Puy-de-Dôme, Le 30/10/2008 à 00:02
Juriste d'élite
Licence 1


Inscrit : 17/02/07
Message(s) : 2462 
Une somalienne a été enterrée vivante jusqu'au cou puis lapidée, pour cause d'adultère.

Source : La Montagne (Puy de Dôme)

__________________________
Jean Foyer : « Le juge de l’administration : l’administration de ce juge. »
"Juger l’administration c’est encore administrer ».


http://www.u-clermont1.fr/
-université d'excellence dans le magazine "Challenge" de juin 2009-

Poser une question Ajouter un message - répondre
Rhône, Le 30/10/2008 à 07:41
Juriste d'élite
Master 2


Inscrit : 31/08/08
Message(s) : 701 
au lieu de publier juste les gros titres, ce serait intéressant que tu publies l'article aussi, qu'on puisse avoir les détails ;)

mais sinon ... oui, on lit aussi les journaux ;)

Le 30/10/2008 à 09:09
Juriste d'élite


Inscrit : 19/03/07
Message(s) : 915 
Oui c'est clair merci fan pour ton intervention mais elle sert à rien.
merci de donner l'article ou pas mais ne fait pas des nouveaux posts pour ne rien dire.
Tu ne nous met même pas ta réaction

__________________________
Ezekiel 25:17"La marche du vertueux est semée d'obstacles qui sont les entreprises égoïstes que fait sans fin surgir l'oeuvre du Malin. Bénit soit-il l'homme de bonne volonté qui au nom de la charité se fait le berger des faibles qu'il guide dans la vallée d'ombre de la mort et des larmes"

Le 30/10/2008 à 09:33
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11087 
Bonjour,
D'autant la présentation succincte laisse penser à une "coutume" bien établie par des autorités et une justice bien en place, alors que vu la situation politique de la Somalie...
Et apparemment
Citation :


Une ville aux mains d'extrêmistes islamiques
La ville portuaire de Kismayo est contrôlée depuis fin août par des insurgés islamistes. Il s'agit de fidèles du leader islamiste Hassan Turki, classé par les Américains parmi les financiers du terrorisme, et de shebabs, combattants extrémistes somaliens. Depuis lors, la nouvelle administration de la ville a mis en application une forme très stricte de la charia.

Que voulez-vous faire contre une bande de fanatiques islamistes armés dans un bled paumé d'un pays complètement instable ?
Envoyer l'armée ? Quelle armée ?

Le 30/10/2008 à 10:33
Juriste d'élite


Inscrit : 04/11/05
Message(s) : 1536 
je plussoie tout ce qui a été dit auparavant

__________________________
Futur M2... !

Le 30/10/2008 à 10:42
juriste émérite
Doctorant


Inscrit : 03/12/04
Message(s) : 4591 
C'est sûr que sans précisions c'est difficile de lancer un débat... Mais personne n'est obligé de poster si le sujet ne vous inspire pas :wink:

A la rigueur, poste ce genre d'informations dans le sujet des news insolites de pipou, qui correspond plus à ce type de nouvelles sans débat.

Maintenant, libre à tous de faire des recherches sur la charia et d'en faire part sur ce post, ça sera sûrement intéressant d'étudier un autre système.

__________________________
Votre sujet a peut-être déjà été traité : avez-vous utilisé la fonction recherche ? :wink:
http://forum.juristudiant.com/search.php

*Membre de la BIFF*

Le 31/10/2008 à 08:58
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11087 
Bonjour,
La charia ou les charia(s), c'est-à-dire les interprétations fantaisistes qu'en donnent des groupuscules d'extrémistes incontrôlables pour imiter d'autres fanatiques ?


