PAGES : [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ] [ 4 ] [ 5 ] [ 6 ] [ 7 ] [ 8 ] [ 9 ]
Le 04/02/2004 à 21:24
Juriste d'élite


Inscrit : 27/01/04
Message(s) : 351 
Citation de Jeeecy :

Il n'y a pas a reglementer une situation qui si elle est mise au grand jour risque d'aboutir vers un droit à la mort passé un certain âge ou un certain moment de célérité du cerveau ou que sais-je encore


c'est là qu'on se comprend pas du tout : tu tombe direct dans les risques de dérives dont je parlai plus haut, c'est là qu'une loi serait utile. Je vois pas pourquoi l'euthanasie si elle était réglementée serait forcément utilisée à des fins malveillantes, qu'elle serait utilisée pour tuer un vieux. J'ai l'impression que pour toi çà servirai a tuer des vieux. Moi quand j pense euthanasie j pense état végétatif... ose moi m'affirmer qui si t'étais dans une situtaion végétative à 20 ans tu voudrais vivre jusqu'à 90 ans comme ca. Perso j prefere crever, mais chacun sa vision de la vie....

Enfin, ok le juriste n'est pas la que pour faire des lois etc mais dans certains cas çà s'avère utile, sinon à quoi servent-elles?

__________________________
[img:f8p0g8qp]http://smileys.inzenet.org/repository/Transports/miniauto.gif[/img:f8p0g8qp]roadster un jour, roadster pour toujours [img:f8p0g8qp]http://smileys.inzenet.org/repository/Transports/miniauto.gif[/img:f8p0g8qp]

Poser une question Ajouter un message - répondre
Le 04/02/2004 à 21:45
juriste émérite



Inscrit : 24/01/04
Message(s) : 5035 
tu me pretes des intentions qui ne sont pas les miennes

J'ai dit qu' affirmer le droit à l'euthanasie est dangeureux. En effet des conditions devront être fixées pour savoir si cela rentre dans le cadre de l'euthanasie ou non et c'est la que des risques de dérives sont potentiellement possibles (vive la redondance) à mon avis.

C'est pourquoi j'estime qu'il faut continuer à proner la condamnation certes hypocrite de l'euthanasie
Toutefois je pense que c'est au ministere public au vu des circonstances de decider quand il en a connaissance de poursuivre ou non les agissements.

__________________________
Merci de respecter la charte du forum.

M2 - DJCE de Nancy
CRFPA de Versailles

Paris, Le 05/02/2004 à 09:37
Administrateur
Notaire


Inscrit : 24/01/04
Message(s) : 2514 
Bon je suis assez d'accord avec jeeecy. En fait l'euthanasie, faut pas se voiler la face, ça existe.

Mais je placerais le problème à un autre niveau. En fait je suis absolument contre l'euthanasie, mais il est clair que je suis aussi totalement opposé à l'acharnement thérapeutique. Je m'explique : pour les personnes en fin de vie, il existe des services de soins paliatifs et d'aide en général, sans qu'on ait absolument besoin de "piquer" la personne. Je pense que l'homme n'est pas à même dans l'état actuel des choses d'avoir le discernement nécessaire pour pratiquer l'euthanasie.
Pour compléter ce que disait Yann, effectivement la qualification pénale de l'euthanasie est celle d'un assassinat.
Pour finir, une loi serait totalement absurde, dans la mesure où elle entraînerait nécessairement des dérives, puisqu'une loi peut toujours être interprétée, et l'ouverture de possibilités limitées d'euthanasie entrainerait forcément des abus de la part de familles moins soucieuses de la personne d'autrui que de l'augmentation de leur patrimoine par une succession intéressante.

__________________________
Avant de poster, merci de lire la charte du forum

Le 05/02/2004 à 11:13
Juriste d'élite


Inscrit : 27/01/04
Message(s) : 351 
oui l'euthanasie existe, mais faire çà sous le manteau c'est grave, les risques encourus par le médecin, infirimère ou autre sont quand même graves : ils accomplissent la volonté d'un tiers, et risques de se retrouver en prison pendant des années.

Tu est contre l'euthanasie active, mais opposé à l'acharnement thérapeutique donc pour l'euthanasie passive... c'est sur que çà doit être plus agréable de crever en souffrant sur une certaine période... le résultat sera le même de toute façon. A la rigueur, lorsque le médecin débranche un malade il pratique une euthanasie. Vouloir garder absolument en vie des personnes condamnées à mourir ds un très proche avenir dans la souffrance, non j suis désolée ms je trouve çà inhumain.

Mais bon j suis d'accord avec Jeeecy qui dit que c'est au ministère public d'apprécier les faits, mais j'espere qu'il n'applique pas des sanctions pour faire des exemples et éviter l'euthanasie.
La loi entraînerait certes des dérives, mais sans aucune réglementation, les dérives ne sont elles pas encore pires? agire de façon cachée et risquer la prison pour avoir aidé une personne c'est pas normal non plus.

Et je n'avais pas pensé à la succession, là encore, une enquête serait à mener pour connaître les réelles intentions de la famille. Mais là c'est un autre problème que tu soulèves, les gens ne sont pas tous bienveillants malheureusement.

__________________________
[img:f8p0g8qp]http://smileys.inzenet.org/repository/Transports/miniauto.gif[/img:f8p0g8qp]roadster un jour, roadster pour toujours [img:f8p0g8qp]http://smileys.inzenet.org/repository/Transports/miniauto.gif[/img:f8p0g8qp]

Le 05/02/2004 à 14:00
juriste émérite



Inscrit : 24/01/04
Message(s) : 5035 
Le probleme c'est que quand on veut resoudre une difficulte par une loi, generalement il y a des difficultes plus importantes qui apparaissent
en l'espece ce n'est peut-etre pas bien de cacher l'euthanasie mais au passage cela evite d'allourdir les tribunaux a chaque fois qu'un membre de la famille contestera cette qualification sans parler des problemes d'heritage et d'interpretation de la loi

voila c'est pour cela que je suis contre

car le remede risque d'etre pire que l'etat initial du probleme

__________________________
Merci de respecter la charte du forum.

M2 - DJCE de Nancy
CRFPA de Versailles

Le 05/02/2004 à 14:36
Juriste d'élite


Inscrit : 27/01/04
Message(s) : 351 
De toute façon, des fois on se demande à quoi ils pensent au parlement pour nous sortir leurs lois... c'est çà le pb aussi, si ils nous pondaient toujours de bonnes lois, qui n'ont pas besoin d'interprétation à la moindre application, on se poserai pas la question des dérives de la loi... mais c'est un tout autre pb. Le tout serait de voir comment serait rédigée une telle loi, et comment elle trouverait son application, mais çà on ne peut pas deviner à l'avance.

Et les tribunaux sont certes dejà bien encombrés, mais si c'est ton argument pour etre contre une loi c'est léger... à la rigueur, en ce moment ils peuvent aussi être encombrés parce que des médecins pratiquent l'euthanasie alors que c'est réprimé. Je ne pense pas que ce soit là que se situe le pb.

Pour les pb d'héritage, qu'ils arrivent par une mort naturelle ou par une euthanasie c'est kif kif j'pense!

__________________________
[img:f8p0g8qp]http://smileys.inzenet.org/repository/Transports/miniauto.gif[/img:f8p0g8qp]roadster un jour, roadster pour toujours [img:f8p0g8qp]http://smileys.inzenet.org/repository/Transports/miniauto.gif[/img:f8p0g8qp]

Le 05/02/2004 à 17:11
juriste émérite



Inscrit : 24/01/04
Message(s) : 5035 
Citation de LacunA :

Pour les pb d'héritage, qu'ils arrivent par une mort naturelle ou par une euthanasie c'est kif kif j'pense!

bah non :!:
dans le cas de l'euthanasie qu'on soulevait avec Olivier c'est le cas où la famille déclare qu'il faut euthanasier leur proche mais seulement dans le but d'obtenir l'héritage alors que cette personne était peut-etre plus tres lucide mais elle ne souffrait pas et pouvait encore vivre longtemps dans cet état...

