Le droit est-il un domaine bouché ?

Index des forums > Forum Orientation, Métiers du droit

PAGES : [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ] [ 4 ] [ 5 ] [ 6 ] [ 7 ] [ 8 ] [ 9 ] [ 10 ] [>>]
Paris, Le 27/11/2016 à 11:13
Juriste intéressé
Master 2


Inscrit : 27/11/16
Message(s) : 10 
Mon avis est que vous laissez tomber trop vite. En compta vous allez aussi abandonner dès le 1er refus. Si vous changez tout le temps de direction dès qu'on vous dit non le recruteur pensera que vous êtes instable ou pas compétent et personne voudra de vous.

Poser une question Ajouter un message - répondre
Le 27/11/2016 à 11:18
Juriste aux dents longues
Licence 1


Inscrit : 25/10/16
Message(s) : 70 
Clerc de notaire, c'est sans doute très bien, mais c'est un peu comme notaire salarié... La rémunération ne sera jamais au même niveau que celle d'un notaire.

Concernant la compta, on ne peut pas nier qu'il s'agit d'un domaine porteur, à mon avis bien plus que la majorité des cursus en droit...

Vosges, Le 27/11/2016 à 11:23
Modérateur
Licence 2


Inscrit : 01/09/16
Message(s) : 1201 
Salut

Pour moi compta et droit auront autant de débouché...
C'est une question de talents, de ténacité, de choix, peut être un peu de chance aussi...

Mais affirmer le droit n'est pas porteur : 96% d'insertion professionnelle au niveau Bac+5 au bout de 18 mois après le M2 dans ma fac... Allez trouver une autre filière où vous avez ça...

Après je pense que vous avez plus de chance de ne pas faire ce que vous aimer en compta qu'en droit...

Bonne journée

__________________________
Mon précieux :
http://www.juristudiant.com/forum/charte-de-bonne-conduite-a-lire-avant-de-poster-t11.html

Paris, Le 27/11/2016 à 11:24
Juriste intéressé
Master 2


Inscrit : 27/11/16
Message(s) : 10 
Vous pensez que quand vous aurez un DSN le notaire va vous confiez les clés de sa boite alors que vous n'avez même pas fait vos preuves ?

Pour avoir bossé dans cette branche certains dossiers du genre successions sont des dossiers "à risque" ù le client peut vous coller une action en responsabilité. Certains n'hésitent pas à attaquer les notaires car ils se disent la caisse va payer.

Sachant qu'un notaire qui se plante peut aller en prison s'il se plante, aucun notaire ne va confier un dossier à risque à un jeune qui n'a pas d'expérience le mec tient à son patrimoine et n'a pas envie d'aller en prison. Vous vous confierez les clés de votre maison à un inconnu ?

Rappelons qu'un chef d'entreprise investit son patrimoine. Ca signifie concrètement que le mec s'il se plante il peut perdre sa maison par exemple le notaire a peut être aussi une famille, est proprio donc il a fait un prêt il n'a pas envie d'un salarié qui lui plante son business.

Donc c'est la raison pour laquelle on confie des responsabilités aux gens qui ont de l'expérience. les junior débutent comme junior et si vous êtes motivé, que votre patron est un mec bien il vous déléguera peut être. et si ca marche pas après faut changer et aller voir un autre. Là je vous l'accorde c'est une question de chance ca joue énormément.

Néanmoins si vous abandonnez aux 1ères difficultés le patron peut se dire que fera t-il avec mes dossiers ? Va t-il démissionner s'il trouve ça trop dur ? Donc il ne va pas vous embaucher car il aura peur que vous le plantez. Et ca c'est valable partout.

Je sais que ce n'est pas facile de croire que c'est possible car avec la crise c'est dur.

Moi même j'ai eu des échecs dans ma vie et donc je parle aussi des "leçons" que j'ai tirées de mon expérience personnelle.

Le 27/11/2016 à 11:25
Juriste aux dents longues
Licence 1


Inscrit : 25/10/16
Message(s) : 70 
Je me suis mal exprimé : la compta permet de trouver du travail généralement mieux rémunéré que les études de droit. En outre, le rapport efforts-durée des études/rémunération-insertion est selon moi plus intéressant. En droit, on se bat pendant environ 5 ans (voire plus) pour souvent de grandes désillusions...

Paris, Le 27/11/2016 à 11:26
Juriste intéressé
Master 2


Inscrit : 27/11/16
Message(s) : 10 
En fait je trouve que vous raisonnez beaucoup sur l'argent. ok il en faut mais vous voulez débarquer direct sur un poste à responsabilité. Ca ne marche pas comme ça en droit. C'est un des secteurs où pour débarquer sur un job de notaire salarié sans expérience il faut beaucoup de chance à mon avis. Souvent les gens sont passés par d'autres cases.

