Suppression de la publicité sur les chaînes publiques

Index des forums > Forum Actualité

PAGES : [ 1 ] [ 2 ]
Le 19/09/2008 à 06:31
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11087 
Re,
Extrait du Nouvel Obs de 1968...
Citation :


[size=125:3fp8ibai]Pub télé : le DG de l'ORTF suscite un tollé[/size:3fp8ibai]

La presse écrite s'élève contre l'intervention jugée déplacée de Jean-Bernard Dupont en faveur de l'introduction de la publicité à la télévision.


La presse française s'indigne mercredi 10 avril de l'allocution télévisée prononcée la veille par Jean-Bernard Dupont, président de l'ORTF, en faveur de l'introduction de la publicité sur les écrans.
Les journaux relèvent la "coïncidence" : le plaidoyer intervient huit jours avant le débat au Parlement sur la question. Si Jean-Bernard Dupont s'est prononcé en faveur d'un examen par l'Assemblée nationale, il a considéré comme acquis la décision de celui-ci.
Il a annoncé que le temps consacré à la réclame serait de six à vingt minutes par jour: "la publicité sera une sorte d'entracte diffusée à des heures précises" a-t-il précisé.

Pour le quotidien communiste l'Humanité, "la publicité n'est pas indispensable à la radiotélévision". Elle porte atteinte à l'indépendance des programmes comme en témoignent "les lamentables servitudes imposées par les annonceurs aux chaînes américaines".

L'Aurore déplore "qu'alors que les ministres se taisent, un haut fonctionnaire, promu directeur général de l'Office, annonce que, nonobstant le Parlement, les jeux sont faits !"

Quant au Figaro, il se demande : "à quel titre parlait donc le directeur de l'Office ?"

:roll:

Poser une question Ajouter un message - répondre
Le 19/09/2008 à 06:56
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11087 
Bonjour,
Aparté sur un sujet connexe...
Citation de Katharina :

les publicités, c'est bruyant ( ils montent toujours le son exprès )

J'en profite pour tuer une Légende Urbaine...

Citation :

Décret no 92-280 du 27 mars 1992 pris pour l'application du 1o de l'article 27 de la loi du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication et fixant les principes généraux concernant le régime applicable à la publicité et au parrainage
(...)
Le volume sonore des séquences publicitaires ainsi que des écrans qui les précèdent et qui les suivent [u:1w420aw9]ne doit pas excéder le volume sonore moyen du reste du programme[/u:1w420aw9].

Dans le cas contraire, les chaînes seraient en infraction et ce point est l'un des plus contrôlés par le CSA.
Très simplement, d'ailleurs, n'importe quel électronicien de base saurait réaliser un montage simple pour ce contrôle. Les chaînes ont donc toutes mis en place un contrôle du niveau sonore (par des circuits électroniques très simples)(c'est même un des B-A-BA de la profession d'électronicien : contrôle automatique de gain ou "CAG") pour respecter scrupuleusement cet alinéa.

Cette impression d'augmentation du son pendant les pubs est purement "psycho-physiologique", par des artifices bien connus de tous les ingénieurs du son (musiques tonitruantes, trafic de la bande passante pour favoriser certaines fréquences au détriment d'autres à gain global constant, plages de silence absolu encadrant la pub pour accentuer le contraste, exploitation maximum de la dynamique sonore, etc.)(techniques également utilisées largement en studios).
:))

AJOUTER UN MESSAGE RAPIDE SUR LA DISCUSSION
 
Pseudonyme/nom :
Adresse email :
Mot de passe :
 

PAGES : [ 1 ] [ 2 ]