Le président sous 3ème république

Index des forums > Forum Droit constitutionnel

PAGES : [ 1 ] [ 2 ]
Le 12/02/2008 à 14:21
Juriste intéressé


Inscrit : 16/03/07
Message(s) : 27 
Bonjour. J'ai un sujet de dissertation à faire en droit constitutionnel et j'avoue que je sèche un peu. Mon sujet est : le président sous la 3ème république. J'ai réussi à réunir pleins d'idées mais je suis vraiment perdue pour le plan.
J'ai pensé faire un plan historique: I. 1870-1879 et II. 1879-1940
Je pense parler de :
- les trois lois de 1875
- trois lois qui organise le régime politique (constitution rivet, constitution broglie,amendemant Wallon)
- en théorie le président de la république a des pouvoirs importants mais pas en théorie
- les pouvoirs du président sont neutralisés par le contreseing ministériel et l'irresponsabilité politique
- les relations exécutif - législatif
- Jules grévy : affaiblissement du Président de la république.
...

J'ai eu l'idée d'un plan mais je crois être totalement HS.
I. le temps des incertitudes ( 1870-1879)
A. Un exécutif provisoire ( Constituion Rivet, Broglie, Amendemant Wallon, Thiers, ...)
B. un exécutif contesté (Lois de 1875, vrise de mai 1877)
II. Le temps de la subordination ( 1879-1940)
A. Une fonction présidentielle effacée
B. une fonction gouvernementale instable

Qu'en pensez-vous? Avez-vous des idées pour que je puisse organiser un plan avec les idées que je vous ai soumises ( qui ne sons pas complète je vous l'accorde)
HELP !!!!! lol

Poser une question Ajouter un message - répondre
Le 12/02/2008 à 14:47
Juriste d'élite
Formation CRFPA


Inscrit : 25/09/11
Message(s) : 616 
Je ne sais pas si, dans l'esprit, un plan chronologique est une bonne chose...
Ton plan pourrait être un bon début, méritant d'être amélioré, mais c'est déjà pas mal.
Un autre plan possible, beaucoup plus manichéen, consisterait à d'abord exposer les pouvoirs théoriques du président puis à en décrire les effets dans la réalité... puisque c'est tout là l'intérêt du sujet. :)

__________________________
Master Droit public des affaires Lyon 3

Le 12/02/2008 à 21:30
Juriste intéressé


Inscrit : 16/03/07
Message(s) : 27 
Merci pour ton conseil, que j'ai essayé de suivre. voilà à quoi cela m'a conduit:
( les titres sont bien sur à revoir)

I. Les pouvoirs théoriques du président de la république
A. Les lois constitutionneles de 1875 et l'amandement Wallon
B. les pouvoirs du président ( nomme les ministres, ...)

II. Les effets dans la réalité
A. Un président de la république effacé ( Constitution broglie, Constitution Grévy, droit de dissolution, ...)
B. Subordination de l'exécutif ( Constitution Rivet, contresseing ministériel, irresponsabilité politique, ....)

Qu'en pensez-vous???

Le 12/02/2008 à 21:43
Juriste d'élite
Formation CRFPA


Inscrit : 25/09/11
Message(s) : 616 
Les titres sont à revoir, en effet, il faut leur donner, disons plus de "souplesse" pour rendre la chose moins manichéenne, mais pour moi cela est un plan tout à fait envisageable.
Je pense que le B. Subordination de l'exécutif devrait être plus orienté vers le fait qu'on dérive vers ce qui peut ressembler à un régime d'assemblée (ce n'en est pas un, mais ça y ressemble) pour montrer certes que l'exécutif est soumis, mais que l'assemblée est elle toute puissante !
Pareil pour le B. les pouvoirs du président: il faudrait montrer dans le titre que le président en théorie a pas mal de pouvoirs; là ce n'est pas assez caractérisé.

Attends tout de même l'avis d'autres intervenants, je ne suis qu'en L1 donc mon avis nécessite certainement l'assentiment d'un plus "ancien" pour être conforme... ;)

__________________________
Master Droit public des affaires Lyon 3

Le 13/02/2008 à 18:04
Juriste intéressé


Inscrit : 16/03/07
Message(s) : 27 
Encore merci pour ton aide :roll:
J'essaie tant bien que mal à trouver mes titres, mais je crois que pour moi, c'est ce qui restera le plus difficile :?
Reste encore la problématique, et c'est pas gagné. Que pensez-vous de ces problématiques par rapport au plan cité auparavant?
Quels sont, en réalité, les effets des pouvoirs détenus par le président de la république, sous la 3ème République?
OU
Quelle est l'évolution des pouvoirs et du statut du président sous la 3eme république?

Vraiment pas douée pour les problématiques et les titres.... :lol:

Le 05/12/2008 à 21:25
Juriste intéressé


Inscrit : 05/12/08
Message(s) : 1 
bonjour

moi auusi j'ai ce sujet et j'aimerais savoir si tu as eu une correction de cette dissertation
j'ai bien une pb mais je ne m'en sors pas trop bien

j'espère que tu pourras me répondre

:lol:

Le 06/12/2008 à 08:25
Juriste d'élite


Inscrit : 01/04/08
Message(s) : 605 
Citation de womanzouzoun :

bonjour

moi auusi j'ai ce sujet et j'aimerais savoir si tu as eu une correction de cette dissertation
j'ai bien une pb mais je ne m'en sors pas trop bien

j'espère que tu pourras me répondre

:lol:



Le bonhomme qui s'incruste déjà pas juste pour demander carrément le boulot mâché

__________________________
Achetez mes livres -> [url:wo7bcphw]http://www.thebookedition.com/advanced_search_result.php?keywords=kaori[/url:wo7bcphw]

Le 06/12/2008 à 13:47
Juriste intéressé


Inscrit : 16/03/07
Message(s) : 27 
Je ne retrouve pas le corrigé mais je peux te donner mon plan que j'avais rendu:
I. Président un véritable monarque en théorie
II. En réalité, des pouvoirs neutralisés par les institutions de la la 3ème République
En problématique j'avais mis: comment le personnage du président s'impose-t-il et comment évolue-t-il.

Ce n'est qu'une piste à revoir bien sur car je n'ai eu que 9. Mais A et B était incohérent. Mais le I et II sont normalement un bon début de piste à exploiter

Le 08/12/2008 à 18:28
Juriste intéressé


Inscrit : 31/10/08
Message(s) : 18 
J'ai aussi ce sujet.
Ma problématique est un peu comme la tienne : beaucoup de pouvoir en théorie et pourtant, le président n'apparait pas comme un président qui gouverne.
Et pour le plan, j'ai parlé du fait que le rôle du Président est affaibli par la crise, puis les pouvoirs qu'il a en théorie et leurs conditions d'applications.

En gros, c'est un peu comme toi ^^ J'espère que j'aurais plus que 9, sinon ma moyenne est très mal =$ Je dois rendre ça vendredi...

__________________________
[IMG] http://imageshack.us/a/img14/966/bannirewb.jpg[/IMG]

"People live their lives bound by what they accept as correct and true. That's how they define reality.
But what does it mean to be correct or true?"


Paris, Le 08/12/2008 à 18:53
Intervenant


Inscrit : 08/11/08
Message(s) : 2136 
Citation de Fritzouille :

En problématique j'avais mis: comment le personnage du président s'impose-t-il et comment évolue-t-il.


Je n'ai pas vu ton devoir, mais d'après le plan et la problématique, ta note me paraît logique. En effet, tu n'as dégagé que partiellement l'intérêt principal du sujet : le principe instauré par le texte constitutionnel et la réalité de la IIIè République.

Un simple plan théorie-pratique suffit pour traiter ce genre de voir ; mais ta problématique ne met pas cela en lumière.

__________________________
« Je persiste et je signe ! »

Docteur en droit, Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne.

Le 09/12/2008 à 11:46
Juriste intéressé


Inscrit : 31/10/08
Message(s) : 18 
Heu... Je comprend pas trop ta remarque. ça pourrait m'être utile étant donné que j'ai le même sujet.
Veux-tu dire que sa problématique ne reflète pas le plan? Ou bien que celui-ci n'est pas complet?

Merci :wink:

__________________________
[IMG] http://imageshack.us/a/img14/966/bannirewb.jpg[/IMG]

"People live their lives bound by what they accept as correct and true. That's how they define reality.
But what does it mean to be correct or true?"


Paris, Le 09/12/2008 à 13:18
Intervenant


Inscrit : 08/11/08
Message(s) : 2136 
C'est ça, la problématique ne colle pas vraiment au plan. Le plan traduit les idées même si les intitulés pourraient être plus clairs.

Après, il n'a pas pris la peine de fournir ses A. et B., même s'ils n'étaient pas bons : cela aurait pu illustrer un écueil à éviter.

Cependant, là encore je ne peux pas me prononcer avec une certitude absolue vu que je n'ai pas les sous-parties sous les yeux, mais un point très important est passé sous silence : la relation entre le Président du Conseil et de la République, un exécutif bicéphale.

Je n'ai pas l'impression que la dissertation soulève tous les points importants.

__________________________
« Je persiste et je signe ! »

Docteur en droit, Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne.

Val-d'Oise, Le 06/12/2014 à 16:20
Juriste intéressé
Licence 1


Inscrit : 10/10/14
Message(s) : 1 
Bonjour, j'ai moi aussi cette dissertation à traiter mais je voudrais juste avoir un avis sur la problématique avant de me lancer dans un plan qui pourrait être HS.
Ma problématique est la suivante: en quoi le statut confus du Président de la République reflète l’insécurité nationale liée au rétablissement définitif d’une IIIème République ?
J'ai peur que le sujet soit un peu trop fermé. Qu'en pensez-vous?
Merci d'avance

Le 07/12/2014 à 09:34
Juriste d'élite


Inscrit : 06/07/09
Message(s) : 2035 
Bonjour,

Effectivement je pense que votre problématique est un peu restrictive, il faudrait l'élargir.

__________________________
- Charte de bonne conduite du forum
- Modèles de méthodologie
- Conseils pour réussir
- Livres pour la L1
- Livres pour la L2

Paris, Le 07/12/2014 à 17:35
Ad Astra per aspera!
Licence 1


Inscrit : 24/11/14
Message(s) : 46 
J'ai un probleme concernant le theme historique , moi aussi, est-ce que je peux formuler une problematique comme si je comparait les presidents des autres presidents en l'espece et in tempore?


PAGES : [ 1 ] [ 2 ]