Introduction en société et vie politique

Index des forums > Forum Fiches de cours

Le 26/09/2007 à 20:01
Juriste intéressé


Inscrit :
Message(s) :  
Article publié par Sardou_Elvis.

( dernière mise à  jour par Mathou le 25/08/2005 )


Introduction générale à  la société et vie politique





I L'objet du cours société et vie politique



C'est l'étude des acteurs politiques et de la vie politique française.
La société est dominée par l'activité politique.


II Le pouvoir politique et la société



Toute société humaine est traversée par des clivages de natures diverses et ces clivages sont économique, sociologique, idéologique. Dans toute société quelle que soit sa forme l'activité politique occupe une place non négligeable.
En effet le pouvoir politique entretient des relations étroites avec les sociétés humaines. Le pouvoir politique est un phénomène que l'on rencontre ds toutes les sociétés.
Mais le pouvoir est profondément enraciné dans la société, mais la société et le pouvoir politique sont conditionnés par plusieurs facteurs (économique et historique). Toute société humaine repose sur un système de valeur que le pouvoir doit prendre en considération (ex: le respect de la vie privée, dignité des personne). Mais l'histoire joue dans chaque pays un rôle fondamental ds l'élaboration des structures institutionelles et politiques.
Mais le pouvoir politique joue également un rôle essentiel dans la création du droit et des institutions, le pouvoir politique a une main-mise sur les institutions politiques: tout est politisé.


III Le territoire et la politique



La population est établie sur un territoire, un espace délimité par des frontières. La politique est une activité qui s'exerce dans un cadre déterminé, dans un état démocratique.
En effet l'état constitue inévitablement le support, base de toutes les institutions politique mais sur le plan national et international. La politique entretient avec le territoire des liens très étroits, le territoire est le cadre idéal où s'exercent toutes les activités politiques.


IV La notion de politique



C'est une notion pas clairement définie, très ambiguë. Mais elle détermine de manière décisive le comportement des Hommes politiques mais donne lieu à  plusieurs definitions, c'est-à -dire que chaque auteur donne sa propre definition et c'est pourquoi il n'y a pas une definition universelle de la notion de politique.

{A- Definition de la notion de politique}

1°) Qu'est ce que c'est que la politique?

Elle souffre de l'absence d'une définition. A l'origine le mot politique désignait les affaires de la cité Grecque. Pour Raymond Aran la politique est à  la fois une action, un projet d'action, un domaine spécialisé dans lequel les actions s'affrontent, se combattent mutuellement. Cette définition a été rejetée en bloc par plusieurs auteurs.
En revanche pour Paul Valéry la politique est l'ensemble des efforts que l'on fait en vue de participer au pouvoir ou encore d'influencer sur la répartition des pouvoirs soit entre les états soit entre les divers groupes d'un même état.

2°) La politique, synonyme de gestion

La politique de façon générale s'adresse à  un groupe de personnes mais le mot politique est parfois employé pour désigner un domaine d'activité. (ex: la politique des transports,...). Dans ce cas la politique apparait comme l'ensemble des objectifs définis et des moyens (ex: pour les problèmes de santé publique il y a nécessité d'une politique nationale).
En d'autres termes lorsqu'il y a un problème de santé les pouvoirs publiques doivent prendre toutes les mesures nécessaires afin de trouver des solutions. Dans ce cas la politique devient un domaine.

3°) L'étymologie du mot politique

Le terme politique provient du mot Grec polis c'est-à -dire la cité et cette cité était composée d'hommes et de femmes.
Dans cette cité il y avait plusieurs dirigeants et plusieurs lois mais il y avait également des organisations familiales et tribales.

{B- La distinction entre le politique et la politique}

1°) La politique

Elle désigne une action, le programme d'un gouvernement mais aussi l'activité d'un secteur bien déterminé mais quand on parle de politique il s'agit de l'exercice du pouvoir par les Hommes politiques. C'est en ce sens qu'elle est souvent perçue comme un lieu de conflit, de division entre les différents acteurs politiques.
Ds ce cas la politique devient un espace de compétition et une conquête du pouvoir. Mais pour certains auteurs la politique peut désigner les affaires de l'état c'est-à -dire elle renvoit à  l'organisation du pouvoir politique dans un état.

