PAGES : [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ] [ 4 ] [ 5 ] [ 6 ] [ 7 ] [ 8 ] [ 9 ]
Le 23/03/2007 à 10:18
Juriste d'élite


Inscrit : 06/03/06
Message(s) : 329 
Je suis favorable à l'euthanasie. J'expliquerai des que possible mes raisons.

__________________________
[img:ls7he56d]http://i09.servimg.com/u/09/00/76/20/signan10.jpg[/img:ls7he56d]

Poser une question Ajouter un message - répondre
Le 24/03/2007 à 08:33
Juriste d'élite


Inscrit : 26/10/06
Message(s) : 2595 
personnellement je suis favorable à l'euthanasie dans le cas où le patient souffre énormément et qu'il demande la mort, mais autoriser totalement l'euthanasie, je n'ai aucune confiance en personne, pas même aux médecins il y a des pourris partout sur terre il y en a forcément qui vont abuser, au moins là s'il y a euthanasie il y a un jugement, donc avant de faire ça le médecin réfléchit bien sachant les conséquences que ça peut engendrer
sinon pour les personnes dans le coma, je trouve que l'on ne doit pas décider de leur mort même si ça aide à faire le deuil je comprend bien ; mais si jamais elle se réveille ça arrive ; après que le médecin lui assurer une vie végétative c'est clair qu'il vaut mieux éviter ça, mais si jamais ce n'était pas le cas la médecine a des failles elle aussi :s
maintenant ce n'est que mon avis bien sûr et je suis du genre parano à croire que tout le monde déteste tout le monde et qu'un médecin hésitera pas à euthanasier ses ennemis lol :P

Le 24/03/2007 à 09:52
Juriste d'élite


Inscrit : 28/11/05
Message(s) : 1148 
Pour l'avoir vécu je peux dire qu'il faut mieux une personne vivante même en état végétatif plutôt qu'une personne morte :?

Le 31/03/2007 à 10:36
Juriste d'élite


Inscrit : 06/03/06
Message(s) : 329 
Moi je ne pense pas que les médecins vont en profiter sinon on pourrait en dire autant des vétérinaires.
Lorsque j'étais petite fille j'ai vu ma grand mère mourir à petit feu. En sommes les rares souvenirs que j'ai d'elle sont à l'hôpital. Ma mère me répète constamment qu'elle hurlait de douleur. Il y'a une dizaine d'années pas plus, ce fut le cas d'un de mes voisins il était dans le coma et sous morphine malgré tout il hurlait et les infirmières affirmaient qu'il n'avait pas mal :twisted: Au final on présume mais on a aucune preuve qu'il a été euthanasier.
Quand aux êtres végétatifs à quoi bon vivre dans ces conditions. Une de mes amies du net à perdu son frère de 30 et quelques années il y'environ 2 ou 3 ans, mais ce fut une délivrance pour ce malheureux car figurez vous qu'il n'as jamais vécu. Je veux dire par là qu'a son age il ne parlait pas, ne s'asseyait jamais et porter encore des couches. Toute sa vie fut sur un lit d'hôpital. Sa propre mère réclamait l'euthanasie mais vu qu'ils vivent au Canada, elle n'avait pas l'autorité parentale sur lui étant donné sa situation et le Procureur était opposé.
De plus chez nous, en Europe, une personne bien informée peut partir "vivre" dans un pays voisin ou l'euthanasie est légale. Un "parent" au sens très large du terme, médecin, se sachant condamné à mourir d'un cancer au cerveau est partit finir ses jours dans un pays de l'union où l'euthanasie est légalisé afin qu'on intervienne.

__________________________
[img:ls7he56d]http://i09.servimg.com/u/09/00/76/20/signan10.jpg[/img:ls7he56d]

Le 11/05/2007 à 22:17
Juriste intéressé


Inscrit : 02/05/07
Message(s) : 21 
Citation de sabine :

Pour l'avoir vécu je peux dire qu'il faut mieux une personne vivante même en état végétatif plutôt qu'une personne morte :?


Cela ne fait que plus souffrir la famille qui s'accroche à un vain espoir alors que leur proche est de toutes façons déjà plus là lorsqu'il est en état végétatif. C'est sûr que c'est dur de le "débrancher" mais bon c'est aussi la sélection naturelle: il ne reviendra plus, alors à quoi bon ?

Je suis pour l'euthanasie. Si on a même plus le droit de disposer de sa vie alors où allons nous ? L'abusus ca devrait aussi être valable pour notre propre existence :)

__________________________
[img:1sbkultr]http://img466.imageshack.us/img466/6628/previewphpuj2.png[/img:1sbkultr]

Le 12/05/2007 à 00:52
Juriste acharné


Inscrit : 05/02/06
Message(s) : 132 
Je pense qu'il faut distinguer l'euthanasie de l'euthanasie. J'ai du mal à comprendre parfois l'acharnement thérapeutique, et dans ce cas précis, "débrancher" quelqu'un de condamné me parait être une solution raisonnable. Aider quelqu'un à mourrir par un traitement volontaire (injection léthale par exemple) est un acte différent. Et là, à part traiter au cas par cas, il est complètement impossible de gérer ça. D'où la difficulté d'une loi sur l'euthanasie. Et la difficulté de me prononcer pour ou contre l'euthanasie : je répondrai ça dépend, mais je ne suis clairement pas contre.


Citation de Lucien le Pingouin :

mais bon c'est aussi la sélection naturelle


Tu vas croire que je te cherche des poux, mais j'ai des réactions épidermiques quand je vois l'expression "sélection naturelle" utilisée n'importe comment :o

__________________________
Nous ne vivons pas dans le même monde, mais nous sommes sous le même ciel.
Un seul ciel, une seule Destinée.


Le 12/05/2007 à 01:18
Juriste d'élite


Inscrit : 03/05/05
Message(s) : 366 
D'une certains manière l'euthanasie est déjà possible.
L'euthanasie passive est possible: ne pas donner de soins
Et pour l'euthanasie active, normalement interndire, la loi affirme que toute personne en état avancé .... peut se voir soulager sa douleur. MEME SI les effets secondaires encourus peuvent accélérer sa mort.
C'est donc de l'hypocrisie mais pour moi c'est bel et bien autorisé. On peut ne pas assister médicaleemnt, ne pas faire d'archarnement thérapeutique, et soulager les souffrances d'une personne quitte à ce qu'elle décède. En somme: on injecte un produit non pas dans le but de faire mourir (la vraie euthanasie - l'assassinat chez nous) mais dans le but de soulager la douleur (même si une conséquence possible est la mort). Le tout bien spur avec consentement.

Le truc c'est que ca s'applique aux personnes âgées le plus souvent, gravement malade ... Mais comment ca se psserait pour des jeunes de 25 ans disons qui auraient un terrible accident de voiture les rendant dans le coma à vie?

Le 12/05/2007 à 08:53
Juriste d'élite


Inscrit : 28/11/05
Message(s) : 1148 
J'avoue que quand j'ai lu "sélection naturelle" j'ai cru que j'allais m'énerver. J'espère sincèrement pour toi Lucie Le pingouin que tu ne vivra jamais ce genre de situation :roll:

Le 12/05/2007 à 09:05
Juriste d'élite


Inscrit : 14/03/06
Message(s) : 1072 
Citation de Nounoupoun :

En somme: on injecte un produit non pas dans le but de faire mourir (la vraie euthanasie - l'assassinat chez nous) mais dans le but de soulager la douleur (même si une conséquence possible est la mort). Le tout bien spur avec consentement.


hhmmm faudrait vérifier mais dans mes souvenirs ça ressemble furieusement à un empoisonnement au sens pénal.

__________________________
Avocat (Liste 2) au Luxembourg
Diplômé en France, en Belgique et au Luxembourg
faluchard droit baptisé à Strasbourg
ancien SG et VP de l'AFGES (fédé des étudiants à Strasbourg)
ancien SG de l'AED (amicale de droit à Strasbourg)

Le 12/05/2007 à 10:50
Juriste d'élite


Inscrit : 04/11/05
Message(s) : 1536 
Citation de sabine :

J'avoue que quand j'ai lu "sélection naturelle" j'ai cru que j'allais m'énerver. J'espère sincèrement pour toi Lucie Le pingouin que tu ne vivra jamais ce genre de situation :roll:


je crois que c'est Lucien le Pingouin...

:lol:

__________________________
Futur M2... !

Le 12/05/2007 à 11:11
Juriste d'élite


Inscrit : 28/11/05
Message(s) : 1148 
Oups! J'ai tellement pas apprécié le message que j'ai pas pris le temps de bien regarder! Donc nous dirons "Lucien le pingouin"! :P

Le 12/05/2007 à 11:28
Juriste d'élite


Inscrit : 09/04/06
Message(s) : 967 
Citation de akhela :

Citation de Nounoupoun :

En somme: on injecte un produit non pas dans le but de faire mourir (la vraie euthanasie - l'assassinat chez nous) mais dans le but de soulager la douleur (même si une conséquence possible est la mort). Le tout bien spur avec consentement.


hhmmm faudrait vérifier mais dans mes souvenirs ça ressemble furieusement à un empoisonnement au sens pénal.


Pour un empoisonnement, il suffit en effet d'administrer a une autre personne une substance de nature à la tuer. Mais il faut aussi la volonter de tuer la personne.

__________________________
"....durant les années en cause, ladite commune invitait les promoteurs immobiliers sollicitant des autorisations d'urbanisme à effectuer des contributions volontaires aux finances locales ainsi que les poursuites dont le maire a fait l'objet pour ces faits; ... justifiant suffisamment que la dépense litigieuse a été faite dans l'intérét de la société et peut, dès lors être déduite de ses résultats imposables..." CE 24/05/2006 "M. Genestar"

Le 12/05/2007 à 12:59
Juriste d'élite


Inscrit : 14/03/06
Message(s) : 1072 
y a des chances qu'on reconnaisse la volonté de tuer pour le personnel médical ou paramédical administrant une dose mortelle de médicament.

__________________________
Avocat (Liste 2) au Luxembourg
Diplômé en France, en Belgique et au Luxembourg
faluchard droit baptisé à Strasbourg
ancien SG et VP de l'AFGES (fédé des étudiants à Strasbourg)
ancien SG de l'AED (amicale de droit à Strasbourg)

Le 12/05/2007 à 13:11
Juriste d'élite


Inscrit : 09/04/06
Message(s) : 967 
Exactement, et les personnes sont d'ailleurs reconnu coupable d'empoissonnement, simplement les juges en général prononce des peines de sursis avec non inscription au casier judiciaire. C'est logique puisque les motifs sont indifférent pour la qualification mais pas pour le prononcé de la peine.

__________________________
"....durant les années en cause, ladite commune invitait les promoteurs immobiliers sollicitant des autorisations d'urbanisme à effectuer des contributions volontaires aux finances locales ainsi que les poursuites dont le maire a fait l'objet pour ces faits; ... justifiant suffisamment que la dépense litigieuse a été faite dans l'intérét de la société et peut, dès lors être déduite de ses résultats imposables..." CE 24/05/2006 "M. Genestar"

Puy-de-Dôme, Le 12/05/2007 à 13:36
Juriste d'élite
Licence 1


Inscrit : 17/02/07
Message(s) : 2462 
Si j'ai répondu sans avis c'est parce que tout dépent des cas.
Si le mal est incurable, que la personne souffre et qu'elle a la force de le demander ou pas. Je suis tout à fait d'accord, mais si des personnes âgées sont euthanasiées parce qu'elles ont un certain âge, non. D'ailleurs, les personnes qui le font devraient être fortement condamnées dans ce dernier cas.

__________________________
Jean Foyer : « Le juge de l’administration : l’administration de ce juge. »
"Juger l’administration c’est encore administrer ».


http://www.u-clermont1.fr/
-université d'excellence dans le magazine "Challenge" de juin 2009-


PAGES : [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ] [ 4 ] [ 5 ] [ 6 ] [ 7 ] [ 8 ] [ 9 ]