Se réorienter en droit...et après ?

Index des forums > Forum Orientation, Métiers du droit

Haute-Garonne, Le 14/02/2015 à 17:22
Juriste intéressé
Licence 1


Inscrit : 14/02/15
Message(s) : 15 
Salut !

Je tiens d'abord à m'excuser si mon topic se trouve dans la mauvaise section...

Maintenant que ma conscience est soulagée (fiouf !), j'aimerais vous exposer mes interrogations.

Je suis en L1 éco-gestion à Toulouse et je vois clairement que cette filière n'est pas faite pour moi : énormément de maths et puis je me rends compte que l'économie n'est pas ce qui me passionne réellement...
Je compte donc commencer une autre L1 l'année prochaine et l'idée de poursuivre un cursus en droit me séduit de plus en plus, surtout avec ma micro-expérience en droit avec le cours "Introduction au droit privé" du premier semestre de cette année.

Seulement, dans mon imaginaire en tout cas ^^, les meilleures facs de France en droit se trouvent à Paris (Sorbonne/Assas) et je me demandais s'il existait véritablement une "hiérarchie" entre les universités au niveau de la licence (j'imagine qu'en master 2, les facs parisiennes dominent) .
Une licence obtenue à Toulouse par exemple aura-t-elle la même valeur qu'une licence obtenue à la Sorbonne ou à Assas ?
Sortir d'une université de province (Toulouse) représente-t-il un handicap pour postuler aux meilleurs masters ?
Bref, est ce que vous me conseilleriez de monter à Paris pour faire ma licence de droit...ou rester à Toulouse ne représente aucune différence de qualité d'enseignement, de débouchés ?

Ensuite, en termes d'orientation professionnelle, je ne suis pas encore fixé (je n'y connais rien en fait, mis à part les métiers traditionnels (avocat, notaire...) qui ne me repoussent pas )... Pour autant, j'aimerais exercer (si cela existe x)) un métier du droit qui puisse me sortir parfois du cadre franco-français (pourquoi pas travailler à ll'étranger ? ) et là ben...panne sèche x) J'ai néanmoins une piste : j'ai trouvé sur ce master 2 sur le site de ma fac ( http://www.ut-capitole.fr/formations/nos-diplomes/masters/master-m2-droit-international-europeen-et-compare-specialite-droit-international-et-droit-compare-parcours-international-economic-law-mintec-318551.kjsp?RH=1319186557727 ) . C'est du droit international économique. De nom, cette formation me plait mais bon c'est un jugement très superficiel x)... quels sont les débouchés de ce type de master d'après vous (sur le site ils restent très vagues...) ?

Voilà merci de m'avoir lu et désolé si je me suis un petit peu dispersé ^^"

Merci d'avance pour vos réponses !

Poser une question Ajouter un message - répondre
Le 14/02/2015 à 20:25
Juriste intéressé


Inscrit : 30/03/14
Message(s) : 18 
Bonjour, je suis en L2 de droit. Alors attention car l’introduction en droit privé n’est pas très représentative du droit dans son acception générale. Si je peux te donner un conseil : pour pouvoir avoir un aperçu des cours dispensés en licence de droit tu peux consulter sur Facebook les fichiers publiés sur les groupes de cours de L1 droit. Notamment ceux du second semestre de L1 qui sont un peu plus représentatifs me semble t’il. Tu peux aussi regarder les annales des examens.

Je ne pense pas que le fait de faire la Licence à Toulouse qui est une très bonne fac ou à Paris change grand-chose. C’est plutôt au niveau du master 1 qu’il est conseillé d’intégrer la faculté du M2 visé.

La licence de l’université de Toulouse a été classée 6ème au classement SMBG. Il faut savoir que les exigences à Toulouse sont relativement élevées.

Bon courage !!!

Nord, Le 14/02/2015 à 22:03
Membre VIP
Juriste


Inscrit : 21/02/13
Message(s) : 257 
Bonsoir,

Tout d'abord il faut préciser que les facs parisiennes ne dominent pas forcément en M2. Tout dépend des domaines de spécialisation en fin de compte, et même à ce niveau-là, les duels fac parisienne/fac de province sont parfois très difficiles. Exemple en droit européen ou en droit international de la PI, la fac de Strasbourg se place au moins au même niveau que les facs parisiennes. Question de point de vue. Les exemples peuvent être multiplier. Attention, je ne dis pas que les facs parisiennes sont mauvaises, elles sont très bonnes mais il faut nuancer.

Pour la licence, il me parait vraiment impossible d'établir un classement, tout dépend du critère à prendre en compte et du point de vue. De manière générale, je privilégierais tout de même les facs des grandes villes de province ou les facs parisiennes pour une licence, mais au-delà de ça, ça n'a absolument aucune importance. Ta licence aura la même valeur. Je te conseillerais plutôt de choisir ta licence par rapport à ce qui est financièrement pratique sur le moment, surtout si tu bénéficies encore du cocon familial le temps de ta licence.

Pour ce qui est du droit international, attention, une erreur commune est de penser que la filière nous permet d'exercer à l'étranger. Ce qui n'est, souvent, pas le cas. La filière permet essentiellement de travailler sur des cas avec un lien d'extranéité. Autrement dit, on traite dans une entreprise ou un cabinet en France, de cas d'entreprises généralement françaises ayant des litiges avec des entreprises/consommateurs étrangers. La maitrise de langues étrangères aide beaucoup plus à travailler à l'étranger que le droit international lui-même.

En fait, le droit est une filière qui s'exporte extrêmement mal, sauf dans les matières très harmonisées au niveau européen essentiellement et sur un second plan via les traités internationaux.

Je ne connais pas le M2 que tu vises mais le programme est bon et peut te permettre d'être accepté à beaucoup de poste de juriste. Une bonne connaissance du droit européen essentiellement, puis du droit des affaires et du droit international sont des matières qui offrent un grand nombre de débouchés en tant que juriste. Le mieux étant de réussir à avoir un ou deux diplômes très axés sur ces 3 domaines si tu souhaites rester dans le droit international. Le M2 que tu vises semble l'être, mais je ne peux rien confirmer, ne le connaissant pas. Le plus important sera de le vendre comme tel.

Haute-Garonne, Le 16/02/2015 à 17:18
Juriste intéressé
Licence 1


Inscrit : 14/02/15
Message(s) : 15 
Salut !

Ouah merci beaucoup pour vos réponses qui répondent parfaitement à mes interrogations (spécialement Intervenant) !

Je vais donc rester à Toulouse, chouette ! Si en plus cette fac est réputée c'est d'autant mieux !
Non j'ai quitté le cocon familial en venant à Toulouse justement (je suis originaire de la Réunion) mais cette ville offre une très bonne qualité de vie, propice aux études et aux excellents résultats, que je ne retrouverai pas à Paris je pense x)).

Je vois, il n'existe donc pas de diplôme de droit reconnu internationalement ? Il est relatif à chaque pays ?

Oui ce M2 a l'air très bien...mais bon c'est encore loin, il faut d'abord que je m'inscrive en L1 d'abord, on verra après x) . En tout cas, il offre un double diplôme avec une université américaine, cela démontre la qualité du programme ! Est ce que vous connaîtriez d'autres formations en droit qui nous permettent d'effectuer un cursus dans un pays étranger (voire suivre la formation d'un natif et obtenir/avoir le même diplôme et les mêmes possibilités que lui ?) ?

Merci d'avance pour vos réponses ! ^^

Paris, Le 16/02/2015 à 17:38
Intervenant


Inscrit : 08/11/08
Message(s) : 2136 
Je rejoins ce qui a été dit précédemment, pour la formation en licence, Toulouse me semble très bien. Retiens que c'est avant tout ton travail qui va déterminer la suite de ton parcours.

Pour tout le reste (M2, départ à l'étranger, etc.) : tu as le temps de voir venir. Ne cherche pas à griller les étapes, chaque chose en son temps.

Confronte-toi déjà aux exigences du droit, d'abord celles de L1, puis la L2. Une fois ces deux années de tronc commun passées, tu auras déjà changé ta vision du droit.

La meilleure chose à faire est la suivante : reste ouverte, oublie ce que crois savoir sur le droit (préjugés, on-dit, etc.), tu auras largement le temps de faire évoluer tes projets.

__________________________
« Je persiste et je signe ! »

Docteur en droit, Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne.

Haute-Garonne, Le 20/02/2015 à 14:26
Juriste intéressé
Licence 1


Inscrit : 14/02/15
Message(s) : 15 
Salut !

Merci beaucoup pour ta réponse Yn ! ^^

Oui certes, il faut que je me concentre sur ma L1... mais il faut aussi voir ce qu'il y a après, vers quoi m'amène une licence de droit (futurs M2, profession...) et à ce stade c'est assez flou....

