Différence entre un régime autoritaire et totalitaire

Index des forums > Forum Culture et Sociologie juridique

PAGES : [ 1 ] [ 2 ]
Le 20/10/2004 à 12:45
Juriste intéressé


Inscrit : 01/04/04
Message(s) : 30 
Salut à tous!!

Mon prof de société et vie politique nous a dit lors de son cours que les régimes totalitaires se distinguaient fondamentalement des régimes autoritaires. Mais je ne vois pas vraiment la différence donc si l'un d'entre vous pouvez m"expliquer la différence entre ces deux régimes je serai plus éclairé.

Merci!

__________________________
Bonapartiste à la vie à la mort !
Vive l'Empereur !

Poser une question Ajouter un message - répondre
Le 20/10/2004 à 14:33
Juriste d'élite


Inscrit : 25/01/04
Message(s) : 405 
et bien le régime totalitaire c'est quand une minorité impose sa vision des choses ses opinions à une majorité sous le joug militaire par exemple
un régime autoritaire est légitime il vient de la majorité mais est autoritaire sur cette majorité (légitime mais pas forcément aprécié)
le régime totalitaire c'est le nazisme par exemple ou bien le communisme en URSS (organisations de répréssions , pas de démocratie, etc .....)
enfin moi c'est comme ça que je le comprend

Meurthe-et-Moselle, Le 20/10/2004 à 14:42
Juriste greffé au forum



Inscrit : 13/03/04
Message(s) : 289 
La principale différence qui réside entre un régime totalitaire et un autoritaire est l'[u:1p8y957v]idéologie[/u:1p8y957v]. En effet, celle-ci est beaucoup plus présente pour le totalitarisme.

:arrow: Voici les caractéristiques d'un régime autoritaire :
- non-acceptation des principes et des règles propres à la Société démocratique.
- pouvoir entre les mains d'un seul chef traditionnel donc confusion des règles politiques et économiques, peu de différenciation des institutions, limites au pouvoir sont plus politiques que juridiques.

- idéologie mineure par rapport au totalitarisme

:arrow: Caractéristiques d'un régime totalitaire :
- pas de régime juridique -> logique destructrice du Droit. Idéologie policière au bénéfice du Chef.
- pas d'Etat tout puissant mais un Chef tout puissant. (pas besoin de structure étatique)
- On peut dissocier régime totalitaire et autoritaire avec des exemples : Les Nazis ou l'URSS étaient des régimes totalitaires car arbitraires et fondés sur des lois hiologiques et sociales -> monopole de l'idéologie donc pas de contestation ou de discussion possible.
- Cohérence interne mais contradiction dans sa propre logique, parti unique, dimension concentrationnaire et policière importante. N'importe qui peut être accusé ou suspecté (délation, méfiance..).

Voila, j'espère que ceci t'aidera à mieux voir la différence entre ces deux types de régimes.

++, moko :wink:

Le 02/12/2004 à 23:36
Juriste d'élite


Inscrit : 20/10/04
Message(s) : 312 
Voici une définition que j'ai trouvé dans le Lebreton : " Les régimes totalitaires sont des systèmes politiques qui s'assignent la mission de créer une société unanimitaire, conforme au modèle établi par une idéologie ou par une religion, dans laquelle l'individu est censé réaliser la plénitude de son accomplissement en se sacrifiant au groupe ".

Dans un tel système la liberté d'expression est supprimée, la liberté d'opinion y est façonné par l'endoctrinement et la terreur.

Quant au régimes autoritaires, les dirigeants veulent simplement se maintenir au pouvoirs, contre le voeu de la population. Donc la liberté d'expression est limitée par crainte de perdre le pouvoir, aucune volonté de marquer les consciences.

__________________________
http://avocatprepa.forumactif.com/

Le 07/02/2007 à 18:56
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11083 
Bonjour,
Bien d'accord avec ce qui est dit, mais pas trop certain qu'on ait bien répondu à la question des différences fondamentales.
Je rappelle qu'Hitler est arrivé au pouvoir par des voies tout-à-fait démocratiques (du moins, selon les critères de l'époque) et que l'URSS s'est fondée sur une révolution populaire (donc, dans une certaine mesure, démocratique aussi).
Que, jusqu'aux premiers revers de l'armée allemande, la grande majorité de la population allemande, et même de la population autrichienne, était pro-hitlérienne, et pas seulement une minorité. De même que la population russe, qui s'était soulevée pour éliminer le régime tsariste, était plutôt favorable au nouveau régime, au début. Ce n'est que parce que ces régimes ont mal tournés que la population a commencé à ne plus être aussi enthousiaste.
Ensuite, c'est clair que pour ces régimes, un chef charismatique est toujours préférable parce qu'il cristallise l'endoctrinement, tels Hitler, Staline ou Mao Tsé Toung (mais, après tout aussi, Napoléon... parce que, si on y regarde bien, l'Empire avait bien quelques points communs avec une dictature...) mais il y a encore aujourd'hui des juntes militaires au pouvoir dont on a un peu de mal à savoir qui est réellement le chef...
Donc, je ne suis pas certain que ce soient bien des critères fondamentaux.

Et le point commun à ces deux régimes serait plutôt le non respect des minorités (et non pas des majorités), puisqu'ils sont tous basés sur le principe de "celui qui n'est pas pour moi est contre moi". C'est d'ailleurs pour ça que ça finit toujours par "déraper". En tentant d'éliminer les minorités par la force, on finit presque toujours par s'attaquer à la majorité qui, au début, était plutôt favorable.
Moi, j'aurais plutôt tendance à penser qu'on dira "totalitaire" quand on n'est pas copain avec ce régime et qu'on dira plutôt "autoritaire" quand on veut quand même conserver quelques bonnes relations (d'affaires, notamment) avec lui.
Par exemple, pour ce bon monsieur Georges Marchais (et peut-être bien encore aujourd'hui pour madame Marie-George Buffet), le "paradis communiste" était peut-être un peu autoritaire, mais sûrement pas totalitaire.
Dans le genre "mon papa, il est autoritaire, mais pas totalitaire"...
Enfin, c'est mon point de vue...

Le 07/02/2007 à 19:54
Juriste d'élite


Inscrit : 31/10/05
Message(s) : 1822 
joli deterrage de post Camille :D

__________________________
"I never was someone who was at ease with happiness"

Le 08/02/2007 à 07:44
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11083 
Bonjour,
C'est vrai ! En réalité, c'est un SPAM qui a déterré cette file, supprimé depuis. Pas fait attention aux dates des messages précédents.
Cela dit, le sujet reste d'actualité !
Et puis, c'est normal, c'est bientôt le printemps, faut commencer à penser aux premiers labours... :))

Le 15/02/2007 à 23:50
Juriste intéressé


Inscrit : 14/02/07
Message(s) : 37 
une petite précision pour dire que ce qui caractérise également les régimes *totalitaires* c'est que tous les aspects de la vie sociale lui sont subordonnés, même ceux, comme l'art ou la science (cf les théories de Lyssenko en URSS qui avait élaboré une science prolétarienne), qui à la base n'ont rien de politique. Le but recherché est en fin de compte que l'idéologie véhiculée par le régime s'insinue jusqu'aux domaines de la vie en société les plus apolitiques. Enfin, il cherche généralement à créér "l'Homme nouveau" cf les travaux d'Hannah Arendt pour de plus amples précisions
Un régime autoritaire ne se préocuppe de ces domaines apolitiques (tel que l'art ou la science) que s'ils représentent une menace pour lui; sinon, ils ne le concernent pas.

Le 16/02/2007 à 13:34
Juriste d'élite


Inscrit : 03/05/05
Message(s) : 366 
Est-ce qu'on pourrait dire que le régime totalitaire est en fait un régime autoritaire poussé à l'extrême?

Le 16/02/2007 à 18:21
Juriste d'élite


Inscrit : 24/01/04
Message(s) : 534 
C'est envisagable. Le totalitarisme est un régime bien identifié. De mémoire, c'est un régime dans lequel tous les moyens humains, matériels sont mis en œuvre en vue de la réalisation d'une idéologie. L'appareil est tout et transcende tout.

Un régime autoritaire pourrait se durcir et muer vers un totalitarisme pour demeurer. Je pense que ce n'est pas impossible.

__________________________
Ce forum est le vôtre, avant de poster, merci de lire la charte du forum.

Le 17/02/2007 à 09:48
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11083 
Bonjour,
Ben alors, j'ai bien fait de déterrer le post.
Je suis bien d'accord avec vous deux. Je ne vois pas, à titre perso, de différences [u:2em3p3d6]fondamentales[/u:2em3p3d6] entre ces deux régimes.
Ce qu'a dit Odea est très vrai, mais je ne crois pas que ce soit des "fondements" d'un régime totalitaire, mais plutôt, un ou des multiples moyens d'essayer de justifier le régime. Un régime autoritaire fait aussi recours à des études scientifiques (ou à des études statistiques, considérées comme une science exacte)(suivez mon regard...) pour tenter de justifier sa politique.

Au fait, quand un gouvernement, de droite ou de gauche, fait passer en force des textes de lois à coups de "49-3", n'est-ce pas là aussi une forme de régime autoritaire ? Et n'y a-t-il pas là une certaine volonté de faire passer dans les faits, de gré ou de force et au nom d'une démocratie "bien comprise", une certaine forme d'idéologie dominante ? :))

Le 27/01/2016 à 10:13
Juriste intéressé


Inscrit : 27/01/16
Message(s) : 1 
yo les gens jcp

Le 26/03/2016 à 17:01
Juriste intéressé


Inscrit : 26/03/16
Message(s) : 1 
Salut à tous,

Un régime totalitaire, c'est un régime politique qui, par un ensemble de moyens (propagande, encadrement de la population, terreur) cherche à obtenir la soumission et l'obéissance de la sociéte. Voilà! :)

Bye :p

Le 26/03/2016 à 19:14
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11083 
Bonjour,
Question déterrage...

Et un régime autoritaire, pour vous, c'est quoi ?
Parce que c'était ça, la vraie question initiale (de 2004 puis de 2007)(hormis un message cretinus de janvier 2016...) !

Le 18/07/2017 à 13:43
Juriste intéressé


Inscrit : 18/07/17
Message(s) : 1 
Bonjour je m'appelle cedric je suis étudiant en 1ère année de droit a l'université de Bangui mon prof de science politique m'a demandé de faire la différence entre les régimes democratiques et régimes totalitaires,mais j'ai vu dans son cours il dit que le système démocratique repose sur le fait que le pouvoir appartient au peuple et le totalitarisme est un régime à parti unique,n'admettant aucune opposition organisée et dans lequel l'état tend à confisquer la totalité des activités de la société. Peut être l'un de vous peux m'expliquer la différence entre ces deux régimes


PAGES : [ 1 ] [ 2 ]