__________________________
Merci de respecter la charte du forum.

M2 - DJCE de Nancy
CRFPA de Versailles

Le 05/02/2004 à 18:27
Juriste d'élite


Inscrit : 27/01/04
Message(s) : 351 
j'y connais rien en histoire d'héritage, j'pense à la liquidation du patrimoine pas du pkoi de l'euthanasie.

Et si cette personne est lucide, qu'elle ne souffre pas, qu'elle ne veut pas mourir, elle demandera pas à etre euthanasiée :!: :!: :!: c'est un tout petit peu logique... si c'est seulement la famille qui réclame l'euthanasie pour que la personne décède sans le consentement de ce dernier, le médecin n'a pas lieu de l'euthanasier, çà relève du meurtre après

__________________________
[img:f8p0g8qp]http://smileys.inzenet.org/repository/Transports/miniauto.gif[/img:f8p0g8qp]roadster un jour, roadster pour toujours [img:f8p0g8qp]http://smileys.inzenet.org/repository/Transports/miniauto.gif[/img:f8p0g8qp]

Le 05/02/2004 à 20:02
juriste émérite



Inscrit : 24/01/04
Message(s) : 5035 
imaginons le cas d'une personne qui a la maladie d'Alzeimer (desole pour l'orthographe...) elle ne se souvient plus de rien dans ces derniers stades de la maladie. Des lors comment savoir si elle veut mourir ou non?
C'est la meme chose avec certaines maladies incurables comme par exemple la maladie de Parkinson parce que les symptomes se recoupent entre ces differentes maladies

donc pour moi tout cela est lie et c'est a mon avis la raison pour laquelle le legislateur n'est pas intervenu (et ne devrait pas intervenir a mon avis :lol: )parce qu'il lui faut concilier tous ces soucis inconciliables

__________________________
Merci de respecter la charte du forum.

M2 - DJCE de Nancy
CRFPA de Versailles

Le 05/02/2004 à 22:02
Juriste d'élite


Inscrit : 27/01/04
Message(s) : 351 
moi quand j pense euthanasie j vise les personnes dans un état végétatif, les prémourants, les maladies extrement grave en phase finale, pas alzeimer (moi non plus j'sais pas comment çà s'écrit :? ) ni parkinson, qui sont certes de graves maladies, mais pas au point de demander à mourir. Enfin ce n'est que mon avis personnel, mais au niveau humain, l'état végétatif doit être une torutre mentale, certes la souffrance physique n'est pas là mais je ne me verrais pas vivre comme çà.
Mais comme tu as dit plus haut, c'est au ministère public d'étudier au cas par cas... désormais faut voir s'il n'est pas trop sévère dans ces cas d'euthanasie pour une personne végétative... et c'est là qu'une loi serait utile à moi avis...

__________________________
[img:f8p0g8qp]http://smileys.inzenet.org/repository/Transports/miniauto.gif[/img:f8p0g8qp]roadster un jour, roadster pour toujours [img:f8p0g8qp]http://smileys.inzenet.org/repository/Transports/miniauto.gif[/img:f8p0g8qp]

Moselle, Le 05/02/2004 à 23:18
Modérateur
Juriste


Inscrit : 25/01/04
Message(s) : 4161 
J'ai dit qu' affirmer le droit à l'euthanasie est dangeureux. En effet des conditions devront être fixées pour savoir si cela rentre dans le cadre de l'euthanasie ou non et c'est la que des risques de dérives sont potentiellement possibles (vive la redondance) à mon avis.

Dsl je réagis deux jours après... Une loi permettrait selon moi de fixer ces conditions. Evidément comme l'a fait remarqué LacunA il faudrait qu'elle soit claire, ce qui malheureusement est loin d'être le cas de la plupart des textes actuels :( .
Pour ma vision de l'euthanasie c'est plus comme l'a dit LacunA pour les Etat végétatif, il faudrait prévoir bien sur cela à l'avance au cas où... Ca existe déjà pour les carte de donneur d'organe. Pourquoi pas une carte d'accord par avance à l'euthanasie? Et pourquoi ne pas limiter les personnes pouvant faire cet acte: uniquement le médecin traitant qui connait bien la personne. Dans la mesure où c'est la personne qui le demande, pourquoi même faire intervenir la famille? On peut régler ça sois même avec son médecin, un peut comme un contrat ordinaire. En france le principe est bien la liberté contractuelle non? A l'heure actuel il y aurait objet illégal donc vice, mais une loi y remédierai.
Pour moi la loi viserai surtout à dépénaliser l'acte des médecins.

