ENM: master/IEJ ou sciences po

Index des forums > Forum IEJ, CRFPA et ENM

Rhône, Le 05/01/2017 à 22:10
Juriste intéressé
Master 1


Inscrit : 22/10/16
Message(s) : 13 
Bonjour,

Je suis désolée de poster à nouveau sur ce sujet, mais je n'ai pas réellement trouver ce que je cherchais... Et c'est vrai que les réponses sont souvent très claires sur ce forum, alors.. j'en profite!

Je voudrais savoir selon vous, quels sont les parcours à privilégier pour mettre toutes les chances de mon côté pour le concours de l'ENM?

A priori, le master le plus adéquat est celui de droit pénal fondamental(ou sciences criminelles) suivi d'un M2 dans la même lignée. A ce stade, y a-t-il des universités qui préparent mieux que d'autres? (sachant que je suis à Lyon III).

J'ai également entendu parler de la préparation sciences po, en quoi consiste-elle ? Selon les chiffres que j'ai trouvé, elle est assez efficace. Est-ce que vous savez à quel moment l'intégrer ?

Et enfin, est-ce quelqu'un sait ou je pourrais trouver les statistiques de réussite au concours selon les IEJ? Il y en a tellement, tout autant d'avis différents sur les uns et les autres que j'avoue être un peu perdue...

Merci à ceux qui prendront le temps de me lire, et de me répondre.

Lise

Poser une question Ajouter un message - répondre
Gironde, Le 05/01/2017 à 23:43
Intervenant


Inscrit : 20/07/14
Message(s) : 403 
Bonsoir,

Pour un master idéal, c'est difficile à dire. Des masters de type carrière judiciaire, droit privé général ou droit pénal te permettront de couvrir une part importante du programme, mais pas son intégralité. Par ailleurs, les masters véritablement orientés vers la préparation du concours offrent peu de perspectives de débouchés alternatifs (hormis d'autres concours). A méditer.

Le master carrières judiciaires et juridiques de sciences po paris couvre le programme en deux ans (après la licence donc) et a de bons résultats, mais son intégration se fait sur concours (vas voir le site de sciences po). La deuxième année est alors couplée à la préparation science po que tu as évoqué.

Les profils des admis sont multiples et variés même si la norme demeure Droit pénal/droit privé général/Carrières judiciaires/IEP. Selon les préférences ou le parcours du candidat généralement.

A mon sens c'est davantage la préparation qui compte que le master que l'on a fait. En effet, le concours de l'ENM implique un état d'esprit et une méthodologie bien spécifiques, qui diffèrent de la fac, donc une préparation dédiée (en IEJ ou prépa) est fortement conseillée. C'est un concours qui se réussit avant tout sur la méthode. Il faut garder à l'esprit que les copies sont corrigées par des magistrats en exercice et non des enseignants-chercheurs. Même s'il s'agit d'épreuves théoriques, les correcteurs n'ont donc pas les mêmes attentes.

Quant à la préparation de sciences po, c'est à l'image des IEJ et prépa privées. Il y a des cours de culture générale, de méthode et de droit en vue de préparer le concours. La prépa est sélective (ce qui explique en partie les bons résultats) et intensive. Si on joue le jeu, c'est une bonne préparation. Après ni cette préparation, ni aucune autre ne réussira le concours à la place du candidat.

Pour les statistiques, je te recommande le site de l'ENM qui en publie un bon nombre d'informations et statistiques (les admis par IEJ notamment). Si tu veux les comparer avec le nombre d'inscrits, à ma connaissance ces chiffres ne sont pas publics. Je pense que les IEJ de Paris II, Bordeaux, Paris I et Lyon III sont solides, mais il ne faut pas de focaliser dessus. Il y a bien d'autres IEJ où on peut réussir le concours.

Rhône, Le 06/01/2017 à 08:26
Juriste intéressé
Master 1


Inscrit : 22/10/16
Message(s) : 13 
Merci beaucoup pour cette réponse si détaillée!

Je vais essayer de trouver les classements des IEJ, mais effectivement si celui de Lyon est bien réputé, ça peut être une bonne solution.

Merci encore :)

Vosges, Le 07/01/2017 à 16:32
Modérateur
Licence 2


Inscrit : 01/09/16
Message(s) : 1215 
Salut

Je voudrais moi aussi me diriger sur le concours de l'ENM.

Voici ce qui en sort : c'est dégueulasse (enfin je trouve, c'est un gros débat d'ailleurs), mais ce sont les science-polar qui réussissent le mieux ce concours...
Mais je comprends pourquoi : je rejoins Herodote : ce n'est pas du droit qu'on demande, mais une méthodologie bien précise, un état d'esprit autre que celui du juriste "pu", une approche multidimensionnelle que les juristes préparent moins que Science Po...

Il suffit de regarder les annales, les corrigés... Franchement, je suis qu'en L1,mais j'ai une bonne culture, j'ai quand même de la méthodologie, mais sincèrement je suis incapable de pondre ce qui est demandé : c'est vraiment particulier (et peut être qu'en M1 ça me paraîtra plus simple, du moins plus accessible.)

JE vous donne un lien pour trouver les annales, normalement c'est à droite de la page :

http://www.enm.justice.fr/?q=Devenir-magistrat-etudiants

Bonne soirée

__________________________
Mon précieux :
http://www.juristudiant.com/forum/charte-de-bonne-conduite-a-lire-avant-de-poster-t11.html

Gironde, Le 07/01/2017 à 16:44
Intervenant


Inscrit : 20/07/14
Message(s) : 403 
Bonjour Louis,

Il serait excessif de dire que l'on ne demande pas du droit. En réalité, il faut approcher ce concours avec beaucoup de bon sens. Il est en effet demandé une méthodologie bien précise à laquelle il faut se plier, mais cela est normal. Les magistrats doivent respecter une forme bien particulière dans les jugements et réquisitoires. C'est bien du droit qui est demandé, mais du droit pragmatique, davantage qu'à l'université, je dirais. Il faut en faire moins, mais en faire mieux. Il faut des copies équilibrées, concises, mais complètes. Pas un déballage de la matière.

Tu n'as pas à t'inquiéter oui, tu es en L1. L'immense majorité des candidats qui réussissent le concours ont un M2 ou équivalent et ont très souvent pris un an pour préparer le concours. Sciences po paris a de bons résultats car ils ont des masters de droits et que leur formation est pensée dès le départ pour passer des concours (l'ENM pour le CJJ), ce qui n'est pas le cas de la fac. La fac apprend à rédiger, à chercher, à réfléchir, mais pas à appréhender les concours (sauf les IEJ bien sûr, mais ça c'est vers la fin).

Si les profiles d'IEP réussissent bien, la grande majorité des admis sont des juristes avec un M2 en droit privé ou pénal, donc pas d'inquiétudes, tu as le temps de voir venir. Personnellement, j'ai préparé le concours à l'IEP de Paris, mais j'ai un M2 de l'université.

AJOUTER UN MESSAGE RAPIDE SUR LA DISCUSSION
 
Pseudonyme/nom :
Adresse email :
Mot de passe :
 

PAGE : [ 1 ]