De la Voiture Alectrique versus Fardier de Cugnot

Index des forums > Forum Actualité

Le 20/02/2009 à 16:37
Juriste acharné


Inscrit : 11/02/09
Message(s) : 121 
Salut les amis.
Pour se détendre des sujets qui fâchent un petit apparté sur les news .
" [u:1qkjd1nd]Il faut développer d' urgence l' Automobile Alectrique pour sauver la planète [/u:1qkjd1nd]" ( les MUs)
NDLR Médias Unanimes ne pas confondre avec la catégorie pléthorique des Médiocres Unifiés de même sigle.
Volà qui est de bon augure pour l' avenir. Les milliards ( les notres )affluent .
Néanmoins ( désolé de te facher Cyrano ) considérons les faits avérés suivants:
[u:1qkjd1nd]Les Faits Avérés[/u:1qkjd1nd]
Il faut fabriquer ( produire , générer ) l' Alectricité.
La transporter ( dans nos petits bras ).
La fourrer dans les batteries.
La faire ressortir de les batteries. ( c' est débile ce truc faudrai savoir )
La faire agiter le petit moteur de la voiture Alectrique.
Et voilà la voiture elle roule avec la Alectricité.
[u:1qkjd1nd]Du Rendement et des Pertes[/u:1qkjd1nd]
Considérons les rendements , qui comme à la Bourse consiste à additionner négativement les pertes, mais à l' aide de multiplications ( c' est clair comme une déclaration d' ISF .... )
donc :
Fabriquer ( produire , générer ) : 30% ( exemple : une voiture roule et deux sont brûlées ) pertes 70%

Transporter ( trés au loin car les centrales peuvent nous vitrifier . Bon ça reste a voir ) rendement 50% pertes 50% ( un chauffage dans la maison , un dans le jardin )

La fourrer dans les batteries avec un petit entonnoir mais ça bave : rendement 80% pertes 20% ( la je sèche pour l' image )

La sortir de la batterie en pressant dans ses petites mains la batterie comme une éponge ( il en reste toujours et ça bave aussi) rendement 80% pertes 20%

La faire agiter etc ( j' ai mal au clavier ) rendement 90% mais raisonnablement 70%
on prendra 80% pertes 20% ( je suis bon prince )
[u:1qkjd1nd]Proclamation des résultats[/u:1qkjd1nd]
Roulements de tambours :
total des rendements : 30%+50%+80%+80%+80%= 320%.
Le systeme semble d' une efficacité diabolique.( la foule trépigne )
Total des pertes : 70%+50%+20%+20%+20%=180%. ( cri unanime de déception . c' est pas si terrible que ça... )
[u:1qkjd1nd]Question troublante aux physiciens:[/u:1qkjd1nd]
Comment une chaîne de phénomènes avec un rendement particulièrement élevé de 320% ( du jamais vu en dehors des pompes à chaleur et des placements Madoeuf ) peut simultanément avoir des pertes abyssales que seuls les sus-nommés placements peuvent atteindre ( d' autres placements pourraient dépasser..... ? )
NDLR tout celà est effectivement bien étrange mon cher Watson...
[u:1qkjd1nd]La réponse du Professeur Luchicanau ( Le Magnanime )[/u:1qkjd1nd]
Mes amis, il faut bien lire la notice avant de remplir la déclaration.
je cite ce beau document ( élaboré avec soins par de consciencieux fonctionnaires qui s' assurent de sa clarté avant publication)
"additionner négativement les pertes, mais à l' aide de multiplications".
On ne peut mieux expliquer voyons!
ainsi les rendements sont:
0,3*0,5*0,8*0,8*0,8= 0,0768 ( un cri de désepoir dans l' auditoire : c'est infime (on a faire à des experts d' ou le niveau du vocabulaire ...)
Les pertes , qui sont concommitantes ( ne pas mettre d' espaces SVP ),
je passe des calculs qui pourraient lasser le lecteur le plus attentif car une étape intermédiare d' additions de divisions, le tout avant l' inversion finale, est malheureusement nécessaire( penser à mettre à jour la sus-dite notice ):
................ = 0,9232 ( soulagement des spectateurs : ouf , c' est pas vraiment beaucoup , même pas 1 autant dire rien)
[u:1qkjd1nd]Des conclusions sujettes à caution[/u:1qkjd1nd]
Affichons donc les résultats de façon élégante , claire et sutout parlante pour le commun des mortels ( les non-scientifiques c' est à dire tout le monde sauf *********** et*************, peut être ******** mais sous réserves ) :
Le rendement global de la Voiture-Alectrique-qui-va-sauver-le-monde est donc :
Rendement :[size=150:1qkjd1nd]7%[/size:1qkjd1nd] et les pertes : [size=150:1qkjd1nd]93%[/size:1qkjd1nd]
soit pour bien se faire comprendre de même les banlieues qui en ont bien le droit ( de comprendre ):
pour une qui roule 14 qui brûlent ( des voitures Alectriques ). ( on atteind des sommets immalayens, il faudrait plus de pompiers )
[u:1qkjd1nd]Et le Fardier de Cugnot dans tout ça ?[/u:1qkjd1nd] vous allez me dire.
Et bien un Fardier de Cugnot d 'époque ( à vapeur ) avait un rendement estimé de 3% , réalisé aujourd'hui (mettre de la vapeur neuve svp ) il atteindrai raisonablement les .... 7%.
Ainsi en deux cent ans d' un cheminement forcené du progrès on n' a guère avancé.
NDLR la mauvaise foi de l' auteur semble définitivement établie.
Citation :


[size=150:1qkjd1nd]
Voiture Alectrique du futur qui va sauver bla bla 7%
Fardier de Cugnot à Vapeur ( le fardier bien sur ) 7%
On déclare donc le match nul . [/size:1qkjd1nd]


NDLR l' organisateur doit l' être aussi .
[u:1qkjd1nd]Remerciements[/u:1qkjd1nd]
Un grand merci à Mr Perre B. qui à bien voulu préter son concours bénévole autant qu' anonyme à cette belle manifestation.
[u:1qkjd1nd]Pour conclure ce passionnant exposé[/u:1qkjd1nd]
A plus les amis pour d' autres aventures passionnantesques.

__________________________
Tout le monde est coupable, il suffit de chercher ( un Officier de Gendarmerie )

Poser une question Ajouter un message - répondre
Le 21/02/2009 à 10:23
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11083 
Bonjour,
Oui, effectivement, je rappelle que, dans une chaîne (cinématique, de processus, ou autres), les rendements ne s'additionnent pas en notation en % mais se multiplient en notation décimale (assez facile à démontrer, d'ailleurs).


Anecdote :
Entre le fardier de Cugnot et la Cléanova, il y a eu un certain Camille Jenatzy qui a été le premier à dépasser la vitesse astronomique et pharamineuse de 100 km/h à bord d'un véhicule à 4 roues, qui était à propulsion électrique et à carrosserie en alliage d'aluminium. C'était en 1899.
[img:1gn5jgsv]http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/ea/Jamais_contente.jpg[/img:1gn5jgsv]

Un peu plus tard, un certain Thomas Edison s'est aussi intéressé à la propulsion électrique.
[img:1gn5jgsv]http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/8/8a/EdisonElectricCar1913.jpg[/img:1gn5jgsv]

Comme quoi, on n'a pas inventé grand-chose récemment...



Et pour poursuivre votre démonstration...
On n'a pas clairement réglé le problème du recyclage des accumulateurs ou des piles à hydrogène, le jour où tout le monde roulera "électrique" ;
On n'a pas clairement estimé l'impact des dégagements gazeux, dans l'atmosphère, des accumulateurs au cours des charges et des recharges successives quand il y en aura des millions à faire pareil nuit et jour ;

En ce qui concerne les piles à hydrogène, les plus "prometteuses",
on ne sait fabriquer en quantités l'hydrogène qu'à partir du pétrole... ou de l'eau !
Et, cette dernière technique demande plus d'électricité que la pile ne saura en fournir à quantité égale...

Hydrogène qu'il faudra transporter jusqu'aux stations service sous des pressions de plusieurs bars (du genre 700 à 1000 bars), idem pour le stockage, idem pour le remplissage des véhicules.
Le malheur, c'est que l'hydrogène est le gaz le plus léger qu'on connaisse. Donc, pour en avoir des quantités suffisantes dans un volume restreint, faut le comprimer "à mort", encore plus que le GPL...

Quid de l'oxygène puisé dans l'atmosphère pour produire de l'électricité par combinaison avec l'hydrogène stocké ?
Quid de la vapeur d'eau rejetée dans l'atmosphère (bon, c'est toujours mieux - a priori - que les gaz d'échappement actuels, mais quand il y en aura de gros volumes ? Effets "collatéraux" positifs ou négatifs) ?
Toujours dans l'optique de millions de bagnoles dans le monde 24h/24, 365 jours par an ?

Bref... pas si simple, le problème...


Ce qui est bizarre, finalement, c'est que :
- on parle de la valorisation des déchets ;
- on parle des déchets nucléaires dont on ne sait pas quoi faire ;

Mais qui parle de la "valorisation des déchets nucléaires" ? :))

(Camille Provok) 8)

Le 21/02/2009 à 14:38
Juriste acharné


Inscrit : 11/02/09
Message(s) : 121 
Hello.
Belle iconographie!
La voiture électrique de Jenatzy fut baptisée par son géniteur "la jamais contente".
On à pas fait mieux depuis, à part des points de détail technologiques .
NDLR : les astérisques renvoient au Glossaire en pied de page.
[u:t91yq38f]De la pollution diurne et nocturne[/u:t91yq38f]
Les centrales électriques utilisent du charbon* , du pétrole* , de l' Uranium*, et accessoirement de l' eau qui tombe, de l' air qui bouge et le soleil qui brille.
Toutes les technologies sont consommatrices de matières et de mouvement en quantités colossales sauf le nucléaire qui fait peur aux non scientifiques ( voir post initial ). pour les scientifiques c' est selon....
Toutes les technologies sont polluantes* car on vide les poubelles dans le bac à sable des enfants .
La pollution* n' est que la négligence des hommes et ce depuis que l' homo xxxyy à commencé ses néfastes activités sur la Terre. ( mais il à le droit à la vie ou du moins il se fait respecter )
Il y a plus de minerai* dans nos poubelles que dans les mines ....
[u:t91yq38f]De la pollution* des Voitures Alectriques en particulier[/u:t91yq38f]
Pour les gaz de Voitures Alectriques : c' est que de l' acide sulfurique, bon pour les poumons car ça dégage les bronches des fumeurs.
Bon avec les batteries au lithium y a pas de gaz mais ça coutera tellement cher* que c' est prévu de livrer les voitures sans batteries ( c' est cool mais comment on fait pour rentrer du ( ? ) concessionnaire avec ?)
[u:t91yq38f]Une brève incursion nucléaire[/u:t91yq38f]
Concernant les déchets* nuclaires et leur utilisation, je posterai un petit papier plus tard car c' est très édifiant et complexe*. ( je suis pro-nucléaire critique )
[u:t91yq38f]De la pile à Hydrogène[/u:t91yq38f]
Concernant la pile à hydrogène , ce n' est pas une pile : c' est un générateur Aléctrique qui , par une opération Simple* dans son principe , mais horriblement complexe* dans sa réalisation permet de domestiquer les gentils électrons qui courent dans tous les sens quand l hydrogène rencontre l 'oxygéne ( ils se racontent surement des hystoires qui nous gènent )
Des petits êtres sympa les font mettre en rang bien ordonnés et les dirigent bien à la queu leu leu vers le moteur Alectrique de la Voiture ( Alectrique aussi ).
Mais avant il faut extraire l' Hydrogène de l' eau, pas du jus de pierre* .
Annonce solennelle :Il ny aura plus de pétrole* dans quarante ans ( les Médias Unanimes 1960 )
L' opération d' extraction est Simple* ( dans son principe mais ...)
Le déchet* est l' oxygène qu ' on jette car c' est trop cher* de la garder pour la suite.
Ensuite on le pressure en appuyant très fort.
On le refroidi a - très très froid ( on peut presque pas plus froid )
Aprés c' est de la technique spatiale pour la manipulation. ( fastoche )
on le met dans un reservevoir qui sera très très froid dans la Voiture Alectrique sous nos fesses.
Et après on le transforme dans la pile qui n' est pas une pile en utilisant l' oxygène qu' on à jeté car ça coutait* trop cher* de la garder.
Le moteur Alectrique fait rouler la Voiture ( Alectrique ?) .
La Voiture fait pipi de l' eau ( pas beaucoup )

La chaîne de rendement est
30% pour la fabrication de l' Alectricité pour fabriquer l ' hydrogène pour fabriquer l' Alectricité de la voiture.
30% pour fabriquer la Hydrogène qui fabriquera la Alectricité etc
60% pour la pile qui n' est pas une pile
80% pour le moteur
Soit 0,3*0,3*0,6*0,8= 4 % et je suis optimiste ( très )
soit 1 voiture qui roule et 25 qui brûlent !

Nous approchons des performances de Newcomen avec sa machine à vapeur qui utilisait (croyait-il ) la force illimitée et gratuite* de la pression atmosphérique ( mais consommait presque tout le charbon* de la mine qu' il asséchait pour extraire le charbon* pour faire marcher sa machine ).
[u:t91yq38f]Des conséquences vertigineuse de la pile à Hydrogène[/u:t91yq38f]
Bon ne pas oublier que la première Alectricité est faite avec du jus de pierre* du pet de pierre* des cailloux qui brulent* ou de l' uranium* pour l' essentiel.
Combien faut-il de centrales pour faire rouler 30 millions de Voitures Alectriques rien qu' en France ?
10 KW par bouzine et 30 000 000 de ferrailles = 300 000 000 000 de W soit pour faire plus concis : 300 GigaWatts a la roue soit compte tenu des rendements( 12% à partir de l' Alectricité ) 2400 gigaWatts au départ d' EDF ( si on fait le jus de pierre* près des centrales )
Bon elles roulent pas toutes en même temps1 sur 10 et on en charge la nuit et on compte 24 GigaWatts moyen .
Soit douze tranches nucléaires , ou bien 12 000 éoliennes géantes si y a du vent ( prévoir une grosse marge ). Bon , faut voir ...
Note de l 'Auteur : Nous négligerons ici e problème de la fabrication des piles qui ne sont pas des piles.
[u:t91yq38f]Des procédés Divers et Variés[/u:t91yq38f]
Nous balaierons d' un revers dédaigneux les solutions de mes collègues physiciens ( ? ) éminants sur les méthodes du ressort, de l' air comprimé ( tient ça c' est pas si con...) etc toutes ces basses technologies.
Et la voile , vous y avez pensé ? Avec un ordinateur de bord , des servomécanismes etc y a même pas à s' en occuper de la voile, et le vent , c' est gratuit*....
[u:t91yq38f]La solution du Grand Ingénieur Luchicanau* ( Le Bricoleur ): [/u:t91yq38f]
En ce qui concerne notre voiture si utile mais qui pue, son problème ( de pollution ) est lié principalement à ce qu' elle utilise du jus de pierre* pas propre. Il faut le laver avant de s' en servir mais ça coute cher* ( il parait , mais c' est pas vraiment vrai )
On garde encore un peu nos voitures à patates sautantes ( moteurs à pistons ) sans modifications.
Pour le vis energia : ( en latin de cuisine )
Jus de pierre* semi-synthétique à partir de jus de pierre* sale traité par crackage et reconstitué aprés tri du bon et du pas bon ou à base de pet de pierre* lavé juste reformé en jus propre*.
Et ne dites pas que c' est cher* ou impossible*. Nos amis Allemands ( qui sont de retour etc ) le faisaient bien à partir de cailloux qui brûlent* il y a 70 ans dans des conditions technologiques primitives.( on brûle une partie des cailloux pour chauffer le tout , on pisse dessus , ça fait du pet de pierre* , et , par une opération simple* on à du jus de pierre* tout beau qui sent bon.
Aujourd' hui , pour des raisons éclogiques douteuses on chaufferai les pierres avec du nucléaire pour pas faire de fumées. ( bof )
[u:t91yq38f]Pour revenir à nos moutons[/u:t91yq38f]
Pour revenir au match objet de ce file , je complèterai ma démonstration quelque peu irrévérentieuse en ajoutant ceci :
Une voiture actuelle utilisant du carburant actuel a un rendement de 30% ( à la louche )
On peut encore l' améliorer ( mais ça coute* un peu ) jusqu' à un raisonnable 40% .
Note de l' Auteur : il y à beaucoup plus de marge en réalité mais ce serai trop complexe* à expliquer ici .
[u:t91yq38f]Pour conclure[/u:t91yq38f]
J' ai un petit creux c 'est l' heure de se caler l' estomac.
A plus mes chers lecteurs.

NDLR vu la complexité du sujet et la technicité des termes employés nous avons constitué un Glossaire des termes et expressions les plus importants de cette communication.

Cailloux qui brûlent : charbon* : c' est noir , un peu gras , y en a plus chez nous et ma fille de 30 ans n' en a jamais vu.

Charbon : cf cailloux qui brulent* . mythique en France

Cher : qui coute de la peine à l' homo xxxyy ( voir Travail* )

Complexe : qui ne se comprend même pas des spécialistes ni de l' auteur.

Complexe : utilisé pour cacher un gros mensonge ou un truc très déplaisant qui faut pas dire aux gens

Dèchet : matière chère* qu' on jette. cf polluant*.

Gratuit : opposé de cher* ( mythique confirmé )

Impossible : que le supérieur hiérarchique ne veut pas faire. ( Avéré )

Jus de pierre : pétrole*. mais y en à plus.

Jus propre : jus de pierre* sale déconstitué et reconstitué ou pet de pierre* lavé et collé en jus de pierre* propre ou cailloux qui brulent* mais alors c' est complexe*.

Luchicanau : homo xxxyy à l' esprit tortueux que sa prétention perdra.cf déchets*. Contraire : travail*.

Minerai : terre dont les métaux polluants* rendent indispensables son travail* par l' homo xxxyy

Nucléaire : insulte gravissime justifiant Juristudiant.com
Pet de pierre : gaz naturel ( la pression baisse dangereusement ) Avec des minuscules exclusivement .

Petrole : jus de pierre* noir et visqueux qui pue coute très cher* et vient de loin et en plus y en aura plus depuis longtemps.

Polluant : matière très cher* qui coute très cher* à jeter car ça couterai trop cher* de pas les jeter.

Simple : cf complexe*

Travail : activité mythique de nos ancêtres ( non établi: les meilleurs experts doutent toujours de son existance éventuelle )

Uranium : matière diabolique qui transforme, quand on le retire, la terre en déchet* radioactif.

__________________________
Tout le monde est coupable, il suffit de chercher ( un Officier de Gendarmerie )

Le 24/02/2009 à 07:23
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11083 
Bonjour,
Ben, c'est bizarre ça, vous parlez de "pets de pierre" et de "jus de pierre", mais dans vos allusions aux énergies nouvelles renouvenables et prometteuses, vous passez curieusement sous silence les "pets de vaches" et les "jus de vaches"... Lesquels d'ailleurs participent actuellement de façon assez notable au dégagements de gaz à effet de serre, mine de rien...
Et on n'en est qu'aux balbutiements de cette fabuleuse technique : vous vous rendez compte, si on pouvait en faire autant avec les "pets d'éléphants" ou les "jus de baleines bleues ou à bosse" ?
Sans parler qu'un jour, on sera capable de cloner un ADN de mammouth ou de dinosaure et de faire revivre ces ancêtres dans des "unités de méthanisation" à grande échelle. Vous voyez d'ici les quantités produites ? Energie parfaitement écologique puisqu'avec les résidus des déchets... pardon, des "matières premières", on fera du compost pour faire pousser la nourriture nécessaire à ces "générateurs d'énergie bio"... La boucle sera bouclée.

Ah au fait...
On appelle communément "pile" tout dispositif de production d'énergie qui n'utilise pas de parties tournantes pour la génération de cette énergie. C'est pourquoi on parle de "piles atomiques" (même si on doit utiliser des turboalternateurs pour transformer la chaleur produite en électricité), de "piles à combustible" et donc de "pile électrique".
Source : voir par exemple La P'tite Rousse Illustrée.

Le terme "pile" vient d'ailleurs, non pas du principe de transformation de l'énergie proprement dit, mais vient du terme "[u:3gggxky7]empilement[/u:3gggxky7]", puisque Volta, à qui on attribue l'invention de la pile électrique, n'a fait qu'[u:3gggxky7]empiler[/u:3gggxky7] une soixantaine de rondelles de zinc, de cuivre et de carton mouillés d'eau acidulée.
Dans le même esprit, on parle de "batterie" ou d'"accumulateur" alors qu'on devrait parler de "batterie d'accumulateurs", puisque constituée de l'association en série de plusieurs éléments initialement indépendants les uns des autres.

Jenatzy a été aussi le premier, ou l'un des premiers, a utiliser des pneumatiques pour ce genre d'engins (son père était fabricant d'articles en caoutchouc et s'était lancé dans la fabrication des "pneumatiques" que venait d'inventer l'écossais John Dunlop)(brevet déposé en 1888).

La "Jamais Contente", par contre, n'avait pas de freins...
On inversait la polarité des moteurs (il y en avait deux. 50kW au total, quand même ! C'est pas le TGV, mais pour l'époque...) et on frenait en écrasant la pédale d'accélérateur...
(mais Jenatzy n'avait pas l'intention d'en faire une voiture de série !)

Le 24/02/2009 à 07:56
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11083 
Bonjour,
Citation de Luchicanau :


Uranium : matière diabolique qui transforme, quand on le retire, la terre en déchet* radioactif.

A ce titre, on peut considérer que le Soleil n'est qu'une immense poubelle de déchets thermonucléaires...
C'est, entre autres, pourquoi la vie n'y est pas rose tous les jours, là-bas...
:D

Le 24/02/2009 à 11:28
Juriste acharné


Inscrit : 11/02/09
Message(s) : 121 
Hello.
Quel plaisir de vous lire Camille!
[u:29l4wobk]un empilement[/u:29l4wobk]
Pour le terme de pile , je confirme que topologiquement , comme vous l' explquez si bien , la pile est un empilage.( comme c' est étonnant ).
La pile à Hydrogène contrairement à la pile Wonder ( qui fait marcher Tapie ) n' est pas un empilage.
Par contre la Pile Atomatique ( ou nucléaire plus précisément ) est , dans sa première réalisation par enrico Fermi , un empilage de briques , comprenant des briques radioactives ( en réalité à instabilité nucléaire ) et des briques de graphite (charbon de qualité très pure ; du carbone pur , je passe les détaux , il y a des espions partout )
Dss barres de bore ( si je me souvient bien ; non ,je n' y était pas ) traversant l' empillage servaient de bouton de réglage.
Quand l' empilage est assez gros ça se met a chauffer furieusement.
Elle diverge.
Nous verrons ultérieurement pourquoi. Mais avec discrétion car ça explique le fonctionnement de la Bombe Atomatique ( plus exactement nucléaire )
C'était donc bien une Pile dans le sens initial du terme.
[u:29l4wobk]des marmites et des pâtes al dente[/u:29l4wobk]
La dénomination pile est resté alors que maintenant les Chaudières Atomatiques c' est plutôt comme une marmite d' eau ( très pure ) dans laquelle on plonge des spaguettis constitués de pastilles d' Uranium ( très pur et enrichi. Mais pas par moi ) dans des tubes d' aluminium ( très pur )
Il ressort de tout cela quand il y a assez de spaguettis ( pour la divergence ) simplement de l' eau très chaude, d' ou le nom de Chaudière Atomatique, plus précisément de Chaudière Nucléaire.
[u:29l4wobk]un peu de dictionnaire[/u:29l4wobk]
Note de l' auteur:
différence entre Atomique et Nucléaire : ( en physique )
Atomique: concernant des atomes exemple : tout.
Nucléaire : utilisant l' instabilité des atomes contenant dans leur noyaux trop de nucléons pour être parfaitement stable, ou par magie, puisque c' est la raison opposée, en possèdent tellement peu qu' on peut en remettre( des nucléons ).
Par des phénomènes complexes , que nous développerons ultérieurement si vous le voulez bien, des atomes explosent spontanément ( ça veut dire : on sait pas pourquoi )
très pure : que les Iraniens auront beaucoup de mal à obtenir ( de toute façon on les surveille : on leur salira tout s' ils y arrivent )
Nucléons : bon ça va on va pas tout vous macher non plus.
[u:29l4wobk]Autres piles moins dangereuses[/u:29l4wobk]
Les Codes et Lois régissant nos actes sont un exemple de piles qui passé une certaine hauteur , à défaut de diverger , risquent plus surement de s' effondrer.
Certains experts envisagent tout de même l 'explosion avant écroulement, mais cela est peu probable.
[u:29l4wobk]Autres divergences plus bénignes[/u:29l4wobk]
L' interprétation du CGI LPF CC et NCPC faîte par l' administration et le triste sieur Luchicanau ( le Nucléaire ) divergent déja.
L' explosion inévitable sera très inférieure à celle de AZF ( les Experts dixit).
[u:29l4wobk]A propos du Soleil[/u:29l4wobk]
Les propos de Camille traitant le Soleil qui est notre Maître à tous n' engage qu' elle.
Pour sa réalisation sur la Terrre par nous les modestes Humains , on a les Tokamaks ( qui fonctionnent presque) et dont la très discrète réalisation en cours au doux nom d' Iter permettra de juger dans un certain nombre d' années si on arrive à en faire une poubelle thermonucléaire.
ce n'est pas une Pile c' est pourquoi je ne vous explquerai pas comment ça marche dans ce poste.

[u:29l4wobk]Remerciements[/u:29l4wobk]
Encore bravo à notre ami le Professeur Luchicanau ( le Nucléaire ) pour ses brillants exposés.


Voila pour aujourd' hui. A plus.

Post scriptum : le professeur Luchicanau ( le Nucléaire ) éléve une protestation solennelle : la qualification de l' Accélérateur de Mr Jenatzy est innnnacceptable.

__________________________
Tout le monde est coupable, il suffit de chercher ( un Officier de Gendarmerie )

Le 25/02/2009 à 06:35
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11083 
Bonjour,
Citation de Luchicanau :

Post scriptum : le professeur Luchicanau ( le Nucléaire ) éléve une protestation solennelle : la qualification de l' Accélérateur de Mr Jenatzy est innnnacceptable.

Ben, je ne sais pas moi. Une pédale qu'on enfonce pour faire accélérer un véhicule s'appelle vulgairement un accélérateur ou, plus exactement, une pédale d'accélérateur. Il est vrai que dans le cas présent, après basculement d'un contacteur, elle devient aussi la pédale de frein ou, plus exactement, de ralentissement.

AJOUTER UN MESSAGE RAPIDE SUR LA DISCUSSION
 
Pseudonyme/nom :
Adresse email :
Mot de passe :
 

PAGE : [ 1 ]