Augmentation de l'âge de la retraite

Index des forums > Forum Actualité

PAGES : [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ] [ 4 ]
Le 26/11/2008 à 20:41
Juriste acharné


Inscrit : 12/11/08
Message(s) : 101 
Citation de Camille :


(et je rappelle que la gauche, au pouvoir pendant 15 ans en gros tout compris, n'a pas réellement trouvé de solution non plus)(mais, à mon humble connaissance, aucun pays dans le monde n'a trouvé réellement de solution vraiment satisfaisante et pérenne).

Hihi. Pour moi la gauche a cessé de gouverner en 1983. :)
Non, si vous voulez à la fois être libre de travailler plus longtemps (ce que je conçois, bien que ce soit pour une extrême minorité de personnes) et avoir une pension de retraite décente, il faut refondre totalement le système.
Ou le privatiser à mort comme le préconisent certains.
Le second cas me paraît pas le plus juste cela dit.

__________________________
" Oderint dum probent. "

Brestois expatrié à Lyon

Poser une question Ajouter un message - répondre
Le 27/11/2008 à 09:46
Juriste d'élite


Inscrit : 19/03/07
Message(s) : 915 
Citation de Camille :

Citation de nicomando :


Ce qui se passe est proprement scandaleux et personne ne le dénonce.

Qu'est-ce qui est scandaleux ? De ne pas suivre les "bons conseils" de Maslow ? Je suppose qu'on pourra trouver un autre économiste qui dira exactement le contraire.
Si ce qu'il prétend était aussi facilement vrai, tous les patrons seraient les premiers à suivre ses bons conseils.


Non ce qui est scandaleux c'est que l'on se fait petit à petit enfumer sans que personne ne dise rien.

__________________________
Ezekiel 25:17"La marche du vertueux est semée d'obstacles qui sont les entreprises égoïstes que fait sans fin surgir l'oeuvre du Malin. Bénit soit-il l'homme de bonne volonté qui au nom de la charité se fait le berger des faibles qu'il guide dans la vallée d'ombre de la mort et des larmes"

Le 27/11/2008 à 12:35
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11080 
Bonjour,
Oui, oui, c'est scandaleux. Mais, on en revient toujours à la question lancinante et incontournable : Que proposer à la place ?
D'autant que la problématique est extrêmement simple : on peut augmenter, doubler, voire tripler toutes les retraites. Il faut et il suffit simplement de trouver les financements (réalistes, raisonnables et surtout pérennes) qui vont bien avec et le tour est joué...
8)

Le 27/11/2008 à 12:50
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11080 
Bonsoir,
Citation de Mao :


Hihi. Pour moi la gauche a cessé de gouverner en 1983. :)

Evidemment, vu comme ça...
Et à Cuba, ça se passe bien, les retraites ?
Tiens, au fait, Fidel, il touche combien maintenant ? :D


Citation de Mao :


Non, si vous voulez à la fois être libre de travailler plus longtemps (ce que je conçois, bien que ce soit pour une extrême minorité de personnes) et avoir une pension de retraite décente, il faut refondre totalement le système.
Ou le privatiser à mort comme le préconisent certains.
Le second cas me paraît pas le plus juste cela dit.

Bizarrement (je serais presque tenté de dire, une fois de plus), les suisses, tous cantons confondus, ont choisi une voie intermédiaire : une part par répartition, l'autre acquise par capitalisation tout le long de la vie professionnelle, avec incitations fiscales et autres goodies. Pour le moment, ça a l'air de plutôt bien marcher.
Il est vrai que, eux, ont voté pour ce système et assez dans le détail (et au niveau de chaque canton). Un peu comme pour leur(s) système(s) d'assurance-maladie. Au pluriel, puisqu'il y a 26 systèmes différents autour d'un tronc commun fédéral.

Le 27/11/2008 à 19:55
Juriste acharné


Inscrit : 12/11/08
Message(s) : 101 
Citation de Camille :


Evidemment, vu comme ça...
Et à Cuba, ça se passe bien, les retraites ?
Tiens, au fait, Fidel, il touche combien maintenant ? :D

Hum... Est-ce nécessaire de répondre? Je suis pas coco. Enfin pas complètement. J'erre. Mais ce genre de piques ne m'énerve étonnamment plus.


Citation de Mimi :

Bizarrement (je serais presque tenté de dire, une fois de plus), les suisses, tous cantons confondus, ont choisi une voie intermédiaire : une part par répartition, l'autre acquise par capitalisation tout le long de la vie professionnelle, avec incitations fiscales et autres goodies. Pour le moment, ça a l'air de plutôt bien marcher.
Il est vrai que, eux, ont voté pour ce système et assez dans le détail (et au niveau de chaque canton). Un peu comme pour leur(s) système(s) d'assurance-maladie. Au pluriel, puisqu'il y a 26 systèmes différents autour d'un tronc commun fédéral.


Hum... Je comprend pas trop. Je suis pas spécialiste des retraites. Surtout que ça fait que 3 ans que j'ai une vie professionnelle, et qu'à mi-temps. Tu pourrais m'expliquer un peu? :) :)

__________________________
" Oderint dum probent. "

Brestois expatrié à Lyon

Le 28/11/2008 à 10:40
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11080 
Bonjour,
Citation de Mao :


Est-ce nécessaire de répondre?

Non, non, comme indiqué, c'était une blague... à tabac ! :roll:

Citation de Mao :


Tu pourrais m'expliquer un peu?

Expliquer quoi ? De toute façon, ça ne concerne que les suisses.
Et je ne connais pas tous les tenants et aboutissants de leurs systèmes. En Suisse, c'est toujours très compliqué, puisque beaucoup de choses changent d'un canton à l'autre, avec des grandes lignes directrices communes - fédérales - et parfois des systèmes de compensation entre cantons les plus favorisés et les moins favorisés.
Rappel : en Suisse, les cantons et même les communes ont un très large pouvoir d'autonomie et la plupart des décisions importantes est prise par votations populaires (au moins 4 fois par an avec plusieurs questions à régler à chaque fois). Encore assez récemment, les vaudois et les genèvois ont voté pour choisir ou modifier leur système de maladie et de retraite. Seule la trame générale de la protection sociale est fédérale (système dit "des trois piliers").

AJOUTER UN MESSAGE RAPIDE SUR LA DISCUSSION
 
Pseudonyme/nom :
Adresse email :
Mot de passe :
 

PAGES : [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ] [ 4 ]