Une âme généreuse pourrait-elle me donner un site, un magazine, ou même dire sur ce forum les différents débouchés qu'offre la licence de droit ? ^^"

Le seul métier "traditionnel" du droit qui pourrait m'attirer est celui d'avocat...mais je ne connais pas tous les métiers du droit, voilà pourquoi je réponds cela x) .

En même temps, je voudrais avoir une certaine mobilité... C'est pour ça que le master 2 que j'ai exposé m'intéresse parce qu'il offre un double diplôme (un "LLM" , aucune idée de ce que c'est x)) avec une université américaine (Stetson ) , peut-être que ce master 2 nous donne des possibilités d'emploi à l'international ?

Bref je suis dans le flou complet xD

Paris, Le 20/02/2015 à 16:01
Intervenant


Inscrit : 08/11/08
Message(s) : 2136 
Citation :
mais il faut aussi voir ce qu'il y a après, vers quoi m'amène une licence de droit (futurs M2, profession...) et à ce stade c'est assez flou....

Une licence en droit mène à tout :

- Toutes les professions juridiques sont ouvertes (avocat, magistrat, notaire, huissier, greffier, prof, conseiller en gestion de patrimoine, etc.)

- Tous les concours de la fonction publique (catégorie A, parfois un M1 ou un M2 est demandé), concours qui ne débouchent pas sur une profession "juridique". Tu auras une liste exhaustive (plus de 150 concours) ici : http://www.letudiant.fr/fonction-publique/concours/categorie-categorie-a.html

- Tu peux intégrer des écoles très variées : journalisme, gestion, sciences po, etc.

Bref, difficile de faire plus ouvert. Voilà pourquoi il n'est pas nécessaire de s'affoler, l'important est de rester ouvert et curieux.

Le droit offre des débouchés, le droit offre du travail à condition de bien bosser et, plus tard, de bien s'orienter. Pour ce dernier point - l'orientation - inutile encore une fois de s'affoler, les deux premières années sont du tronc commun, aucun choix n'est permis, tu auras auras l'occasion de découvrir le monde du droit plus en détail.

Citation :
En même temps, je voudrais avoir une certaine mobilité... C'est pour ça que le master 2 que j'ai exposé m'intéresse parce qu'il offre un double diplôme (un "LLM" , aucune idée de ce que c'est x)) avec une université américaine (Stetson ) , peut-être que ce master 2 nous donne des possibilités d'emploi à l'international ?

Remettons les choses dans l'ordre : un LLM c'est un M2 délivré par une université anglaise ou américaine. Les LLM, c'est comme un M2 : tu en as d'excellents, des moyens, des mauvais. Avoir un LLM n'est pas un gage de formation de qualité : ça fait bien sur le papier, ça impressionne les gens qui ne connaissent pas, mais l'utilité d'en avoir un peut être nulle.

Je rejoins mon précédent propos : oublie pour l'instant ces projets d'international, de voyage, de profession qui t'envoie à travers le monde, etc.

Je ne vais pas me lancer dans de grandes explications - tu feras tes propres expériences, tu découvriras toi-même les réalités du droit - mais retiens que les étudiants fantasment beaucoup là-dessus à dix-huit ou vingt ans, mais que très peu s'engageront, au final, dans cette voie.

Concentre-toi sur tes premières années, obtiens de bons résultats, tu aviseras ensuite. Si ce projet te tient toujours à cœur dans quatre ou cinq ans, tu seras alors bien mieux armée pour évaluer sa faisabilité.

Voilà, n'hésite pas si tu as des questions.

__________________________
« Je persiste et je signe ! »

Docteur en droit, Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne.

Haute-Garonne, Le 22/02/2015 à 01:36
Juriste intéressé
Licence 1


Inscrit : 14/02/15
Message(s) : 15 
Salut !

Merci beaucoup pour ta réponse Yn !

Citation :
Voilà, n'hésite pas si tu as des questions.


Merci pour ta gentillesse !

1)Mon doute parait stupide mais bon je l'expose quand même...
Je m'interroge sur...mon âge. J'aurai 20 ans lorsque je vais débuter la L1 l'année prochaine (j'ai redoublé ma première et j'ai "perdu" un an avec ma L1 éco-gestion). Mes deux ans de différence, qui soulignent ces défauts de parcours, ne vont-ils pas me porter préjudice lorsque je vais postuler pour des Masters à 23 ans donc (ou soyons fous, des magistères) ?

2) En parlant de magistères justement, il y en a un qui, de mon écran d'ordinateur avec zéro expérience en droit x)), m'intéresserait : Il s'agit du Magistère de Juriste d'Affaires d'Assas (oui je fantasme un peu trop je l'avoue mais bon l'espoir fait vivre x))
Il y a d'abord une pré-sélection qui est basée sur le dossier et...on y entre en L3. Est ce que je ne pourrais pas augmenter mes chances en devenant "interne" à Assas et donc en essayant de faire ma L1 dans cette fac plutôt qu'à Toulouse ? Ou alors ce sont principalement les notes qui comptent, peu importe la fac d'où l'on vient ?

3) Est ce que tu aurais des conseils de lecture pour prendre de l'avance et bien préparer ma L1 (ben oui il me reste un semestre de L1 éco gestion que je compte réussir tout de même mais bon j'ai du temps libre ^^) ?
Je possède déjà un livre de droit, "Introduction générale au droit" de Rémy Cabrillac (Dalloz) . Je ne sais pas si tu le connais et si c'est utile de le lire...

Voilà merci d'avance pour tes réponses ! ^^

Haute-Garonne, Le 24/02/2015 à 22:43
Juriste intéressé
Licence 1


Inscrit : 14/02/15
Message(s) : 15 
Up ! ^^

(Je me dis également qu'il faudrait peut-être que je reste à Toulouse en L1, que je cartonne, et que j'aille à Assas en L2 pour ensuite postuler pour le magistère (doux rêveur que je suis ! x))

Paris, Le 25/02/2015 à 10:37
Intervenant


Inscrit : 08/11/08
Message(s) : 2136 
Citation :
Mes deux ans de différence, qui soulignent ces défauts de parcours, ne vont-ils pas me porter préjudice lorsque je vais postuler pour des Masters à 23 ans donc (ou soyons fous, des magistères) ?

Les directeurs de M2 cherchent d'abord des profils adéquats aux professions visées. On s'en fiche que tu aies un ou deux ans de plus, il faut un bon dossier. Les gens réorientés en droit sont légion. Un exemple parmi d'autres : au premier semestre, un tiers de mes étudiants en L2 étaient en dehors de l'année "standard" et avaient un ou deux ans de retard.

Citation :
Il y a d'abord une pré-sélection qui est basée sur le dossier et...on y entre en L3. Est ce que je ne pourrais pas augmenter mes chances en devenant "interne" à Assas et donc en essayant de faire ma L1 dans cette fac plutôt qu'à Toulouse ? Ou alors ce sont principalement les notes qui comptent, peu importe la fac d'où l'on vient ?

Les magistères sont des formations particulières, c'est-à-dire que tu optes très tôt (fin de L2) pour une spécialisation. Le cas du magistère d'Assas est particulier parce qu'il opère une sélection en vue du DJCE (M2) en ce sens que si tu n'es pas dans le magistère, tu n'as aucune chance d'intégrer ce M2.

C'est une excellente formation en droit des affaires, c'est évidemment très sélectif, libre à toi de tenter ta chance. Après, c'est une formation parmi d'autres. Assas la vend très bien, elle fait rêver les étudiants, mais c'est loin d'être la seule voie intéressante en droit des affaires. Tu auras le temps de voir venir.

Après, en tant que voisin d'Assas, je connais les exigences de formation, si tu as la possibilité d'y aller, ça ne peut être que bénéfique. Mais encore une fois, au stade de la licence, c'est d'abord le travail de l'étudiant qui détermine son niveau, pas son université.

Quand tu auras précisé ton projet, tu feras les choix en conséquence, mais tu as encore de longues années à bosser tes gammes du droit.

__________________________
« Je persiste et je signe ! »

Docteur en droit, Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne.

Haute-Garonne, Le 26/02/2015 à 16:30
Juriste intéressé
Licence 1


Inscrit : 14/02/15
Message(s) : 15 
Salut !

Merci beaucoup pour ta réponse ! ^^

Puis est ce que tu aurais des conseils de lecture pour se préparer (la première année étant réputée difficile et n'ayant plus le droit à l'erreur...) ?

Lire l'Introduction au droit que j'ai citée plus haut peut être utile ?

AJOUTER UN MESSAGE RAPIDE SUR LA DISCUSSION
 
Pseudonyme/nom :
Adresse email :
Mot de passe :
 

PAGE : [ 1 ]