Légalisation de la prostitution?

Index des forums > Forum Actualité

PAGES : [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ]
Moselle, Le 30/05/2006 à 08:23
Modérateur
Juriste


Inscrit : 25/01/04
Message(s) : 4086 
Le mondial dans un pays où la prostitution est légale fait se reposer la question de la prostitution. Il y a eu nombre de reportages ces temps ci, sur les "super bordels" de Berlin, sur le scandale des filles de l'est, etc...

Je soumets donc à votre opinion la question. On n'a pas eu de débat depuis le CPE, ça commence manquer.

A mon avis, réouvrir les maisons closes serait une bonne chose. Le système actuel est d'une hypocrisie assez remarquable. La prostitution n'est pas interdite, ce qui l'est c'est le racolage :roll: , et le proxénétisme. De plus chose inadmissible à mon sens, le client n'est pas inquiété le moins du monde, il est juste utilisé comme témoin. Soyons logiques jusqu'au bout et condamnons aussi les clients dans ce cas! (Chose impossible vu les pratique de nos parlementaire?)

La légalisation permettrait de contrôler plus clairement l'activité. Ca couperait court aux filières clandestines. Les filles seraient sans doute plus en sécurité que dans la rue à la sauvette. Sans parler des questions sanitaires et médicales qui pourraient être contrôlées. Ca viderait les rues, donc les personnes bien pensantes à défaut d'être pensantes pourraient encore plus facilement faire semblant de n'être au courant de rien.

Soyons réalistes, la prostitution ne disparaitra jamais, ce n'est pas le plus vieux métier du monde pour rien. Donc interdire et cacher ne la ferra pas disparaitre.

J'attends vos opinions.

Poser une question Ajouter un message - répondre
Le 30/05/2006 à 09:46
Juriste d'élite


Inscrit : 14/03/06
Message(s) : 1072 
et bien j'ai répondu "oui" pour les même arguments que tu as développé.
Je suis frontalier de l'Allemagne, je suis à moitié belge donc je vais souvent en Belgique : deux pays où cela est légal mais contrôlé. Vous n'avez pas idée de la fierté des Allemands de leurs bordels (ils sont même cottés en bourse et ce sont des valeurs très sures). Je trouve la France très hypocrite et pudibonde à cet égard: Marthe Richard était elle même une mère maquerelle et quand je vois à Strasbourg que le tapin se fait au pied du commissariat central depuis des années...

__________________________
Avocat (Liste 2) au Luxembourg
Diplômé en France, en Belgique et au Luxembourg
faluchard droit baptisé à Strasbourg
ancien SG et VP de l'AFGES (fédé des étudiants à Strasbourg)
ancien SG de l'AED (amicale de droit à Strasbourg)

Le 30/05/2006 à 09:52
juriste émérite
Doctorant


Inscrit : 03/12/04
Message(s) : 4622 
Mais est-ce que dans ces pays ça diminue " la prostitution de route " ?

Je ne suis pas contre, pour les mêmes raisons que vous deux. Ceci dit notre rapport au corps est particulier et je me demande si en France les gens seraient prêts à une telle éventualité...

Akhela : le droit du travail s'applique dans les maisons ? Comment ça se passe ?

__________________________
Votre sujet a peut-être déjà été traité : avez-vous utilisé la fonction recherche ? :wink:
http://forum.juristudiant.com/search.php

*Membre de la BIFF*

Le 30/05/2006 à 11:30
Juriste greffé au forum


Inscrit : 20/03/06
Message(s) : 201 
Moi aussi, j'ai répondu oui.

J'ai du mal a comprendre pourquoi les prostituées doivent "travailler" dans les rues, clandestinement, puis payer des impôts comme tout un chacun.

Si on considère que la prostitution est un emploi comme un autre, dont les revenus sont soumis à impôts comme les autres, et bien je ne vois pas pourquoi les prostituées ne bénéficieraient pas des mêmes garanties que les autres travailleurs français.

Pour moi, c'est une question de pure logique.

Ensuite, se pose la question de la prostitution forcée : il me semble évident qu'en légalisant la prostitution dans le cadre de maisons closes, on permet aux autorités d'accroître leur contrôle, et de diminuer les comportements illégaux ou inhumains.

Je ne pense pas que la réouverture des maisons closes entrainerait en France la disparition de la prostitution de "trottoir", mais elle donnerait aux autorités les moyens de la combattre.

