Que pensez vous de la definition du president de M. Sarkozy?

Index des forums > Forum Actualité

PAGES : [ 1 ] [ 2 ]
Le 28/03/2007 à 19:59
Juriste aux dents longues


Inscrit : 03/06/06
Message(s) : 52 
je lance un petit sujet qui me parait interresant
que pensez vous de cette phrase prononcée par sarco:

le president est:

C'est un leader qui assume ses responsabilités. Il dit ce qu'il pense, fait ce qu'il dit, s'engage sur des résultats (...). Le président, ce n'est pas un arbitre, c'est un responsable. Il doit aussi rassembler le pays et non le diviser, au service d'un projet."

person je pense qu'il ya de bonnes choses mais aussi des mauvaises.
certe le president doit etre un leader au permier abord car il dirige la politique de la france a international mais cela ne serait il pas aussi la vocation du premier ministre qui lu a en charge la societe interieure!!
et voir meme de tous polititiens???

ensuite, sur le fait que le predident doit dire ce qu'il pense, certes c'est bien idealeiste comme vision mais pour la secrite interieur au risque de choquer des populations, le presidnet ne devrait il pas s'abstenir justement de dire ce qu'il pense.d'ou une transition vers la notion de arbitre, de mediateur, person je pense que le president est responsable certe mais aussi et principalement arbitre car il doit jongler avec tt les interets de la france d'ou le risuqe d'exposé au gd public son opinion.

Poser une question Ajouter un message - répondre
Le 28/03/2007 à 20:12
Juriste d'élite


Inscrit : 28/11/05
Message(s) : 1148 
Je crois que son nom c'est Sarkozy...

Le 28/03/2007 à 20:53
juriste émérite



Inscrit : 24/01/04
Message(s) : 5035 
Citation de petit coeur de belin :

je lance un petit sujet qui me parait interresant
que pensez vous de cette phrase prononcée par sarco:

le president est:

C'est un leader qui assume ses responsabilités. Il dit ce qu'il pense, fait ce qu'il dit, s'engage sur des résultats (...). Le président, ce n'est pas un arbitre, c'est un responsable. Il doit aussi rassembler le pays et non le diviser, au service d'un projet."

person je pense qu'il ya de bonnes choses mais aussi des mauvaises.
certe le president doit etre un leader au permier abord car il dirige la politique de la france a international mais cela ne serait il pas aussi la vocation du premier ministre qui lu a en charge la societe interieure!!
et voir meme de tous polititiens???

ensuite, sur le fait que le predident doit dire ce qu'il pense, certes c'est bien idealeiste comme vision mais pour la secrite interieur au risque de choquer des populations, le presidnet ne devrait il pas s'abstenir justement de dire ce qu'il pense.d'ou une transition vers la notion de arbitre, de mediateur, person je pense que le president est responsable certe mais aussi et principalement arbitre car il doit jongler avec tt les interets de la france d'ou le risuqe d'exposé au gd public son opinion.


merci d'eviter les abreviations car ca rend ton texte incomprehensible

__________________________
Merci de respecter la charte du forum.

M2 - DJCE de Nancy
CRFPA de Versailles

Le 28/03/2007 à 21:10
Juriste d'élite


Inscrit : 01/01/06
Message(s) : 663 
A commencer par le nom du candidat.
En effet, ainsi que Deydey l'a mis en exergue, il serait plus logique de parler de Monsieur Sarkozy, plutôt que "Sarco", que tu partages ou non ses idées ;)

__________________________
Dignité, Conscience, Indépendance, Probité, Humanité

Le 28/03/2007 à 21:36
Juriste d'élite


Inscrit : 31/10/05
Message(s) : 1822 
j'ai édité le titre pour mettre fin au débat ...
vous pouvez répondre à la question maintenant

__________________________
"I never was someone who was at ease with happiness"

Le 29/03/2007 à 08:34
Juriste d'élite


Inscrit : 28/11/05
Message(s) : 1148 
Citation de Talion :

A commencer par le nom du candidat.
En effet, ainsi que Deydey l'a mis en exergue, il serait plus logique de parler de Monsieur Sarkozy, plutôt que "Sarco", que tu partages ou non ses idées ;)


Je m'appelle Sabine mais c'est pas grave! :lol:
Et c'est surtout que si l'on veut abréger (ce que j'apprécie moyen) ça donne Sarko et non sarco...

Le 29/03/2007 à 12:14
Juriste intéressé


Inscrit : 28/02/07
Message(s) : 28 
quelle polemique pour pas grand chose!! pour repondre a la question initialement pose je n'aime guere cette phrase notament a propos du president qui "dit ce qu'il pense" . il est clair que l'on voit la une facon pour son auteur de se complimenter: c'est bien lui qui ose dire tout haut ce que l'on pense tous bas... mais je pense qu'un president ne peut se permettre des propos dignes du cafe du commerce a l'image du fameux karcher. un president a des responsabilite, il represente la france et non lui meme. d'autre part je trouve cette phrase assez hypocrite dans la bouche d'une personne qui a plus l'habitude ( comme beaucoup de politiciens c'est vrai) de dire ce que ses conseiller en communication lui conseille de dire plutot que ce qu'il pense vraiment. ou alors ce monsieur a une etonnant faculte a changer d'avis en fonction de son auditoire...il a tout de meme reussi en quelque moi de passer d'un atlantiste convaicu stigmatisant "l'arrogance" de la france à un gauliste pur et dur saluant la politique francaise internatinal du president Chirac...est ce un changemet d'avie ou est ce parce que le peuple prefere entendre ce discour?
quant au president qui ne doit pas diviser si c'est assez vrai puisqu'il represente tout le peuple et non ses simples electeur , il me semble que cela ne corespond guere a la situation de M. Sarkozy qui a tout de meme reussi certe a rassembler mais egalement a se mettre a dos une grande partie de la population en tenant des propos qui ne pretait guere a l'union. on peut meme dire que rarement un homme aura reussi a mobiliser autant contre sa personne. si selon lui un president ne doit pas diviser, je voi la un desaveu de sa propre candidature...
Enfin,pour ce qui est du president responsable je suis tout a fait d'accord .ce n'est d'ailleur pas antinomique avec l'idee d'un president arbitre. l'idee du president responsable renvoi d'ailleur a sa conception premiere dans l'esprit de la 5eme republique (pas de cohabitation, assume les echec electoraux en demissionant) ,esprit depuis longtemps devoyé par les dernier president...

Le 29/03/2007 à 14:25
Juriste d'élite


Inscrit : 01/01/06
Message(s) : 663 
Citation de sabine :

Citation de Talion :

A commencer par le nom du candidat.
En effet, ainsi que Deydey l'a mis en exergue, il serait plus logique de parler de Monsieur Sarkozy, plutôt que "Sarco", que tu partages ou non ses idées ;)


Je m'appelle Sabine mais c'est pas grave! :lol:
Et c'est surtout que si l'on veut abréger (ce que j'apprécie moyen) ça donne Sarko et non sarco...


Je suis désolé ! Je vois Deydey partout en fait :lol:

__________________________
Dignité, Conscience, Indépendance, Probité, Humanité

Le 29/03/2007 à 15:43
Juriste d'élite


Inscrit : 29/07/04
Message(s) : 381 
Je pense que si un président peut sortir de son rôle d'arbitre, il doit cependant rester la clef de voute des institutions et le garant de la démocratie. Est-ce que monsieur Sarkozy (on est sensé utiliser l'appellation "monsieur" pour les personnalités encore vivantes :wink: ), qui a pour habitude de commenter des décisions de justice et de tenir des propos portant atteinte à la séparation des pouvoir a ces qualités? Je ne le crois pas.

__________________________
[img:p64q8awt]http://img148.imageshack.us/img148/2668/signatureyz0.jpg[/img:p64q8awt]

"J'aime ceux qui m'aiment"

Le 29/03/2007 à 15:44
Juriste intéressé


Inscrit : 29/03/07
Message(s) : 2 
Pour ma part , je trouve que dans cette analyse M.Sarkozy désavou surtout sa famille politique ... en effet,il s'agit bien du général de Gaulle qui a priori était de sa famille politique ( en tout cas , M.Sarkozy s'en revendique) et c'est lui meme qui avait voulu ce role de président " arbitre" c'est à dire au dessus de la logique de partisane.
De plus , "un président qui dit ce qu'il pense" cela me parait davantage de la propagande personnelle que du ressort du droit constitutionnel c'est une vision personelle certes mais il ne s'agit pas réelement d'une définiton pour moi.
Ensuite,un leader qui rassemble cela me semble deja le cas selon la définition et les pouvoirs detenu par le président aujourdhui , mais la il s'agit davantage de personnalité que du contenu du droit lui meme.
Ce qui me fait penser que M.Sarkozy reste tout de meme prudent, pour ne pas dire évasif; sur un réelle définition du role de président comme il l'est fait dans la constitution.
Cependant pour relancer sur débat sou-jacent , il me semble que M.Sarkozy veuille mettre en place un régime présidentialiste à l'américaine en france ce qui rompt avec la tradition gaullienne et notre constitution et qui ne me parait pas necessaire , néanmoins un point ou je suis en concordance avec son discours sur le role de président c'est sa responsabilité qui doit etre restauré (je pense de maniere écrite ) ce qui est désormais je trouve tombé quelque peu en désuettude ... Qu'en Pensez Vous ???!

Le 29/03/2007 à 21:08
Juriste d'élite


Inscrit : 04/11/05
Message(s) : 1536 
Citation de Talion :

Citation de sabine :

Citation de Talion :

A commencer par le nom du candidat.
En effet, ainsi que Deydey l'a mis en exergue, il serait plus logique de parler de Monsieur Sarkozy, plutôt que "Sarco", que tu partages ou non ses idées ;)


Je m'appelle Sabine mais c'est pas grave! :lol:
Et c'est surtout que si l'on veut abréger (ce que j'apprécie moyen) ça donne Sarko et non sarco...


Je suis désolé ! Je vois Deydey partout en fait :lol:


Je vais finir par me poser des questions .... :shock: :) :))

__________________________
Futur M2... !

Puy-de-Dôme, Le 30/03/2007 à 02:15
Juriste d'élite
Licence 1


Inscrit : 17/02/07
Message(s) : 2462 
Monsieur Sarkozy n'est pas gaulliste mais chiraquiens. Le général de Gaulle n'avait pas la même conception de la fonction de la présidence de la République que Monsieur Sarkozy.
Dans la Constitution du 4 octobre 1958, le président de la République est irresponsable de ses actes sauf pour haute trahison. Il se doit d'autre part d'être diplomate.
Enfin, si mes souvenirs sont bons, c'est le gouvernement qui conduit la politique de la nation sous-couvert du chef de l'Etat. Seul le gouvernement peut être renversé par une motion de censure.
Je ne pense pas que Monsieur Sarkozy soit un bon président malgré les sondages qui le donne en tête. :lol:

__________________________
Jean Foyer : « Le juge de l’administration : l’administration de ce juge. »
"Juger l’administration c’est encore administrer ».


http://www.u-clermont1.fr/
-université d'excellence dans le magazine "Challenge" de juin 2009-

Paris, Le 30/03/2007 à 10:00
Administrateur
Notaire


Inscrit : 24/01/04
Message(s) : 2514 
Sarkozy chiraquien ? Je suis mort de rire !!!! Gaulliste certainement pas, mais chiraquien certainement pas non plus. Il l'a toujours dit, Nicolas Sarkozy est un homme libre, et ne se réclame pas d'une quelconque idéologie. C'est justement parce qu'il a su se libérer des idéologies qu'il plaît aux français. Il n'a pas besoin de se réclamer de tel ou tel dogme ou doctrine pour faire passer ses idées, simplement !

__________________________
Avant de poster, merci de lire la charte du forum

Le 30/03/2007 à 11:22
Juriste d'élite


Inscrit : 03/05/05
Message(s) : 366 
Citation de Olivier :

Sarkozy chiraquien ? Je suis mort de rire !!!! Gaulliste certainement pas, mais chiraquien certainement pas non plus. Il l'a toujours dit, Nicolas Sarkozy est un homme libre, et ne se réclame pas d'une quelconque idéologie. C'est justement parce qu'il a su se libérer des idéologies qu'il plaît aux français. Il n'a pas besoin de se réclamer de tel ou tel dogme ou doctrine pour faire passer ses idées, simplement !


Moi je pense qu'il est plus gaulliste par certains côté que ce qu'on croit.
Les hommes politiques ont toujorus joué sur les symboles. Si il a choisi Lille pour faire un grand discours, ce n'est pas anodin. C'est la ville de de Gaulle et celle de Salengro.
Quelle que soit la rupture dont on se proclame, elle s'inscrit toujours en liaison avec le passé.
De prime abord il n'a pas l'air d'un gaulliste, c'est sûr. Mais sur certains aspects (place de la France ..) il s'en rapproche un peu. Sarkozy je crois que c'est une énigme dont on se plaît à qualifier trop rapidement de "libéral" mais qui l'est moins que ce qu'on pense.

Le 30/03/2007 à 15:38
Juriste obsessionnel


Inscrit : 11/06/06
Message(s) : 176 
Bonjour,

Le culte de la personnalité,ça nous a joué et nous jouera des tours;et l'UMP dans tout ça ?(sans oublier l'UDF) car ,enfin, il est bien porté par ce parti que je sache!

Au fait-pour polémiquer un chouîa-il paraît qu'il chasse sur le terrain de LE PEN.C'est vrai ça?

Cdt


PAGES : [ 1 ] [ 2 ]