Le heros qui nous delivrera...

Index des forums > Forum Actualité

PAGES : [ 1 ] [ 2 ]
Le 27/12/2007 à 11:11
Juriste d'élite


Inscrit : 31/10/05
Message(s) : 1822 
bienvenue à Mess (:D) Academy , vous aussi votez pour votre curé préféré

__________________________
"I never was someone who was at ease with happiness"

Poser une question Ajouter un message - répondre
Le 27/12/2007 à 11:46
Juriste acharné


Inscrit : 17/04/07
Message(s) : 101 
Trés bon discours, il me plaît de plus en plus ce Sarko :))
:P :P

Le 27/12/2007 à 16:17
Juriste greffé au forum


Inscrit : 28/05/04
Message(s) : 260 
Franchement, ca commence à devenir n'importe quoi tout ca. Qu'il fasse la bise au pape si ca l'amuse mais des discours comme ca on s'en passerait bien. Pour le lien particulier qui unit la France à l'Eglise, il est assez éloigné en ce qui me concerne. En plus, j'ai trouvé la réponse à une de ces questions du discours à savoir : qui a-t-il avant la vie et après la mort? Bah rien :lol:
Ah zut, fallait peut-être pas le dire :oops: :oops: :oops: :oops:

__________________________
La seule chose qu'on est sûr de ne pas réussir est celle qu'on ne tente pas.

http://gregmendelssohn.spaces.live.com

Le 27/12/2007 à 18:05
Juriste d'élite


Inscrit : 24/10/05
Message(s) : 1887 
Si Sarkozy ne peut pas nous donner notre pain, Dieu le pourra peut-être.

Le 27/12/2007 à 20:58
Juriste aux dents longues


Inscrit : 23/12/07
Message(s) : 85 
Ben finalement,on a plus de points communs que l'on croit avec la Turquie!!
Outre le nombre de condamnations devant la CEDH,la France possède desormais une laïcité de façade!:P

A quand son entrée dans l'Europe?? :roll:

__________________________
"La Justice est comme une belle fille,elle se fait désirer longtemps avant de se donner"
-Un Professeur possédé par le démon de la poésie-

Le 28/12/2007 à 17:54
Juriste acharné


Inscrit : 01/12/05
Message(s) : 130 
Citation de Camille :

Bonjour,
Citation de x-ray :

Ben crotte alors, moi qui était pratiquement convaincu sur le travail le dimanche...Comment faire pour aller à la messe ?? Tant pis, j'irai le matin à 7h devant TV catho...

Ben ouais, mais pas sûr que vous ayez le droit de la suivre sur votre téléphone mobile pendant que vous bosserez...
Tant pis, l'Eglise s'adaptera... sites internet de vidéomesses interactives 24h/24 à la carte, avec choix du cybercuré, cantiques avec fonction karaoké et possibilité de mettre les meilleures homélies en favoris...
Sites accessibles par abonnements mensuels / annuels...
Un must...
:))


A noter également que google adsense remplacera avantageusement la bonne vieille quête d'etrennes pour la paroisse :roll:

Le 17/01/2008 à 19:50
Juriste d'élite


Inscrit : 09/04/06
Message(s) : 967 
Notre Président récidive en grand defenseur de la laicité

Citation :

Le discours de Ryiad

Lors de son séjour en Arabie Saoudite, Nicolas Sarkozy a récidivé devant les 150 membres du Conseil consultatif (Majlis ach-Choura) du royaume.
A côté de propos convenus dénonçant l'intégrisme, "négation de l'Islam" et réaffirmant sa volonté d'éviter "le choc des civilisations", le président a une nouvelle fois franchi les limites observées par ses prédécesseurs sur le sujet en rappelant les "racines religieuses" du monde.
"Dans le fond de chaque civilisation, il y a quelque chose de religieux", a-t-il assuré, estimant que "c'est peut-être dans le religieux que ce qu'il y a d'universel dans les civilisations est le plus fort".

Un discours ou un sermon ?

Le discours du chef de l'Etat a pris des accents de sermon lorsqu'il a évoqué "Dieu qui n'asservit pas l'homme mais qui le libère", "Dieu transcendant qui est dans la pensée et dans le coeur de chaque homme" ou encore "Dieu qui est le rempart contre l'orgueil démesuré et la folie des hommes", pour regretter que son message ait "souvent été dénaturé".
A un député de gauche qui s'inquiétait de ces propos, la ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, a rappelé mardi qu'il n'était pour l'heure pas question de "réformer" la sacro-sainte loi de 1905.


source: Nouvel Obs temps réel


Les athées ça existe pas? :roll:
Ensuite bon, au regard de l'histoire, et de l'actualité depuis le 9/11/2001, Dieu rempart contre la folie des hommes....

__________________________
"....durant les années en cause, ladite commune invitait les promoteurs immobiliers sollicitant des autorisations d'urbanisme à effectuer des contributions volontaires aux finances locales ainsi que les poursuites dont le maire a fait l'objet pour ces faits; ... justifiant suffisamment que la dépense litigieuse a été faite dans l'intérét de la société et peut, dès lors être déduite de ses résultats imposables..." CE 24/05/2006 "M. Genestar"

Le 17/01/2008 à 20:05
Juriste d'élite


Inscrit : 24/10/05
Message(s) : 1887 
Notre omniprésident s'avance sur un terrain plutôt dangereux. Je pense qu'il ferait mieux de s'occuper d'avoir des propos cohérents et en rapport avec la situation actuelle de la France plutôt que de nous bercer avec des discours religieux ou sa vie privée.

Le 17/01/2008 à 20:11
Juriste d'élite


Inscrit : 29/09/07
Message(s) : 1294 
Morsu, tu n'es qu'un mécréant...Que Dieu te pardonne... :shock:

Après "travailler plus pour gagner plus", je vous offre "prier plus pour espérer gagner plus"...Saint Nicolas priez pour nous pauvres pêcheurs...

__________________________
Nemo auditur propriam turpitudinem allegans

Le 17/01/2008 à 20:19
Juriste d'élite


Inscrit : 29/09/07
Message(s) : 1294 
"Je sais qu'on m'accuse beaucoup de trop m'intéresser à la religion, mais je pense qu'on peut respecter ceux qui veulent aller à la messe et ouvrir les bibliothèques le dimanche", Saint Nicolas, aujourd'hui-même.

Ah, je suis rassuré : on ne parle plus des commerces, mais des bibliothèques...Ca me plaît bien.

__________________________
Nemo auditur propriam turpitudinem allegans

Le 17/01/2008 à 20:29
Juriste aux dents longues


Inscrit : 05/11/07
Message(s) : 84 
C'est vrai qu'il y va fort, le bougre, et qu'il en rajoute de plus en plus...

Un autre article (EDIT : quoique... c'est ptêt' ben le même, mais en version intégrale :oops: ) qui revient sur les voeux aux représentants des religions :

Citation :

France PARIS (AFP) - 17/01/08 16:31
Voeux aux représentants des religions: Sarkozy revient sur la laïcité

Nicolas Sarkozy devait revenir jeudi soir, lors de ses voeux aux corps religieux, sur la place de choix qu'il réserve à la religion dans la société et sur sa conception de la laïcité, qui suscite de nombreuses critiques à gauche après son discours de Ryad.

Après avoir vanté le mois dernier devant des dignitaires de l'Eglise catholique les "racines chrétiennes de la France", le président a une nouvelle fois exalté lundi l'héritage "civilisateur" des religions, cette fois en Arabie saoudite, dans des termes inédits pour le chef d'un Etat laïque.

Les convictions du nouveau locataire de l'Elysée sur l'importance de la religion ne constituent pas une surprise. Dès 2004, celui qui était alors le ministre de l'Intérieur, et des cultes, les avaient "rodées" dans un livre d'entretiens (La république, les religions, l'espérance) avec le père dominicain Philippe Verdin et le philosophe Thibaud Collin.

En recevant le 20 décembre le titre de chanoine honoraire de l'église romaine de Saint-Jean de Latran, Nicolas Sarkozy a donc pris ses distances avec la conception de la "laïcité à la française", incarnée par la loi de 1905 sur la séparation de l'Eglise et de l'Etat.

Insistant sur les "racines chrétiennes de la France", le président lui a clairement préféré une laïcité dite "positive", c'est-à-dire qui, "tout en veillant à la liberté de penser, à celle de croire et de ne pas croire, ne considère pas les religions comme un danger, mais un atout".

Sans craindre de choquer, il a critiqué une laïcité "épuisée" et menacée par "le fanatisme", allant jusqu'à juger de l'intérêt de la République d'avoir "beaucoup d'hommes et de femmes" qui "croient" et que "dans la transmission des valeurs et dans l'apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l'instituteur ne pourra jamais remplacer le pasteur ou le curé".

Sur le même thème, Nicolas Sarkozy a récidivé lundi à la faveur de son séjour en Arabie saoudite, cette fois devant devant les 150 membres du Conseil consultatif (Majlis ach-Choura) du très rigoriste royaume saoudien.

A côté de propos convenus dénonçant l'intégrisme, "négation de l'Islam" et réaffirmant sa volonté d'éviter "le choc des civilisations", le président a une nouvelle fois franchi les limites observées par ses prédécesseurs sur le sujet en rappelant les "racines religieuses" du monde.

"Dans le fond de chaque civilisation, il y a quelque chose de religieux", a-t-il assuré. Le discours du chef de l'Etat a même pris des accents de sermon lorsqu'il a évoqué "Dieu qui n'asservit pas l'homme mais qui le libère" ou "Dieu qui est le rempart contre l'orgueil démesuré et la folie des hommes", pour regretter que son message ait "souvent été dénaturé".

Comme après ceux de Rome, les propos du président ont suscité des réactions courroucées à gauche. Le premier secrétaire du PS, François Hollande, a regretté mercredi que Nicolas Sarkozy ait fait "de la religion un instrument de promotion commerciale des produits français".

Au député PS Jean Glavany qui déplorait "un discours où Dieu n'est plus cité à chaque page mais à chaque ligne", la ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie a répondu que la "laïcité positive" du président s'opposait à la sienne, "négative", "sectaire", "fermée à toutes les spiritualités qui donnent leur sens à la grandeur de notre pays".

Le président du Conseil constitutionnel, Jean-Louis Debré, est lui aussi intervenu dans le débat en estimant que la sacro-sainte loi de 1905 était "un des piliers de la République". Même si Mme Alliot-Marie a précisé qu'il n'était pas dans l'intention du gouvernement de la "réformer".


Mon Dieu (si j'ose dire...). :roll:

__________________________
"L'histoire, c'est bien, mais c'est un peu vieux." - un étudiant pertinent.

Le 17/01/2008 à 20:35
Juriste d'élite


Inscrit : 29/09/07
Message(s) : 1294 
Si "Dieu est le rempart contre l'orgueil démesuré", je souhaite à Nicolas de trouver la foi...

__________________________
Nemo auditur propriam turpitudinem allegans

Le 23/01/2008 à 15:44
Juriste d'élite


Inscrit : 09/04/06
Message(s) : 967 
Nouvel épisode de la defence par notre Président de la laicité.


Citation :

Sarkozy prépare une révision de la loi de 1905
NOUVELOBS.COM | 23.01.2008 | 10:32
Selon sa directrice de cabinet, "ce sera fait durant le quinquennat". La réforme des conditions d'application de la loi qui assure la séparation de l'Eglise et de l'Etat pourrait favoriser les sectes.

(c) Reuters
Nicolas Sarkozy prépare bien une révision de la loi de 1905 qui garantit une séparation de l'Eglise et de l'Etat, a indiqué sa directrice de cabinet à l'Elysée Emmanuelle Mignon, affirme le Canard enchaîné mercredi 23 janvier. "Ce sera fait durant le quinquennat" a-t-elle assuré à l'hebdomadaire. "Le président a la volonté d'avancer sur les conditions d'application de la loi de 1905. Et notamment en élargissant la notion d'association cultuelle" a-t-elle affirmé au Canard qui précise que "en accordant ce label à de nouvelles chapelles (…) il s'agit bien de rétablir le financement public des cultes". Car ce label permet aux associations qui en bénéficient d'obtenir des subventions de l'Etat ou aux donateurs de voir leurs dons partiellement défiscalisés.

Sectes

Et selon l'hebdomadaire, "les congrégations religieuses ne seraient pas les seules concernées par ce 'toilettage'". Les Témoins de Jéhovah ou l'Eglise de Scientologie pourraient obtenir les nouveaux avantages et ainsi "bénéficier de la bénédiction de l'Etat", précise le Canard qui rappelle la réception de Tom Cruise, "vitrine de la Sciento", par Nicolas Sarkozy lorsqu'il était ministre des Finances.
Le président avait tenu à clarifier son attachement à la laïcité en tant que "respect de toutes les croyances et non un combat contre les religions" dans ses vœux aux responsables religieux, le 17 janvier, après avoir prononcé un discours très critiqué à Ryad sur l'héritage "civilisateur" des religions. Ces différentes déclarations ont fait éclaté une polémique et déclenché l'inquiétude des plus attachés au principe de séparation de l'Eglise et de l'Etat.


Il n'y a plus d'argent dans les caisses pour le pouvoir d'achat, mais pour les religions...
Allez fondons une secte, ou plus simple faisons des dons et fiscalement on sera gagnant.

__________________________
"....durant les années en cause, ladite commune invitait les promoteurs immobiliers sollicitant des autorisations d'urbanisme à effectuer des contributions volontaires aux finances locales ainsi que les poursuites dont le maire a fait l'objet pour ces faits; ... justifiant suffisamment que la dépense litigieuse a été faite dans l'intérét de la société et peut, dès lors être déduite de ses résultats imposables..." CE 24/05/2006 "M. Genestar"

Le 23/01/2008 à 16:39
Juriste d'élite


Inscrit : 31/10/05
Message(s) : 1822 
c'est honteux

non mais la franchement c'est n'importe quoi...
il ferait mieux de donner aux associations de quartiers, de recherche ou tout ca, ca serait plus utiles


en plus pour ce qui est de Tom Cruise, voila deux articles intéressants :

http://www.programme-tv.net/actus-tv/77 ... umine.html

http://www.programme-tv.net/actus-tv/79 ... -nazi.html

__________________________
"I never was someone who was at ease with happiness"

Puy-de-Dôme, Le 23/01/2008 à 20:09
Juriste d'élite
Licence 1


Inscrit : 17/02/07
Message(s) : 2462 
Attali voulait supprimer les départements -celà aurait fait des payes en moins et plus de Conseil général, moins d'élections-, Sarkozy a refusé car a-t-il dit ils sont historiques, enfin ils ont été créés sous la Révolution Française, est-ce un bon souvenir ? :lol:
http://www.20minutes.fr/article/208185/ ... aution.php

__________________________
Jean Foyer : « Le juge de l’administration : l’administration de ce juge. »
"Juger l’administration c’est encore administrer ».


http://www.u-clermont1.fr/
-université d'excellence dans le magazine "Challenge" de juin 2009-

AJOUTER UN MESSAGE RAPIDE SUR LA DISCUSSION
 
Pseudonyme/nom :
Adresse email :
Mot de passe :
 

PAGES : [ 1 ] [ 2 ]