Mais là on tourne en rond dans notre débat et chacun rest campé sur ses positions.

Paris, Le 06/02/2004 à 01:12
Administrateur
Notaire


Inscrit : 24/01/04
Message(s) : 2514 
oui....
Pour info c'est Alzheimer.... voilà ce que j'en dis (et le petit Robert aussi)
D'ailleurs si vous avez oublié qu'il s'appelait Aloizius c'est que ça commence aussi chez vous ! :oops:
Désolé

__________________________
Avant de poster, merci de lire la charte du forum

Le 06/02/2004 à 08:54
juriste émérite



Inscrit : 24/01/04
Message(s) : 5035 
Citation de Yann :

Dans la mesure où c'est la personne qui le demande, pourquoi même faire intervenir la famille? On peut régler ça sois même avec son médecin, un peut comme un contrat ordinaire. En france le principe est bien la liberté contractuelle non? A l'heure actuel il y aurait objet illégal donc vice, mais une loi y remédierai.
Pour moi la loi viserai surtout à dépénaliser l'acte des médecins.


la je ne suis pas d'accord
si on veiy faire une loi il faut faire intervenir les familles
en effet on parle d'etat vegetatif
or certaines pesonnes dans cet etat la ne discernent plus rien donc comment savoir que leur comportement est réellement voulu?

sinon l'idée de n'autoriser que le médecin de famille est excellente

donc tu vois justement on progresse pour déterminer des critères qui nous paraissent importants

__________________________
Merci de respecter la charte du forum.

M2 - DJCE de Nancy
CRFPA de Versailles

Le 06/02/2004 à 10:50
Juriste d'élite


Inscrit : 27/01/04
Message(s) : 351 
certes on tourne en rond, mais le débat en général c'est comme çà!!!! Le but n'est pas forcément de faire changer d'avis l'autre, mais de faire comprendre ta position. Ici on a réussi à déterminer quelques critères comme l'a dit Jeeecy.

:idea: Je trouve ton idée de carte semblable à celle de donneur d'organe intéressante, se faire inscrire sur une liste pour dire que le jour ou tu es dans un tel état que tu veux etre euthanasié. Pas bête du tout :idea: Une telle carte relève du propre chef de la personne intéressée, pas de la famille dc dehors les questions d'héritage, quand cette personne est lucide et consciente de ses dires donc pas de problème de consentement vicié. Bonne idée!!!! C'est pas une loi mais çà serait une grande avancée.

__________________________
[img:f8p0g8qp]http://smileys.inzenet.org/repository/Transports/miniauto.gif[/img:f8p0g8qp]roadster un jour, roadster pour toujours [img:f8p0g8qp]http://smileys.inzenet.org/repository/Transports/miniauto.gif[/img:f8p0g8qp]

Meurthe-et-Moselle, Le 21/03/2004 à 17:48
Juriste greffé au forum



Inscrit : 13/03/04
Message(s) : 289 
si je peux me permettre ... cf ce que j'ai dit pour le débat sur la peine de mort .. je suis CONTRE mais je trouve le sujet très intéressant (surtout du point de vue juridique) mais aussi extrêmement délicat .. :? :roll:
Je crois que l'avis que l'on a sur l'euthanasie est très personnel .. et il est difficile d'arguer si on n'a pas connu de telles situations de dilemme...
Ainsi, j'opterais plutôt pour des centres spécialisés accueillant toutes les personnes en fin de vie ( attention surtout pas les hôpitaux traditionnels :!: ) pour les accompagner vers leur ultime destination ... :wink:

@+, moko


PAGES : [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ] [ 4 ] [ 5 ] [ 6 ] [ 7 ] [ 8 ] [ 9 ]