Le mariage homosexuel

Index des forums > Forum Actualité

PAGES : [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ]
Vendée, Le 05/11/2012 à 20:23
Juriste aux dents longues



Inscrit : 12/06/12
Message(s) : 61 
Je vous suis parfaitement dans cette voie.

Je ne connais pas l'affaire Noël en précision, je cours aller m'informer... (Ah, culture parcellaire !)

Poser une question Ajouter un message - répondre
Le 05/11/2012 à 20:25
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11081 
Re,
Citation :
Je ne connais pas l'affaire Noël en précision, je cours aller m'informer... (Ah, culture parcellaire !)

Aïe ! Ma mère !!!

Le 08/11/2012 à 08:53
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11081 
Bonjour,
Ou encore...
http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/11/07/selon-serge-dassault-l-homosexualite-participe-de-la-decadence-de-la-grece_1787209_3224.html

Pourtant, comprends pas... Devrait être content... Paraîtrait qu'une fois la loi adoptée, on prévoit des mariages "gays" en Rafale !


Le 08/11/2012 à 16:14
Juriste greffé au forum
Master 2


Inscrit : 10/07/12
Message(s) : 244 
Citation :
Pourtant, comprends pas... Devrait être content... Paraîtrait qu'une fois la loi adoptée, on prévoit des mariages "gays" en Rafale !


Les avocats seront ravis, ça fera plus de divorces !

Et encore plus de divorces "gays" en rafale. Je m'explique, loin d'être homophobe, les homosexuels ont tendance à changer rapidement de partenaires et ne sont pas très fidèles. Le mariage qui est déjà une institution très précaire parmi mes confrères hétérosexuels, sera encore plus précaire avec mes amis homosexuels.

__________________________
"La vie m'a appris qu'il y a deux choses dont on peut très bien se passer : la présidence de la République et la prostate."

Le 08/11/2012 à 16:57
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11081 
Bjr,
Ba vi... D'ailleurs, Serge, qui est contre, ça n'a rien d'un Mystère, a oublié de préciser que le mariage "gay", n'était qu'un Mirage...


Le 08/11/2012 à 17:02
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11081 
Re,
Citation :
Les avocats seront ravis, ça fera plus de divorces !

Et encore plus de divorces "gays" en rafale. Je m'explique, loin d'être homophobe, les homosexuels ont tendance à changer rapidement de partenaires et ne sont pas très fidèles. Le mariage qui est déjà une institution très précaire parmi mes confrères hétérosexuels, sera encore plus précaire avec mes amis homosexuels.

Et qui aura la garde des enfants ?

Le 08/11/2012 à 19:22
Juriste greffé au forum
Master 2


Inscrit : 10/07/12
Message(s) : 244 
Re,

Une semaine sur deux.

Ou la grand mère :)

__________________________
"La vie m'a appris qu'il y a deux choses dont on peut très bien se passer : la présidence de la République et la prostate."

Le 08/11/2012 à 20:26
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11081 
Re,
Citation :
Ou la grand mère :)

Quelle grand-mère ???
Les enfants dont je parle ont quatre grand-pères, mais pas de grand-mère...


Ille-et-Vilaine, Le 15/01/2013 à 16:50
Juriste intéressé
Licence 1


Inscrit : 12/12/12
Message(s) : 14 
Bonjour à tous,

Je viens me joindre au débat. Personnellement je ne trouve pas que grand chose interdise véritablement le mariage homosexuel outre la persistances d'idées pour le moins religieuses ou moralisatrices plutôt vieille école...

L'homosexualité est historiquement une pratique très répandue et ce de tout temps. Doit-on rappeler les pratiques souvent homosexuelles de non bon vieux philosophes grecs? De plus l'homosexualité est également consacré dans les mythologies grecques et romaines. Certes la vertu des Dieux était pour le moins petite mais ce n'est pas une raison.

En vérité c'est avec l'essor de la chrétienté et le succès considérable de l’Église catholique que la condition des homosexuels a été autant marginalisée alors que son statut était pour le moins accepté dans la Grèce et la Rome antique. Notamment nul n'ignore que bien souvent les grandes personnalités adoptaient leurs amants ou en faisaient leurs successeurs dans leurs pensées philosophiques.

Forts de cette tradition judéo-chrétienne on vient arguer des arguments sans véritable fondement pour s'insurger contre une pratique tout aussi ancestrale que l'hétérosexualité. Arborant des thèses comme quoi l'homosexualité ne serait pas naturelle... Du grand n'importe quoi en somme à mon opinion. Les animaux présentent aussi des pratiques homosexuelles et pourtant rien n'est plus naturel que la pratique d'un animal dans son milieu naturel.

Comme il a été dit, je ne pense pas que le véritable problème se situe dans la question du mariage homosexuel puisque le Pacs a été élaboré en premier lieu pour permettre aux homosexuels de se marier sans toutefois leur donner pour autant le droit au mariage, donc au régime de la communauté de biens. Je pense que le bas blesse concernant surtout l'accession à l'adoption et à la PMA ou GPA.

Concernant l'adoption même si certains défenseurs du mariage pour tous argumentent qu'il s'agit plus de la volonté des conjoints de pouvoir eux également bénéficier de l'autorité parentale sur l'enfant de leur partenaire, on ne peut ignorer qu'accorder l'adoption aux homosexuels serait également donner la possibilité à un couple du même sexe sans enfant de pouvoir adopter. Parler de l'autre côté de mensonge que l'on va dire aux enfants pour expliquer pourquoi il a deux papas ou deux mamans n'a pas posé problème jusque là aux enfants de couples lesbiens donc ce n'est pas vraiment un argument qui se tient sur le plan psychologique. J'ai plutôt quelques réserves sur ce sujet même si je pense que l'accorder ne changerait pas non plus la face du monde que ce soit légalement comme sociologiquement.