Petit rappel biblique :
Citation :


Jésus se rendit à la montagne des oliviers.
Mais, dès le matin, il alla de nouveau dans le temple, et tout le peuple vint à lui. S'étant assis, il les enseignait.
Alors les scribes et les pharisiens amenèrent une femme surprise en adultère;
et, la plaçant au milieu du peuple, ils dirent à Jésus: Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d'adultère.
Moïse, dans la loi, nous a ordonné de lapider de telles femmes: toi donc, que dis-tu?
Ils disaient cela pour l'éprouver, afin de pouvoir l'accuser. Mais Jésus, s'étant baissé, écrivait avec le doigt sur la terre.
Comme ils continuaient à l'interroger, il se releva et leur dit: Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle.

Source : Evangile selon saint Jean 8.1 et suivants.

Comme quoi, cette "bonne vieille tradition" de lapider les femmes adultères n'était pas une exclusivité de l'islam, religion qui, d'ailleurs, était encore loin d'être fondée à l'époque... (Mahomet = VIIème siècle)

Petites remarques perso :
1°) Dans aucun des livres de l'Ancien Testament qui parlent de près ou de loin de Moïse, dont évidemment l'Exode, il n'est nulle part question de cette fameuse loi qui voudrait qu'on lapide les femmes adultères, en tout cas pas dans les Dix Commandements, considérés comme "les lois de Moïse". Il est donc vraisemblable que cette histoire ait été inventée de toutes pièces par des "successeurs bien intentionnés", ceux-là même que Jésus combattait en son temps.
2°) On retrouve la même "technique" dans l'islam, apparemment. Aucun des textes originels, dont le Coran, ne font allusion à cette pratique. La sourate qui sert de justification actuelle aurait été "bricolée" au fil du temps et des siècles en remplaçant le mot "flagellation" par "lapidation" (sourate La lumière (An-Nur) v,24).

Vous allez me dire que la flagellation, ça n'est pas sympa non plus, mais je rappelle qu'à l'époque, on ne "faisait pas dans la dentelle" (voir la mort de Jésus qui n'a rien eu d'une sinécure)(que ce soit Lui ou un autre).
Plus tard non plus, d'ailleurs. Par une technique assez classique, c'est-à-dire par interprétation tendancieuse des textes d'origine, de manière à leur faire dire ce qu'ils ne disaient pas mais qu'on voulait leur faire dire, dérives dues à un fanatisme exacerbé ou à des intérêts personnels inavoués. La religion a bien souvent servi de prétexte "bien compris"...
Nos propres "guerres de religion" n'étaient en fait que des luttes de pouvoir sous couvert de défense de la religion.

Je crois l'avoir déjà dit, si l'on s'en tient seulement à la comparaison des seuls textes considérés comme originels (pour autant que les traductions soient fidèles), la religion musulmane serait plutôt plus tolérante et plus égalitaire que les religions judéo-chrétiennes. D'ailleurs, en réalité, elles se ressemblent beaucoup et ont beaucoup plus de racines communes qu'on ne le pense généralement.

Le 03/11/2008 à 13:32
Juriste d'élite


Inscrit : 14/02/08
Message(s) : 1294 
Yops

Camille, je te plussoie sur l'évolution souvent décevante des textes. Il est amusant de voir combien d'éditions différentes de la Bible il existe et combien, parfois, en fonction des traductions successives, il peut y avoir de différences.

J'ai également remarqué la majuscule que tu places à "lui" en parlant de Jésus.

Pour parler de Dieu, j'y suis habituée. Pas pour Jésus :) (bien que, si on cherche, on me répondra qu'il s'agit de la même personne et que donc c'est tout à fait normale de mettre les majuscules aux pronoms et autres quand on parle de tout membre de la trinité).

