La mémoire de la Shoah au CM2

Index des forums > Forum Actualité

PAGES : [ 1 ] [ 2 ]
Le 14/02/2008 à 20:37
Juriste d'élite


Inscrit : 24/10/05
Message(s) : 1887 
Citation :

PARIS (AFP) — Après la lecture de la lettre de Guy Môquet, la demande de Nicolas Sarkozy que chaque élève de CM2 perpétue la mémoire d'un des 11.000 enfants déportés de France et victimes de la Shoah soulève les critiques du monde éducatif qui souligne les "risques psychologiques" pour les élèves.

A partir de la rentrée 2008, chaque élève de CM2 devra connaître le nom d'un enfant mort en déportation: il devra faire "une petite enquête sur la famille, le milieu, les circonstances dans lesquelles l'enfant a disparu", a précisé jeudi Xavier Darcos, le ministre de l'Education nationale.

"Cette relation personnelle, affective pourra ensuite permettre de construire un travail pédagogique", a-t-il estimé alors que l'enseignement de la Shoah est aux programmes du CM1 et CM2.

Le SE-Unsa s'est dit "particulièrement choqué" de cette initiative, posant la question: "A-t-on réfléchi à l'impact psychologique possible sur les élèves?".

"Il y a le risque que l'élève ait un sentiment de culpabilité pour le destin d'un élève duquel il n'est aucunement responsable", a affirmé à l'AFP le Snuipp-FSU (enseignants, majoritaire au primaire), tandis qu'au Sgen-CFDT, on soulignait le danger du "développement d'une certaine morbidité" chez certains enfants.

Un pédopsychiatre confirme: "Je suis totalement contre l'idée de porter de manière individuelle ce genre de poids: c'est beaucoup trop lourd à cet âge-là, les enfants ne sont pas prêts. En revanche c'est un travail qui peut être fait collectivement, en classe", a déclaré Frédéric Kochman, qui dirige une unité pour pré-adolescents et adolescents à l'hôpital EPSM de Lille.

"Il ne faut pas que l'enfant en retire une culpabilisation", a déclaré à l'AFP le président du Conseil Représentatif des Institutions Juives de France (Crif), Richard Prasquier, qui conçoit cette initiative "plutôt dans son aspect pédagogique que comme un devoir de mémoire".

Après la demande de Nicolas Sarkozy de faire lire la lettre du jeune résistant communiste fusillé Guy Môquet, le 17 octobre dans tous les lycées, les syndicats d'enseignants s'iritent de ce qu'ils perçoivent comme une nouvelle "injonction" du président: "les collègues en ont assez", selon le Sgen-CFDT.

Le SE-Unsa déplore que le président vienne "se situer à nouveau sur le terrain de l'émotion, après l'épisode de la lettre de Guy Môquet", au détriment de la compréhension d'un contexte.

"Chaque fois qu'un événement attire l'attention d'un homme politique, il se croit obligé de le renvoyer devant l'école. Il serait bon de laisser faire les enseignants et de leur faire confiance pour transmettre le devoir de mémoire", a déclaré Bernard Kuntz, du Snalc-Csen, classé à droite.

Message entendu par le ministre: il a reconnu que l'idée était "un peu normative" et promis de ne pas "mettre un policier dans chaque classe de CM2".

Il a confié à Hélène Waysbord-Loing, présidente de l'Association de la Maison d'Izieu, une mission "en vue d'élaborer les documents pédagogiques valorisant ce travail confié aux enseignants du primaire".

Côté parents d'élèves, Faride Hamana, de la FCPE, a jugé "l'approche proposée intéressante dans la mesure où il y a un travail de fond réalisé par les enfants", mais a estimé que la demander à 10 ans était "un peu tôt: il vaudrait mieux le faire au collège".

Le président du Crif a quoi qu'il en soit qualifié d'"importante" la décision de Nicolas Sarkozy, car, a-t-il dit, elle "répond à notre préoccupation d'agir le plus tôt possible parce que les comportements antisémites débutent très tôt".


Je suis plutôt défavorable à cette initiative, tout comme celle d'avoir demandé aux enseignants de lire la lettre de Guy Mocquet. Cette exigence devrait être laissé à la libre appréciation des enseignants et ne pas faire l'objet d'une directive en papier de ministère...

Poser une question Ajouter un message - répondre
Le 14/02/2008 à 21:30
juriste émérite
Doctorant


Inscrit : 03/12/04
Message(s) : 4591 
Je trouve cette initiative malsaine. S'il faut apprendre à partager avec d'autres, sur des valeurs, des croyances ou sur les erreurs du passé, ça devrait passer par un dialogue et pas par une contemplation morbide et solitaire avec un enfant disparu.

On m'aurait demandé ça au CM2, j'aurais eu peur de ce contact forcé avec un mort, les enfants ont une façon à eux de comprendre les choses.

__________________________
Votre sujet a peut-être déjà été traité : avez-vous utilisé la fonction recherche ? :wink:
http://forum.juristudiant.com/search.php

*Membre de la BIFF*

Le 14/02/2008 à 21:34
Juriste d'élite


Inscrit : 24/10/05
Message(s) : 1887 
Je sais pas qui est le crétin de conseiller politique qui a suggéré cette idée au président, déjà que lui même il est pas brillant (cf. Sciences po) ... :roll:

Le 14/02/2008 à 21:44
Juriste d'élite


Inscrit : 31/10/05
Message(s) : 1822 
tsss mais c'est de pire en pire... on touche le fond

tout comme Mathou, je trouve ça malsain, morbide et glauque à souhait

__________________________
"I never was someone who was at ease with happiness"

Paris, Le 15/02/2008 à 08:49
Administrateur
Notaire


Inscrit : 24/01/04
Message(s) : 2516 
pourquoi pas faire pareil avec les cambodgiens, les enfants du darfour et les arméniens tant qu'on y est ?

__________________________
Avant de poster, merci de lire la charte du forum

Le 15/02/2008 à 10:45
Juriste d'élite


Inscrit : 24/10/05
Message(s) : 1887 
C'est scandaleux, il va pas finir son mandat, il va finir comme un Kennedy, tout est possible.

Le 15/02/2008 à 11:20
Juriste acharné


Inscrit : 26/12/04
Message(s) : 106 
Encore une idée gadget que nous a trouvé notre "président" paillettes...
A force de creuser si bas, on va finir par trouver du pétrole.
Culpabiliser des gamins de 10 ans sur le passé ne sert strictement à rien. Par contre leur apprendre l'histoire est beaucoup plus utile. C'est sans doute la raison pour laquelle ce gouvernement supprime de plus en plus de postes d'enseignants.

Le 15/02/2008 à 11:31
Juriste d'élite


Inscrit : 19/03/07
Message(s) : 915 
C'est honteux, mais quand on a 41% d'opinion favorable (soit 59% d'opinion défavorable) on essaye de ratisser large, la communauté juive est très importante en france (plus importante que la rwandaise ou que la cambodgienne).
On essaye aussi de rafler la communauté des vieux en supprimant la pub sur l'audio visuel public.

Scandaleux ce président, et dédolé pour les "déçus du sarkozisme" mais je ne peux pas l'admettre, tout cela était prévisible avant l'élection et parfois il faut savoir faire des concessions.
En 2002 l'électorat de gauche a voté massivement contre le pen pour éviter de plonger la France dans une profonde révolution, il aurait fallu faire pareil en 2007.

__________________________
Ezekiel 25:17"La marche du vertueux est semée d'obstacles qui sont les entreprises égoïstes que fait sans fin surgir l'oeuvre du Malin. Bénit soit-il l'homme de bonne volonté qui au nom de la charité se fait le berger des faibles qu'il guide dans la vallée d'ombre de la mort et des larmes"

Le 15/02/2008 à 12:03
Juriste d'élite
Formation CRFPA


Inscrit : 25/09/11
Message(s) : 616 
Autant je soutiens globalement la politique de notre président, autant je trouve cette initiative sans grand intérêt.
Pour tenter de faire prendre conscience à nos enfants que certaines choses doivent être évitées ? Pour leur apprendre le respect, la sagesse etc. ? Ça marchera sur certains, bien sûr (il y a toujours des enfants pour répéter bêtement ce qu'on leur raconte) mais aura-ce vraiment un réel effet ?
Je trouve également que tous ces procédés qui tentent de ramener la mémoire du génocide au temps présent sont assez malsains: cet évènement appartient au passé, comme des millions d'autres évènements aussi affreux et qui ne font pas l'objet de telles "procédures": on essaye toujours de rappeler ce qu'il s'est passé, comme si cela était unique, pour cet évènement en particulier? Je ne crois pas que ce soit bien de remuer le passé de la sorte, cela appartient à l'histoire, et le propre de l'histoire c'est d'être étudié par les historiens et les élèves, pas "re-masterisé" comme cela...
Bien sûr, ce que je dis ne s'inscrit pas dans une pensée de négation du génocide: il a existé, avec tous les faits que l'on connait, et je trouve juste que c'est inutile de faire cela.
Si l'on veut éduquer nos enfants, autant leur faire lire les Pensées de Marc-Aurèle, voilà quelque chose d'utile.

[size=75:6o35589u]Le propre d'une révolution, c'est d'avoir des contre-révolutionnaires... ;)[/size:6o35589u]

__________________________
Master Droit public des affaires Lyon 3

Le 15/02/2008 à 16:01
Juriste d'élite


Inscrit : 26/10/06
Message(s) : 2595 
Je trouve ça ridicule, personnellement je n'ai jamais été intéressée par l'histoire avant la 4ème-3ème, alors au CM2 ... et en plus confronter des enfants à la mort est ridicule, le devoir de mémoire, ok par les cours d'histoire, c'est bien suffisant ( surtout qu'au lycée on voit des films réalistes sur tout ça ) donc on se rend assez compte de ce qui s'est passé, et on sait en tirer des leçons au fil des études, alors imposer ça à des gamins ... franchement ils ont la chance de pouvoir être naïf et profiter de croire que tout est beau, ce n'est pas la peine de casser leurs illusions si jeunes.

Le 15/02/2008 à 16:09
Juriste d'élite


Inscrit : 24/10/05
Message(s) : 1887 
Si j'avais une meilleure expérience de l'écriture et de la satire j'écrirai un conte philosophique sur Sarko, un peu genre Candide de Voltaire 'voyez :D

Le 15/02/2008 à 16:45
Juriste aux dents longues


Inscrit : 05/11/07
Message(s) : 84 
Citation de Katharina :

franchement ils ont la chance de pouvoir être naïf et profiter de croire que tout est beau, ce n'est pas la peine de casser leurs illusions si jeunes.


Ah si ! Pas de raison qu'ils s'en tirent aussi facilement ! :twisted:

"Ouvre les yeux, mon petit : plus tard, tu seras chômeur, obèse et dépressif dans un monde où les gens veulent faire des heures supplémentaires, s'achèvent les neurones en regardant Plus belle la vie et où Nicolas Sarkozy est président. Non, c'est pas une blague. Heureusement, tu as un certain nombre de chances de ne pas supporter ça trop longtemps : une guerre par-ci, un réchauffement climatique par-là, un génocide au milieu... N'espère pas avoir une retraite, du coup."

Pipi de chat démago, comme d'hab' avec le sinistre PDG.

__________________________
"L'histoire, c'est bien, mais c'est un peu vieux." - un étudiant pertinent.

Puy-de-Dôme, Le 15/02/2008 à 20:13
Juriste d'élite
Licence 1


Inscrit : 17/02/07
Message(s) : 2462 
pourquoi faire celà ? Revenir sur le passé est malsain et de plus que comprendront des enfants à la shoah ? On a fait la paix avec les Allemands puisque ces 2 nations sont trés proches, celà va être détruit par un "président de la République people". :(

__________________________
Jean Foyer : « Le juge de l’administration : l’administration de ce juge. »
"Juger l’administration c’est encore administrer ».


http://www.u-clermont1.fr/
-université d'excellence dans le magazine "Challenge" de juin 2009-

Le 16/02/2008 à 01:35
Juriste d'élite


Inscrit : 17/07/06
Message(s) : 609 
Je te rejoinds tout à fait là dessus fanouchka : pas besoin de raviver des tensions avec l'Allemagne, même si je suppose que ce n'est pas le but, mais cela pourrait être une conséquence ( : facile pour des enfants de faire l'amalgame nazi/allemand).

J'espère sincèrement que cette démarche ne va pas aboutir à la rentrée prochaine ... :roll:

__________________________
Pas d'Avenir Mais le Sourire[img:2cgv1w9t]http://img522.imageshack.us/img522/5823/imgch0.png[/img:2cgv1w9t]

Le 16/02/2008 à 12:25
Juriste d'élite


Inscrit : 24/10/05
Message(s) : 1887 
Il existe d'autres façons de faire comprendre certaines choses à des enfants. Par exemple, concernant la bataille de Verdun, la visite d'un des forts, de la forêt martyrisée, des vestiges d'un village rayé de la carte et de l'ossuaire de Douaumont m'ont laissés des souvenirs marquants...


PAGES : [ 1 ] [ 2 ]