Industrie pharmaceutique

Index des forums > Forum Droit des affaires

PAGE : [ 1 ]
Loiret, Le 01/12/2011 à 01:08
Juriste intéressé
Master 2


Inscrit : 01/12/11
Message(s) : 2 
Bonjour
je souhaiterai avoir votre point de vue concernant l'affaire du " Médiator". Quelles pourront être les conséquences pour le groupe pharmaceutique Servier?

Poser une question Ajouter un message - répondre
Le 01/12/2011 à 07:23
Juriste d'élite


Inscrit : 06/07/09
Message(s) : 2035 
Bonjour,

De toute évidence vous n'avez pas lu la charte du forum en haut à gauche.

Si vous voulez de l'aide commencez pas répondre à votre question dans le détail et nous donnerons éventuellement notre avis.

S'agit-il d'un devoir à rendre à la fac?

__________________________
- Charte de bonne conduite du forum
- Modèles de méthodologie
- Conseils pour réussir
- Livres pour la L1
- Livres pour la L2

Le 01/12/2011 à 09:01
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11087 
Bonjour,
Citation :
Quelles pourront être les conséquences pour le groupe pharmaceutique Servier?

En fonction de quoi ?

Par analogie, quelles ont été les conséquences de l'affaire du sang contaminé ? Quelles conséquences si elle se passait aujourd'hui avec les mêmes protagonistes ?



Loiret, Le 01/12/2011 à 15:43
Juriste intéressé
Master 2


Inscrit : 01/12/11
Message(s) : 2 
Non Bulle, il ne s'agit pas d'un devoir. Je souhaite juste par cette question soulever un débat sur un sujet assez intéressant qui à mon humble avis relève du droit des affaires.

Très bonne bonne analogie Camille car, tous deux sont liés à la santé. En évoquant l'affaire du sang contaminé, il ne faudrait pas oublier que comparer à l'affaire Médiator, la responsabilité de l'état est plus engagée dans cette première affaire et la seconde, elle concerne un groupe pharmaceutique mondialement connu.

A votre avis par quelle(s) bout(s) peut t-on aborder cette affaire. Faites chauffer vos méninges chers spécialistes en droit des affaires.

Le 01/12/2011 à 16:53
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11087 
Re,
Euh... Servier a obtenu son AMM, que je sache. Maintenant, certains viennent dire que c'était à elle à faire attention. Alors à quoi ça sert que l'Etat mette des mécanismes de contrôle alors, si ça sert à rien ?
Bien sûr que l'Etat est en première ligne en réalité. En tout cas, au coude à coude...
Donc moi, j'attends de voir ce que va en dire un premier tribunal, puis une cour d'appel et, enfin, la Cour de cassation...

De plus, les labos Servier n'ont jamais écrit nulle part qu'il fallait se servir de se médicament pour maigrir. Ce n'était même pas écrit comme effet secondaire sur la notice, si j'ai bonne mémoire.

Mais, vous avez raison, ce qui fait surtout le buzzzz, c'est que c'est un labo "mondialement connu" (enfin, pas tant que ça, je crois).

Le 06/12/2011 à 13:52
Modérateur



Inscrit : 01/11/11
Message(s) : 2761 
Citation :
De plus, les labos Servier n'ont jamais écrit nulle part qu'il fallait se servir de se médicament pour maigrir. Ce n'était même pas écrit comme effet secondaire sur la notice, si j'ai bonne mémoire.

Je n'ai pas vraiment creusé le dossier mais si les médecins le prescrivaient pour faire maigrir, n'est pas parce que les visiteurs médicaux le proposaient à cette fin? Dans cette hypothèse, l'idée ne leur est pas non plus venue toute seule.
Mais bon une fois encore je n'ai pas le dossier, il convient comme le dit Camille d'attendre les 1ers jugements et les futurs arrêts de la cour de cassation pour se faire une réelle opinion.
En tout cas il y a une mission d'enquête de janvier 2011 qui est intéressante et qui montre notamment les pressions des laboratoires Servier http://www.igas.gouv.fr/IMG/pdf/Synthese_MEDIATOR.pdf

__________________________
Merci de lire et de respecter la charte du forum http://www.juristudiant.com/forum/charte-de-bonne-conduite-a-lire-avant-de-poster-t11.html

Le 07/12/2011 à 07:53
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11087 
Bonjour,
Citation :
mais si les médecins le prescrivaient pour faire maigrir, n'est pas parce que les visiteurs médicaux le proposaient à cette fin? Dans cette hypothèse, l'idée ne leur est pas non plus venue toute seule.

Oui, j'y pensais aussi, mais vous noterez que ce point, quand même assez crucial, est systématiquement escamoté dans tous les compte-rendus, même ceux qui titrent "Toute la vérité sur...", comme si on préférait mettre un laboratoire dans le bain que des médecins indélicats, qui ne lisaient pas les notices du Vidal ?
Cela dit, restera bien les malades réellement diabétiques type II et soignés pour cette maladie.
Ce qu'on lit surtout, c'est qu'un organisme d'Etat, baptisé "Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé" a fait tout sauf son boulot. Et qu'on ne me raconte pas que personne n'était au courant...
Et on peut pratiquement dire que c'est toute la chaîne qui a m...ouillé, mais que dès qu'on veut comparer avec nos voisins, on continue à se gargariser avec notre magnifique système de santé que le monde entier nous envie...

Le 11/05/2017 à 05:34
Juriste intéressé


Inscrit : 11/05/17
Message(s) : 1 
Bonjour,

AJOUTER UN MESSAGE RAPIDE SUR LA DISCUSSION
 
Pseudonyme/nom :
Adresse email :
Mot de passe :
 

PAGE : [ 1 ]