;)

__________________________
Quand le juriste se lasse d’empiler des textes dont l’encre est à peine sèche, de réconcilier des dispositions qui se contredisent ou, tout simplement, de s’échiner à leur donner un sens, vient un moment où, guetté par le découragement, il laisse son sac au bord du chemin, s’arrête et se pose la question fondamentale, la seule qui vaille : tout cela est-il bien raisonnable ? (A. Lucas)

Le 06/11/2008 à 21:16
Juriste acharné


Inscrit : 05/02/06
Message(s) : 132 
Citation de Camille :


Petit rappel biblique :
Citation :


Jésus se rendit à la montagne des oliviers.
Mais, dès le matin, il alla de nouveau dans le temple, et tout le peuple vint à lui. S'étant assis, il les enseignait.
Alors les scribes et les pharisiens amenèrent une femme surprise en adultère;
et, la plaçant au milieu du peuple, ils dirent à Jésus: Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d'adultère.
Moïse, dans la loi, nous a ordonné de lapider de telles femmes: toi donc, que dis-tu?
Ils disaient cela pour l'éprouver, afin de pouvoir l'accuser. Mais Jésus, s'étant baissé, écrivait avec le doigt sur la terre.
Comme ils continuaient à l'interroger, il se releva et leur dit: Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle.



Et c'est alors en vérité qu'une pierre de la taille d'une pastèque s'écrasa contre la face de la pauvre femme.
Jesus se retourna et dit alors en ces mots "Non mais Maman, t'exagères là !"




[size=75:3bz8znnt]Je suis déjà dehors[/size:3bz8znnt] :arrow:

__________________________
Nous ne vivons pas dans le même monde, mais nous sommes sous le même ciel.
Un seul ciel, une seule Destinée.


Puy-de-Dôme, Le 06/11/2008 à 23:27
Juriste d'élite
Licence 1


Inscrit : 17/02/07
Message(s) : 2462 
A Camille :

"Tu ne pêcheras point par l'adultère" est un des dix commandements de Dieu.

__________________________
Jean Foyer : « Le juge de l’administration : l’administration de ce juge. »
"Juger l’administration c’est encore administrer ».


http://www.u-clermont1.fr/
-université d'excellence dans le magazine "Challenge" de juin 2009-

Le 07/11/2008 à 11:08
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11087 
Bonjour,
Oui, et alors ?
Relisez bien attentivement ce qu'a dit Jésus (du moins, ce qu'on a dit qu'Il avait dit)... Il n'a pas dit du tout que l'adultère n'était pas un péché : "Que celui qui n'a jamais péché.." (autre traduction courante).
Traduction en clair : "Oui, bon d'accord, elle a péché. [u:6x23g3t1]Et vous ?[/u:6x23g3t1]"

Au passage, j'espère qu'avant d'avoir lu ce septième commandement, vous avez d'abord lu le sixième, celui qui est juste avant...
Citation de Fax de Dieu à Moïse, extrait :


Tu ne tueras point.

Et ce n'est pas écrit "sauf si..."
Ce commandement est impératif et sans condition.
C'est bien sur celui-ci en particulier que les interprétations successives au fil des siècles se sont un tantinet écartées du texte original... (bon, c'est vrai, les photocopieuses n'existaient pas à l'époque et puis, tout ça, c'était de l'hébreu...)(et de l'hébreu ancien en plus...)
:))

Et, curieusement, interprétations qui ce sont beaucoup plus rapprochées du Coran, qui admettait la loi du talion dans ses textes. Mais notion qui a donc été reprise subrepticement par les religions juives et chrétiennes de l'époque.


P.S. : On pêche avec une canne, on pèche avec une femme si on est un homme et inversement...
Et on peut avoir la pêche, mais ça, c'est une autre histoire...
:D

Le 07/11/2008 à 11:15
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11087 
Bonjour,
Citation de Kem :


Camille, je te plussoie sur l'évolution souvent décevante des textes. Il est amusant de voir combien d'éditions différentes de la Bible il existe et combien, parfois, en fonction des traductions successives, il peut y avoir de différences.

Ben oui, mais qu'est-ce que vous voulez ? C'est normal, enfin... c'est humain. Dieu n'a jamais déposé son manuscrit original à la Sacem...

Du coup, chacun y est allé de sa petite traduction personnelle.
On peut même penser que c'est justement à cause de ça que la Bible a eu un tel succès et est un best-seller incontesté..
:))
Si Moïse avait connu Gutenberg et avait monté une maison d'édition, il serait mort riche...

Le 07/11/2008 à 11:39
Juriste d'élite


Inscrit : 14/02/08
Message(s) : 1294 
Ils sont pas encore tous ressucités ?

:roll:

Y'a pas un commandement sur la torture ?

Et au fait, les sorcières des bûchers étaient dispensées de ne pas avoir le droit d'être tuées ?

Ha je ne comprends plus rien !

Et "tu ne tueras point"; ça veut dire qu'on ne peut pas manger de viande, car, il faut bien l'admettre, il faut tuer un animal pour manger ! Et quid des végétaux qui sont aussi des matériaux vivants ?

__________________________
Quand le juriste se lasse d’empiler des textes dont l’encre est à peine sèche, de réconcilier des dispositions qui se contredisent ou, tout simplement, de s’échiner à leur donner un sens, vient un moment où, guetté par le découragement, il laisse son sac au bord du chemin, s’arrête et se pose la question fondamentale, la seule qui vaille : tout cela est-il bien raisonnable ? (A. Lucas)

Le 08/11/2008 à 12:23
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11087 
Bonjour,
Citation de Kem :

Ils sont pas encore tous ressucités ?

Ben non voyons !!! Faut attendre le Jugement Dernier, l'Apocalypse quoi ! M'enfin... faut tout vous expliquer ? :))
(c'est un peu pour ça d'ailleurs, que les cathos ont inventé le Purgatoire, parce qu'il y a un léger "hiatus" entre la date de votre propre mort et celle dudit Jugement, reporté régulièrement aux Calendes grecques...)

Citation de Kem :


Y'a pas un commandement sur la torture ?

Non, pas directement, c'est pour ça qu'il était nécessaire d'interpréter les textes, sauf que tout le monde ne l'a pas forcément fait dans le bon sens...
A l'évidence, il était demandé de ne pas porter tort à son prochain, peu importe la manière.

Citation de Kem :


Et au fait, les sorcières des bûchers étaient dispensées de ne pas avoir le droit d'être tuées ?

Ben voilà, c'est un exemple, parmi d'autres, d'interprétation défectueuse.
Il faut bien dire que le style télégraphique des Dix Commandements s'y prétait un peu. C'est sûr que s'Il avait appliqué la technique actuelle du code civil ou du code pénal, il y en aurait eu pour au moins 250 pages. Alors, pour graver ça sur la pierre, je vous dis pas...

Et je rappelle que c'est Moïse qui se les est trimballées pour redescendre du Sinaï, les Tables de la Loi... Il était costaud, d'accord, mais quand même... et les hélicoptères, ça n'existait pas encore.
Donc, fallait bien faire simple et se cantonner à quelques slogans publicitaires bien sentis.
(d'ailleurs, dans le fond, toute cette affaire, c'est la première vraie grande campagne de pub de toute l'Histoire, façon Séguéla. En fait, il n'a rien inventé.)(bon, de toute façon, il n'a rien inventé).

Citation de Kem :


Et "tu ne tueras point"; ça veut dire qu'on ne peut pas manger de viande, car, il faut bien l'admettre, il faut tuer un animal pour manger ! Et quid des végétaux qui sont aussi des matériaux vivants ?

Euh là, non, parce qu'à l'époque, les animaux étaient considérés comme n'ayant pas d'âme et uniquement là pour servir de nourriture (ou pour tenter la Carla Bruni d'Adam...).
D'ailleurs, c'est justement Dieu qui les avait créé exprès pour ça (voir le livre de la Genèse où tout est expliqué clairement et "scientifiquement" 8) ).

Maintenant, si vous avez un doute, vous pouvez toujours Lui poser la question... :D

AJOUTER UN MESSAGE RAPIDE SUR LA DISCUSSION
 
Pseudonyme/nom :
Adresse email :
Mot de passe :
 

PAGE : [ 1 ]