Concernant la PMA (Procréation Médicalement Assistée) je trouve que ce serait une bonne mesure à adopter dans le cadre de cette loi car laisser délibérément une zone de non droit rendant la situations de couples lesbiens dans une position extrêmement délicate en les faisant rechercher des géniteurs sur internet me pose un problème éthique dans le sens où le droit est fait pour protéger les citoyens et surtout protéger les personnes en état de faiblesse ce qui est le cas de ces couples en l'occurrence car elles mettent en danger non seulement leur santé (risques de propagation des MST et du Sida) mais également leur sécurité (il y a toujours le risque que ça tourne mal). Il faudrait que le droit à mon sens permette la protection de ces personnes en leur permettant d'accéder à une mesure similaire mais encadrée et sécurisée.

Concernant par contre la GPA (Gestation pour Autrui) je suis particulièrement contre. Le Code Civil est très clair sur ce point dans son article 16-1 : "Chacun a droit au respect de son corps.
Le corps humain est inviolable.
Le corps humain, ses éléments et ses produits ne peuvent faire l'objet d'un droit patrimonial."

Pour moi, ouvrir la boîte de Pandore de la GPA c'est aller trop loin et encore plus enfoncer la porte vers une entrée du corps humains dans le commerce et ce n'est pas une bonne chose à mon sens.


Voilà pour moi.

(j'espère avoir respecté les exigences du début du sujet ^^')

Nord, Le 22/01/2013 à 14:47
Juriste intéressé
Juriste


Inscrit : 15/11/12
Message(s) : 5 
Bonjour à tous
Concernant la clause de conscience je trouve complétement inutile de l'insérer dans la loi, les maires ne célèbrent pas tous les mariages, ils délèguent à leurs adjoints...
En revanche il me semble important que le sort des enfants déjà adoptés par des homos soit sécurisé.
Je m'explique, lorsqu'un homosexuel adopte un enfant il devient le parent mais son conjoint avec lequel vit l'enfant,qui est son deuxième papa ou maman... non et en cas de décès du parent adoptant le conjoint survivant n'a aucun droit sur cet enfant et il peut lui être enlevé.
Alors même qu'il l'a élevé!!!!!!Que pour l'enfant c'est un parent!!!!!
A l'heure où tous le monde, les pros et les anti nous bassine avec la protection de l'enfant, personne ne parle de cet état de fait et nous ne savons pas si, en définitive, la situation de ces enfants sera améliorée.

Personnellement je pense qu'ayant accepté l'adoption par une personne seule l'état a déjà ouvert la voie aux adoptions par des homos, que l'on arrête cette hypocrisie, ou on accepte l'adoption par des homos ou on interdit tout ( personne seule et homo).
Quand on voit les faits divers et le nombre d'enfants maltraités en France cette question me semble désuète même si je comprends que certain ne cautionne pas pour cause idéologique, religieuse ou autre.
Sur ce bonne journée

Le 22/01/2013 à 22:27
Juriste greffé au forum
Master 2


Inscrit : 10/07/12
Message(s) : 244 
Bonjour,

Citation :
Quand on voit les faits divers et le nombre d'enfants maltraités en France cette question me semble désuète même si je comprends que certain ne cautionne pas pour cause idéologique, religieuse ou autre.


J'ai pas bien saisi ce passage...

__________________________
"La vie m'a appris qu'il y a deux choses dont on peut très bien se passer : la présidence de la République et la prostate."

Ille-et-Vilaine, Le 23/01/2013 à 08:31
Juriste intéressé
Licence 1


Inscrit : 12/12/12
Message(s) : 14 
Ce qu'il veut dire c'est qu'il serait plus nécessaire de légiférer pour mieux protéger les enfants maltraités que de légaliser le mariage homosexuel. Il ajoutait qu'il comprenait que pour des raisons idéologiques certains ne cautionnent pas cette volonté du gouvernement d'accorder le mariage pour tous.


C'est bien ça?

Nord, Le 29/01/2013 à 10:27
Juriste intéressé
Juriste


Inscrit : 15/11/12
Message(s) : 5 
Bonjour,
j'ai voulu dire qu'être contre l'adoption par des homosexuels afin de 'protéger les intérêts des enfants" me semble très hypocrite sachant que les hétéros peuvent faire des enfants à tout va, les maltraiter etc. Bref il me semble juste que l'intérêt des enfants est d'être élevés dans une famille aimante qu'elle soit hétéro ou homo peu importe. Bien choisir la famille d'accueil pour les adoptés, protéger les enfants de la maltraitance me semble plus important c'est tout ( j'ai peut être été un peu choquée par certains faits divers récents).

Désolée pour cette digression

Le 30/01/2013 à 16:54
Juriste greffé au forum
Master 2


Inscrit : 10/07/12
Message(s) : 244 
Bonjour,

C'est surtout que ça n'a rien a voir. Des familles homosexuelles peuvent très bien aussi maltraiter leur enfant, peuvent aussi être alcooliques, peuvent mal éduquer leur enfant.

Il n'y a pas de différence entre famille hétérosexuelle/homosexuelle sur ce point et on sort du juridique en se demandant s'il vaut mieux évoluer dans une famille hétérosexuelle ou homosexuelle.

__________________________
"La vie m'a appris qu'il y a deux choses dont on peut très bien se passer : la présidence de la République et la prostate."


PAGES : [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ]