Césure entre M1 et M2

Publié par

Bonjour à tous,

Je suis actuellement étudiante en première année de Master en Droit public local. Je souhaite poursuivre un M2 mais avant cela, j'envisage de partir un an à l'étranger avec mon petit ami pour faire du bénévolat. J'aime mes études et ai un projet professionnel mais, après plus de 4 années d'études (j'ai fait un an d'économie avant la licence de droit qui ne m'a pas plu), je me rend compte du besoin que j'ai, avant de terminer mes études et de me lancer dans le "grand bain", de m'ouvrir à ce qu'il y autour de moi en dehors des cours et des bouquins.

Toutefois, j'ai très peur des conséquences que pourrait avoir ce voyage sur la poursuite de mes études. J'ai beaucoup d'interrogations et d’appréhensions et peu de réponses à celles-ci et c'est pourquoi j'écris ce poste aujourd'hui.

Tout d'abord, je me demande si il est-il administrativement possible de quitter les bancs de la fac et de revenir un an plus tard pour s'inscrire dans un master ? Je tiens à préciser que je n'envisage pas la possibilité de partir avec le dispositif de "césure" mis en place récemment par les universités. En effet, les M2 qui me plaisent ne sont pas dans mon université actuelle et pour pouvoir avoir droit à la césure, il faut avoir étudié précédemment dans l'université où on la demande.

Ensuite, je m'interroge sur la manière dont peut-être perçue cette "pause" par les recruteurs de master 2. J'ai très peur que cela me soit préjudiciable pour être sélectionnée. En effet, j'entends beaucoup de personnes me dire que les "pauses" sont très mal vues dans le milieu universitaire et synonymes de vacances pour certains. Or, ce n'est pas le cas. J'envisage cette année comme un moyen de faire ce que je n'ai pas eu l'occasion de faire les années précédentes durant lesquelles je passais la majorité de mon temps à travailler mes cours, c'est à dire me rendre utile, aider les autres et participer à des projets sociaux et environnementaux. Je ne compte pas "rien faire" pendant ce temps là.

J'ai également envisagé la possibilité de partir après le M2, mais je ne suis pas sûre que ce soit une meilleure idée, le M2 pouvant être un tremplin professionnel grâce au stage ou à l'apprentissage.

J'aimerais avoir vos avis sur ces questions et, si certains ont vécu une situation similaire, le partage de leurs expériences.

Je vous remercie par avance de votre attention !

Publié par
LouisDD Administrateur

Salut



Tout se justifie.

Le problème d'une césure humanitaire pourrait être que cela ne vous apporte rien sur le plan juridique, ce qui est souvent l'argument des couloirs que l'on entend quand on parle ERASMUS, césure, etc.



Pour ma part je pense que c'est possible de justifier si le projet tient la route et qu'on sent que c'est un véritable plus pour vous et pour l'entreprise...



Après à titre personnel j'attendrai la fin du M2, en tout cas pour moi ce serait trop dur après une année de césure de reprendre les cours...



Sinon j'ai eu une chargée de TD qui avait arrêté post licence (ou M1 j'ai un doute), qui a finalement au bout de plusieurs années type roadtrip repris son master et maintenant elle finit sa thèse... fin bref tout est possible, c'est à vous de gérer les opportunités, de faire vos choix qui emporteront concessions mais aussi avantages...



Bonne continuation

__________________________
Mon précieux :
http://www.juristudiant.com/forum/charte-de-bonne-conduite-a-lire-avant-de-poster-t11.html