Petites discriminations au quotidien

Index des forums > Forum Actualité

PAGES : [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ] [ 4 ]
Le 28/04/2008 à 14:57
Juriste d'élite


Inscrit : 14/02/08
Message(s) : 1294 
Avé tous !

Moi, floodeuse, je vous propose un nouveau topic.

Et si chacun indiquait ici les petites discriminations quoditienne dont il est témoin ?

Voici un premier exemple.

Dans l'ascenceur de la gare Haussmann-Saint-Lazare de Paris, j'ai constaté qu'il était indiqué comme charge maximale 1600kg /21 pers.

Ce qui veut dire qu'on présume que le poids moyen de la population est de 76.19 kg.

Si on considère que la taille moyenne des Français est d'1m70, cela nous donne un IMC de 26.3. Ce qui correspond aux personnes en surcharge pondérale.

Question :
Aux heures de pointes, lorsque l'ascenceur est beaucoup utilisé, doit-on considérer que la personne obèse prend la place de deux personnes et doit donc sortir ?
Doit-on empêcher les personnes qui portent des valises d'entrer ?

Lorsque je regarde la taille de certains postérieurs ou la place que peut prendre une personne avec pull+manteau+sac par rapport à la taille d'un siège lambda des transports en commun, je m'inquiète.

Le calcul de moyenne de l'ascenceur me semble sympathique : on considère que la plupart des Français sont rondouillards. Il n'est pas demandé d'être mince, donc, pour prendre les transports.

Pourtant, vu la taille des sièges et l'exiguité dudit ascenceur, on aurait tendence à le croire.

Les transports en communs présentent, à mon avis, quelques petites discriminations envers les personnes très rondes, envers les jeunes enfants, envers les personnes à mobilité réduite.

Et en plus, on devrait mettre des distributeurs de déodorant dans les trains ! Et des toilettes [u:jvkhhn5v]propres[/u:jvkhhn5v].

Peut-être que cela n'existe pas parce qu'on voudrait empêcher les personnes sans domicile fixe de se fixer dans un train ...

__________________________
Quand le juriste se lasse d’empiler des textes dont l’encre est à peine sèche, de réconcilier des dispositions qui se contredisent ou, tout simplement, de s’échiner à leur donner un sens, vient un moment où, guetté par le découragement, il laisse son sac au bord du chemin, s’arrête et se pose la question fondamentale, la seule qui vaille : tout cela est-il bien raisonnable ? (A. Lucas)

Poser une question Ajouter un message - répondre
Puy-de-Dôme, Le 28/04/2008 à 20:21
Juriste d'élite
Licence 1


Inscrit : 17/02/07
Message(s) : 2462 
Nous sommes 3 à faire l'objet de discriminations dans l'amphi, deux non-voyants et moi car nous ne sommes pas comme les autres (je suis épileptique), de plus ceux-ci sont dernières nous, ça nous fais mal mais Nicolas et Nadège, les deux non-voyants sont sortis de L1, successivement 15ème et 35ème sur 600. Elles font preuve de jalousie. Quant à moi, c'est parce que j'ai eu un bras en écharpe quasiment toute l'année et que vais demandé à l'inter-cours des précisions aux profs, n'allant pas aux TD, celà m'étais nécessaire. Certains voulaient faire une blague estudiantine à un prof, j'ai proposé une chanson qui a été refusée mais connaissant ce prof, je sais qu'il l'aurait bien pris. :(

"Adieu Monsieur le Professeur" de Hugues Aufray rectifiée pour le refrain et Cadet Roussel pour les couplets.

Les étudiants, vous font une fête
Car, nous allons vous quitter
Et demain sera tout autre chose
Car, nous serons bien chagrinés
Ah ! Ah ! Ah ! oui, vraiment comme vous allez
Nous manquer

{Refrain :}
Adieu, Monsieur Philippe Boucheix.
On ne vous oubliera jamais,
Ces mots nous sont venus du cœur
Et les étudiants descendent de l’amphi
En vous offrant des carambars
Car nous savons que vous les aimez
Et vous pourrez les manger
Durant vos stages de ski
Qui vous donne de l’appétit,
En ayant une p’tite pensée
De cette fin d’année
De vos étudiants que vous aimiez
Adieu Monsieur le professeur. (Phrase parlée)

Avec vous,
Nous avons tout appris
Les contrôles, l’IRPP
Mais malheureusement
Pas celui de frauder
L’administration, à laquelle vous appart'nez
Ah ! Ah ! Ah ! oui, vraiment
Que cela est embêtant
{Refrain}

Il avait lui-même dit qu'il faisait un stage de ski sur la plateforme pédagogique et nous a dit qu'il aimait les carambars. Ce n'est pas du tout insolent. Etudiant, il a fait parti du Royaume de Basoche, association étudiante qui faisait régulièrement des blagues à leurs professeurs. Il est notre prof de finances publiques. :)

__________________________
Jean Foyer : « Le juge de l’administration : l’administration de ce juge. »
"Juger l’administration c’est encore administrer ».


http://www.u-clermont1.fr/
-université d'excellence dans le magazine "Challenge" de juin 2009-

Le 28/04/2008 à 21:51
Juriste d'élite


Inscrit : 31/10/05
Message(s) : 1822 
Citation de fanouchka :

Nous sommes 3 à faire l'objet de discriminations dans l'amphi, deux non-voyants et moi car nous ne sommes pas comme les autres (je suis épileptique), de plus ceux-ci sont dernières nous, ça nous fais mal mais Nicolas et Nadège, les deux non-voyants sont sortis de L1, successivement 15ème et 35ème sur 600. Elles font preuve de jalousie. Quant à moi, c'est parce que j'ai eu un bras en écharpe quasiment toute l'année et que vais demandé à l'inter-cours des précisions aux profs, n'allant pas aux TD, celà m'étais nécessaire. Certains voulaient faire une blague estudiantine à un prof, j'ai proposé une chanson qui a été refusée mais connaissant ce prof, je sais qu'il l'aurait bien pris. :(

"Adieu Monsieur le Professeur" de Hugues Aufray rectifiée pour le refrain et Cadet Roussel pour les couplets.

Les étudiants, vous font une fête
Car, nous allons vous quitter
Et demain sera tout autre chose
Car, nous serons bien chagrinés
Ah ! Ah ! Ah ! oui, vraiment comme vous allez
Nous manquer

{Refrain :}
Adieu, Monsieur Philippe Boucheix.
On ne vous oubliera jamais,
Ces mots nous sont venus du cœur
Et les étudiants descendent de l’amphi
En vous offrant des carambars
Car nous savons que vous les aimez
Et vous pourrez les manger
Durant vos stages de ski
Qui vous donne de l’appétit,
En ayant une p’tite pensée
De cette fin d’année
De vos étudiants que vous aimiez
Adieu Monsieur le professeur. (Phrase parlée)

Avec vous,
Nous avons tout appris
Les contrôles, l’IRPP
Mais malheureusement
Pas celui de frauder
L’administration, à laquelle vous appart'nez
Ah ! Ah ! Ah ! oui, vraiment
Que cela est embêtant
{Refrain}

Il avait lui-même dit qu'il faisait un stage de ski sur la plateforme pédagogique et nous a dit qu'il aimait les carambars. Ce n'est pas du tout insolent. Etudiant, il a fait parti du Royaume de Basoche, association étudiante qui faisait régulièrement des blagues à leurs professeurs. Il est notre prof de finances publiques. :)


tiens ... ça faisait longtemps qu'on l'avait pas eu celle la ...

__________________________
"I never was someone who was at ease with happiness"

Puy-de-Dôme, Le 28/04/2008 à 21:53
Juriste d'élite
Licence 1


Inscrit : 17/02/07
Message(s) : 2462 
Candix, ne me dit que je l'ai déjà mis. :oops:

__________________________
Jean Foyer : « Le juge de l’administration : l’administration de ce juge. »
"Juger l’administration c’est encore administrer ».


http://www.u-clermont1.fr/
-université d'excellence dans le magazine "Challenge" de juin 2009-

Le 28/04/2008 à 22:36
Juriste d'élite


Inscrit : 31/10/05
Message(s) : 1822 
Citation de fanouchka :

Candix, ne me dit que je l'ai déjà mis. :oops:


bah si ... j't'le dit
je sais, le monde est cruel :twisted:

__________________________
"I never was someone who was at ease with happiness"

Puy-de-Dôme, Le 28/04/2008 à 23:07
Juriste d'élite
Licence 1


Inscrit : 17/02/07
Message(s) : 2462 
Il y a des modifications depuis mais je me suis trompée de post et j'aurais du modifié le texte dans le post adéquate. :?

__________________________
Jean Foyer : « Le juge de l’administration : l’administration de ce juge. »
"Juger l’administration c’est encore administrer ».


http://www.u-clermont1.fr/
-université d'excellence dans le magazine "Challenge" de juin 2009-

Le 29/04/2008 à 00:30
Juriste d'élite
Formation CRFPA


Inscrit : 25/09/11
Message(s) : 616 
Kem, si les choses que tu écris, tu les penses vraiment, tu es bizarre. :D (et CA, c'est de la discrimination... bah oui, qu'est-ce que la norme? :p)

__________________________
Master Droit public des affaires Lyon 3

Le 29/04/2008 à 10:11
Juriste d'élite


Inscrit : 14/02/08
Message(s) : 1294 
[img:1m4gwlz6]http://ec1.images-amazon.com/images/I/417T2PAEBCL._AA240_.jpg[/img:1m4gwlz6]

__________________________
Quand le juriste se lasse d’empiler des textes dont l’encre est à peine sèche, de réconcilier des dispositions qui se contredisent ou, tout simplement, de s’échiner à leur donner un sens, vient un moment où, guetté par le découragement, il laisse son sac au bord du chemin, s’arrête et se pose la question fondamentale, la seule qui vaille : tout cela est-il bien raisonnable ? (A. Lucas)

Le 29/04/2008 à 11:33
Juriste d'élite


Inscrit : 17/07/06
Message(s) : 609 
Kem je pense que tout ce dont tu parles à propos des transports ce n'est pas vraiment de la discrimination.
Il faut bien fixer des moyennes, c'est tout.

Et sinon iln'y a pas que les transports en commun qui présentent des discriminations envers les personnes à mobilité réduite. Pour des personnes en fauteuil roulant rien qu'une petite marche dont nous-même n'y faisons même pas attention les empêche de pouvoir avancer, ou les oblige à davantage d'efforts. Il suffit d'aller au centre ville et d'y faire attention : c'est un parcours semé d'embuches.

__________________________
Pas d'Avenir Mais le Sourire[img:2cgv1w9t]http://img522.imageshack.us/img522/5823/imgch0.png[/img:2cgv1w9t]

Le 29/04/2008 à 12:05
Juriste d'élite


Inscrit : 14/02/08
Message(s) : 1294 
En tous cas, pour les malvoyant et les daltonniens, moultes efforts sont effectués.

Mais le but de mon post n'était pas de réagir expressément sur le petit exemple que j'ai cité, mais plutôt que chacun puisse donner d'autres types de petites discriminations quotidiennes.

Je pense aux CV sans photo ou anonymes pour éviter les discriminations sur le nom ou le visage, p.ex.

__________________________
Quand le juriste se lasse d’empiler des textes dont l’encre est à peine sèche, de réconcilier des dispositions qui se contredisent ou, tout simplement, de s’échiner à leur donner un sens, vient un moment où, guetté par le découragement, il laisse son sac au bord du chemin, s’arrête et se pose la question fondamentale, la seule qui vaille : tout cela est-il bien raisonnable ? (A. Lucas)

Le 29/04/2008 à 14:08
Juriste d'élite


Inscrit : 01/04/08
Message(s) : 605 
Mais même si y a pas de photo sur le CV, tu peux pas cacher ton nom à moins d'en mettre un autre. Et quand tu as un nom ou un prénom à consonnance étrangère, c'est foutu aussi

__________________________
Achetez mes livres -> [url:wo7bcphw]http://www.thebookedition.com/advanced_search_result.php?keywords=kaori[/url:wo7bcphw]

Le 29/04/2008 à 14:18
Juriste d'élite


Inscrit : 14/02/08
Message(s) : 1294 
Il me semble qu'il existe une possibilité de recrutement par CV anonymes.

Alors on met un n° à la place du nom et le recruteur ne connait pas les correspondances sauf s'il le demande car il veut rencontrer la personne.

Petite anecdote.

Une ancienne collègue de travail avait un nom à consonnance bien américaine, voire, à l'oreille des Parisiens, belge. Mais elle était Camerounaise. Elle passait en général sans aucun problème l'étape de l'avant rencontre (courriers, CV, etc). Une fois qu'elle était en face du recruteur, c'était foutu.

Et voilà comment, avec un bac +5 en droit français + un gros diplome américain on se retrouve à faire du recouvrement téléphonique ...

__________________________
Quand le juriste se lasse d’empiler des textes dont l’encre est à peine sèche, de réconcilier des dispositions qui se contredisent ou, tout simplement, de s’échiner à leur donner un sens, vient un moment où, guetté par le découragement, il laisse son sac au bord du chemin, s’arrête et se pose la question fondamentale, la seule qui vaille : tout cela est-il bien raisonnable ? (A. Lucas)

Le 30/04/2008 à 13:07
Juriste d'élite


Inscrit : 03/06/07
Message(s) : 590 
" Et voilà comment, avec un bac +5 en droit français + un gros diplome américain on se retrouve à faire du recouvrement téléphonique ..."

J'en connait qui font du recouvrement téléphonique , en ayant pourtant un M1 et un nom qui "sonne français".
Faut pas faire une généralité tous les employeurs ne font pas de la discrimination, loin de là !

Le 30/04/2008 à 16:44
Juriste d'élite


Inscrit : 26/10/06
Message(s) : 2595 
Perso je cherche un logement et mon copain est typé et le nom tout sauf français, je vous dirais si je trouve facilement :lol:

Le 03/05/2008 à 15:49
Juriste aux dents longues


Inscrit : 23/12/07
Message(s) : 85 
Un ami algérien dans un train...
2 policiers en civil passent,lui demande ses papiers(il avait qu'a pas avoir cette tête)et aux autres personnes dans le wagon"s'il y a un problème avec cet individu"...
Heureusement (et de façon prévisible) il n'y en a aucun...
les policiers s'en vont...
10 minutes plus tard,les mêmes policiers....
contrôle des papiers,monsieur....(on sait jamais,s'il les a perdus entretemps...)

La police fait toujours bien son travail...

__________________________
"La Justice est comme une belle fille,elle se fait désirer longtemps avant de se donner"
-Un Professeur possédé par le démon de la poésie-


PAGES : [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ] [ 4 ]