (très fréquent en gestion de patrimoine ou immobilier et je suis bien d'accord que ce n'est pas très moral), soit ça ne mène sur carrément pas grand chose.

A ta place au lieu de refaire un M1, je m'inscrirais en IEJ et je préparerai assidument plusieurs concours.
D'ailleurs, si le CRFPA te tente et que tu es admis, tu pourras faire un M2 à l'école d'avocat en PPI si tu tiens toujours tant et que le PPI n'est pas supprimé d'ici là par la réforme.

__________________________
"Da mihi factum, tibi dabo jus".

Toutes les infos sur le métier d'avocat en droit public pour les indécis et les jeunes juristes => http://louislefoyerdecostil.fr/l-avocat-en-droit-public/

Rhône, Le 04/09/2016 à 17:55
Juriste intéressé
Master 1


Inscrit : 21/05/15
Message(s) : 10 
J'en ai bien conscience pour le notariat oui. Mais j'ai l'espoir qu'un 2ème M1 bien réussi ainsi qu'un stage et une preuve de solide motivation puissent éventuellement suffire,mais effectivement j'en doute hélas.
Après je pense aussi pouvoir tenter d'intégrer un CFPN et à ce moment là, seul un niveau bac +5 est nécessaire.

Je ne vois pas quels concours je pourrais préparer étant donné que le métier d'avocat ne m'attire pas spécialement et est, je pense, très ingrat. J'ai pensé à certains concours de l'administration mais je n'ai aucune idée d'un métier qui pourrait convenir avec ma formation et le domaine qui me plaît.

Marne, Le 04/09/2016 à 18:02
Modérateur
Juriste


Inscrit : 10/10/12
Message(s) : 774 
Citation :
J'ai pensé à certains concours de l'administration mais je n'ai aucune idée d'un métier qui pourrait convenir avec ma formation et le domaine qui me plaît.


C'est exactement pour cela que je te disais de bien réfléchir avant de t'engager dans un master de droit patrimonial.
Après un M1 privé, tu peux tout à fait trouver un M2 public ou mixte très correct (si tu as eu de bonnes notes en public bien sûr), et ça t'ouvriras plus de portes (CFPN inclus). Surtout si tu n'es pas encore sûr de ton choix.

__________________________
"Da mihi factum, tibi dabo jus".

Toutes les infos sur le métier d'avocat en droit public pour les indécis et les jeunes juristes => http://louislefoyerdecostil.fr/l-avocat-en-droit-public/

Paris, Le 04/09/2016 à 22:20
Administrateur
Notaire


Inscrit : 24/01/04
Message(s) : 2516 
Je me permets de poser la question quand même...

C'est bien beau de faire des diplômes et des diplômes, mais avez vous clairement une idée de ce que vous voulez faire PROFESSIONNELLEMENT ?

Par ce que déjà un stage chez un notaire ou chez un huissier ça recouvre des réalités totalement différentes donc de prime abord un dossier de demande de stage présenté comme ça, moi je lis "je cherche un stage chez un pro du droit, n'importe lequel parce que je sais pas trop ce que je veux faire après".

Si effectivement votre but c'est de faire de la gestion de patrimoine, pourquoi ne pas vous orienter vers les cabinets spécialisés ou vers les services compétents des banques ? Et auquel cas votre M1 droit notarial ne vous sert pas à grand chose....

Si après c'est pour devenir notaire, nous avons à l'étude une collaboratrice qui a pas eu de M2, qui a téléphoné chez nous et qui s'est tellement bien vendue qu'on la prise un an en stage en attendant qu'elle puisse passer l'examen d'entrée du CFPN l'année suivante... Moralité elle l'a eu, on l'a embauchée et elle vient d'être diplômée notaire...

Bref pour me résumer pourrait on avoir une idée claire de votre projet professionnel ?

(Désolé je suis un peu pénible mais je n'arrive toujours pas à comprendre pourquoi on rentre en fac de droit ou autre sans avoir un projet pro clairement défini derrière, ça peut paraître vieux jeu mais c'est un truc que je pige pas... on fait des études pour faire le métier qu'on a pas envie de faire, pas pour trouver sa voie...)

__________________________
Avant de poster, merci de lire la charte du forum

Le 05/09/2016 à 11:22
Administrateur
Doctorant


Inscrit : 16/06/16
Message(s) : 3682 
Bonjour

Citation :
Désolé je suis un peu pénible mais je n'arrive toujours pas à comprendre pourquoi on rentre en fac de droit ou autre sans avoir un projet pro clairement défini derrière, ça peut paraître vieux jeu mais c'est un truc que je pige pas... on fait des études pour faire le métier qu'on a pas envie de faire, pas pour trouver sa voie..


Je me pose exactement la même chose. Beaucoup de mes camarades de promo en LD1 ne savaient ce qu'ils voulaient faire et se sont inscrits en droit parce qu'il y a "beaucoup de débouché". J'ai aussi vu des étudiants qui ont loupés leur première année de médecine et qui se sont inscrit en droit car je cite "c'est la seconde filière qui conduit à des métiers bien payés".


Bref, beaucoup d'étudiants vont en droit sans projet. Résultat certains arrivent en LD3 sans savoir quoi faire par la suite.

__________________________
Charte du forum : http://www.juristudiant.com/forum/charte-de-bonne-conduite-a-lire-avant-de-poster-t11.html

E-books Droit GRATUIT : http://www.juristudiant.com/forum/e-books-droit-gratuit-t27649.html

Méthode de travail : http://www.juristudiant.com/forum/ma-methode-de-travail-t27834.html

Méthodologie : http://www.juristudiant.com/forum/modeles-de-methodologie-f56.html

Sites utiles pour vos études : http://www.juristudiant.com/forum/sites-utiles-pour-vos-etudes-t27902.html

Logement étudiant : http://www.lokaviz.fr/

Job étudiant : http://www.jobaviz.fr/

Année de césure : https://www.animafac.net/actualites/savoir-lannee-cesure-luniversite/

Service civique : http://www.service-civique.gouv.fr/

Demande de conseil juridique : http://www.legavox.fr/

Paris, Le 05/09/2016 à 11:25
Intervenant


Inscrit : 08/11/08
Message(s) : 2136 
Quelques remarques :

1/ Pour accéder au notariat, il y a bien sûr la voie "classique" du DSN avec le M2 + la formation post-M2 qui mélange les cours et le boulot dans une étude. Il y a aussi la voie - réformée - du CFPN pour laquelle il faut être titulaire d'un M2, autre que droit notarial évidemment (gestion de patrimoine, droit des affaires, etc. sont les bienvenus).

2/ Faire un stage peut être une plus-value, mais il faut impérativement un (bon) M2 si tu vises le CFPN, car la voie du DSN est d'ores et déjà fermée selon moi.

3/ Si tu as obtenu ton M1 avec 10/20, ne crois pas obtenir un second M1 avec 15/20... La différence, tant de raisonnement que de compréhension, est énorme entre un étudiant à 10 et l'autre à 15.

D'ailleurs, un étudiant qui tourne à 15 en M1, ne le doit pas grâce à son travail de M1 : c'est le résultat d'un long investissement, d'un processus de maturation, qui a généralement débuté dès la L1.

Même si tu bosses à fond dès le mois de septembre, le temps que tu assimiles tout ça, tu ne verras les effets qu'au deuxième semestre, et encore si tu arrives à 12 ou 13/20 ce serait une énorme performance.

__________________________
« Je persiste et je signe ! »

Docteur en droit, Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne.

Marne, Le 05/09/2016 à 13:33
Modérateur
Juriste


Inscrit : 10/10/12
Message(s) : 774 
Citation :
J'ai aussi vu des étudiants qui ont loupés leur première année de médecine et qui se sont inscrit en droit car je cite "c'est la seconde filière qui conduit à des métiers bien payés".


C'est triste à dire mais malheureusement c'est la réalité de nombreux étudiants en droit, surtout ceux qui veulent aller en notarial.
D'ailleurs cela m'énerve toujours parce que pour y avoir fait plusieurs stages, le notariat ce n'est pas que de l'argent, même si cela doit peut différer selon les notaires, mais je veux dire que ce n'est pas dans l'éthique de la profession.

J'ai par exemple un ami qui a commencé le droit en même temps que moi, qui a réussi, et qui a absolument voulu être notaire pour l'argent. Et parce que ses parents l'y ont poussé.

C'est un long débat, évidemment. Mais ça m'énerve toujours autant, il n'y a pas que le notariat d'intéressant. Et l'intérêt ne se résume pas à l'argent, même si cela y contribue (on le voit quand on a suivi un cours de régimes matrimoniaux...).

__________________________
"Da mihi factum, tibi dabo jus".

Toutes les infos sur le métier d'avocat en droit public pour les indécis et les jeunes juristes => http://louislefoyerdecostil.fr/l-avocat-en-droit-public/

Rhône, Le 05/09/2016 à 19:23
Juriste intéressé
Master 1


Inscrit : 21/05/15
Message(s) : 10 
Bonjour bonjour et merci à tous pour les réponses ! Cependant je vais me permettre de recentrer le "débat" si vous me le permettez : Il ne s'agit absolument pas de débattre de ma motivation ou de mes capacités ni de mon envie d'être notaire.
Je n'ai pas de notaire dans la famille, je n'ai subis strictement aucune pression familiale sauf éventuellement pour que je sois heureux et fasse ce qu'il me plait, et je n'ai pas jeté mon dévolu sur le notariat d'un coup en étant attiré par l'argent. Mon projet professionnel, pour ne pas parler de rêve car cela me semble déplacé concernant un métier, de devenir notaire existe depuis ma 1ère (je parle bien de ma classe de 1ère, pas 1ère année de droit) et j'ai commencé le droit dans cette optique. Pas pour l'argent ou je ne sais quoi, mais pour le métier en lui même que je trouve passionnant, un notaire a une activité tellement variée tout en étant axé sur des matières me passionnant tout en étant dans le social et au contact des gens mais en devant respecter une rigueur et assumer de nombreuses responsabilités... En bref je veux faire ce métier depuis bien longtemps et je n'ai à aucun moment dit que je n'étais pas sûr de mon projet professionnel.
J'ai simplement précisé que dans la FONCTION PUBLIQUE, dans l'éventualité où je voudrais passer des concours, je n'ai aucune idée d'un métier pouvant me convenir, mais cette remarque ne concerne que les concours de la fonction publique.
Ensuite je trouve cela essentiel de ne pas confondre projet et entêtement. Oui mon projet, mon rêve professionnel est de devenir notaire. Cependant la réalité ce n'est pas les rêves, et j'ai aussi conscience de la difficulté tant des études que du métier, que les métiers ne s'apprennent pas dans les livres ni à la fac ni .. Nulle part au final. Pour avoir demandé de nombreuses fois à mes profs/chargés de TD, être allé dans les salons d'étudiants, salon des métiers etc, au final ce sont les mêmes métiers qui reviennent à chaque fois : Avocat, juge, huissier, notaire.
Le droit est formidable de par son ouverture, sa diversité et le fait qu'une quantité astronomique de métiers en découlent de près ou de loin.

Alors oui je souhaite devenir notaire, depuis longtemps, mais je me dis aussi qu'il existe des tas de métiers dont personne ne parle et je ne vais pas me cantonner qu'à un projet et être borné au point de ne pas prévoir de possibilités alternatives. Et c'est ce que je fais, les régimes matrimoniaux, les successions me passionnent, le droit des famille également, bref je ne vais pas vous faire l'inventaire des matières m'ayant beaucoup plus durant mon cursus universitaire, tout ce que je sais est que je ne regrette absolument pas une seconde de m'être engagé dans le droit et que je ne me sens absolument pas comparable à tant d'autres de mes comparses qui eux étaient réellement paumés dans leurs choix, au point de ne pas savoir quoi faire entre une L3 privé ou publique, et entre un M1 notarial, social ou droit des affaires.

En ce qui concerne mes capacités à obtenir un M1 à 14, 15 de moyenne, je n'en doute pas. J'ai toujours donné le minimum durant mon cursus, quand bien même les matières me passionnaient et que pour rien au monde je n'aurais fait autre chose que du droit, mais je me disais qu'il était inutile d'avoir un dossier béton puisque je pensais tenter le concours d'entrée au CFPN, à l'époque accessible à bac +4, donc nul nécessité d'avoir un dossier béton, il me "suffirait", si je puis-dire, de bosser le moment venu.
Il s'est évidemment averé que c'était un mauvais choix et j'en ai payé le prix puisque la réforme a entraîné une exigence de bac +5 pour tenter d'intégrer un CFPN.
Concernant mes notes en M1, j'ai eu un 0 en comptabilité, un 3 en anglais etc pourquoi ? Car je n'ai absolument RIEN travaillé de ces matières, même pas ouvert un bouquin, aucune participation orale alors que je parle couramment anglais. Ce n'est absolument pas une fierté de ma part, même une honte, d'un gâchis pareil, inutile donc d'y revenir.
J'ai accroché 10.70 grâce à un 15 en droit rural, un 14.5 en RM et successions, un 14 en fiscalité du patrimoine etc. Pourquoi ? Car ces matières me passionnaient, suffisamment pour pouvoir les apprendre correctement en une nuit, car j'ai révisé tous mes partiels la nuit avant les partiels.
Encore une fois c'est tout sauf une fierté, et il est complément inutile de s'attarder sur les raison personnelles qui m'ont poussé à travailler de la sorte.

Je veux simplement en venir au fait que je ne demande pas d'interrogations sur mes capacités ou ma possibilité de bien réussir un M1, je sais que j'en suis capable si je m'en donne les moyens.

Ma question est de savoir si cela peut peser dans la balance pour obtenir un M2 ? Et si cela peut peser autant que divers stages au cours d'une année ?

Je m'excuse d'avance envers les quelques personnes qui auront la patience de lire cet énorme message mais je voulais mettre quelques choses au clair quant à mon éventuelle motivation, mon choix etc vue la tournure que prenait la discussion ! :)


PAGES : [ 1 ] [ 2 ]