__________________________
Heureux sont les félés car ils laissent passer la lumière...
HTP POWAAAAA !!!!!!

Le 30/05/2006 à 12:11
Juriste d'élite


Inscrit : 14/03/06
Message(s) : 1072 
En Belgique et en Allemagne les prostitués sont intégralement soumises au droit du travail (en particulier à la sécurité sociale), généralement en tant qu'indépendants (en Allemagne en fait le plus souvent les établissements louent les chambres aux prositituées qui racollent dans l'hôtel avec un contrôle sanitaire entre autre, le propriétaire des lieux ne perçoit que cette location et n'a pas de relation hiérarchique avec la prostituée), il n'y a que peu de prostitution de route (bien que moins cher, elle est souvent illégale (imigration, pas de contrôle)). En France c'est assez hypocrite puisque les prostituées sont imposée sur leur revenu (je ne sais plus si c'est au titre des BIC ou des BNC, mais je crois BNC). Il y a également la Suède qui a interdit le racollage sur route, résultat tout se fait désormais par internet mais il n'y a toujours aucun contrôle (voire même encore moins qu'avant).

__________________________
Avocat (Liste 2) au Luxembourg
Diplômé en France, en Belgique et au Luxembourg
faluchard droit baptisé à Strasbourg
ancien SG et VP de l'AFGES (fédé des étudiants à Strasbourg)
ancien SG de l'AED (amicale de droit à Strasbourg)

Moselle, Le 30/05/2006 à 12:48
Modérateur
Juriste


Inscrit : 25/01/04
Message(s) : 4086 
J'aimerais avoir les arguments des personnes qui ont voté non.

Le 30/05/2006 à 13:39
Juriste d'élite


Inscrit : 31/10/05
Message(s) : 1831 
moi j'ai mis oui parce que ca evitera peut etre de voir leur tronche au bord de la route ... :D

__________________________
"I never was someone who was at ease with happiness"

Le 30/05/2006 à 14:56
Juriste d'élite


Inscrit : 13/12/04
Message(s) : 595 
Moi j'ai pas voté parce que j'ai pas d'avis tranché sur la question
J'ai vu un reportage sur Envoyé spécial sur la prostitution en Allemagne. Le reportage montrait bien que malgré la légalisation, la traite des femmes subsistait et qu'elles avaient tjs un "maqu' ". Alors bien sûr, réouvrir les maisons closes apporterait sans doute des solutions quant à l'hygiène et sans doute la sécurité des prostituées. Dans le reportage, les prostituées avaient un "bip" en cas de problèmes ou si elles n'étaient pas payer. Mais le but de l'ouverture des maisons closes est de lutter contre la traite des femmes et c'est pas sûr que cet objectif soit rempli de manière certaine...

Le 30/05/2006 à 17:41
Juriste acharné


Inscrit : 02/03/06
Message(s) : 137 
Désolé, le Non etait de moi mais j'ai pas eu le temps d'ecrire un ptit mot ;)

Donc pour moi, c'est Non.
Car le Oui, reviendrait a dire que la prostitution peut être exercé de manière libre. Par conséquent, on incite la prostitution avec toute les conséquences connues qui existent deja: proxenétisme etc...
La seule différence etant que ça ne se verra pas :roll:

Si on permet la prostitution en maison close, on verra se multiplier les jeunes filles de l'Est et surtout leur proxenete... (non pas que j'ai quelques choses contre ces jeunes filles, si elles veulent venir, qu'elles viennent mais pas pour exercer ce genre de chose...)
Faut arrêter de se leurrer, la prostitution n'est pas un choix dans 99% des cas. (ou sinon c'est un choix par dépit).

Bref dire oui au maison close, c'est aggravé la situation.

[quote:tjaxrgus]De plus chose inadmissible à mon sens, le client n'est pas inquiété le moins du monde, il est juste utilisé comme témoin. Soyons logiques jusqu'au bout et condamnons aussi les clients dans ce cas! (Chose impossible vu les pratique de nos parlementaire?)[/quote:tjaxrgus]

Je suis d'accord sur la condamnation des clients.
Sinon pour la parenthèse, désolé mais il y a un sacré probleme de logique là ;)
Si une chose te parait impossible, tu vas aller dans le sens qui s'oppose a ton idée de base ?
Moi pas, j'ai tendance au contraire a me battre contre cette fameuse idée.
[u:tjaxrgus]Petit rappel:[/u:tjaxrgus] Les Parlementaires sont élus par le peuple donc vous en faite pas, si il risque sa place, il va vite retourner sa veste ;)

[quote:tjaxrgus]La légalisation permettrait de contrôler plus clairement l'activité. Ca couperait court aux filières clandestines. Les filles seraient sans doute plus en sécurité que dans la rue à la sauvette. [/quote:tjaxrgus]

Loin d'etre sûr et les faits commencent a parler d'eux meme dans certains pays ;)

[quote:tjaxrgus]Soyons réalistes, la prostitution ne disparaitra jamais, ce n'est pas le plus vieux métier du monde pour rien. Donc interdire et cacher ne la ferra pas disparaitre.[/quote:tjaxrgus]

J'en reviens donc a l'histoire au dessus, doit on pour autant l'encourager ?
Je vais prendre un autre exemple de chose qui ne disparaitra jamais.
Les meurtres. Doit on l'autoriser en disant, vous avez le droit de vous entretuer ici mais il faut pas que ça se voit ?

Je trouve donc bien au contraire hypocrite les pays qui disent s'etre battu ou se battre pour le droit des femmes et d'un autre coté, favorisé ce genre de chose...

__________________________
Diplômé du DEUG, faculté de Grenoble.
Preparation des concours de Greffiers des services judiciaires de la mort qui tue....euh...

Le 30/05/2006 à 18:22
Juriste d'élite


Inscrit : 14/03/06
Message(s) : 1072 
En effet la légalisation et le contrôle n'empêche pas l'implantation de filières de l'Est (contourner la loi reste moins cher), toutefois elle diminue certaines dérives (notament l'imigration des prostituées).
Je suis d'accord avec Blacky, la prostitution est rarement choisie. Maintenant c'est une question de choix, soit on légalise pour diminuer les inconvénients, soit on sanctionne le client et on réprime réellement la chose pour que la mesure est une certaine éfficacité (bien sur aucun des cas ne permettera d'éradiquer totalement le comportement ... comme avec le meurtre).

__________________________
Avocat (Liste 2) au Luxembourg
Diplômé en France, en Belgique et au Luxembourg
faluchard droit baptisé à Strasbourg
ancien SG et VP de l'AFGES (fédé des étudiants à Strasbourg)
ancien SG de l'AED (amicale de droit à Strasbourg)

Le 30/05/2006 à 19:06
Juriste d'élite


Inscrit : 06/03/06
Message(s) : 329 
J'ai vote oui, pour toutes les raisons que vous avez invoque ci-dessus.
J'habite à Paris donc loin des frontières, en revanche je ne suis qu'a quelques metres du quartier chaud de Paris, où l'on voit des femmes en tennue lègere sous les portails des imeubles, magasins ect à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit. Or à cote de cela il y'a une vie de quartier avec des familles emenant leur enfants à l'ecole ou faire leur courses ect or ce n'est pas normal des enfants soient obligés d'avoir ce spectacle sous leur yeux. Sans oublier l'hygienne lorsque on trouve des preservatifs dans la rue de bon matin.
Pour finir comme vous dites les prostitues ne sont pas en securité en allant dans les hôtels ou autres.
Ceci dit si les maisons closes doivent reouvrir chez nous, vu qu'aujourd'hui nous parlons de parité il serait normal qu'il y'est des prostitues des deux sexes dans ce genre d'etablissement.

__________________________
[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=89&u=10007620:ls7he56d][img:ls7he56d]http://i09.servimg.com/u/09/00/76/20/signan10.jpg[/img:ls7he56d][/url:ls7he56d]

Moselle, Le 31/05/2006 à 16:51
Modérateur
Juriste


Inscrit : 25/01/04
Message(s) : 4086 
[quote="Blacky":2dqd6ha7]
Car le Oui, reviendrait a dire que la prostitution peut être exercé de manière libre. Par conséquent, on incite la prostitution avec toute les conséquences connues qui existent deja: proxenétisme etc...
La seule différence etant que ça ne se verra pas :roll:
Si on permet la prostitution en maison close, on verra se multiplier les jeunes filles de l'Est et surtout leur proxenete... (non pas que j'ai quelques choses contre ces jeunes filles, si elles veulent venir, qu'elles viennent mais pas pour exercer ce genre de chose...)
[/quote:2dqd6ha7]
En légiferrant on permet une plus grande clareté dans l'exercice de la profession. Ca rendra la tache des filières plus difficile. Notement vis à vis des mineurs via des contrôles de papiers. La police a les moyens de vérifier la régularité de papiers si elle le veut vraiment.

[quote:2dqd6ha7]
Faut arrêter de se leurrer, la prostitution n'est pas un choix dans 99% des cas. (ou sinon c'est un choix par dépit).[/quote:2dqd6ha7]
C'est vrai. Mais ça l'est aussi pour un très grand nombre d'autres métiers. J'ai bossé en job d'été comme manouvrier. Les gars qui font ça toute l'année ne le font pas par vocation crois moi et ce n'est qu'un exemple.

[quote:2dqd6ha7]
Sinon pour la parenthèse, désolé mais il y a un sacré probleme de logique là ;)
Si une chose te parait impossible, tu vas aller dans le sens qui s'oppose a ton idée de base ?
Moi pas, j'ai tendance au contraire a me battre contre cette fameuse idée.
[u:2dqd6ha7]Petit rappel:[/u:2dqd6ha7] Les Parlementaires sont élus par le peuple donc vous en faite pas, si il risque sa place, il va vite retourner sa veste ;)
[/quote:2dqd6ha7]
Tu m'as mal compris, ou je me suis mal exprimé. Ce que j'ai voulu dire, c'est que nos parlementaires sont biens connus pour avoir recours aux service de ces dames. A titre d'exemple notre illustre président a reconnu avoir perdu sa virginité dans entre les mains expertes d'une dame galante. De plus, à l'occasion des dernirèes mesures à l'encontre de la profession, elles ont menacé de révéler les noms de leurs clients parmis lesquels on trouve de nombreux hommes très hauts placés qui préfèreraient qu'on n'en parle pas trop. tout ça pour dire que nos homme politiques ne risquent pas d'incriminer le clientèlisme puisqu'ils sont les premiers concernés.

[quote:2dqd6ha7]
Je vais prendre un autre exemple de chose qui ne disparaitra jamais.
Les meurtres. Doit on l'autoriser en disant, vous avez le droit de vous entretuer ici mais il faut pas que ça se voit ?[/quote:2dqd6ha7]
Argument qui ne manque pas de bon sens je te l'accorde. Mais il y a un certain degré de graduation que tu ne prends pas en compte. il y a tout de même une grande différence d'intensité entre ces deux choses. Un meutre porte atteinte à l'intégrité du corps d'autrui, la prostitution ne concerne que son propre corps dont on dispose comme on l'entend (cf tatouage et piercing)

[quote:2dqd6ha7]
Je trouve donc bien au contraire hypocrite les pays qui disent s'etre battu ou se battre pour le droit des femmes et d'un autre coté, favorisé ce genre de chose...[/quote:2dqd6ha7]
Il ne s'agit pas que de droit de la femme, les hommes aussi peuvent se prostituer: principe d'égalité. Après il est vrai que les clients hommes sont plus nombreux, donc par la loi de l'offre et de la demande on retrouve plus de femmes prostituées.


Simple précision pour finir je ne parle bien sûr que pour la prostitution choisie, ou du moins choisie par dépis. Pas des situations inadmissible de l'esclavagisme sexuel. Dans le reportage d'envoyé spécial, pour ceux qui ne l'ont pas vu, il y avait des personnes intérogées qui étaient en fait des prostituées occasionnelles, juste pour arrondir leurs fins de mois en somme, et deux étudiantes qui ne le fesaient que pour se faire de l'argent de poche.

Le 01/06/2006 à 01:25
Juriste d'élite


Inscrit : 29/07/04
Message(s) : 382 
Le titre du sondage est erroné. Le débat ne porte pas sur la légalisation de la prostitution, puisque celle ci est légale en France, mais sur la réouverture des maisons de tolérance (aussi appelés bordels).

La situation actuelle en la matière montre une part importante de proxenetisme et de racolage. A mon avis, il serait donc préferable de mettre en place des "maisons closes" tenues par l'Etat, qui aurait une misson de protection et de contrôle sanitaire et social. Laisser ces établissement au secteur privé entraînerai de toute évidence les mêmes dérives d'exploitation et de harcélèment que l'on connait.

A côté de cela, l'Etat pourrait condamner plus efficacement d'autres formes de prostitution s'exerçant en dehors de ces établissement, dont la prostitution s'exerçant dans la rue.

__________________________
[img:p64q8awt]http://img148.imageshack.us/img148/2668/signatureyz0.jpg[/img:p64q8awt]

[i:p64q8awt]"J'aime ceux qui m'aiment"[/i:p64q8awt]

Le 04/06/2006 à 11:23
Juriste intéressé


Inscrit : 26/07/05
Message(s) : 13 
l'Etat gérant le bordel... pourquoi pas ... :lol:

Moselle, Le 04/06/2006 à 11:46
Modérateur
Juriste


Inscrit : 25/01/04
Message(s) : 4086 
L'Etat passe déjà pour le premier proxénet de France de toute façon. Ceci dit, l'Etat embauche par concours, j'imagine bien la mise en pratique ici :?

Un contrôle accru de l'Etat oui, mais je pense que ça doit rester une profession libérale. Ne serait-ce que pour tenir compte des occasionnels.


PAGES : [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ]