Traite de Lisbonne et Irlande

Index des forums > Forum Actualité

PAGES : [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ]
Le 24/06/2008 à 21:26
Juriste d'élite


Inscrit : 09/04/06
Message(s) : 967 
Citation de nicomando :

Etant internationaliste je suis à fond pour le dépassement des frontières et pour l'Europe.

Mais l'Europe décidé par un seul homme je ne suis pas d'accord et je suis bien content que l'irlande à dit non ça fera les pieds à ceux qui croyaient que l'europe pouvait se construire sans les européens.


Et donc à la concurrence entre tout les travailleurs sur Terre.
Peu importe donc les délocalisations, puisqu'un ouvrier chinois et un ouvrier français, c'est la même chose.
Bon le problème, c'est qu'une fois le job perdu, les charges sont plus difficiles à payer, mais c'est pas grave, c'est un citoyen du monde.

__________________________
"....durant les années en cause, ladite commune invitait les promoteurs immobiliers sollicitant des autorisations d'urbanisme à effectuer des contributions volontaires aux finances locales ainsi que les poursuites dont le maire a fait l'objet pour ces faits; ... justifiant suffisamment que la dépense litigieuse a été faite dans l'intérét de la société et peut, dès lors être déduite de ses résultats imposables..." CE 24/05/2006 "M. Genestar"

Poser une question Ajouter un message - répondre
Puy-de-Dôme, Le 24/06/2008 à 21:42
Juriste d'élite
Licence 1


Inscrit : 17/02/07
Message(s) : 2462 
J'ignore en quoi consiste le traité de Lisbonne mais tout ce que je peux dire c'est que le franc me manque beaucoup. Le traité de Maastricht était trés serré entre les oui et les non en France, au Danemark c'était le même cas mais il y a eu un second référendum et ce fut non.
Au fait ! quel chef d'état a "pris une claque" pour le non de l'Irlande au traité de Lisbonne ?
:arrow:

__________________________
Jean Foyer : « Le juge de l’administration : l’administration de ce juge. »
"Juger l’administration c’est encore administrer ».


http://www.u-clermont1.fr/
-université d'excellence dans le magazine "Challenge" de juin 2009-

Le 25/06/2008 à 19:03
Juriste d'élite


Inscrit : 09/04/06
Message(s) : 967 
Le Franc était une monnaie dont la valeur variait du zero celsius au zéro absolu selon que l'Etat fesait marcher la planche à billet pour combler un déficit.
Heureuse période où les taux d'intéréts des prèts fleurtaient gentiment prés des 16%.

Ce qui est amusant, c'est que tout le monde détéstait le franc en France, mais ceux-là même qui le critiquait lui trouve aujourd'hui toute les vertus.

Il faut rappeler que si les prix ont augmenté au passage à l'euro, les commercants en sont les uniques responsables, par un jeu d'ajustement à la hausse pour les conversions, et souvent pas seulement à la dizaine de centime supérieure...

Et puis c'était bien aussi de payer pour le change quand on voulait aller acheter des pétards en allemagne.
Je me souviens encore du casse-tête avec les drachmes quand j'étais allé en Grèce pour savoir si payer par carte revenait moins cher ou plus chère qu'en monnaie convertie.

__________________________
"....durant les années en cause, ladite commune invitait les promoteurs immobiliers sollicitant des autorisations d'urbanisme à effectuer des contributions volontaires aux finances locales ainsi que les poursuites dont le maire a fait l'objet pour ces faits; ... justifiant suffisamment que la dépense litigieuse a été faite dans l'intérét de la société et peut, dès lors être déduite de ses résultats imposables..." CE 24/05/2006 "M. Genestar"

Puy-de-Dôme, Le 25/06/2008 à 20:58
Juriste d'élite
Licence 1


Inscrit : 17/02/07
Message(s) : 2462 
Je n'ai jamais dénigré le franc, bien au contraire, en plus, je suis quasiment née avec lui. Mon prénom commence pareil. :lol:

__________________________
Jean Foyer : « Le juge de l’administration : l’administration de ce juge. »
"Juger l’administration c’est encore administrer ».


http://www.u-clermont1.fr/
-université d'excellence dans le magazine "Challenge" de juin 2009-

Le 25/06/2008 à 23:38
Juriste d'élite


Inscrit : 14/02/08
Message(s) : 1294 
De toutes manières, c'est un peu HS : aucun retour au franc ne sera possible (sauf si ... mais bon avec des "si", hein ...)

L'Euro crée une force, un bouclier pour protéger les pays de l'union économique contre les monnaies étrangères et permet certainement de limiter les problèmes de montées de prix internationales.

Concernant les montées de prix nationales, je suis tout à fait d'accord avec Murphys. Je me souviens du temps où j'acheter un brol dans un distributeur avec une pièce de 20 francs (belges). Le même distributeur pour le même brol demande maintenant une pièce de 2 €, soit 80 francs belges ... Lol quoi.

Et à propos du Traité de Lisbonne : le "non" de la population pour les nouveaux traités (je pense au TCE aussi) me semble représenter surtout une alarme des populations qui ne savent plus ce qu'est l'Europe ni à quoi elle sert. M'est d'avis qu'on ne l'a jamais su.

C'est rigolo : en Belgique, on nous en parlait déjà à l'école primaire !! On nous baigne dans la culture de l'Europe et ses institutions sont apprises autant que les institutions belges (p-e parce que les Européennes sont moins casse-tête que les Belges :lol: ). Alors, pourquoi les Français ont-ils à peine découvert l'Europe lors du TCE ?

Bref. Petit problème d'information claire; plus des politiciens qui remettent tout sur Bruxelles (grr); sans compter les médias qui disent tout et n'importe quoi.

Regardez la directive sur les centres pour les étrangers en transit : on crie à la "directive de la honte" à cause des 18 mois max de détention ! Mais lol quoi ! En France, c'est 32 jours MAX. En Pologne, c'est illimité ! Une loi plus favorable n'a pas l'obligation de changer pour retranscrire une directive moins favorable. Et pourtant, les médias ne disent pas, ça. Lectures à sens unique, sans comparaison, sans esprit critique. Et puis ça donne des "non" intempestifs car le public - les électeurs - n'ont que des miroirs déformants pour fonder leur avis.

Bref

jsuis de mauvais poils, j'vais me coucher.

Tshusss

__________________________
Quand le juriste se lasse d’empiler des textes dont l’encre est à peine sèche, de réconcilier des dispositions qui se contredisent ou, tout simplement, de s’échiner à leur donner un sens, vient un moment où, guetté par le découragement, il laisse son sac au bord du chemin, s’arrête et se pose la question fondamentale, la seule qui vaille : tout cela est-il bien raisonnable ? (A. Lucas)

Puy-de-Dôme, Le 26/06/2008 à 01:22
Juriste d'élite
Licence 1


Inscrit : 17/02/07
Message(s) : 2462 
Un copain fait parti des jeunes européens et ce matin il m'a dit que l'Europe serait fédérée avec à la tête une commission qui régirait le bloc Europe.
Avant, je payais une salade 1,50 fr maintenant au marché c'est 1€ 50 à 2 ou 3€.
Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. :lol:

__________________________
Jean Foyer : « Le juge de l’administration : l’administration de ce juge. »
"Juger l’administration c’est encore administrer ».


http://www.u-clermont1.fr/
-université d'excellence dans le magazine "Challenge" de juin 2009-

AJOUTER UN MESSAGE RAPIDE SUR LA DISCUSSION
 
Pseudonyme/nom :
Adresse email :
Mot de passe :
 

PAGES : [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ]