Dissertation juridique crise de l'état nation

Index des forums > Forum Droit constitutionnel

Hérault, Le 28/10/2014 à 19:14
Juriste intéressé
Licence 1


Inscrit : 26/10/14
Message(s) : 19 
Bonsoir, bonjour .. internet n'a pas d'heure !

Voilà j'ai une dissertation à rendre pour jeudi (c'est ma première dissertation juridique). Le sujet est le suivant : La crise de l'état nation ... On a plusieurs document et tout .. Après avoir bien réfléchie au sujet j'ai ressortie la problématique suivant :

" Quels sont les origines de cette dite crise de l'Etat-Nation ? "
Avec comme plan :

I-Une crise venant de l'intérieur :
A- Un Etat trop présent.
( Un état-providence qui va trop avoir la main sur les fait et geste du pays qui a la fin va délégué s'est pouvoir etc..)
B- Une Nation asphyxiée.
(Une nation, un peuple qui change, pas les mêmes mentalités, les moeurs évoluent, un point important mai 68 et marche pour l'égalité et contre le racisme : le peuple reprend sa souveraineté au main de l'état, elle contraint. )

II- Une crise venant de l'extérieur
A'-Les organisations prennent le dessus.
(L'ONU qui prend bcp de place dans le monde, la mondialisation, l'europe, la déléguaation de compétence etc..)
B'-L'impacte des pays frontalier.
(La société internationale influent sur le pays, de peur d'être mal vue ou autre, donc c'est implicitement contraignant. On ne peut prendre de mesure sans faire attention au pays proche qui pourrait avoir des répercussion immédiate ou sur le moyen/long terme etc...)

Est ce un plan qui d'après vous tient la route ?? Si il y a des choses à changer ? Si alors je suis carrément HS .. ?

Merci d'avance.
Cordialement Marzorina :)

Poser une question Ajouter un message - répondre
Bouches-du-Rhône, Le 28/10/2014 à 20:59
Pousse toi, je suis en droit !
Licence 3


Inscrit : 26/10/14
Message(s) : 108 
Rebonsoir ;)

Ton plan parait cohérent a première vue mais, en TD, on nous a conseillé de faire un rappel historique des notions en A) puis d'ouvrir le sujet en dernière partie du II. sur l'actualité, les débats de société plus ou moins philosophiques … Apres je ne dis pas que c'est la meilleure méthode mais c'est celle que l'on nous donne, sinon tu as demandé a ton chargé des conseils de méthodologie si ça te stresse de faire dans le hors-sujet ? Par le biais de son adresse mail par exemple ?

Bonne soirée.
Hugo.

Hérault, Le 28/10/2014 à 21:13
Juriste intéressé
Licence 1


Inscrit : 26/10/14
Message(s) : 19 
Je me rappelle pas que le prof nous ai parlé de ce style de présentation.
Je vais voir si il répond à l'email, mais ça m'étonnerait.

Bouches-du-Rhône, Le 28/10/2014 à 21:26
Pousse toi, je suis en droit !
Licence 3


Inscrit : 26/10/14
Message(s) : 108 
Ah d'accord … En principe, s'il s'intéresse à la matière qu'il enseigne, il te répondra ;) sinon sur le forum il y a une super methode de dissertation, si le cœur t'en dis va jeter un coup d'œil :)

Hérault, Le 28/10/2014 à 21:40
Juriste intéressé
Licence 1


Inscrit : 26/10/14
Message(s) : 19 
Bah je vais voir hein ;)
Merci des conseils !

Bouches-du-Rhône, Le 28/10/2014 à 21:41
Pousse toi, je suis en droit !
Licence 3


Inscrit : 26/10/14
Message(s) : 108 
Tiens moi au courant ;)
De rien c'est normal :)

Hérault, Le 29/10/2014 à 13:56
Juriste intéressé
Licence 1


Inscrit : 26/10/14
Message(s) : 19 
Finalement je ne lui ai pas envoyé de message. Je fais et je verrais.. Pour l'instant voilà ce que ça donne :

« Les sociétés contemporaine connaissent à l’aube de ce troisième millénaire une transformation profonde » - Jacques Chevallier, L’Etat post-moderne, 2003. Dans les temps que nous vivons et avec l’évolution des mentalités, l’Etat et la Nation sont parfois, et même souvent, en désaccord. Ils n’ont pas les mêmes problèmes et parfois ne voient pas l’un l’autre les enjeux que chacun encours. Un dialogue de sourds s’établit. Les motifs de cette évolution sont nombreux.
______Pour traiter explicitement et de manière structuré ce point il est d’usage de définir les termes du sujet qui nous est donné et qui est le suivant : La crise de l’Etat-Nation.
La crise dans la pratique linguistique courante, cela fait référence à des manifestations souvent violentes. Egalement à une crise d’un manque, comme la crise économique ou la crise du logement. Mais nous devons retourner à la source de ce mot, à l’étymologie pour faire émerger un sens en adéquation avec notre sujet. La crise issu du grec est les sens de « jugement » et de « décision » mis en œuvre pour dégager une décision entre plusieurs positions ou tendances opposées sinon conflictuelles.
Pour avancer dans notre éclaircissement du sujet définissons à présent l’Etat, avec un grand « E » qui est l’autorité politique souveraine, civile, militaire ou éventuellement religieuse, considérée comme une personne juridique et morale, à laquelle est soumise un groupement humain, vivant sur un territoire donné et reconnu par les tiers.
A présent définissons le mot « Nation » issu de l’agencement de « Etat » et « Nation ». Celle-ci est une multitude d'hommes, ayant la même origine, vivant dans le même État et sous les mêmes lois, conscient de son unité historique, culturelle et constituant une entité politique et souvent par l'unité linguistique ou religieuse de ce groupement.
Après cette clarification sur la forme, afin de ne pas nous disperser. Nous nous attarderons à présent sur la préparation de la matière.
________La crise de l’Etat-Nation, définit supra prouve que le sujet est vaste. Afin de délimité et ainsi être clair et ordonné, nous verrons « Quelles sont les causes de cette dite crise, qui déséquilibre l’Etat-Nation ? »
________Pour répondre à cette question nous verrons dans une première grande partie, les causes émanant de l’intérieur (I), puis dans un second temps nous étudierons, les causes provenant de l’extérieur (II).


I- Les causes émanant de l’intérieur.

A l’intérieur de ce territoire limité plusieurs acteurs essaient d’avoir rôle principal. Le premier que nous verrons, L’Etat, cette institut légitime qui est la force majeur, mais en déclin depuis quelque temps (A). Puis nous verrons le deuxième protagoniste de cette histoire qui est la Nation, qui a de par leur pacte social a donné les pleins pouvoirs à l’Etat, mais qui depuis peu semble enclin à une autonomie (B).

Bouches-du-Rhône, Le 29/10/2014 à 14:45
Pousse toi, je suis en droit !
Licence 3


Inscrit : 26/10/14
Message(s) : 108 
Première remarque : Attention aux fautes d'orthographe, tu as beau faire une introduction cohérente, les fautes d'orthographe en déprécieront la valeur et tu partiras avec des points de retard …
Deuxième remarque : Certaines structure de phrases sont a revoir, on a l'impression que c'est "confus" …
Troisième remarque : Dans l'annonce du plan, la formule "dans un premier temps" est à privilégier à l'oral d'après nos chargés de TD, ils déclarent préférer des formules telles que "Après avoir exposé (inclure le titre de la première partie), nous verrons que (formulation menant à réfléchir de la deuxième partie)" …

En espérant t'avoir aidé :)
Cordialement.
Hugo.

Nord, Le 29/10/2014 à 15:57
Juriste intéressé
Licence 1


Inscrit : 28/10/14
Message(s) : 7 
bonjour à tous, voilà j'aimerai avoir votre avis sur mon introduction de dissertation en droit public sur " vote et représentativité"
comme disait Abraham Lincoln, " un bulletin de vote est plus fort qu'une balle de fusil". car le vote est un acte par lequel un citoyen participe en se prononçant dans un sens déterminé au choix de ses représentants ou à la prise d'une décision. cela permet d'élire un individu dont l'audience dans la population fait qu'il peut s'exprimer valablement en son nom.
à ce titre, qui sont les titulaires du droit de vote, et qui nous représente ?
de ce fait, il serait intéressant d'étudier d'une part, les personnes titulaires du droit de vote, puis on analysera les personnes qui nous représentes
ps: n'hésité pas à critiquer, pour que je puisse m'améliorer merci d'avance

Hérault, Le 29/10/2014 à 16:35
Juriste intéressé
Licence 1


Inscrit : 26/10/14
Message(s) : 19 
Merci des conseils Hugo :)
& pour les fautes d'orthographe, j'ai envie de dire c'est normales. C'est mon brouillon j'écris vite et je fais pas attention. C'est pas la version définitive :p

gracis, je pense qu'il serait plus commode de faire un nouveau sujet. :)

Bouches-du-Rhône, Le 29/10/2014 à 16:49
Pousse toi, je suis en droit !
Licence 3


Inscrit : 26/10/14
Message(s) : 108 
Marzorina : De rien c'est normal :) ca va alors parce que si c'était le rendu définitif tu t'aurais fait détruire vu le nombre de fautes :S enfin a Aix en tout cas …

Gracies59 : Je suis d'accord avec le message de Marzorina mais pour répondre à ta question, sans vouloir être méchant, ton introduction parait attrayante sauf le terme "valablement" qui ne fait pas très juriste, je te conseillerai de favoriser une expression comme "de façon légitime" mais après ce n'est que mon avis …

Ton plan par contre m'a l'air d'être fait a l'arrache … ou alors c'est que le sujet est très vaste … Mais, si je devais te corriger, je penserai qu'a première vue, c'est (excuse moi l'expression) un plan-bateau qui certes pourrait répondre au sujet mais qui reste (trop ?) général, qui fait type dissertation de seconde … A Aix, on nous impose de problematiser le sujet de façon à le rendre précis alors que ton plan est, selon moi, un peu trop "banal" …

Sans te faire le travail, je prônerai a ta place un plan du type :
I. Un fondement de la démocratie
A) Le rôle de la Révolution Française
B) Importance et fonctionnement
II. Une évolution moderne (titre moyen donc à parfaire)
A) L'application dans le système français
B) La critique du jeu des représentants

Le 06/09/2015 à 18:36
Juriste intéressé


Inscrit : 06/09/15
Message(s) : 1 
Bonsoir!! je suis nouvelle ici et je suis en première année de licence!! On nous a donné en cours magistraux le sujet de la crise de l'État nation comme Marzorina et je voudrais de l'aide pare que je suis complètement perdu!

Ps: Hugo j'adore ta manière de réfléchir t'es impressionnant

Loire, Le 09/09/2015 à 14:43
Juriste intéressé
Licence 1


Inscrit : 09/09/15
Message(s) : 1 
bjr jai une dissertation a faire a partir dd'un texte qui s'intitule la crise de l'état-nation voila le lien pour voir le texte http://www.unesco.org/new/fr/social-and-human-sciences/themes/international-migration/glossary/nation-state/

pouvez vous me corriger mon intro ainsi que mon plan si elle est maladroit car c'est la 1e fois que je vais rédiger une ( dissertation juridique merci d'Avance

introduction
selon gustave lebon sociologue français <>
l'état nation est un etat qui coincide avec une nation étabie sur un territoire délimité et défini en fonction d'une identité commune de la population qui lui comfirme sa légitimité . c'est un concept politique qui la rencontre d'une notion d'ordre politique et juridique d'une notion d'ordre identitére .
auparavant l'état nation était autrement cependant de nos jours c'est a die dans le temp moderne depuis le 19eme siécle , ce dernier est considere comme etant en crise .
En quoi la notion d'état nation pose t'il un probléme crise de nos jours? dans un premiére temp nous allons voir que l'état nation s'oppose a un Etat multinational dans un second temp nous verrons une crise multiforme de l'état nation


plan
I) l'Etat nation s'oppose a un Etat mltinational
A)Etat préexistant a la nation
B) nation préexistant a l'Etat

II) une crise miltiforme de l'état nation
A)l'etat en elle même est surce de crise
B) une crise venant de l'extérieur

AJOUTER UN MESSAGE RAPIDE SUR LA DISCUSSION
 
Pseudonyme/nom :
Adresse email :
Mot de passe :
 

PAGE : [ 1 ]