Je vous l'accorde l'ingénieur informatique débute plus rapidement sur ce niveau qu'en droit où c'est plus dur car il y a beaucoup de gens.

Paris, Le 27/11/2016 à 11:28
Juriste intéressé
Master 2


Inscrit : 27/11/16
Message(s) : 10 
Après est ce que le comptable débute directement sur un job de comptable. Je pense qu'au départ il vous faudra apprendre les bases du métier la compta c'est très technique comme quand on rédige un acte.

Je pense que ça dépend des régions et compta c'est beaucoup d'heures aussi. Par exemple en période de paie il faut parfois bosser le samedi car la paie doit absoluement passer à un jour précis. On ne peut pas dire désolé j'ai un RTT je peux pas faire votre paie pour le 15.

Le 27/11/2016 à 11:31
Juriste aux dents longues
Licence 1


Inscrit : 25/10/16
Message(s) : 70 
Je suis d'accord ! Tout ce que je dis, c'est que :

- Les études de droit sont longues, sélectives et difficiles, pour au final peu d'élus.
- La grande majorité des diplômés n'auront jamais la rémunération qu'ils espéraient, sauf peut-être au bout de X années de carrière.
- Ce sont des études inégalitaires en terme d'origine sociale. Le fils de notaire, d'huissier ou d'avocat réputé aura la motivation pour réussir ses études (la carotte au bout du bâton qu'est le fait d'hériter un jour de la charge/du cabinet) ainsi que des stages illimités dans l'entreprise de papa/maman.
- Il existe d'autres filières moins contraignantes et plus accessible, surtout pour les gens qui ne sont pas "fils de".

Le 27/11/2016 à 11:43
Juriste aux dents longues
Licence 1


Inscrit : 25/10/16
Message(s) : 70 
Concrètement : le droit c'est 5 ans minimum (s'arrêter à la licence relève de la démence). La compta, c'est accessible à partir d'un bac+2, sachant qu'on est exempté de beaucoup d'épreuves du DCG (niveau licence) avec un bac+2... On peut également poursuivre, le niveau le plus haut étant le diplôme d'expert comptable (bac+8). Le DCG est l'équivalent d'une licence MAIS permettant de travailler tout de suite, à l'inverse d'une licence de droit. Je ne mets pas en concurrence le droit et la compta, ce sont deux domaines différents, mais il me paraît évident que la compta est plus accessible que le droit, avec des perspectives de carrière plus larges (la rémunération d'un BTS compta est assez semblables à celle d'un M2 en droit standard).

Paris, Le 27/11/2016 à 11:55
Juriste intéressé
Master 2


Inscrit : 27/11/16
Message(s) : 10 
De toute façon quelque soit ta décision le droit étant connexe à la compta tu n'as pas forcément perdu ton temps.

Un des reproches que je formulerais sur la filière droit mais en France en général est de mettre les gens dans des cases. Je reproche à la France sa rigidité du genre tel diplôme pour telle case et de ne pas observer assez les compétences transversales par exemple un reconverti peut passer d'un domaine à un autre mais ce pays est assez borné sur ce point je suis d'accord (contrairement au modèle anglo-saxon qui a ma préférence perso).

Le 27/11/2016 à 11:57
Juriste aux dents longues
Licence 1


Inscrit : 25/10/16
Message(s) : 70 
Je suis bien d'accord avec vous !! Je pense également qu'il existe un manque de transparence quant à cette filière. On devrait informer les étudiants le plus tôt possible de la réalité du marché du travail. Trop de gens rêvent en se voyant avocats internationaux au barreau de New-York, alors que c'est généralement tout l'inverse qui les attend.

Paris, Le 27/11/2016 à 12:31
Juriste intéressé
Master 2


Inscrit : 27/11/16
Message(s) : 3 
Re-moi :)
Suite à un bug sur mon profil je continue avec ce pseudo.

Je pense qu'une difficulté des bac+4/5 est que par exemple une connaissance sans M2 trouvait pas car a un M1 droit du travail pas de M2. on lui dit sur bac+2 en droit du travail vous avez trop. sur bac+5 pas assez.

Et le privé recrute à la tête du client. Donc une part de hasard joue c'est vrai.

Au lieu de dire on peut être assistant puis juriste. J'avoue que je trouve que les mecs des années 80 ont bénéficié d'une chance ils bossaient retrouvaient un job du jour au lendemain maintenant faut certifier chaque chose qu'on dit c'est assez chiant car eux on leur demandait jamais de certifier comme ils le demandent. Il existe même des certificateurs d'orthographe.

Je dirais que la génération des 30 glorieuses est une génération qui a été assez gatée et est très exigeante envers les jeunes (quand on sait que plein de vieux ont bossé avec juste un bac il y a de quoi se poser des questions sur leur logique de recrutement). Je pense que personne je leur demandait des études aussi longues et autant d'expérience car c'est bien les 2 trucs qui sont un frein dans ce pays avec l'âge.

Moi j'ai bossé un peu en droit et j'ai remarqué que dès qu'on dévie un peu d'une trajectoire linéaire les gens vous font galérer on vous demande de justifier. Justifier de quoi et ils sont qui pour juger les autres ?

Le fait aussi d'embêter les gens avec des profils similaires de clones. du genre un assistant ne peut pas être chargé de clientèle alors que dans les 2 cas il a affaire à un public mais son contrat ne marque pas "j'ai été assistant de clientèle" j'ai la même étiquette.

Ce besoin de toujours fliquer le passé des gens. Pas le droit de changer ou de reprendre des études si on en a envie (pourquoi pas ?).

Ensuite une personne prend un job dans un domaine car c'est là où on lui a répondu elle ne choisit pas son patron elle prend le recruteur qui dit oui le 1er. Donc souvent les gens disent "vous avez choisis" oui et non. On prend le type qui nous donne notre chance de là à dire qu'on choisit.... Et le recruteur de dire vous avez fait ca c'est un choix ben non pas forcément faut comprendre aussi que si on vous dit non sur un poste (en plus souvent personne vous explique pourquoi pas vous et pourquoi plus un autre ?). Au bout de 1 an la personne est considérée comme périmée en termes de connaissances et les nouveaux diplômés sortent donc elle se retrouve comme une imbécile avec un diplôme obsolète. On dit si vous n'êtes pas en poste c'est que vous n'êtes pas compétent c'est un peu ridicule car forcément si on ne laisse pas la personne débuter elle sera hors poste c'est la mentalité française le problème car chez les anglais les gens ne sont pas obsédés par les diplômes ni sur votre passé. Une quebecoise me le disait elle comprend pas les recruteurs français. Chez eux les gens peuvent être éboueur puis bosser en droit ensuite en refaisant un truc même à 30 ans c'est pas un problème. En France si vous vous plantez de branche vous êtes condamné à faire un peu le même truc toute votre vie.

Je pense que c'est lié au fait que les patrons ne sont pas des entrepreneurs. même si je comprends qu'un patron ne confiera pas son job à quelqu'un de peu expérimenté.

En fait je pense qu'on ne croit pas assez dans la jeunesse et que les vieux ont peur des jeunes peut être peur que les jeunes fassent mieux qu'eux changent leurs habitudes de vie.

Il y a un anti-vieux et un anti-jeune en France. Il y a aussi l'idée qu'en France on n'a pas trop envie de payer des gens. Par exemple Montagnier a quitté la France alors que le mec a découvert le virus du sida. donc on perd des gens doués car on ne veut pas payer.

Coté droit mon avis est qu'il faudrait rattacher systématiquement les formations à des entreprises comme ça personne serait dans le vide sans expérience vu que tout serait lié automatiquement à une boite.

Je pense que c'est voulu par l'Etat. Il n'y a pas de travail pour tous et c'est une façon d'éliminer les gens. Un prétexte en fait.

Je reconnais que j'aurais préféré être né dans un pays anglo saxon. je trouve qu'ils sont plus terre à terre ils n'emmerdent pas les gens avec leur profil une personne peut bosser dès ses 16 ans.

en France + de 45 ans= vieux
Moins de 23= trop jeune
Pas assez ceci et trop cela. pas assez d'expérience trop de diplôme trop d'expériences diverses. Il manque toujours un truc.

Il n'y a pas de formation continue donc si vous tombez sur quelqu'un qui vous forme pas vous vous retrouvez dégagé quand vous êtes vieux sans être formé.

Et j'ajouterais que si on prenait tous les chômeurs de pole emploi on pourrait monter plusieurs entreprises rien qu'en prenant tous les chomeurs qui s'y trouvent (au lieu de dire le chomeur n'est pas en poste il est fainéant /pas compétent (car personne parie dessus car il a un trou donc ca veut dire qu'il a forcément un souci. mais bon le mec personne parie dessus donc il risque pas de s'en sortir)

Les mauvaises expériences existent mais certains patrons sont aussi orgueilleux et ne se remettent pas en question. Et il y a une forme de solidarité patronale.

Je voudrais partager cette vidéo. Je trouve que cette dame a raison.

https://www.youtube.com/watch?v=aMLm6DPfvdc

Cette personne a travaillé à l'étranger et dénonce le conformisme français rien qu'au niveau éducatif. Et elle a raison.

Perso j'ai fait une reconversion dans mon parcours et donc j'avais bossé avant. Et quand je cherchais j'avais affaire à des RH plus jeunes que moi qui me disaient bah vous venez d'ailleurs donc vous ne valez rien et si vous avez changé c'est parce que vous n'étiez pas doué dans votre branche.

un copain diplômé ingénieur informatique avait fait plein de taff genre webmaster technicien informatique etc. et on lui a dit si vous avez fait tout ça c'est parce que vous n'êtes pas bon dans un seul de ces domaines.

et donc il en a eu marre qu'on lui dise ça et s'est foutu à son compte.

Mais bon difficile de faire ça avec des études de droit.

Moi à refaire je ferais de l'informatique car j'aime les nouvelles techno.

Perso je suis assez touche à tout j'ai eu du mal à trouver ma voie et en France on n'aide pas les gens à trouver leur voix on n'a pas le droit à l'erreur de se chercher il faut tout faire de 18 à 25 ans et ca c'est un truc qui me soule dans cette mentalité française. Car quand on a 18 ans on connait rien du marché de la vie des métiers on voit avec tel truc on peut aller là ou là personne ne parle des métiers moins connus. Il y a trop de formations au niveau master et chaque master vous enferme dans un domaine donc s'il n'est plus porteur il faut encore refaire un diplôme. Et le temps de le finir votre diplôme est déjà périmé car le droit change tout le temps. en plus apres on vous dit vous avez 2 diplômes donc vous allez demander plus cher. Alors que la personne a refait un truc pour trouver car trouvait pas dans son domaine.

Le problème vient à mon sens beaucoup d'une certaine forme d'hypocrisie française.

Je pense qu'il y a une part de chance. Par exemple ma soeur a passé 2 fois le concours de prof de français l'a raté à 0,5 point et 1 point l'autre fois ce qui est moche car c'est peu. Un autre a fait celui de prof de maths l'a passé 4 fois l'a pas eu car un coup faut avoir 12 il a 11 un coup il a l'écrit et pas l'oral donc il a perdu 4 ans à tenter des concours foireux alors que le mec est motivé. donc je trouve ca assez injuste. On devrait regarder la motivation des gens c'est mon avis. Car quelqu'un qui a tenté 4 fois je trouve vraiment injuste de pas lui donner sa chance.

Et des exemples comme ça j'en ai beaucoup dans mon entourage. Par ex mon voisin voulait être pompier. Il était bénévole chez les pompiers. A raté le concours (s'est fait casser car au début faisait des jobs alimentaires en préparant son concours et on lui a dit bah vous avez fait ça et ca donc on le cassait car il venait d'ailleurs).

Alors que le mec faisait pompier bénévole tous les weekend le type ramassait des gens qui étaient accidentés sur la route donc je trouve que le marché français est dégueulasse avec les gens parfois mon voisin a du mérite et mérite bien plus qu'un diplômé de concours de bosser chez les pompiers.

Du coup il bosse comme vendeur dans une boutique de pompiers. Mais je trouve vraiment injuste qu'on lui aie pas donné sa chance et en droit il y a un peu de ceci aussi.

Le 27/11/2016 à 13:32
Juriste aux dents longues
Licence 1


Inscrit : 25/10/16
Message(s) : 70 
Hélas, le principe du concours est de ne prendre que les meilleurs... C'est un système qui a ses avantages : on ne recrute qu'aux compétences et non au physique, à l'origine sociale, au sexe... Et les études de droit justement, mènent essentiellement à des concours.

Le 27/11/2016 à 13:39
Administrateur
Doctorant


Inscrit : 16/06/16
Message(s) : 3688 
Le 27/11/2016 à 13:59
Juriste intéressé


Inscrit : 03/11/16
Message(s) : 3 
Bonjour,

Alors selon vous, quels seraient les métiers les plus porteurs en droit ? Ceux où le taux d'insertion est relativement élevé/les domaines qui embauchent? ?


PAGES : [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ] [ 4 ] [ 5 ] [ 6 ] [ 7 ] [ 8 ] [ 9 ] [ 10 ] [>>]