Droit public ou privé pour faire de la politique ?

Publié par

Bonjour,

Actuellement en deuxième année de classe préparatoire ENS Droit-Économie option droit public (également en licence de droit), je souhaite entrer plus tard en politique. Pendant les années lycée, j'ai été entre autres président du conseil de la vie lycéenne et membre du conseil des jeunes de ma ville.

L'année prochaine, je continuerai ma licence de droit. En parallèle, je serai militant dans un parti et probablement membre du conseil des jeunes de ma ville et de ma région. En outre, le droit public m'attire plus que le droit privé.

Est-il plus judicieux de se spécialiser en droit public ou en droit privé pour entrer en politique tout en étant avocat ?

Un master en science politique est-il plus judicieux qu'un master en droit (public) ? Ou bien est-ce une filière avec peu de débouchés, face aux IEP ?

Je sais que mes questions n'ont pas de réponse exacte, mais peut-être pourrez-vous éclaircir mes doutes.

Merci ! Dernière modification : 16/01/2020 - par Krollers

Publié par
Dolph13 Intervenant

Bonjour,

Pour répondre à votre question, je ne pense pas qu'il y ait une réponse 100% objective.

Selon toute logique, il serait plus judicieux de tenter un parcours public car le droit public correspond à l'ensemble des branches du droit de l'Etat, dont les politiciens doivent veiller au bon fonctionnement (droit constitutionnel, droit administratif, finances publiques, droits et libertés fondamentales, droit international public ou droit communautaire…), ce qui est bon pour vous puisque c'est le droit que vous préférez par rapport au droit privé.

Cependant, quand on regarde les parcours de la plupart des politiciens, on se rend compte que la plupart ont fait un master à Sciences Po, puis l'ENA, ce qui peut sembler être la voie royale. Mais certains sont quand même parvenus à se démarquer en ayant uniquement un master de droit. D'autres aussi ont réussi à entrer dans la politique en ayant suivi une toute autre filière que droit/éco/science po/socio ou même en ayant pas fait d'étude.

Tout dépend également de quel poste vous visez en politique. Si votre objectif est de devenir maire ou simplement militant à un parti politique, il sera plus facile de réussir sans passer par un master en droit public ou science po et ENA plutôt que si vous voulez devenir Président de la République (ou au moins avoir de grandes responsabilités politiques).

Par rapport à vos études, je vous conseille de terminez dans un premier temps votre licence, puis de voir après pour la suite, surtout que votre future expérience en tant que militant dans un partie politique ou en tant que membre du conseil des jeunes vous apportera une première pratique de la politique. Ainsi, vous serez plus mûrs quand à vos futurs choix.

Bon courage pour la suite et n'hésitez pas à nous tenir au courant ^^

Publié par
Yzah Intervenant

Bonsoir,

Vous pouvez peut-être penser aussi aux postes de hauts fonctionnaires de ministère je pense aussi. Vous ne ferez pas directement de la politique, mais ils font partie du maillon.

__________________________
Dans l'attente de vous lire,
Yzah ~ L2 CAVEJ Panthéon-Sorbonne

Photo: sur une idée originale de CHRISS - JOSS BEAUMONT
"L'émotion dépasse les règles juridiques", C. CASTANER

Publié par
Lorella Modérateur

Commencer par un poste d'assistant/attaché parlementaire. Voici un témoignage

https://www.letudiant.fr/metiers/metiers---portraits-de-pros/comment-je-suis-devenu-attache-parlementaire.html

__________________________
Assistante Ressources Humaines

http://www.juristudiant.com/forum/charte-de-bonne-conduite-a-lire-avant-de-poster-t11.html

Publié par
Isidore Beautrelet Administrateur

Bonjour

Ce sera bien d'avoir un retour de l'auteur.

A moins qu'il soit déjà dans son rôle de politicien : il reviendra à la prochaine campagne électorale ?

__________________________
Charte du forum

Attendus filière droit

Les études de droit, c'est quoi ?

Méthodologies

Méthodes de travail

Sites utiles pour vos études

Logement étudiant

Job étudiant

Études à distance

Année de césure

Service civique

Publié par

Les municipales arrivent donc je suis déjà de retour !

Merci pour vos réponses ! Je vais terminer ma licence puis tenter d'intégrer un IEP afin de m'orienter vers les carrières administratives (voire haut fonctionnaire, même si c'est un sacré défi). Sinon, je ferai un master droit public général pour travailler dans la fonction publique ou le secteur public, ou bien pour devenir avocat.

En parallèle, l'année prochaine, je m'engagerai en politique et au sein des conseils des jeunes. Je pense aussi aux instances universitaires, comme ce que j'ai fait au lycée. J'essaierai, dans les années qui viennent, de décrocher un poste d'attaché parlementaire.

Merci encore pour toutes les pistes que vous m'avez offertes et avec un peu de chance, rendez-vous en 2037 ?

Publié par
Isidore Beautrelet Administrateur

Merci pour votre retour et votre sens de l'humour ?

Plus sérieusement, il est en effet important d'avoir déjà des engagements politiques. C'est comme cela que vous allez vous créer un réseau et rencontrer les bonnes personnes qui pourront vous lancer.

__________________________
Charte du forum

Attendus filière droit

Les études de droit, c'est quoi ?

Méthodologies

Méthodes de travail

Sites utiles pour vos études

Logement étudiant

Job étudiant

Études à distance

Année de césure

Service civique

Publié par
Lorella Modérateur

Peut être que ce mooc pourrait vous intéresser :

Se préparer au concours d'entrée en 4ème année de Sciences Po Toulouse


https://www.fun-mooc.fr/courses/course-v1:univ-toulouse+101019+session02/about

__________________________
Assistante Ressources Humaines

http://www.juristudiant.com/forum/charte-de-bonne-conduite-a-lire-avant-de-poster-t11.html

Publié par
decastellouis Intervenant

les études de droit ne sont pas indispensables pour faire la politique. Pour preuve, voyons tous ces politiques qui ont fait les études de droit réussissent-ils forcément grâce à cela ? D'ailleurs, dans mon pays d'origine le meilleur juriste du pays, professeur éminent de droit public reconnu pour ses compétences partout dans le monde (l'un des rares professeurs africains ) à être cité par la doctrine française fait un piètre homme politique. les études de droit ne font pas tout.