2°) Le politique

A la différence de la politique au féminin, le politique désigne l'Homme politique c'est-à -dire celui qui cherche à  conquérir le pouvoir par la voie des élections (ex: les parlementaires,...).


{C- La remise en cause de la distinction entre la politique et le politique}

Il existe entre ces deux notions une différence d'appréciation mais la distinction entre le politique et la politique repose en définitive sur une séparation des domaines.
Pour certains auteurs ces deux notions sont intimement liées car on ne peut parler de la politique sans faire référence aux Hommes politiques. Donc il ne peut y avoir de séparation rigide entre l'Homme politique et la politique, la distinction n'a plus de sens.


V Les rapports entre la politique et le pouvoir



La question qui se pose est de savoir si la politique entretient des rapports étroits avec le pouvoir. Un certain nombre d'auteur contemporains ramènent la notion de politique à  la notion de pouvoir. La politique aura pr objet d'étude le pouvoir c'est-à -dire la manière dont il s'acquiert, se transmet, s'exerce et se perd. Pr d'autres il ne faut pas assimiler le pouvoir et la politique car cela revient à  réduire la politique à  une simple lutte pour la conquête du pouvoir.
Le pouvoir est un phénomène naturel et courant dans la mesure où on le rencontre dans la famille, entreprises, Eglise,...
De même il existe un pouvoir économique, financier et intellectuel. Mais le pouvoir politique suppose l'existence d'une opinion publique qui peut remettre en cause le pouvoir lors des élections.


VI La politique et la religion



La politique et la religion ont toujours eu des relations conflictuelles. Dans certains états la religion exerce une influence considérable c'est pourquoi certains auteurs militent pour une séparation entre l'Etat et la religion : l'Etat ne doit pas intervenir ds le domaine religieux. Il convient de noter que la religion a joué un rôle fondamental dans l'élaboration de la politique et des Etats modernes.
Mais pour Benjamin Constand la religion et la politique doivent être strictement séparées. Il est le 1er penseur politique à  proposer une séparation. Pour lui on ne doit pas parler d'une religion d'Etat soutenue financièrement par lui. La religion doit être indépendante vis-à -vis de l'Etat, du pouvoir. Pas d'alliance entre pouvoir et politique dans la mesure o๠la religion et l'Etat sont deux choses parfaitement distinctes, séparées.

VII La politisation des phénomènes sociologiques



C'est un mécanisme par lequel un fait social classé comme non politique devient par la force des choses politique (ex: député parti libérer les otages en Irak).
En revanche un fait classé comme politique donne lieu à  des choix difficiles entre acteurs politiques en présence, très souvent il y a des opinions contraires, également des interêts différents. La politique implique le conflit mais politiser un domaine d'activité c'est aggraver ces conflits. La politisation d'une affaire quelconque entraine une division au sein de la société humaine.
Mais il existe des faits qui sont toujours exclus du domaine politique. La politisation est un phénomène dangereux pour l'unité nationale.

VIII L'apolitisme



Il existe traditionnellement au sein des sociétés des personnes ou des groupes qui affirment ne pas s'intéresser à  la politique.
Mais il convient de préciser que cette revendication n'est pas équivalente à  un refus d'engagement politique. C'est pourquoi il faut faire la distinction entre ceux qui s'intéressent à  la politique et ceux qui s'en désintéressent.
Mais de façon générale la population française est une population qui s'intéresse à  la politique mais il y a aussi deux cat.: ceux qui s'intéressent aux élections nationales et ceux qui s'intéressent aux élections locales.
Il existe également des groupes de pressions (ex: les syndicats) qui jouent un rôle important dans la société française.
Et enfin la notion de politique est considérée comme étant une source de conflit et de division.

Sardou_elvis

Poser une question Ajouter un message - répondre
Le 19/03/2012 à 18:45
Juriste intéressé


Inscrit : 19/03/12
Message(s) : 1 
merci ceka m'a permis mon cours sociologie politique

AJOUTER UN MESSAGE RAPIDE SUR LA DISCUSSION
 
Pseudonyme/nom :
Adresse email :
Mot de passe :
 

PAGE : [ 1 ]