Huit ans de prison pour les incendiaires du bus a Marseille

Index des forums > Forum Actualité

PAGES : [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ]
Le 30/09/2007 à 20:16
Juriste d'élite


Inscrit : 24/10/05
Message(s) : 1887 
On peut s'arranger pour savoir ce que ça fait d'être brûlé à 70%, mais je ne me porte pas volontaire, je vais ressembler à quoi si je suis jaune devant et marron derrière ? :D

*Morsula sort en courant et va se pendre à un arbre*

Qui a dit qu'une fois la peine purgée tout redevenait normale ? Moi du moins je ne le pense pas, je pense juste que la peine c'est pour réparer - au moins en partie ou symboliquement - le dommage et qu'après de toutes manières on est fiché et on est suivi selon sa conscience par ses actes.

Poser une question Ajouter un message - répondre
Le 30/09/2007 à 20:44
Juriste d'élite


Inscrit : 17/07/06
Message(s) : 609 
Citation de Morsula :

je pense juste que la peine c'est pour réparer - au moins en partie ou symboliquement - le dommage et qu'après de toutes manières on est fiché et on est suivi selon sa conscience par ses actes.


Justement c'ets là que tu te trompes ;)
Dans le procès la victime n'est que partie civile (et donc son dommage est réparé par des D&î), c'est le parquet qui lui attaque les criminels.

__________________________
Pas d'Avenir Mais le Sourire[img:2cgv1w9t]http://img522.imageshack.us/img522/5823/imgch0.png[/img:2cgv1w9t]

Le 30/09/2007 à 21:16
Juriste d'élite


Inscrit : 24/10/05
Message(s) : 1887 
Ah oui pour la société, j'avais oublié, bien sûr qu'il n'y a pas qu'une seule victime dans les faits.

Le 30/09/2007 à 23:26
Juriste d'élite


Inscrit : 14/03/06
Message(s) : 1072 
je plussoi maolinn : dans un pays civilisé, la prison n'a pas pour objectif de réparer le dommage (d'ailleurs comment le pourrait-elle?).

__________________________
Avocat (Liste 2) au Luxembourg
Diplômé en France, en Belgique et au Luxembourg
faluchard droit baptisé à Strasbourg
ancien SG et VP de l'AFGES (fédé des étudiants à Strasbourg)
ancien SG de l'AED (amicale de droit à Strasbourg)

Le 30/09/2007 à 23:54
Juriste d'élite


Inscrit : 24/10/05
Message(s) : 1887 
Bon... de toute manière je ne serais jamais juge, ces histoires de fautes, de dommages, d'intérêts, de parquet, de prison ça me donne mal à la tête :cry:

Le 01/10/2007 à 11:40
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11087 
Bonjour,
Re-grain de sel, un peu dans la même veine de mon premier message.
- Il fût un temps où les parents avaient conscience qu'un de leurs rôles était celui d'une certaine forme d'éducation civique, de morale civique, à inculquer à leurs enfants ;
- il fût un temps où l'école, obligatoire jusqu'à 16 ans, avait aussi ce rôle, tant bien que mal et de fil en aiguille (à une époque où, pourtant, on n'y envoyait pas forcément son enfant dès la maternelle);
- Si les parents remplissaient la première condition, c'était aussi bien par leurs propres parents, que par l'école qui remplissait la deuxième condition,
et ainsi de suite et ça fonctionnait, si je puis dire, en boucle fermée (les parents des parents ayant eux-mêmes suivis le même parcours)...
Les médias (au sens large du terme, radio, télé, internet, jeux) n'étaient pas aussi "au point" (pour ne pas dire "à point") que maintenant.

Qu'en est-il aujourd'hui ?

Quand bien même des parents, que l'on dit "démissionnaires", ne le seraient pas, peut-on m'expliquer pourquoi le "message parental", délivré seulement deux ou trois heures par jour (temps moyen passé par les parents avec leurs enfants) serait plus efficace que celui délivré pendant tout le reste de la journée, message(s) la plupart du temps plus ou moins contradictoire(s) avec le premier, et ce, pour l'enfant, depuis l'âge de 3 ans et jusqu'à, donc, au moins 16 ans...

(Et j'avoue que, personnellement, je suis toujours un peu choqué d'entendre des "professionnels de l'éduction" traiter de "démissionnaires" des gens qui ne le sont pas, pour éviter d'aborder leur propre démission - collective - qui ne veut pas dire son nom)(Qu'on m'explique aussi pourquoi de plus en plus de parents, même peu fortunés, cherchent à mettre leurs enfants en écoles privées).

Donc, là aussi, j'ai un peu peur qu'on tourne en rond...

Le 01/10/2007 à 11:54
Juriste d'élite


Inscrit : 26/10/06
Message(s) : 2595 
Citation de Morsula :

Bon... de toute manière je ne serais jamais juge, ces histoires de fautes, de dommages, d'intérêts, de parquet, de prison ça me donne mal à la tête :cry:


On ne peut jamais dire "jamais" :wink: si ça tombe les cours de droit pénal que tu feras à la fac te feront changer d'avis aussi bien sur la question du but des peines, que sur celle d'exercer une carrière judiciaire :idea:

AJOUTER UN MESSAGE RAPIDE SUR LA DISCUSSION
 
Pseudonyme/nom :
Adresse email :
Mot de passe :
 

PAGES : [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ]